5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 19:22

 

 

 

Comme chaque année, je ne peux m'empêcher de fouiner sur les sites des éditeurs et les sites de ventes en ligne pour lire les résumés des romans de la rentrée littéraire. Et comme chaque année, j'en ressors avec une multitude d'envies de lecture.

 

Et je vous présente donc 56 romans (soit seulement 10 %) qui ont retenu mon attention parmi les 560 titres de cette rentrée 2016.

 

Vous trouverez d'autres listes plus complètes chez Jostein ICI , ou chez Bricabook ICI, ou chez Pretty Books ICI, ou chez Adepte du livre ICI, ICI, ICI, ICI, ICI et ICI.

 

 

 

 

Là où elle repose - Kimberly McCreight

Éditions du Cherche-Midi - Sortie : 18 août 2016 (560 pages)

Résumé :  À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables. « Non seulement Kimberly McCreight nous donne un thriller d’une rare intensité, mais elle crée un véritable monde dans lequel nous nous laissons totalement engloutir. C’est un roman captivant et magnifique. » Gillian Flynn

 

 

 

Avant que tout se brise - Megan Abbott

Éditions Du Masque - Sortie : 24 août 2016 (416 pages)

Résumé : Elle a les épaules élancées, les hanches étroites et des yeux sombres qui transpirent une détermination presque glaçante. À quinze ans, Devon est le jeune espoir du club de gymnastique Belstars, l'étoile montante sur qui se posent tous les regards, celle qui suscite tour à tour l'admiration et l'envie. Quand on est les parents d'une enfant hors norme, impossible de glisser sur les rails d'une vie ordinaire. C'est du moins ce que pense Katie, la mère de Devon, qui se dévoue corps et âme à la réussite de sa fille, même si cela demande des sacrifices. Lorsqu'un incident tragique au sein de leur communauté réveille les pires rumeurs et jalousies, Katie flaire le danger s approcher de sa fille et sort les griffes. Rien ni personne ne doit déconcentrer sa fille ou entraver la route toute tracée pour elle. Mais les rumeurs ne sont pas toujours infondées... et les enfants rarement conscients des montagnes qu on déplace pour eux. Reste à déterminer quel prix Katie est  prête à payer pour voir Devon atteindre le sommet.

 

 

 

 

Je m'appelle Leon - Kit de Waal

Éditions Kero - Sortie : 25 août 2016 (352 pages)

Résumé : Leon, 9 ans, est un garçon courageux. Quand un jour sa mère n’arrive plus à se lever le matin, il s’occupe de son demi-frère Jake. Quand l’assistante sociale emmène les deux garçons chez Maureen au gros ventre et aux bras de boxeur, c’est lui qui sait de quoi le bébé a besoin. Mais quand on lui enlève son frère et qu’on lui dit que chez ses nouveaux parents il n’y a pas de place pour un grand garçon à la peau sombre, c’en est trop. Heureusement Leon rencontre Tufty, qui est grand et fort, qui fait du vélo comme lui et qui, dans son jardin, lui apprend comment prendre soin d’une petite plante fragile. Mais Leon n’oublie pas sa promesse de retrouver Jake et de réunir les siens comme avant. Le jour où il entend une conversation qui ne lui était pas destinée, il décide de passer à l’action… Émouvant, dramatique mais aussi jubilatoire, Je m’appelle Leon évoque de façon éloquente la force de l’amour, le lien indéchirable entre frères, et ce qui, en fin de compte, fait une famille.

 

 

 

Le sang du monstre - Ali Land

Éditions Sonatine - Sortie : 29 septembre 2016 (192 pages)

Résumé : J’ai raconté l’histoire, encore. Et encore. Je leur ai tout raconté. Enfin. Presque tout. Après avoir dénoncé sa mère, une tueuse en série, Annie, 15 ans, a été placée dans une famille d’accueil aisée, les Thomas-Blythe. Elle vit aujourd’hui sous le nom de Milly Barnes et a envie, plus que tout, de mener une existence normale et d’être quelqu’un de bien. Elle a néanmoins beaucoup de difficultés à communiquer avec les ados de son âge et préfère les enfants plus jeunes, plus particulièrement une petite fille vulnérable du voisinage. Sous son nouveau toit, elle est la proie des brimades de Phoebe, la fille des Thomas-Blythe, qui ignore tout de sa véritable identité. À l’ouverture du procès de la mère de Milly, qui fait déjà la une de tous les médias, la tension monte d’un cran pour la jeune fille dont le comportement va bientôt se faire de plus en plus inquiétant. Le Sang du monstre est un thriller obsédant : la voix de Milly se fait hypnotique, dérangeante, addictive. Elle est, dans tous les cas, suffisamment singulière pour tenir le lecteur en haleine constamment, et soulever des interrogations aussi terribles que passionnantes.

 

 

 

Station Eleven - Emily St. John Mandel

Éditions Rivages - Sortie : 24 août 2016 (480 pages)

Résumé : Une pandémie foudroyante a décimé la civilisation. Une troupe d’acteurs et de musiciens nomadise entre de petites communautés de survivants pour leur jouer du Shakespeare. Ce répertoire classique en est venu à représenter l’espoir et l’humanité au milieu des étendues dépeuplées de l’Amérique du Nord. Centré sur la pandémie mais s’étendant sur plusieurs décennies avant et après, Station Eleven entrelace les destinées de plusieurs personnages dont les existences ont été liées à celle d’un acteur connu, décédé sur scène la veille du cataclysme en jouant Le Roi Lear. Un mystérieux illustré, Station Eleven, étrangement prémonitoire, apparaît comme un fil conducteur entre eux…

 

 

 

The Girls - Emma Cline

Éditions de la Table Ronde - Sortie : 25 août 2016 (336 pages)

Résumé : Le Nord de la Californie, à l’époque tourmentée de la fin des années 1960. Evie Boyd a quatorze ans, elle vit seule avec sa mère, que son père vient de quitter. Fille unique et mal dans sa peau, elle n’a que Connie, son amie d’enfance. Mais les deux amies se disputent dès le début de l’été qui précède le départ en pension d’Evie. Un après-midi, elle aperçoit dans le parc où elle est venue traîner, un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l’atmosphère d’abandon qui les entoure la fascinent. Très vite, Evie tombe sous la coupe de Suzanne, l’aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d’une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais aux yeux d’Evie, il est exotique, excitant, électrique, et elle veut à tout prix s’y faire accepter. Tandis qu’elle passe de moins en moins de temps chez sa mère, et tandis que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche à grands pas d’une violence impensable, et de ce moment dans la vie d’une adolescente où tout peut basculer. Dense et rythmé, le remarquable premier roman d’Emma Cline est saisissant de perspicacité psychologique. Raconté par une Evie adulte mais toujours cabossée, comme jamais remise de son expérience sectaire ni de son enfanceballotée, il est un portrait indélébile des filles comme des femmes qu’elles deviennent.

 

 

 

D'extase et d'amour féroce - Dylan Landis
Éditions Plon - Sortie : 18 août 2016 (256 pages)

Résumé : Le bouleversant roman d'apprentissage d'une jeune femme dans le New York bohème des années 1970. New York, Greenwich Village, années 1970. Rainey Royal, quatorze ans, habite une maison autrefois élégante mais aujourd'hui délabrée. Elle vit avec son père, musicien de jazz culte, qui mène une existence bohème dans cette grande demeure ouverte à tous. Sa mère ayant déserté le foyer pour aller vivre dans un ashram, Rainey est livrée à elle-même, proie facile pour les protégés de son père qui vont et viennent dans la maison. À l'extérieur, l'adolescente rebelle se révèle forte et cruelle, violente même, jouant du pouvoir de séduction qu'elle exerce sur les autres pour trouver son chemin. Avec une élégance rare, Dylan Landis dessine le portrait d'une jeune fille à la fois conquérante et vulnérable. Personnage envoûtant, Rainey Royal déploie sa beauté au fil de ce bouleversant roman d'apprentissage.

 

 

 

Une nuit, Markovitch - Ayelet Gundar-Goshen

Presses de la Cité - Sortie : 25 août 2016 (480 pages)

Résumé : 1939. Zeev Feinberg et Yacoov Markovitch quittent leur petit village de Palestine, direction l'Allemagne, où ils ont pour mission d'épouser de jeunes Juives afin de les sauver des griffes des nazis. De retour chez eux, ils leur redonneront leur liberté en divorçant. Mais si Zeev a bien l'intention de retrouver la femme qu'il aime et son enivrant parfum d'orange, Yacoov, lui, ne tient pas à laisser partir Bella, « la plus belle femme qu'il ait vue de sa vie ». Cette dernière est pourtant déterminée à s'en séparer... À travers le destin de personnages inoubliables, Ayelet Gundar-Goshen signe une fresque tour à tour drôle, tendre et déchirante, avec pour toile de fond la création de l'État d'Israël.

 

 

 

Ne sautez pas - Frédéric Ernotte

Éditions Lajouanie - Sortie : 26 août 2016 (pages)

Résumé : Est-ce forcément mal de ne pas faire le bien ? Assis sur le toit d'un des plus hauts gratte-ciel de Bruxelles, Mathias est songeur. Les jambes du laveur de vitres balancent dans le vide à plus de cent mètres du sol. Alors qu'il réfléchit au travail d'intérêt général que la justice lui a imposé (vendre en porte à porte des gadgets pour une association humanitaire), un homme paniqué surgit derrière lui. Mathias ne le sait pas encore, mais la minute qui va suivre va radicalement changer sa vie. Un engrenage impitoyable vient de s'enclencher…

 

 

 

Anna - Niccolo Ammaniti

Éditions Grasset - Sortie : 31 août (320 pages)

Résumé : Sicile, 2020. Un virus mortel, « la Rouge », a déferlé sur l’Europe quatre ans auparavant et décimé la population adulte ; les jeunes, eux, sont protégés jusqu'à l'âge de la puberté. Anna se retrouve seule avec Astor, son petit frère de quatre ans. Elle doit affronter le monde extérieur avec ses cadavres, ses charognards, ses chiens errants et affamés, l’odeur pestilentielle, pour trouver, quand il en reste, des médicaments, des bougies, des piles, des boîtes de conserve, avec comme unique guide dans cette lutte pour la survie, le cahier d’instructions que lui a légué leur mère avant d’être emportée par la maladie. Lorsqu’Astor disparaît, Anna part à sa recherche, prête à défier les bandes d’enfants sauvages qui errent à travers les rues désertes, les centres commerciaux et les bois. Mais l'ordre appartient au passé et les règles d'autrefois ont été oubliées. Pour réussir à sauver Astor, Anna va devoir en inventer de nouvelles, parcourant ce monde à l'abandon où la nature a repris ses droits, ne laissant que les vestiges d'une civilisation qui a couru à sa propre perte. Une véritable odyssée des temps modernes où s'entremêlent lumière et ténèbres, un duel permanent entre la vie et la mort.

 

 

 

Nos âmes la nuit - Kent Haruf

Éditions Robert Laffont - Sortie : 1 septembre 2016 (180 pages)

Résumé : Dans la petite ville de Holt, Colorado, dans une Amérique profonde et isolée, Addie, une septuagénaire, veuve depuis des décennies, fait une étrange proposition à son voisin, Louis, également veuf : voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour parler, pour se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure... Bravant les cancans, Louis se rend donc régulièrement chez Addie. Ainsi commence une très belle histoire d'amour, lente et paisible, faite de confidences chuchotées dans la nuit, de mots de réconfort et d'encouragement. Une nouvelle jeunesse apaisée, toute teintée du bonheur de vieillir ensemble. Mais voilà, les choses ne vont pas se passer si simplement, les cancans vont bon train, et les familles s'en mêlent... Que va-t-il advenir de cette bulle de douceur si précieuse qu'Addie et Louis avaient réussi à construire ?

 

 

 

Lux - Maud Mayeras

Éditions Anne Carrière - Sortie : 6 octobre 2016 (380 pages)

Résumé : C’est l’histoire d’un retour, d’une sentence et d’une vague qui monte à l’horizon. 2016. Antoine Harelde débarque à Ceduna, dans les terres arides du sud de l’Australie. Vingt ans auparavant, il a passé un été dans cette petite ville perdue et, en l’espace de trois mois qui l’ont vu quitter l’adolescence, il a connu la joie, l’amitié, l’amour et l’horreur. Aujourd’hui il est un homme. Il n’a pas oublié, il n’a rien pardonné. Mais la justice prend d’étranges et inquiétantes couleurs à la lumière de l’apocalypse. Ballade meurtrière sur fond de fin des temps, Lux est le roman de la confirmation d’une jeune auteure au sommet de son art.

 

 

 

Une mort qui en vaut la peine - Donald Ray Pollock

Éditions Albin Michel - Sortie : 3 octobre 2016 (? pages)

Résumé (traduit par mes soins à partir de Goodreads) : Un roman noir, électrifiant, perturbant, et étonnament drôle. Nous sommes en 1917 à la frontière qui sépare la Géorgie de l'Alabama. Fermier ruiné, Pearl Jewett mène une misérable existence avec ses 3 jeunes fils : Cane (l'aîné, beau, intelligent) , Cob (court sur pattes, massif, un peu lent), et Chimney (le benjamin, souffreteux et colérique). A plusieurs centaines de kilomètres dans le Sud de l'Ohio, un fermier du nom d'Ellsworth Fiddler vit avec son fils, Eddie, et sa femme, Eula. Après avoir dilapidé toute la fortune de sa famille, sa vie prend un tour surprenant, inoubliable et violent qui l'amènera à croiser la route des Jewetts. Rien de bon ne peut naître de cette rencontre. Ou alors peut-être que si ? Dans la tradition gothique de Flannery O'Connor et Cormac McCarthy, avec une bonne dose de violence cinématographique digne de Sam Peckinpah, Quentin Tarantino et des Frères Coen, les destins des Jewetts et des Fiddlers vont se percuter d'une façon aussi sombre que terrifiante.

 

 

 

Les Petites Chaises rouges - Edna O'Brien

Éditions Sabine Wespieser - Sortie : 8 septembre 2016 (376 pages)

Résumé : Dès qu’il franchit le seuil de l’unique pub ouvert dans ce trou perdu d’Irlande, l’étranger suscite la fascination. Vladimir Dragan est originaire du Monténégro. Il entend s’établir comme guérisseur. On lui trouve un logement, un cabinet médical, et sa première cliente, une des quatre nonnes du lieu, sort de sa séance totalement régénérée. Rien d’étonnant à ce que Fidelma, très belle et mariée à un homme bien plus âgé qu’elle, tombe sous le charme. L’idylle s’interrompt quand Dragan est arrêté. Recherché par toutes les polices, il a vécu à Cloonoila sous un faux nom. Inculpé pour génocide, nettoyage ethnique, massacres, tortures, il est emmené à La Haye, où il rendra compte de ses crimes. Le titre choisi par Edna O’Brien s’éclaire alors, ainsi que l’introduction rappelant que 11 541 petites chaises rouges avaient été installées à Sarajevo en 2012 pour commémorer la mémoire des victimes du siège. Le vrai sujet de cet extraordinaire roman n’est pourtant pas la guerre civile de Bosnie, ni la figure de Radovan Karadzic, dont il s’inspire. Avec une infinie tendresse et une infinie compassion, la grande romancière irlandaise se penche sur le destin d’une femme ordinaire, que sa naïveté a rendue audacieuse, et dont l’existence a été ravagée pour avoir vécu, sans savoir à qui elle avait affaire, une brève histoire d’amour avec l’un des monstres les plus sanguinaires du XXe siècle.

 

 

 

Je suis une fille de l'hiver - Laurie Halse Anderson

Éditions La Belle Colère - Sortie : 6 octobre 2016 (278 pages)

Résumé : Lia et Cassie étaient meilleures amies depuis l’école primaire. Chacune a développé son propre trouble alimentaire qui ne les mène nulle part si ce n’est au désastre. Les « filles de l’hiver », prisonnières de glace dans des corps fragiles, et concurrentes dans la course mortelle à la minceur.

 

 

 

Un Coeur sombre - R.J. Ellory

Éditions Sonatine - Sortie : 6 octobre 2016 (560 pages)

Résumé : Combien de temps peut-on échapper à sa conscience ? Sous sa façade respectable, Vincent Madigan, mauvais mari et mauvais père, est un homme que ses démons ont entraîné dans une spirale infernale. Aujourd’hui, il a touché le fond, et la grosse somme d’argent qu’il doit à Sandià, le roi de la pègre d’East Harlem, risque de compromettre son identité officielle, voire de lui coûter la vie. Il n’a plus le choix, il doit cette fois franchir la ligne jaune et monter un gros coup pour pouvoir prendre un nouveau départ. Il décide donc de braquer 400 000 dollars dans une des planques de Sandià. Mais les choses tournent très mal, il doit se débarrasser de ses complices, et un enfant est blessé lors d’échanges de tirs. Comble de malchance, le NYPD confie l’enquête à la dernière personne qu’il aurait souhaité. Rongé par l’angoisse et la culpabilité, Madigan va s’engager sur la dernière voie qu’il lui reste : celle d’une impossible rédemption...Jamais l’expression d’anti-héros n’aura été aussi pertinente. Avec ce portrait passionnant et sans concession, R. J. Ellory creuse au plus profond de la conscience d’un homme au cœur sombre pris dans une spirale de violence, pour tenter d’en faire resurgir toute l’humanité enfouie.

 

 

 

Un paquebot dans les arbres - Valentine Goby

Éditions Actes Sud - Sortie : 17 août 2016 (272 pages)

Résumé : Au milieu des années 1950, Mathilde sort à peine de l’enfance quand la tuberculose envoie son père et, plus tard, sa mère au sanatorium d’Aincourt. Cafetiers de La Roche-Guyon, ils ont été le coeur battant de ce village des boucles de la Seine, à une cinquantaine de kilomètres de Paris. Doué pour le bonheur mais totalement imprévoyant, ce couple aimant est ruiné par les soins tandis que le placement des enfants fait voler la famille en éclats, l’entraînant dans la spirale de la dépossession. En ce début des Trente Glorieuses au nom parfois trompeur, la Sécurité sociale protège presque exclusivement les salariés, et la pénicilline ne fait pas de miracle pour ceux qui par insouciance, méconnaissance ou dénuement tardent à solliciter la médecine. À l’âge où les reflets changeants du fleuve, la conquête des bois et l’insatiable désir d’être aimée par son père auraient pu être ses seules obsessions, Mathilde lutte sans relâche pour réunir cette famille en détresse, et préserver la dignité de ses parents, retirés dans ce sanatorium – modèle architectural des années 1930 –, ce grand paquebot blanc niché au milieu des arbres.

 

 

 

Watership Down - Richard Adams

Monsieur Toussaint Louverture Éditions - Sortie : 15 septembre 2016 (544 pages)

Résumé :  C'est parfois dans les collines verdoyantes et idylliques que se terrent les plus terrifiantes menaces. C'est là aussi que va se dérouler cette vibrante épopée de courage, de loyauté et de survie. Menés par le valeureux Hazel, une poignée de braves choisit de fuir l'inéluctable destruction de leur foyer. Prémonitions, ruses, légendes vont aider ces héros face à mille ennemis et les guider jusqu'à leur terre promise, Watership Down. Mais l'aventure s'arrêtera-t-elle là ? Aimé par des millions de lecteurs, l'envoûtant roman de Richard Adams fait partie de ces odyssées sombres néanmoins parcourues d'espoir et de poésie. Vous sentirez le sang versé. Vous tremblerez face aux dangers. Vous craindrez la mort. Et plus que tout, vous ressentirez l'irrépressible désir de savoir ce qui va se passer.

 

 

 

Le Verger de Marbre - Alex Taylor

Éditions Gallmeister - Sortie : 18 août 2016 (288 pages)

Résumé : En plein Kentucky rural, la Gasping River déploie son cours au milieu des falaises de calcaire et des collines couvertes de champs de maïs et de soja. Un soir où il remplace son père, qui conduit le ferry parcourant la rivière dans les deux sens, le jeune Beam Sheetmire tue un passager qui tente de le dévaliser. Mais sa victime est le fils de Loat Duncan, puissant homme d’affaires local et assassin sans pitié. Toujours accompagné de ses chiens menaçants, Loat est lui-même porteur d’un lourd secret concernant le passé de Beam. Aidé par son père, le jeune homme prend la fuite, tandis que Loat et Elvis, le shérif, se lancent à ses trousses.

 

 

 

Je sais pas - Barbara Abel

Éditions Belfond - Sortie : 6 octobre 2016 (? pages)

Résumé : Une belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar. Une enfant de 5 ans a disparu. Que s'est-il passé dans la forêt ? A 5 ans, on est innocent, dans tous les sens du terme. Pourtant, ne dit-on pas qu'une figure d'ange peut cacher un coeur de démon ?

 

 

 

Aquarium - David Vann

Éditions Gallmeister - Sortie : 3 octobre 2016 (280 pages)

Résumé : Caitlin, douze ans, habite avec sa mère dans un modeste appartement d’une banlieue de Seattle. Afin d’échapper à la solitude et à la grisaille de sa vie quotidienne, chaque jour, après l’école, elle court à l’aquarium pour se plonger dans les profondeurs du monde marin qui la fascine. Là, elle rencontre un vieil homme qui semble partager sa passion pour les poissons et devient peu à peu son confident. Mais la vie de Caitlin bascule le jour où sa mère découvre cette amitié et lui révèle le terrible secret qui les lie toutes deux à cet homme.

 

 

 

 

Là où les lumières se perdent - David Joy

Éditions Sonatine - Sortie : 25 août 2016 (320 pages)

Résumé : Caroline du Nord. Dans cette région perdue des Appalaches, McNeely est un nom qui ne laisse pas indifférent, un nom qui fait peur, un nom qui fait baisser les yeux. Plus qu’un nom, c’est presque une malédiction pour Jacob, dix-huit ans, fils de Charly McNeely, baron de la drogue local, narcissique, violent et impitoyable. Amoureux de son amie d’enfance, Maggie Jenkins, Jacob n’a guère l’occasion de se montrer romantique. Il est le dauphin, il doit se faire craindre et respecter, régler les affaires de son père de la façon la plus expéditive qui soit. Après un passage à tabac qui tourne mal, Jacob se trouve confronté à un dilemme : doit-il prendre ses responsabilités et payer pour ses actes afin d’aller vers la lumière, ou bien s’enfoncer encore dans les ténèbres en suivant la voie paternelle ? Alors que le filet judiciaire se resserre autour de lui, Jacob a encore l’espoir de sauver son âme pour mener une vie normale avec Maggie. Mais cela ne pourra se faire sans qu’il affronte son père, bien décidé à le retenir près de lui. Avec ce premier roman aussi sombre que déchirant, qui évoque tout autant la série Top of the Lake que Seul le silence de R.J. Ellory, David Joy nous conte l’histoire d’un jeune homme qui tente par tous les moyens d’échapper à l’héritage de la violence et aux péchés de sa famille.

 

 

 

Les mains lâchées - Anaïs Llobet

Éditions Plon - Sortie : 18 aout 2016 (160 pages)

Résumé : Une vague monstrueuse, soulevée par un typhon meurtrier, dévaste les Philippines en quelques minutes et ravage sa myriade d’îles. Sur l’une d’elles, Madel reprend connaissance, seule au milieu du chaos. Jan, l’homme qu’elle aime, a disparu. Et elle a lâché la main de l’enfant qu’il lui avait confié. Au prix d’une difficile anesthésie des sentiments, la jeune journaliste se plonge dans son travail, en équilibre entre information et voyeurisme, quand tous les médias du monde se tournent vers les Philippines. Recueillir la parole survivante, nouer des liens avec les rescapés, c’est conjurer la mort. Mais un typhon de cette violence ne laisse jamais en paix ceux qu’il a épargnés.

 

 

 

Un enfant plein d'angoisse et très sage - Stéphane Hoffmann

Éditions Albin Michel - Sortie : 17 août 2016 (272 pages)

Résumé :  Dans ce portrait de famille peu banal, on croise une ex-vedette de music-hall, un dandy londonien qui soigne son ennui au champagne, un petit chien bien imprudent, des virées à Londres et Monaco, une traversée du Lac Majeur, des blessures d'amour mal guéries et un enfant qui cherche la liberté. Antoine n'a que 13 ans, mais déjà la maturité d'un vieux sage. Délaissé par ses richissimes parents, il tente vainement de réunir ces deux monstres d'égoïsmes. Entre le clafoutis et la Rolls Royce, le jeune adolescent raconte les mensonges des adultes dans une comédie sophistiquée pleine de cynisme et d'humour. Stéphane Hoffmann sait rire des choses graves et nous émouvoir du spectacle souvent pitoyable des grandes personnes.

 

 

 

New York, esquisses nocturnes - Molly Prentiss

Éditions Camann-Lévy - Sortie : 17 août (416 pages)

Résumé : Au début des années 80, le downtown de New York est le centre de l’univers, un terrain de jeu revêche, encore hermétique à la menace de l’embourgeoisement. Artistes et écrivains s’y mêlent dans des squats  insalubres où leurs rêves de reconnaissance prennent des formes multiples. Parmi eux, Raul Engales, un peintre argentin en exil, fuyant son passé et la « guerre sale » qui a enflammé son pays. S’affamant pour payer son matériel, il peint le jour d’immenses toiles mettant en scène les spectres qu’il croise la nuit. Un soir, il attire l’attention de James Bennett, critique d’art en vogue du New York Times, proche de Basquiat, Warhol et Keith Haring. Tandis que l’ascension fulgurante de l’un entraîne l’autre sous les projecteurs, une double tragédie les frappe. Dans ce chaos, Lucy, l’amante enjouée de Raul, échappée d’une obscure banlieue de l’Idaho, tente de les extraire de leur détresse. Entre peintre, critique et muse se dessine alors un triptyque amoureux étourdissant.

 

 

 

Le syndrome de la vitre étoilée - Sophie Andriansen

Fleuve Éditions - Sortie : 25 août 2016 (352 pages)

Résumé : Un garçon, une fille, dix ans de vie commune. De cette équation parfaite naît le désir d'enfant. Puis les difficultés arrivent. Le désir se transforme. Le garçon et la fille aussi. Un couple sur cinq connaît des difficultés pour avoir un enfant. Derrière cette proportion, combien d'autres statistiques ? De formules intrusives ? De conseils " bienveillants " ? De boîtes de tampons ? De pieds dans les étriers ? D'amis auxquels on ment ? De bouteilles éclusées ? Combien de pensées magiques pour conjurer le sort et cette foutue proportion ? Voilà des questions – des obsessions – que la narratrice de ce roman tente d'éclairer sous un jour nouveau en découpant sa pensée comme on range la commode de son adolescence. Ce qui démarrait comme un chemin de croix frappe par sa lucidité, sa drôlerie, sa cruauté et prend la forme du journal rétroéclairé d'une jeune femme qui découvre le pouvoir d'être libre.

 

 

Riquet à la houppe - Amélie Nothomb

Éditions Albin Michel - Sortie : 17 août 2016 (198 pages)

Résumé : « L’art a une tendance naturelle à privilégier l’extraordinaire. »

 

 

 

Pour faire l'amour - Howard Jacobson

Éditions Camann-Lévy - Sortie : 17 août 2016 (400 pages)

Résumé : Et si choisir un amant à sa femme était le meilleur moyen de ne pas la perdre ?De son propre aveu, Felix Quinn est un homme parfaitement heureux. Il détient l’une des plus anciennes boutiques de livres rares de Londres et prend un plaisir infini à se plonger dans des textes oubliés. Marié à la divine Marisa, il en est éperdument amoureux, mais une crainte grandit en lui : la perdre. L’enfance de Felix lui a appris que l’amour ne va pas sans la perte, il choisit donc de la devancer en orchestrant la propre trahison de son épouse. Ainsi Marius, minutieusement choisi par Felix, entre-t-il dans la vie intime de Marisa. Felix pense alors embrasser une nouvelle forme de sérénité, or il se trouve aussitôt en prise avec un autre démon : la jalousie. Pour faire l’amour est un roman corrosif sur le sentiment d’amour et son contraire, la masculinité de l’émoi, l’obsession charnelle et la nature polymorphe de la jalousie. L’écriture ciselée de Howard Jacobson, à l’humour piquant impérieux, n’aura jamais été aussi animée. Elle nous sert de guide malicieux pour explorer ici la topologie du mariage, entre honnêteté et provocation pure.

 

 

 

Le rouge vif de la rhubarbe - Audur Ava Olafsdottir

Éditions Zulma - Sortie : 1er septembre 2016 (160 pages)

Résumé : Souvent aux beaux jours, Ágústína grimpe sur les hauteurs du village pour s’allonger dans le carré de rhubarbe sauvage, à méditer sur Dieu, la beauté des nombres, le chaos du monde et ses jambes de coton. C’est là, dit-on, qu’elle fut conçue, avant d’être confiée aux bons soins de la chère Nína, experte en confiture de rhubarbe, boudin de mouton et autres délices. Singulière, arrogante et tendre, Ágústína ignore avec une dignité de chat les contingences de la vie, collectionne les lettres de sa mère partie aux antipodes à la poursuite des oiseaux migrateurs, chante en solo dans un groupe de rock et se découvre ange ou sirène sous le regard amoureux de Salómon. Mais Ágústína fomente elle aussi un grand voyage : l’ascension de la « Montagne », huit cent quarante-quatre mètres dont elle compte bien venir à bout, armée de ses béquilles, pour enfin contempler le monde, vu d’en haut…

 

 

 


Beaux rivages - Nina Bouraoui

Éditions JC Lattès - Sortie : 24 août 2016 (250 pages)

Résumé : C’est une histoire simple, universelle. Après huit ans d’amour Adrian quitte A. pour une autre femme. Beaux Rivages est la radiographie de leur séparation. Mon roman (comme pris dans un segment) débute avec les attentats de janvier 2015 et s’achève avec ceux de novembre. J’y voyais une forme d’écho et de lien. En dépit de l’âge, du sexe, de la nationalité, de la condition sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d’amour, comme si la tristesse formait, à elle seule, une communauté. Nous passons tous par les mêmes phases, d’abattement, de désespoir, de colère, de manque, de haine, d’apaisement enfin. Nous développons tous les mêmes défenses et les mêmes stratégies. Faisant ce constat, j’ai écrit Beaux rivages pour tous les « quittés » du monde. Pour tous ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur. Pour tous ceux qui pensent qu’ils ne sauront plus vivre sans l’autre et qu’ils ne sauront plus aimer un autre. Pour comprendre aussi comment un abandon en ressuscite d’autres. Pourquoi ne plus être aimé nous rend si nu, être trahi, si désarmé. Et pour savoir enfin que l’amour triomphera toujours.

 

 

 

La mésange et l'ogresse - Harold Cobert

Éditions PLON - Sortie : 18 août 2016 (350 pages)

Résumé : 26 juin 2003. « L'ogre des Ardennes », Michel Fourniret, est arrêté en Belgique.
22 juin 2004. Après un an d'interrogatoires, son épouse Monique Olivier – qu'il surnomme sa « mésange » – révèle une partie du parcours criminel de son mari, au moment où, faute de preuves, la justice belge s’apprête à le libérer. Il finira par être condamné à la perpétuité incompressible ; Monique Olivier, accusée de complicité et de non-dénonciation de meurtres, écopera elle aussi de la perpétuité, assortie de vingt-huit ans de sûreté. Plongée au cœur du mal absolu pendant cette année traque, cette enquête romanesque fait alterner les points de vue du commissaire chargé de l'affaire et de Monique Olivier elle-même, pour s'intéresser pour la première fois à celle qui reste une énigme : victime ou complice? instrument ou cerveau diabolique? Mésange ou ogresse?

 

 

 

Mazie, sainte patronne des fauchés et des assoiffés - Jami Attenberg

Éditions Les Escales - Sortie : 18 août 2016 (448 pages)

Résumé : Personnage haut en couleur, Mazie Phillips tient la billetterie du Venice, cinéma new-yorkais du Bowery, quartier populaire du sud de Manhattan où l’on croise diseuse de bonne aventure, mafieux, ouvriers, etc. Le jazz vit son âge d’or, les idylles et la consommation d’alcool – malgré la Prohibition – vont bon train. Mazie aime la vie, et ne se fait jamais prier pour quitter sa « cage » et faire la fête, notamment avec son amant « le capitaine ». Avec l’arrivée de la Grande Dépression, les sans-abri affluent dans le quartier et la vie de Mazie bascule. Elle aide sans relâche les plus démunis et décide d’ouvrir les portes du Venice à ceux qui ont tout perdu. Surnommée « la reine du Bowery », elle devient alors une personnalité incontournable de New York. Dans ce roman polyphonique, Jami Attenberg nous fait découvrir Mazie – dont on entend la gouaille à travers les lignes de son journal intime –, mais aussi Sœur Ti, son unique amie, sa sœur Jeanie, l’agent Mack Walters, porté sur la bibine et qui aime flirter avec elle… Le lecteur découvre, fasciné, une personnalité hors du commun et tout un monde bigarré et terriblement attachant.

 

 

 

Soyez imprudents les enfants - Véronique Ovaldé

Éditions Flammarion - Sortie : 17 août 2016 (400 pages)

Résumé : « Soyez imprudents les enfants », c’est le curieux conseil qu’on a donné à tous les Bartolome lorsqu’ils n’étaient encore que de jeunes rêveurs – et qui explique peut-être qu’ils se soient aventurés à changer le monde. « Soyez imprudents les enfants », c’est ce qu’aimerait entendre Atanasia, la dernière des Bartolome, qui du haut de ses 13 ans espère ardemment qu’un événement vienne bousculer sa trop tranquille adolescence. Ce sera la peinture de Roberto Diaz Uribe, découverte un matin de juin au musée de Bilbao. Que veut lui dire ce peintre, qui a disparu un beau jour et que l’on dit retiré sur une île inconnue ? Atanasia va partir à sa recherche, abandonner son pays basque natal et se frotter au monde. Quitte à s’inventer en chemin.Dans ce singulier roman de formation, Véronique Ovaldé est comme l’Espagne qui lui sert de décor : inspirée, affranchie et désireuse de mettre le monde en mouvement. Alors qu'elle a 13 ans, Atanasia Bartolome a comme une révélation devant une toile du peintre Roberto Diaz Uribe. Elle découvre qu'il est un cousin de son père et souhaite savoir ce que cherche à lui dire ce peintre, qui a disparu un jour comme tous les ancêtres Bartolome. La jeune fille décide de partir elle aussi explorer le vaste monde.

 

 

 

Lithium - Aurélien Gougaud

Éditions Albin Michel - Sortie : 18 août (192 pages)

Résumé : Elle, vingt-trois ans, enfant de la consommation et des réseaux sociaux, noie ses craintes dans l’alcool, le sexe et la fête, sans se préoccuper du lendemain, un principe de vie. Il vient de terminer ses études et travaille sans passion dans une société où l’argent est roi. Pour eux, ni passé ni avenir. Perdus et désenchantés, deux jeunes d’aujourd’hui qui cherchent à se réinventer. Dans un texte crépusculaire, Aurélien Gougaud entremêle leurs voix, leurs errances, leur soif de vivre, touchant au plus près la vérité d’une génération en quête de repères. Un premier roman d’une surprenante maturité, qui révèle le talent d’un jeune auteur de vingt-cinq ans.

 

 

 

Le dernier des nôtres - Adélaïde de Clermont-Tonnerre

Éditions Grasset - Sortie : 17 août 2016 (496 pages)

Résumé : « La première chose que je vis d’elle fut sa cheville, délicate, nerveuse, qu’enserrait la bride d’une sandale bleue… » Manhattan, 1969 : un homme rencontre une femme. Dresde, 1945 : sous un déluge de bombes, une mère agonise en accouchant d'un petit garçon. Avec puissance et émotion, Adélaïde de Clermont Tonnerre nous fait traverser ces continents et ces époques que tout oppose : des montagnes autrichiennes au désert de Los Alamos, des plaines glacées de Pologne aux fêtes new-yorkaises, de la tragédie d’un monde finissant à l’énergie d’un monde naissant... Deux frères ennemis, deux femmes liées par une amitié indéfectible, deux jeunes gens emportés par un amour impossible sont les héros de ce roman tendu comme une tragédie, haletant comme une saga. Vous ne dormirez plus avant de découvrir qui est vraiment « le dernier des nôtres ».

 

 

 

La nuit avec ma femme - Samuel Benchetrit

Éditions PLON - Sortie : 25 août 2016 (200 pages)

Résumé :« J’ai passé plus de temps que toi sur cette Terre. Et notre différence, c’est que moi, je t’ai perdue. C’est parce que j’ai continué à vivre que je le sais. J’ai voulu être seul souvent pour être avec toi. Il faut bien donner son temps aux amours invisibles. S’en occuper un peu. Encore maintenant je me demande comment tu vas. Ce que tu fais. Je cherche de tes nouvelles. J’invoque la colère pour que tu la calmes. Quelques rires où tu me rejoindrais. Et le soleil a changé, puisqu’il manque une ombre. Mais je suis heureux. Et c’est à ton absence que je dois de le savoir. »

 

 

 

Le Pactole - Cynthia d'Aprix Sweeney

Fleuve Éditions - Sortie : 8 septembre 2016 (426 pages)

Résumé : Bea, Melody, Jack et Leo n’ont pas grand-chose en commun si ce n’est le joli héritage laissé par leur père, qui doit leur être distribué le jour des quarante ans de la benjamine. Mais le jour J, c’est la soupe à la grimace. Les trois « petits » découvrent que leur aîné, Leo, séducteur et égoïste, a dilapidé le magot. Les hostilités sont lancées ; la fratrie exige que Leo la rembourse. C’est le début d’une guerre des tranchées qui va réveiller de vieilles rancunes, briser d’anciens tabous, mais aussi leur permettre de renouer des liens qu’ils croyaient rompus pour toujours...

 

 

 

Amour Monstre - Katherine Dunn

Éditions Gallmeister - Sortie : 18 août (472 pages)

Résumé : La joyeuse famille Binewski est tout sauf banale. Ivres d’amour et nourrissant de grands projets pour leur spectacle itinérant, Al et Lil décident d’engendrer à coup d’amphétamines et de radiations la plus belle brochette de phénomènes de foire au monde. Alors, bienvenue chez les monstres : il y a Arturo l’Aquaboy, doté de nageoires et d’une ambition digne de Genghis Khan; Iphy et Elly, sœurs siamoises et musiciennes talentueuses; Oly, naine bossue et albinos. Seul détonne l’étonnamment normal Chick… jusqu’à ce qu’il révèle des qualités bien particulières. Pour autant, cette famille est habitée de passions bien humaines, et une terrible rivalité entre frères et sœurs ne tarde pas à menacer le bonheur des Binewski.

 

 

 

Yaak Valley, Montana - Smith Henderson

Éditions Belfond - Sortie : 18 août 2016 (500 pages)

Résumé : Dans le Montana, en 1980. Autour de Pete, assistant social dévoué, gravite tout un monde d'écorchés vifs et d'âmes déséquilibrées. Il y a Beth, son ex infidèle et alcoolique, Rachel, leur fille de treize ans, en fugue dans les bas-fonds de Tacoma, Luke, son frère, recherché par la police. Et puis il y a Cecil l'adolescent violent et sa mère droguée et hystérique, et ce jeune Benjamin, qui vit dans les bois environnants, avec son père, Jeremiah Pearl, un illuminé persuadé que l'apocalypse est proche, que la civilisation n'est que perversion et que le salut réside dans la survie et l'anarchie. Pearl qui s'est exclu de la société, peut-être par paranoïa, peut-être aussi pour cacher qu'il aurait tué son épouse et leurs cinq enfants. Au milieu de cette cour des miracles, Pete pourrait être l'ange rédempteur, s'il n'était pas lui-même complètement perdu...

 

 

 

Écoutez nos défaites - Laurent Gaudé

Éditions Actes Sud - Sortie : 17 août 2016 (256 pages)

Résumé : Un agent des services de renseignements français gagné par une grande lassitude est chargé de retrouver à Beyrouth un ancien membre des commandos d'élite américains soupçonné de divers trafics. Il croise le chemin d'une archéologue irakienne qui tente de sauver les trésors des musées des villes bombardées. Les lointaines épopées de héros du passé scandent leurs parcours – le général Grant écrasant les Confédérés, Hannibal marchant sur Rome, Hailé Sélassié se dressant contre l’envahisseur fasciste... Un roman inquiet et mélancolique qui constate l'inanité de toute conquête et proclame que seules l’humanité et la beauté valent la peine qu'on meure pour elles.

 

 

 

Les Fabuleuses Tribulations d'Arthur Pepper - Phaedra Patrick

Éditions Milady - Sortie : 23 septembre 2016 (320 pages)

Résumé : « Tendre, spirituel et surprenant, un roman qui vous ira droit au cœur ! ». Un an après la mort de Miriam, Arthur consent enfin à se séparer des affaires de sa défunte épouse. Il découvre alors un bracelet qu’il n’avait jamais vu, et les breloques suspendues à ce bijou constituent autant d’énigmes qui lui donnent envie de mener l’enquête. Que sait-il vraiment de celle qui a partagé sa vie pendant plus de quarante ans ?

 

 

 

Les règles d'usage - Joyce Maynard

Éditions Philippe Rey - Sortie : 1er septembre 2016 (480 pages)

Résumé : Wendy, treize ans, vit à Brooklyn. Le 11 septembre 2001, son monde est complètement chamboulé : sa mère part travailler et ne revient pas. L’espoir s’amenuise jour après jour et, à mesure que les affichettes DISPARUE se décollent, fait place à la sidération. Le lecteur suit la lente et terrible prise de conscience de Wendy et de sa famille, ainsi que leurs tentatives pour continuer à vivre. Le chemin de la jeune fille la mène bientôt en Californie chez son père biologique qu’elle connaît à peine – et idéalise. Son beau-père et son petit frère la laissent partir le coeur lourd, mais avec l’espoir que cette expérience lui sera salutaire. Assaillie par les souvenirs, Wendy est tiraillée entre cette vie inédite et son foyer new-yorkais qui lui manque. Elle délaisse les bancs de son nouveau collège et, chaque matin, part à la découverte de ce qui l’entoure, faisant d’étonnantes rencontres : une adolescente tout juste devenue mère, un libraire clairvoyant et son fils autiste, un jeune à la marge qui recherche son grand frère à travers tout le pays. Wendy lit beaucoup, découvre Le Journal d’Anne Frank et Frankie Addams, apprend à connaître son père, se lie d’amitié avec sa belle-mère éleveuse de cactus, comprend peu à peu le couple que formaient ses parents – et les raisons de leur séparation. Ces semaines californiennes la prépareront-elles à aborder la nouvelle étape de sa vie ? Retournera-t-elle à Brooklyn auprès de ceux qui l’ont vue grandir ?

 

 

 

La Soledad - Natalio Grueso

Éditions Presses de la Cité - Sortie : 1er septembre (320 pages)

Résumé :  Une aventure débordant d'imagination où se rejoignent le désir, la gratitude, la justice et les rêves. Bruno Labastide est venu s'installer à Venise, dans le quartier de Dorsoduro, au terme d'une vie bien remplie durant laquelle il n'a cessé de voyager. Cela fait bien un an qu'il y réside lorsque, un jour, il voit une jeune Japonaise d'une beauté stupéfiante passer devant le café où il a ses habitudes. C'est le coup de foudre. Mais cette dernière, Keiko, ne lui concédera une nuit d'amour que s'il parvient à l'émouvoir avec un poème ou une histoire... Mais par laquelle commencer ? Natalio Grueso signe un superbe roman mosaïque aux récits enchâssés et nous entraîne avec poésie aux quatre coins du monde.

 

 

 

Comment tu parles de ton père ? - Joann Sfar

Éditions Albin Michel - Sortie : 17 août 2016 (160 pages)

Résumé : « Papa est né l'année où tonton Adolf est devenu chancelier : 1933. C'est l'année où pour la première fois on a découvert le monstre du Loch Ness. C'est l'année, enfin, où sortait King Kong sur les écrans. Mon père, c'est pas rien. »Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir et un père comme André Sfar. Ce livre pudique, émouvant et très personnel, est le Kaddish de Joann Sfar pour son père disparu. Entre rire et larmes.

 

 

 

Nora Webster - Colm Toibin

Éditions Robert Laffont - Sortie : 18 août 2016 (414 pages)

Résumé : Irlande, fin des années 1960. Nora vient de perdre son mari. Entre hébétude et chagrin, elle fait face à la nécessité en reprenant un emploi, vend la maison de vacances sur la côte, tente d'aider ses quatre enfants qui se débattent avec leur deuil. Puis, très lentement, elle se laisse gagner par un sentiment nouveau : être veuve, c'est goûter à la liberté. Sous les regards critiques de la petite ville ou elle a toujours vécu, elle prend des cours de chant, s'achète une chaîne stéréo et passe ses rares moments de liberté à écouter des disques. La profondeur des émotions que soulèvent en elle la musique s'accorde au lent réveil de sa sensibilité et de sa personnalité. Au début, ce sont de toutes petites choses, mais sous cette apparente inertie, que de bouleversements ! Elle se découvre des forces qu'elle ignorait, se rapproche de ses enfants et s'impose tant au travail qu'auprès des commères qui l'observent. Pas à pas et sans éclat, elle conquiert son autonomie, tandis qu'autour d'elle la société irlandaise ébauche sa mutation : le mouvement pour les droits civiques en Irlande du Nord se développe dans la violence, et le rôle que devrait adopter la république irlandaise face au conflit est sévèrement débattu dans les familles.

 

 

 

 

Zigzag - Ross Thomas

Éditions Sonatine+ - Sortie : 13 octobre 2016 (? pages)

Résumé : Artie Wu et Quincy Durant se sont rencontrés enfants dans un orphelinat. Depuis, Artie le rusé et Quincy le colérique forment un duo de choc, passé maître dans les jeux de dupes, auquel le gouvernement américain fait parfois appel pour des missions loin d’être officielles.Installés dans une luxueuse maison sur la côte californienne, nos deux hommes auraient peut-être pu prétendre à une existence tranquille si Artie ne s’était pas vautré un beau matin sur un pélican mort. Secouru par leur voisin, « l’homme aux six lévriers », un richissime homme d’affaires, Artie en profite pour lui faire une étonnante proposition qui pourrait leur permettre à tous de gagner beaucoup d’argent. Bien sûr, avec Artie et Quincy, le hasard n’en est jamais vraiment un. Et ce qui commençait comme une escroquerie savamment élaborée va bientôt prendre un tournant totalement inattendu et devenir une enquête entêtante sur le meurtre d’un sénateur américain. Zigzag est un pur plaisir de lecture : des dialogues désopilants, une intrigue palpitante et aussi tordue que ses protagonistes, des héros férocement attachants et une ambiance délicieusement 70’s.
 

 

 

Les Bottes suédoises - Henning Mankell

Éditions du Seuil - Sortie : 18 août (368 pages)

Résumé : Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n’est plus qu’une ruine fumante. Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge : à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ? Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et, surtout, l’apparition d’une femme, Lisa Modin, journaliste de la presse locale. Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu’à l’inimaginable dénouement.

 

 

 

 

 

Felix Funicello et le miracle des nichons - Wally Lamb

Éditions Belfond - Sortie : 1er septembre 2016 (256 pages)

Résumé : 1964, dans la petite ville de Three Rivers, Connecticut. Felix, 10 ans, fréquente l'école catholique St Aloysius, où sévissent entre autres la très psychorigide soeur Dymphna et Rosalie Twerskie, première de classe et du poil aux pattes : le genre de pimbêche à lever le doigt avant la sonnerie pour s'assurer qu'il n'y a pas de devoirs, juste au cas où. Le soir, après la classe, Felix retrouve le diner famililal et tente tant bien que mal de faire ses devoirs, tout en admirant, crayon à la bouche, le poster de la star de cinéma Annette Funicello, qui, pour la plus grande fierté de ses parents, est une cousine éloignée... Mais un jour, tout dérape. À cause d'une sombre histoire de paille, de boulettes de papier et de chauve-souris, soeur Dymphna finit délirante sous un bureau et se voit envoyée en maison de repos. Débarque alors l'incroyable Madame Marguerite, québécoise, pull-over rouge moulant, talons hauts et jupes fendues : le genre exotique pour les environs. Et comme les bonnes nouvelles n'arrivent pas seules, elle est suivie de près par Zenhya, jeune fille russe au caractère bien trempé, un franc-parler saisissant, déjà du monde au balcon, et une éducation sexuelle très avancée.

 

 

 

Un travail comme les autres - Virginia Reeves

Éditions Stock - Sortie : 24 août 2016 (344 pages)

Résumé : Roscoe T Martin est fasciné par cette force plus vaste que tout, plus grande que lui, qui se propage avec le nouveau siècle : l’électricité. Il s’y consacre, en fait son métier. Un travail auquel il doit pourtant renoncer lorsque Marie, sa femme, hérite de l’exploitation familiale. Année après année, la terre les trahit. Pour éviter la faillite, Roscoe a soudain l’idée de détourner une ligne électrique de l’Alabama Power. L’escroquerie fonctionne à merveille, jusqu’au jour où son branchement sauvage coûte la vie à un employé de la compagnie.. « L’univers de ce roman exquis – les années 1920, en Alabama – ne m’a pas quittée depuis que je l’ai refermé. C’est magnifique, douloureux, original, et si juste dans ses moindres détails. Touffu, plein de terreur et de beauté. » Fiona McFarlane.

 

 

 

Images fantômes - Elizabeth Hand

Éditions Super8 - Sortie : 25 oût 2016 (408 pages)

Résumé : Photographe punk expérimentale, Cass Neary a connu son quart d’heure de gloire warholien dans le New York des années 1970. Ce qui n’était pas prévu, c’est qu’elle y survive. Vingt ans plus tard, c’est une quadragénaire has been ayant gardé de sa folle jeunesse, outre un penchant prononcé pour les paradis artificiels, une profonde et incurable nostalgie. Aussi, quand son vieil ami Phil lui propose d’aller interviewer Aphrodite Kamestos, artiste culte des années 1960 vivant désormais recluse sur une petite île perdue au large du Maine, Cass n’hésite pas très longtemps ; d’autant que Kamestos, dont l’œuvre a inspiré son propre travail, a apparemment demandé à la voir personnellement. Mais le Maine en novembre est un monde en soi : grise, glacée, peuplée de figures inquiétantes, la région baigne dans une atmosphère quasi onirique, et l’esprit embrumé de la visiteuse n’arrange rien à l’affaire. Avant de s’embarquer pour Paswegas Island, Cass apprend que des disparitions ont été signalées dans le secteur. L’accueil glacial que lui réserve Aphrodite, et l’étrange comportement du fils de cette dernière, ne font rien pour dissiper ses angoisses. Et si l’expression « artiste maudite » était à prendre au sens littéral ? Cass est-elle prête à affronter ses propres démons ?

 

 

 

Les mots entre mes mains - Guinevere Glasfurd

Éditions Préludes - Sortie : 24 août 2016 (448 pages)

Résumé : Quand Helena Jans van der Strom arrive à Amsterdam pour travailler chez un libraire anglais, la jeune femme, fascinée par les mots, a appris seule à lire et à écrire. Son appétit pour la vie et sa soif de connaissance trouveront des échos dans le cœur et l'esprit du philosophe René Descartes. mais dans ce XVIIe siècle d'ombres et de lumières, où les penseurs sont souvent sévèrement punis, où les femmes n'ont aucun droit, leur liaison pourrait les perdre. Descartes est catholique, Helena protestante. Il est philosophe, elle est servante. Que peut-être leur avenir ? A partir d'une histoire d'amoure avérée et méconnue, Guinevere Glasfurd dresse le portrait fascinant d'une femme lumineuse en avance sur sont temps. Un roman de passion et de liberté sur fond de fresque envoûtante des Pays-Bas au "siècle d'or". Un excellent premier roman... Une histoire d'amour qui ne tombe jamais dans le sentimental, avec un héroïne attachante et inoubliable. The Times

 

 

 

A la place du coeur - Arnaud Cathrine

Collection R - Sortie : 1er septembre 2016 (252 pages)

Résumé : Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un " plus si affinités "... Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de la " première fois ". Sauf que le lendemain, c'est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l'entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes... À la place du cœur, c'est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l'horreur à l'œuvre, à tenter de ne pas confondre l'information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l'amour (qui, par définition, postule que " le monde peut bien s'écrouler ") cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu'on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

 

 

 

Les Contes défaits - Oscar Lalo

Éditions Belfond Sortie : 8 août (224 pages)

Résumé :Un enfant – des enfants sont emmenés dans des wagons. Une main les a lâchés sur un quai de gare. Sans savoir, sans pouvoir voir l'impensable, leurs parents les envoient vers ce camp de vacances rythmé par un irréel quotidien, fait d'ordres absurdes et de caresses violentes. L'histoire est celle de cet enfant et de l'adulte qu'il ne pourra pas devenir, à moins d'être en capacité de rouvrir l'enquête. Longtemps après les faits. Comme une vieille plaie. Intime. Inconcevable. Je suis sans fondations. Ils m'ont bâti sur du néant. Je suis un locataire du vide, insondable et sans nom, qui m'empêche de mettre le mien. J'endosse à l'envi n'importe quelle identité. La mienne, je l'ignore. Je ne la sais ni ne la veux. La page reste blanche car tout ce qui s'y inscrit s'évapore. C'est pourquoi le narrateur de cette histoire a pris la plume. Sans rien dire jamais de ce qui ne se montre pas, loin de la honte et de la négation, Oscar Lalo convoque avec ses propres mots, pourtant universels, la langue sublime du silence... Et c'est en écrivant l'indicible avec ce premier roman qu'il est entré de façon magistrale en littérature.

 

 

 

Les vies de papier - Rabih Alameddine

Éditions Les Escales - Sortie : 25 août 2016 (304 pages)

Résumé : Aaliya Saleh, 72 ans, les cheveux bleus, est inclassable. Mariée à 16 ans à « un insecte impuissant », elle a été répudiée au bout de quatre ans. Pas de mari, pas d'enfant, pas de religion… Non conventionnelle et un brin obsessionnelle, elle a toujours lutté à sa manière contre le carcan imposé par la société libanaise. Une seule passion l'anime: la littérature. Elle a en effet pour les mots un désir inextinguible. À tel point que, chaque année, le 1er janvier, elle commence à traduire en arabe l’un de ses romans préférés. Un travail ambitieux qui finit toujours par échouer dans un tiroir. Car les quelque trente-sept livres traduits par Aaliya au cours de sa vie n'ont jamais été lus par qui que ce soit. Ce portrait d’une femme solitaire en pleine crise existentielle oscille sans cesse entre passé et présent dans un Beyrouth en constante mutation. Tandis qu’elle essaye de maîtriser son corps vieillissant et la spontanéité de ses émotions, Aaliya doit faire face à une catastrophe inimaginable qui menace de faire voler sa vie en éclats. Son ton mordant ne nous laisse pas indemne.

 

 

 

Les Élus - Steve Sem-Sandberg

Éditions Robert Laffont - Sortie : 18 août 2016 (558 pages)

Résumé : En 1941, à Vienne, l'hôpital du Spiegelgrund a été transformé par les nazis en un centre pour enfants handicapés et jeunes délinquants. Jour après jour, Adrian, Hannes et Julius, pensionnaires de la maison de redressement, tentent d'exorciser l'horreur. Dans un époustouflant ballet de voix tour à tour intérieures et extérieures, ils racontent l'enfer qu'ils vivent et la mort qui les guette au pavillon 15, où l'on extermine les " indésirables ".

 

 

 

Phare 23 - Hugh Howey

Éditions Actes Sud - Sortie : 07 septembre 2016 (256 pages)

Résumé : Pendant des siècles, des hommes et des femmes ont été gardiens de phare et ont assuré la sécurité des bateaux. C’est un boulot solitaire et ingrat. Jusqu’à ce que quelque chose se passe. Qu’un bateau soit en détresse. Au XXIIIe siècle, on pratique toujours ce métier, mais dans l’espace. Un réseau de phares guide dans la Voie lactée des vaisseaux qui voyagent à plusieurs fois la vitesse de la lumière. Ces phares sont d’une solidité à toute épreuve. Ils sont construits pour être extrêmement robustes. Ils ne connaissent jamais d’avaries. En théorie... Après la trilogie Silo, Hugh Howey revient avec une fable spatiale haletante et profonde, déjà en cours d’adaptation en série télévisée, et confirme son talent de conteur.

 

 

 


Ainsi fleurit le mal - Julia HEABERLIN

Éditions Presses de la Cité - Sortie : 8 septembre 2016 (560 pages)

Résumé : À seize ans, Tessa est retrouvée agonisante sur un tas d’ossements humains et au côté d’un cadavre, dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs. Partiellement amnésique, seule survivante des « Marguerite » – surnom que les journalistes ont donné aux victimes du tueur en série –, elle a contribué, en témoignant, à envoyer un homme dans le couloir de la mort. Terrell Darcy Goodwin, afro-américain, le coupable parfait pour la juridiction texane. Presque vingt ans ont passé. Aujourd’hui, Tessa est une artiste et mère célibataire épanouie. Si elle entend parfois des voix – celles des Marguerite qui n’ont pas eu la même chance qu’elle –, elle est toutefois parvenue à retrouver une vie à peu près normale et à échapper à la curiosité malsaine de la presse. Alors, le jour où elle découvre un parterre de marguerites jaunes aux yeux noirs planté devant sa fenêtre, le doute l’assaille… Son « monstre » serait-il toujours en cavale ? La narguerait-il ?

 

 

 

 

Pfiiouuu, voilà un article qui m'aura demandé un travail patient de petite fourmi alors j'espère qu'il vous plaira :) Et dites-moi en commentaire si certains titres vous font envie, ceux que vous voulez absolument lire ou encore ceux à côté desquels vous pensez que je suis passée !

 

 

Cajou

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mariette 20/05/2017 10:45

TEMOIGNAGE DU RETOUR AFFECTIF DE MON MARI

Bonjour je me nomme mariette mère de 2 enfants. Je vivais à Laval avec mon mari, quand en 2013 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En fevrier 2014, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 12 fevrier 2014, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un marabout que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi. Le grand maître me promettait un retour au ménage en au plus deux semaines. Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses services . Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 5 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.
Pour vous qui etes dans le besoin voila son e-mail: email:
lemarabouthouwadan2006@gmail.com

son numero whatssap 0022998373141

son site web: www.lemarabouthouwadan.webobo.biz

Angela 08/05/2017 14:08

Il est revenu après 9 mois


Bonsoir à toutes et à tous,

Certains d'entre vous se souviendront peut-être de moi et de mon histoire.
J'étais durant 5 ans avec quelqu'un qui m'a quitté pour diverses raisons. Notre rupture a duré 9 mois.
9 mois pendant lesquels j'ai tout fait pour le récupérer et j'ai énormément souffert (dont une tentative de suicide).


Plusieurs personnes du forum me disait : "de contacter marabout SAID qui est un Spécialise du retour Affectif qu'il m'aidera a le faire revenir dans 3 jours".
Et bien voilà c'est fait !

Aujourd'hui il est revenu mon mari grâce a marabout SAID et nous sommes de nouveau ensemble depuis peu.
Nous avons beaucoup discuté et fixé quelles étaient nos priorités respectives.

En y réfléchissant bien, je pense que cette rupture nous a été bénéfique à tous les deux. Elle nous a permis de murir chacun de notre coté et de savoir ce qu'on voulait vraiment.


Aujourd'hui on s'en sort beaucoup plus fort de cette rupture et beaucoup plus proches. On a tiré des leçons de nos erreurs et je pense que c'est une bonne chose.

voilà, ce petit post pour donner du courage à tous ceux et toutes celles qui souffre aujourd'hui,de contacter SAID

Mail: marabout.said@hotmail.fr


Je vous embrasse

Blandine (Vivrelivre) 30/08/2016 00:41

Quelle belle liste et tentations!
J'en ai repéré certains aussi mais n'ai craqué (pour l'instant) que pour celui de Valentine Goby (pas encore lu) et commence Une bouche sans personne de Gilles Marchand.
Certaines de tes propositions me tentent beaucoup (the girls; Là où elle repose, Soledad, entre autres) et d'autres pas du tout (par exemple Amélie Nothomb - j'ai lu un extrait qui ne m'a pas convaincue.)
Belles lectures à toi!

MyaRosa 18/08/2016 01:00

Waouh ! Il y en a plusieurs que j'avais repéré, que je compte lire et qui me tentent beaucoup, mais je n'avais jamais entendu parler du dernier : "Ainsi fleurit le mal". C'est très, très tentant !

wollanup 09/08/2016 12:27

Beau travail.
je rajouterais "parmi les loups et les bandits" d'Atticus Lish chez Buchet Chastel qui est un formidable roman dans le New York des années Bush et qui a obtenu le PEN/Faulkner Award en 2015 et qui est un bouquin crispant et profondément émouvant racontant la liaison dans Queens d'une jeune Chinoise clandestine et d'un vétéran de l'Irak détruit dans son corps et son âme.

Hélène 06/08/2016 12:25

Petite réflexion hors sujet, peut-être. Ne constatez-vous pas que beaucoup sont des histoires dont les protagonistes sont des enfants ?

jerome 07/07/2016 12:51

Goby et Pollock sont les deux de ta liste que je retiendrais en priorité (et que je suis certain de lire !).

Noukette 07/07/2016 10:43

Que de tentations !!!!

The Cannibal Lecteur 07/07/2016 08:45

Hello ^^

Tu me pousses au crime, là ! J'en ai repéré quelques uns qui finiront dans ma toute grosse PAL, comme celui de Pollock, Ellory, Mayeras et les Sonatine... rhâââ, je vais jamais y arriver, j'ai encore des nouveautés de 2015 à lire et des 2014.... mdr

Natacha 06/07/2016 22:40

Une jolie sélection ! Le nouveau roman de Monsieur Toussaint Louverture, je veux absolument le lire ! J'ai reçu The Girls des éditions de La table ronde - il a l'air vraiment très bien :)

Julie Scarlett 06/07/2016 21:01

Le Pollock !!!!! Je le VEUX :p
Et quelques autres (vive mon boulot, il y en a certains qui sont déjà dans ma PAL ^^ ) !

Folavril 06/07/2016 20:52

Tellement de tentations! Et de belles couvertures alléchantes... Il va falloir mettre de l'argent de côté pour cette rentrée littéraire :D merci pour cette belle sélection.

Acr0 06/07/2016 13:01

Moi, j'ai retenu le deuxième tome de "Récits du demi-loup" de Chloé Chevalier (la suite de Véridienne) :)

Jacqueline 06/07/2016 07:48

Oh, que de tentations ...... Merci pour cette recherche ......J'en ai noté 4 "avec certitude" : Mc Creight, Abbott, Polloch et Abel ...... Les autres ...... suivant les avis ..... :)

Nathalie 05/07/2016 21:54

Non mais c'est pas encore interdit de faire des listes tentatrices comme ça ?? Et en plus avec des liens vers d'autres tentations... Avec ma PAL qui va bientôt dépasser la taille de la maison, non, non, c'est plus possible... (dit-elle en regardant à travers ses doigts....)

Cajou 05/07/2016 22:10

Ma PAL va difficilement survivre à cette rentrée, je le crains.... elle est en obésité morbide déjà :p

Petite G 05/07/2016 21:34

Voilà qui n'arrange pas ma "Liste à lire" !! ;)

Cajou 05/07/2016 21:46

Ça n'arrange pas du tout la mienne non plus :p

Binchy 05/07/2016 21:19

Que de livres ! Je sais par mon amie Murielle, gérante de la librairie Passerelles de Vienne, que la rentrée littéraire va être très riche.
Bonne lecture.
Amitiés.
Bernadette.

Cajou 05/07/2016 21:46

En effet, cette rentrée s'annonce très belle... c'est juste dommage toute cette concentration de titres qui oblige à passer à côté de tant de romans :/
A bientôt Bernadette et bonnes lectures :)

argali 05/07/2016 21:05

Je ne te dis pas merci ! J'ai déjà noté les Goby, Nothomb, Abel, Carrisi, Gaudé, Toibin, de Waal et on n'en est qu'en juillet.

Très beau travail de synthèse.

Cajou 05/07/2016 21:45

En effet, on n'est qu'en juillet et surtout, je pense que je n'ai du parcourir qu'un tiers à peine des 560 :O :O Déjà si les éditeurs publiaient ensemble une liste, ce serait plus facile, parce que là, il faut vraiment secouer les sites et pages facebook dans tous les sens pour trouver des infos !
Quant au travail de synthèse, c'est le CESS qui m'a entrainée haha :D

PrettyBooks 05/07/2016 20:56

Joli !!! On a quasiment repéré les mêmes sauf 2 que tu m'as fait découvrir et que j'attends donc avec impatience : Le Laurie Halse Anderson et Les petites chaises rouges! Merci pour cet article! Je travaille aussi beaucoup sur ces articles, ça demande un temps fou ^^

Cajou 05/07/2016 21:44

Oui, le Laurie Anderson a l'air très beau <3 , les avis sur Goodreads sont juste Waouh ! Quant aux petites chaises rouges, je ne connaissais pas cet événement mais rien que le résumé m'a serré le coeur !
Et en effet, ces articles prennent un temps de malade mais c'est tellement agréable de flâner sur les sites des éditeurs :D

Léa Touch Book 05/07/2016 20:39

Super article, très complet ! Je vois qu'on en a pas mal en commun (surtout au niveau littérature américaine comme tu t'en doutes :D). Bravo pour l'article !!! :D

Cajou 05/07/2016 21:42

En effet, je vois exactement lesquels te font envie haha :D
Tu as vu le nouveau "La Belle Colère" ? Et celui de novembre a l'air très bien aussi !!
Bisous <3

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs