29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 09:05

 

 

 

Résumé : Camarades de classe depuis l'école primaire, 3 jeunes Israéliennes fantasques cherchent des dérivatifs à leur ennui dans un village près de la frontière libanaise où rien ne se passe, sinon le pire. Sarcastique et autoritaire, Léa donne les règles du jeu, entraînant l'espiègle Yaël et la sombre Avishag. La fin de leur scolarité signe la fin de leur insouciance, car elles sont incorporées dans le monde monotone et brutal de l'armée dès 18 ans, pour effectuer leur service militaire. Léa est postée à un checkpoint en Cisjordanie, Avishag sert dans une unité de combat chargée de surveiller la frontière égyptienne et Yaël entraîne les soldats au maniement des armes. Chacune tente de traverser à sa manière ces terribles années...

 

 

Quand j'ai découvert le résumé de ce roman de la rentrée littéraire de chez Robert Laffont, j'ai tout suite eu envie de le lire parce que Monsieur Cajou a 3 cousines qui vivent en Israël et avec qui j'ai passé plusieurs (très heureuses) soirées à papoter de leur vie, remplie de liberté et de voyages, et plutôt (très) différente de la nôtre, notamment en raison de ce service militaire pour tous... et toutes.

 

 

J'ai trouvé ce roman singulier. Vraiment très singulier. Un récit étonnant, et souvent choquant, qui ne peut laisser de marbre. Un récit dérangeant aussi.

 

Dans le prermier chapitre, nous découvrons les derniers jours en Terminale des 3 héroïnes et très vite, leur intégration au camp d'entrainement des forces de défense israéliennes. Les moments les plus légers et innocents cotoient des événements très durs. Dans la seconde moitié du roman, on suit également les aventures d'autres personnages ayant un lien plus ou moins direct avec elles, et c'est à ce moment là que j'y ai trouvé beaucoup moins d'intérêt, et que je m'y suis même ennuyée. Enfin, dans la dernière partie du roman, elles reviennent, plus ou moins, déglinguées de cette expérience militaire : mutisme, antidépresseurs, tristesse sourde, sans espoir ni réel avenir... presque devenues inadaptées... à la vie.

 

On trouve entre ces pages beaucoup de violence. Directe ou latente. Et du sexe aussi. Certaines scènes sont vraiment dures, voire dramatiques, d'autres complètement incongrues (la scène de masturbation dans un mirador égyptien était pour le moins... spéciale...) mais les 3 héroïnes y réagissent toujours de façon totalement différente de ce que l'on attendrait : elles semblent détachées, désinvoltes et indifférentes face à ce qu'elles observent ou vivent. Ainsi, quand Yaël raconte ce que sont les enfants RPG (quelle horreur), elle explique cela  comme si elle parlait de la pluie et du beau-temps, comme si c'était tellement courant que ce n'était plus dramatique.

 

Puis -et certains verront ça comme un jugement (et tant pis)-, je n'ai cessé de me demander si les adultes israéliens étaient bien conscients de ce sacrifice énorme qu'ils demandent à leurs ENFANTS en les obligeant à prendre part à ce conflit en prenant les armes et en vivant ainsi entre peur et violence. A quoi bon protéger sa terre si c'est pour imposer cela à ses enfants ? Plus que choquant, j'ai trouvé cela tellement triste, que derrière ses airs de liberté, de fraicheur et de bonne humeur, la jeunesse israélienne (celle montrée dans ce roman en tout cas) vive en fait presque complètement à côté de ses pompes

 

Quant à la fin, on est séparé de Léa, Avishag et Yaël de façon très abrupte... alors qu'elles vivent une expérience pour le moins choquante, on les quitte ainsi, brutalement, pour se concentrer sur la mère de Yaël dans le dernier chapitre... Huh ?

 

Un avis très mitigé donc : si la première partie a répondu à mes attentes, il n'en fut pas de même pour la suite, où je me suis perdue en chemin, peut-être à cause de la narration morcelée et très singulière... ou peut-être également à cause de ces différences de culture qui m'ont totalement empêchée de me mettre dans la peau des 3 protagonistes qui me sont souvent apparues comme... des extra-terrestres. Alors si dans l'absolu j'aime être désarçonnée et même dérangée par une histoire, ici, j'ai plutôt ressenti... un malaise tout au long de ma lecture.

 

Ma note :


 

D'autres avis : Laetitia (ICI) et Killing79 (ICI) ont beaucoup aimé.  Léa (ICI) et Clédesol (ICI) n'ont pas apprécié. Charlotte n'a pas du tout aimé (ICI). Et par ICI, le très beau billet nuancé, et intelligent, de Miss Léo.

 

 

Et pour terminer, l'interview très intéressante de Maggie Doyle, éditrice.

 

 

8/6

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Charlotte a.k.a. Adepte du livre 04/10/2014 11:41

Très belle expression de tes ressentis. Je suis rassurée, je ne suis pas la seule à être passé à côté de ce premier roman a priori très tentant. C'est exactement ça, l'auteur donne l'impression que le jeunesse israëlienne est complètement à côté de ses pompes, extra-terrestre. Vraiment trop étrange et dérangeant. Définitivement.

Cajou 10/10/2014 22:06

Je suis aussi contente de ne pas être seule à avoir vécu cette lecture de cette façon... vraiment bizarre... et pourtant j'avais très très envie de l’aimer ce roman !

myprettybooks 03/10/2014 16:41

Je vois beaucoup d'avis mitigés qui me font peuuur vu que je vais bientôt le recevoir ^^

Cajou 10/10/2014 22:05

Je me réjouis vraiment de voir si tu vas mieux réussir que moi cette immersion dans une autre culture ! Tu reviendras me dire, hein ?

Cristy 01/10/2014 17:57

J'ai lu pas mal d'avis mitigé ou pas très bon, et vu que je ne suis pas plus tentée que par le résumé, du coup ce n'est pas un livre que je pense lire.

Cajou 01/10/2014 18:18

En effet, il y a pas mal d'avis mitigés, je pense que la différence de culture y est pour beaucoup ....

Natacha 30/09/2014 20:16

Le titre interpelle mais j'avoue qu'après lecture de ton avis, je n'ai pas envie de lire un récit qui me mettrait mal à l'aise. Mais comme toujours tes avis sont très pertinents.

Cajou 30/09/2014 20:18

Hey, voilà que le blog veut bien que tu sois Natacha :D
Pur ce roman, je ne sais si ça vient de moi ou si c'est vraiment dans le roman... ce fut vraiment une lecture bizarre...

Joanna 30/09/2014 19:41

J'avais bien envie de le lire celui là. Enfin ton avis ne me donne plus tellement envie. Je passe mon tour !

Cajou 30/09/2014 20:17

Je comprends que mon avis ne donne pas (du tout) envie mais il y a aussi des bons billets, ça vient peut-être juste de moi :/

Wolkaiw 30/09/2014 19:12

J'ai bien envie de découvrir ce roman, j'aime les livres dérangeant, j'adorerais découvrir l'univers de celui-ci !:)

Cajou 30/09/2014 19:58

J'espère que tu reviendras me faire part de tes impressions ici si tu le lis !

jerome 30/09/2014 13:27

Si tu es mitigée à ce point, je vais m'abstenir sans aucun regret.

Cajou 30/09/2014 19:58

Je serais pourtant curieuse d'avoir ton avis :)

Sharon 29/09/2014 23:33

Je n'ai pas très envie de le lire, même si tu en parles très bien.

Cajou 30/09/2014 19:57

Je comprends que mon billet ne donne pas envie... mais il y a aussi d'autres billets bien plus enthousiastes :)

Mélo 29/09/2014 19:52

Je l'avais repéré sur Babelio et voulais le noter ;) Le sujet ne manque pas d'intérêt c'est certain et ton billet est fort bien argumenté, mais je ne suis pas très sûre que ce livre soit fait pour me plaire en raison du malaise et la violence dont tu parles.

Mélo 30/09/2014 22:27

Oui ce serait intéressant !

Cajou 30/09/2014 19:57

Je trouve le lecteur un peu désarmé face à ce qui nous est conté dans ce roman... j'ai trouvé le fossé des cultures vraiment très important et donc ça créé des frottements au lieu de glisser tout seul ... vraiment une lecture singulière... J'aimerais bien qu'une blogueuse qui connaisse Israël le lise pour voir ce qu'elle en penserait.

Léa Touch Book 29/09/2014 17:16

Je vois que nous sommes encore d'accord sur nos lectures et cela me fait plaisir même si cette fois c'est pour un avis mitigé ! :)

Cajou 29/09/2014 17:39

Les 100 premières pages, j'ai cru que j'allais aimer, j'aimais bien leurs 3 situations différentes d'"enrolement" mais après, huh.... et en effet, décidément, nous sommes encore d’accord :)

Jacqueline 29/09/2014 17:10

Le sujet du roman me paraissait intéressant ..... mais après la lecture de ton billet, je n'ai guère envie de découvrir ce livre ...

Cajou 29/09/2014 17:40

Le sujet est vraiment intéressant, le traitement l'est moins.... la narration est vraiment très bizarre et les faits relatés le sont tout autant :/

Joanna 29/09/2014 16:11

Un livre qui m'intrigue au vu de ton avis, mais que du coup je n'achèterais pas, ou peut-être en poche, à voir...

Cajou 29/09/2014 16:33

En effet, le poche me parait une bonne idée ^^

paikanne 29/09/2014 14:16

Je l'avais repéré et du coup, je suis quelque peu refroidie ;-)

Cajou 29/09/2014 16:33

Désolée :p

Laeti 29/09/2014 12:08

Du coup, vu ton avis mitigé, je ne sais pas trop si j'ai envie de le lire...

Cajou 29/09/2014 12:11

Ce que je peux te dire, c'est que c'est un roman qui ne laisse pas indifférent... d'autres que moi ont beaucoup aimé... je te conseille de lire le très beau billet de Miss Léo :)

LaFée 29/09/2014 11:34

Je passe volontiers mon tour, parce que je sais que je risque fort de réagir comme toi. J'ai déjà eu du mal avec le seul livre que j'ai essayé de lire sur les jeunes soldats en Irak, alors qu'il s'agit d'un engagement volontaire.
Bon lundi!

Cajou 29/09/2014 11:38

Je comprends que tu passes, vu nos gouts similaires, voire identiques.
En fait, je n'arrête pas de me demander si ce que l'auteure raconte est représentatif de toute une jeunesse. J'espère que non. Vraiment.

MyaRosa 29/09/2014 11:05

Le titre et la couverture me plaisaient bien mais je ne suis plus certaine de vouloir le lire... En tout cas, tu en parles très bien. :)

Cajou 29/09/2014 11:25

C'est vraiment un roman très très particulier, Mya... Ce qui est sûr, c'est que je ne l'oublierai pas...

cledesol 29/09/2014 11:02

Oui voilà ! Tu exprimes tout à fait ce que j'ai pu ressentir durant ma lecture, un grand malaise, une certaine gène, et en même temps de l'incompréhension et de la colère... Remarque avec le recul, je me dis que c'est un roman qui fait ressentir énormément de choses.

Cajou 29/09/2014 11:25

C'est pour ça que je n'ai pas voulu lui permettre moins que la moyenne, à cause de tout ce qu'il m'a fait ressentir, même si c'était négatif !
Bisous :)

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs