28 janvier 2018 7 28 /01 /janvier /2018 16:26

 

Hello Hello les bibliophiles,

 

Comme en témoigne la parution la semaine dernière d'un billet de lecture après 10 mois de silence (hourra!), on dirait que le plaisir de lire/chroniquer est en train de revenir, de façon passagère ou durable, je n'en sais rien, mais en tout cas, il s'accompagne également du plaisir d'acheter de nouveaux livres (haha, étonnant!).

 

Voici une partie des livres que j'ai achetés ou reçus en ce mois de janvier.

 

 

 

Et voici leurs résumés, de quoi certainement vous donner envie de succomber à votre tour !

 

Artémis - Andy Weir : déjà lu et chroniqué (cliquez ICI).

 

Seul sur Mars - Andy Weir (je l'avais déjà mais je me suis offert cette belle version Collector) : déjà lu et chroniqué (cliquez ICI).

 

Les Flamboyantes - Robin Wasserman (ma lecture en cours avec laquelle je me régale jusque là) : Battle Creek, 1991. Hannah Dexter est une jeune fille sage et solitaire, cible des sarcasmes de ses camarades de classe. Jusqu’au jour où le meneur de l’équipe de basket est retrouvé au fond des bois avec une balle dans le crâne et un revolver à la main. Cette tragédie, qui ébranle toute la ville, rapproche Hannah de Lacey, la nouvelle du lycée. Bientôt, Lacey et Hannah se jettent corps et âme dans les méandres d’une amitié exclusive, violente et toxique. Se croyant invulnérables, ces filles incandescentes, éprises de rébellion, s’enchantent du chaos qu’elles sèment derrière elles. Mais Lacey traîne un lourd secret qui menace de bouleverser leur amitié…
 

Juste après la vague - Sandrine Collette : Une petite barque, seule sur l’océan en furie. Trois enfants isolés sur une île mangée par les flots. Un combat inouï pour la survie d’une famille. Il y a six jours, un volcan s’est effondré dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, il n’y a plus qu’une étendue d’eau argentée. Une eau secouée de tempêtes violentes, comme des soubresauts de rage. Depuis six jours, ils espèrent voir arriver des secours, car la nourriture se raréfie. Seuls des débris et des corps gonflés approchent de leur île. Et l’eau recommence à monter. Les parents comprennent qu’il faut partir vers les hautes terres, là où ils trouveront de l’aide. Mais sur leur barque, il n’y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants. Une histoire terrifiante qui évoque les choix impossibles, ceux qui déchirent à jamais. Et aussi un roman bouleversant qui raconte la résilience, l’amour, et tous ces liens invisibles mais si forts qui soudent une famille.

 

Un jardin de sable - Earl Thompson (une partie du cadeau d'anniversaire de La Fée Lit, merci!) (Le très beau billet de Jérôme par ICI) : Un Jardin de sable est le cri de rage des laissés-pour-compte et des âmes médiocres à qui on ne tend jamais la main, mais qu'Earl Thompson [1931-1978] embrasse dans la brume du sordide et de l'impur. Jacky, né au Kansas à l'aube de la grande dépression, porte le désespoir et la misère comme une seconde peau. Témoin malgré lui de toutes les turpitudes, il se nourrit d'un monde où prévalent la brutalité, le sexe et le mépris. Sa jeunesse est un combat dans les bas-fonds de l'humanité pour se libérer de son destin et remonter à la surface. Un Jardin de sable est une oeuvre puissante et sombre, traversée de violences et de transgressions. Une histoire peuplée d'êtres acariâtres, de gamins aux mentons croûtés, de truands, de vagabonds, de prostituées, de macs et de brutes les ongles y sont sales, la peau, couverte de bleus, et les draps comme les âmes sont souillés au-delà de toute rédemption. Pourtant c'en est beau de douleur et de foi en l'avenir. C'est Steinbeck et Zola. C'est Bukowski et Fante. C'est de la dynamite et de la poésie. C'est la vie. Brutale, nauséabonde, fragile et magnifique.

 

Une question de temps - Samuel W. Gailey : Depuis le tragique accident qui a brutalement mis fin à son enfance, Alice, vingt-et-un an, erre de ville en ville, de bar en bar, noyant sa culpabilité dans l’alcool, armée d’un casier judiciaire avec mention et d’une échelle de un à cinq pour qualifier ses gueules de bois quotidiennes. Un matin des plus banals, elle émerge d’un sommeil comateux et cherche déjà à se remplir un verre... lorsqu’elle découvre un type mort allongé à côté d’elle et un sac rempli de drogue et d’argent à ses pieds. À quelque chose malheur est bon : Alice s’enfuit avec le magot. Mais le légitime propriétaire du butin, peu enclin au partage, ne tarde pas à se lancer à ses trousses. Entre la jeune fille et le truand, une course poursuite s’engage sur les routes des États-Unis, et tout n’est alors plus qu’une question de temps.

 

La Horde - Sibylle Grimbert : Ganaël rêvait depuis des siècles de posséder un être humain quand il a rencontré Laure, 10 ans, une petite fille vive, drôle, si douce. Maintenant il est en elle, et il raconte son irrésistible prise de pouvoir sur Laure. Bientôt, il pourra lui apprendre la cruauté, la voracité, l’absence totale de pitié qu’il est venu répandre dans le monde. Mais les humains sont un peuple étonnant : rien ne se passera comme prévu – ce sera pire.

 

La fille qui avait bu la Lune - Kelly Barnhill : Chaque année, les habitants du Protectorat abandonnent un bébé en sacrifice à la redoutée sorcière des bois. Ils espèrent ainsi détourner sa colère de leur ville prospère. Chaque année, Xan, la sorcière des bois, se voit contrainte de sauver un bébé que les fous du Protectorat abandonnent sans qu’elle ait jamais compris pourquoi. Elle s’emploie à faire adopter ces enfants par des familles accueillantes dans les royaumes voisins. Mais cette année, le bébé en question est différent des autres : la petite a un lien étrange avec la lune et un potentiel magique sans précédent. Contre son gré, Xan se voit obligée de la ramener chez elle et de persuader ses amis réticents d’élever cette enfant pas comme les autres. Ils la baptiseront Luna et ne tarderont pas à en devenir gâteux. Xan a trouvé comment contenir la magie qui grandit à l’intérieur de la petite, mais bientôt approche son treizième anniversaire, et ses pouvoirs vont se révéler…

 

La Honte - Jon Ronson : Un tweet malheureux, un plagiat, une remarque de mauvais goût qui vous échappe et, avec les réseaux sociaux, c’est désormais le monde entier qui peut vous tomber dessus. En quittant ainsi la sphère personnelle, la honte a depuis quelques années connu une promotion inespérée. Grand reporter d’un genre très particulier, Jon Ronson est allé à la rencontre de quelques célèbres honteux malgré eux. Au-delà de ces portraits, parfois dramatiques, parfois désopilants, il s’interroge sur cette nouvelle forme insidieuse du contrôle social. Derrière son écran, la majorité silencieuse s’en donne en effet à cœur joie pour clouer au pilori, pointer les fautes des autres, s’en réjouir. Et aujourd’hui, une journée où personne n’est montré du doigt sur la Toile finit par être ennuyeuse, sinon décevante. Comme si une bonne humiliation publique pouvait nous redonner des couleurs. Seraient-ce les nouveaux jeux du cirque ?

 

 

Ma Reine - Jean-Baptise Andréa (parce que La Fée Lit m'a donné trop envie avec son billet ICI) : Shell n’est pas un enfant comme les autres. Il vit seul avec ses parents dans une station-service. Après avoir manqué mettre le feu à la garrigue, ses parents décident de le placer dans un institut. Mais Shell préfère partir faire la guerre, pour leur prouver qu’il n’est plus un enfant. Il monte le chemin en Z derrière la station. Arrivé sur le plateau derrière chez lui, la guerre n’est pas là. Seuls se déploient le silence et les odeurs de maquis. Et une fille, comme un souffle, qui apparaît devant lui. Avec elle, tout s’invente et l’impossible devient vrai.

 

HEX - Thomas Olde Heuvelt (j'ai commencé et abandonné cette lecture tant je n'y comprenais rien, mais j'ai lu récemment que c'était normal et qu'il fallait persévérer donc je vais la reprendre!) : Quiconque né en ce lieu est condamné à y rester jusqu’à la mort. Quiconque y arrive n’en repart jamais. Bienvenue à Black Spring, charmante petite ville américaine. Du moins en apparence : Black Spring est hantée par une sorcière, dont les yeux et la bouche sont cousus. Elle rôde dans les rues et entre chez les gens à sa guise, restant parfois au chevet des enfants des nuits entières. Les habitants s’y sont tellement habitués qu’il leur arrive d’oublier sa présence. Ou la menace qu’elle représente. En effet, si la vérité échappe de ses murs, la ville tout entière disparaîtra. Pour empêcher la malédiction de se propager, les anciens de Black Spring ont utilisé des techniques de pointe. Mais un groupe d’adolescents locaux décide de braver les règles, et plonge la ville dans un atroce cauchemar…

 

Grimm's Complete Fairy Tales : un magnifique ouvrage de la merveilleuse collection  Barnes & Noble Leatherbound Classics : merci Léa Touch Book pour ce magnifique cadeau d'anniversaire !

 

Alors, dites-moi tout, il y en a qui vous font envie ?

 

Cajou

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Echos de Mots 30/01/2018 16:42

Ahhh La Horde me fait TELLEMENT envie ! Je l'avais demandé pendant la masse critique Babelio mais c'est raté^^
La Fille qui avait bu la Lune a l'air vraiment bien... Merci pour la découverte et bonnes lectures :p

Frédéric Jamin 28/01/2018 22:57

J'aime bien le côté cocasse de la sorcière dont on croit a priori qu'elle dévore les enfants et qui les sauve tous en cachette ou la conclusion d'un autre livre évoquant le fait que les humains seront pires encore qu'elle le croyait! Après la vague semble moyennement joyeux... Les flamboyantes me tentent bien, Hex me parait trop fantastique. Bon retour, ça fait plaisir de retrouver tes suggestions!

Chani 28/01/2018 19:58

J'ai adoré Hex, je ne peux que t'encourager à le reprendre ;)
Contente de te relire ;)
Des bisous

LaFée 28/01/2018 17:51

Quelle merveilleuse couverture le Grimm!

Jacqueline 28/01/2018 17:43

Les Flamboyantes ....un roman qui pourrait me plaire....
J'ai lu 'Juste après la vague' ....palpitant, angoissant, bouleversant...

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2018 Reading Challenge

2018 Reading Challenge
Cajou has read 3 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre de Visiteurs

compteur de visite