2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 13:26

 

 

 

Résumé : À 14 ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois...

 

 

Tous les billets que j'ai lus sur ce premier roman étaient unanimes sur ses nombreuses qualités. Et, en effet, je ne vois pas comment on pourrait rester extérieur ou insensible à cette histoire.

 

Les talents de l'auteur sont nombreux. Il a tout d'abord un don incroyable pour créer des personnages forts. Turtle, l'héroïne du roman, est d'une intensité rare : elle vous cueille dès les premières scènes et vous savez que vous ne pourrez jamais l'oublier une fois la dernière page tournée. Puis il y a Martin Alveston, le père, this absolute fucking jerk. Putain de fils de pute de merde. Plus un gourou qu'un père, d'ailleurs. Rarement une histoire aura mis en scène un anti-héros aussi terrible, parce qu'il ne se contente pas de terrifier sa fille : vous aussi, vous vous retrouvez collé le dos au mur, tremblant devant ce qu'il pourrait bien inventer pour asseoir encore davantage son emprise.

 

Parce qu'il est exactement là le point fort de ce roman : Gabriel Tallent construit page après page une atmosphère presque palpable. La tension est lourde dès les premières scènes et l'auteur ne se contente pas de décrire : il nous fait ressentir cette étrange attraction/répulsion qu'exerce Martin sur sa fille. Il entretient savamment le doute sur cette relation à coups de paradoxes : douceur et violence, ignorance et philosophie, pureté et pourriture, naïveté et clairvoyance, liberté et dépendance... My absolute darling et espèce de sale petite connasse.

 

Il y a des lenteurs dans la première moitié du roman, assez contemplative, mais elles sont là à dessein, pour appesantir davantage l'atmosphère, jusqu'à ce qu'elle devienne irrespirable pour Turtle et pour le lecteur. Plus les pages se tournent et plus on manque d'air. La peur est partout, tout le temps, tantôt sourde, tantôt étouffante, jusqu'à parfois vous nouer le ventre et la gorge, coupant votre respiration le temps que les scènes insoutenables prennent enfin fin. Impossible d'empêcher ce roman de vous atteindre, vous n'avez pas le choix, vous ne pouvez que vous laisser secouer par l'auteur.

 

En bref, une lecture qui vous prend aux tripes et une héroïne i-nou-bli-able. A noter aussi que toutes ces qualités n'ont cessé de me donner l'impression de lire un roman de David Vann.

 

Ma note :

 

 

Merci au Picabo River Book Club pour la découverte de cette pépite signée Gallmeister. Et n'hésitez pas à rejoindre ce groupe de lecture dédié à la littérature américaine, sur Facebook par ICI.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

https://custom-paper-writing.com/blog/research-paper-topics 08/04/2019 11:45

The futuristic features of the story attract every reader with their intriguing moments. The presence of sarcastic elements here is also appropriate.

epub gratuit 07/04/2019 21:23

vraiment j'adore ce roman, merci beaucoup

Layla 03/04/2019 12:37

J'aimerai trop savoir si je peux trouver ces bijoux sur un site comme https://mon-ebook.com

Elisabeth Pluquet 25/03/2019 11:12

Uuuuhh cette lecture me donne envie ! Merci :)

Alex-Mot-à-Mots 04/04/2018 09:55

Un roman qui semble faire l'unanimité.

Hellobeautymag 03/04/2018 19:03

Coucou,

je l'ai lu aussi. Comme tu dis, on ne peut pas rester insensibles! La tension est palpable et quand on croit qu'on a vu le pire, il y a encore plus terrible!!!
Maryline

zazy 02/04/2018 22:35

Oui, lu plusieurs belles chroniques sur ce livre. Il n'est pas à la bib et, comme j'ai DECIDE de faire descendre ma PAL, je vais essayer de ne pas céder à la tentation

Jacqueline 02/04/2018 18:47

J'avoue que ce roman me fait "un peu peur" .....

nathalie 02/04/2018 15:08

C'est malin tiens ! Comme si je n'avais pas assez de trucs à lire en retard...

Scarlett Julie 02/04/2018 14:38

Oh la la, tu enfonces le clou, je veux le lire alors que ma PAL déborde, et j'accumule un retard monstrueux en billets ^^

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2018 Reading Challenge

2018 Reading Challenge
Cajou has read 3 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre de Visiteurs

compteur de visite