27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 15:23

 

 

 

 

Résumé : Avec Daddy Love, Oates emmène son lecteur aux frontières de l’horreur. Une horreur qui commence dans le centre commercial où Robbie, 5 ans, l’enfant chéri des Whitcomb, est enlevé sous les yeux de sa mère. Le ravisseur, un technicien du kidnapping, collectionne les petits garçons... [résumé coupé coupé et encore coupé en raison de spoilers en série : la quatrième de couverture raconte le roman de A à Z. On ne dit pas bravo à l'éditeur]

 

 

Deuxième découverte de la plume de Joyce Carol Oates en ce qui me concerne, et je peux dire que cette histoire est aussi glauque que la première que j'avais lue, "Délicieuses pourritures" (mon avis ICI).

 

Le résumé vous le laisse deviner : le sujet est noir et dur. Non seulement on voit un petit enfant se faire enlever mais en plus, Oates appuie là où ça fait mal en nous racontant 4 fois de suite cette scène avec quelques variations. Elle nous plonge ainsi de façon lancinante dans l'esprit de cette mère qui ressasse et se demande ce qu'elle aurait bien pu faire pour empêcher cela... Mais là où le roman devient encore plus dur, c'est que non seulement d'un côté on assiste au délitement du couple des parents, mais également et surtout au calvaire de ce petit garçon de 5 ans, tombé aux mains de Daddy Love. Un psychopathe, un pervers, et un manipulateur, qui va s'échiner à coups de conditionnement, de dressage et de sévices à annihiler la personnalité de Robbie afin de le transformer peu à peu en son Fils.

 

C'est sombre, et c'est surtout très désespéré, sans aucune lumière au bout de l'horreur,... à l'image de cette Vierge de bois. Glaçant. Certaines scènes sont éprouvantes à lire, car la violence y est psychologique mais aussi physique, et plus on s'immisce dans le quotidien de Daddy Love, plus le malaise vous enveloppe. D'ailleurs, il est fait mention dans l'histoire de cette peinture de Goya, qui représente parfaitement l'atmosphère pesante et angoissante du roman, tenant notamment au fait qu'Oates nous installe de force dans la position du voyeur... impuissant.

 

 

 

Du coté de l'écriture, c'est assez particulier, des phrases courtes, une narration assez "saccadée" ou encore des parenthèses où l'on a l'impression d'entendre les pensées des protagonistes... Et si j'ai d'abord été séduite par cette originalité, je dois dire que ça a fini par un peu me lasser sur la durée.

 

En refermant ce roman, certes j'ai passé un moment de lecture fort, et parfois oppressant au point de me mettre vraiment mal à l'aise (et c'est donc à mettre au crédit du talent de l'auteur) ; cependant la fin m'a un peu perdue, notamment parce que je trouve qu'à nous offrir ainsi une scène  à "décrypter", elle en fait trop. Forcément que l'avenir ne pouvait pas être rose, nul besoin de le souligner ainsi.

 

 

En bref, une lecture assez éprouvante, à ne pas mettre entre toutes les mains.

 

 

Ma note :

 

 

D'autres avis : du grand art pour BruitdesPages ICI, un beau billet chez Tête de lecture ICI,  La Fée Lit a adoré ICI , et Julia n'a pas vraiment apprécié ICI.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Stephie 15/05/2016 14:11

On ne peut rester insensible à Oates, c'est hyper particulier

Natacha 07/05/2016 00:16

Ses romans ne m'attirent pas mais peut être que je passe à coté d'un style qui pourrait me plaire. Je vais le feuilleter à la librairie celui-ci car ton avis m'intrigue.

Violette 02/05/2016 13:46

ça fait longtemps que je n'ai plus lu cet auteur. Tu as raison de me le rappeler :) !

Noukette 29/04/2016 00:08

J'attendrai sûrement sa sortie poche, intriguée mais pas envie de ça en ce moment je dois dire...

Alex-Mot-à-Mots 28/04/2016 12:05

J'hésite toujours à la lire : autant j'avais adoré Les chutes, autant je n'avais pas fini le suivant.

Sandrine 27/04/2016 22:13

Elle en fait trop je trouve avec la fin, c'est pour ça qu'elle nous surprend, nous perd... c'est trop appuyé, je trouve.

Jacqueline 27/04/2016 17:51

Un roman qui m'a perturbée, secouée, nouée, étranglée .... presque "en miettes" ..... Et la fin .... KO .....

MyaRosa 27/04/2016 17:10

Bouh, ça a l'air dérangeant comme roman. Et grrr pour le résumé qui spoile. J'ai horreur de ça ! Merci de l'avoir coupé. ;)

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs