6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 16:43

 

.

 

Résumé : Qu'est-ce qu'elle peut bien y comprendre, Annette, à ces rendez-vous du mercredi après-midi, à l'abri des regards indiscrets, chaperonnée par des bonnes soeurs au regard doux et préoccupé ? Peut-être que si elle ne s'appelait pas en réalité Hanna, peut-être que si elle n'était pas juive, la fillette pourrait voir ses parents autrement qu'en catimini... Le peuple de Liège a beau renâcler devant la rigueur des lois antijuives, les rues de la ville, hérissées de chausse-trapes, n'en demeurent pas moins dangereuses. Un homme, en particulier, informateur zélé de l'occupant allemand hantant les bas-fonds de la cité, exilerait volontiers les parents d'Hanna vers des cieux moins cléments. Mais la trahison ne vient pas toujours du camp que l'on croit…

 

« Dans la Gueule de la Bête » (Editions Robert Laffont) est un roman inspiré de faits réels, dans lequel Armel Job nous présente des gens ordinaires confrontés à une situation extraordinaire, celle de l’Occupation allemande durant la Seconde Guerre Mondiale. Et à travers l’histoire de Fannia, Volko, Hanna, et les autres, il nous montre l’infime frontière entre le bien et le mal, ou entre un héros et un salaud. Et comme toujours, Armel Job dépeint les âmes humaines avec beaucoup de justesse, d’humanité et de lucidité.

 

Une fois de plus, j’ai été séduite par ses talents de conteur : dès les premières pages, grâce à une plume aussi simple que talentueuse, je me suis retrouvée au cœur de ma ville, Liège, et c’est avec plaisir que j’ai arpenté les quartiers si familiers d’Outremeuse, de la Place Cockerill, du Pont d’Amercoeur, de la rue Feronstrée ou encore de Seraing.

 

Le contexte historique est évidemment dramatique et tout le roman est empli de méfiance, de suspicion, et de trahison : des gens sur le qui-vive en permanence, et une angoisse très communicative quant au sort des différents protagonistes que l’on suit. Angoisse directement suivie par l'amertume, l'écoeurement et le dégoût quand une vie humaine ne vaut pas plus que 500 francs.

 

Certes il y a tous ces ignobles, ces mouchards, ces traîtres et ces collabos, ceux qui s’acharnent à exterminer des gens dont ils ne savent rien ; mais ce que je retiendrai surtout, ce sont les autres, ceux qui par un petit geste, un coup de main ou un grand sacrifice, se mettent en danger, pour ces mêmes gens qu’ils ne connaissent pas davantage, de façon désintéressée, et  au péril de leur vie. Mention spéciale à l’adorable Mme Guichard et à son samedi comme hors du temps au milieu de la laideur du monde, et puis aussi aux Bonnes Sœurs de la Miséricorde, qui ont su faire battre mon cœur.

 

La fin fut un peu rapide à mon goût car je venais à peine de m’attacher réellement aux personnages que je devais déjà les quitter, de façon un peu abrupte, sur le Pont des Arches ou au détour du quai d’une gare.

 

C'est donc une lecture que je vous conseille si vous aimez les histoires qui ont lieu durant cette époque (je vous conseille également le précédent roman de l'auteur que j'avais beaucoup beaucoup aimé, "Loin des Mosquées" CLIC)

 

Ma note :

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe D 15/07/2014 17:17

Je viens de terminer ce roman qui m'a tenu en haleine tel un thriller.
Un coup de coeur pour moi même si je connais très peu la ville de Liège.

Cajou 15/07/2014 19:36

Je vais aller voir sur ton blog si tu as déjà écrit ton billet ! Un très très beau roman en effet dont je me rappelle encore très précisément de l'histoire, des personnages et des détails, ce qui veut dire beaucoup <3

Little A 19/06/2014 13:21

Ce roman devrait je pense me combler ! Merci beaucoup, pour la découverte et ton avis, je ne connaissais pas du tout !

Cajou 19/06/2014 13:50

Contente d'avoir pu te faire découvrir ce joli roman !

Noukette 11/06/2014 22:49

En voilà un qui a tout pour me plaire...!

Cajou 19/06/2014 13:49

Ah oui, je suis persuadée que c'est le genre de lecture qui ta plairait !

LivresseDesMots 11/06/2014 16:01

J'aime beaucoup la couverture ! Ce titre me tente bien ! Si je le croise, je craque ;)

Cajou 11/06/2014 16:09

Je trouve aussi cette couverture vraiment magnifique.... j'en suis tombée amoureuse dès que je l'ai croisée !

misspendergast 09/06/2014 13:55

Je ne connais pas cet auteur mais le résumé et la chronique m'intrigue fortement! Il risque de rejoindre sous peu ma Pal ^^

Cajou 09/06/2014 19:35

Je te souhaite vraiment de rencontrer la plume de cet auteur, et d'ailleurs pour commencer je te conseillerai plutôt un titre antérieur comme "Les fausses innocences", "Loin des mosquées" ou encore "Tu ne jugeras point" :)
Merci pour ta visite !

Michou 07/06/2014 08:53

Merci pour cette belle chronique ! je ne connaissais pas, mais je le note :)
bisouuuuuuuus

Cajou 09/06/2014 19:34

Merci pour ta visite, Michou :)

Belledenuit 06/06/2014 21:06

Je ne connaissais pas mais je note bien volontiers :)

Cajou 09/06/2014 19:34

Quand tu auras envie d'un roman "inspiré de faits réels" de cette époque, tu peux vraiment choisir ce titre :)
Des bisous Belledenuit !

Anne 06/06/2014 18:53

Magnifique roman, élégant malgré le sujet difficile...

Cajou 09/06/2014 19:33

En effet, "élégant" est un mot qui convient très bien à cet auteur qui fait décidément partie de mes préférés !
Merci pour ta visite :)

argali 06/06/2014 18:47

Très juste ce sentiment permanent de peur et de suspicion. Il était palpable. De beaux personnages, des gens ordinaires appelés, malgré eux parfois, à devenir extraordinaires en raison des circonstances.
D'accord pour la fin, un peu rapide, mais un beau roman.l

Cajou 09/06/2014 19:33

Oui grâce à la plume d'Armel Job, le côté "un peu court" n'ait pas vraiment dommageable... quel talent de conteur que ce Monsieur !
Des bisous et bon rush de fin d'année :)

Jacqueline 06/06/2014 18:11

Je partage tout à fait ton ressenti ..... J'adore la plume de cet auteur .....
Je regrette de n'avoir pas eu le temps de vraiment m'attacher aux personnages .....
La fin laisse un goût de trop peu ....

Cajou 09/06/2014 19:32

Oui, encore un livre où nous avons le même ressenti, une fois de plus ! C'est un roman qui aurait mérité de s'étendre davantage, par exemple dans les couloirs du couvent où j'aurais apprécié suivre un peu plus Hanna et les soeurs. Ou même Volko et Mme Guignard :)

Des bisous Jacqueline

LaFée 06/06/2014 17:58

Il a atterri par "miracle Jacqueline" dans ma boîte aux lettres et ton billet le fait remonter dans ma pal:-)

Cajou 09/06/2014 19:31

Sympa les "miracles Jacqueline". Je pense qu'il te plaira beaucoup :) Puis rien que pour les souvenirs de Liège, c'est vraiment sympa (surtout la place Cockerill ^^)

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs