30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 11:21

 

http://www.unitheque.com/UploadFile/CouvertureC/O/9782709642491-comment-eskimos-gardent-bebes-chaud_g.jpg


Résumé : Jeune mère américaine installée à Buenos Aires, Mei-Ling Hopgood a été choquée par l’heure tardive à laquelle les Argentins couchent leurs enfants. Était-ce bon pour leur développement, tant physique que social ? Poussée par sa curiosité de journaliste et ses interrogations de jeune maman, Mei-Ling Hopgood s’est lancée dans un tour du monde des méthodes éducatives, étudiant des problématiques aussi universelles que l’heure du coucher, l’apprentissage de la propreté, les repas, ou les activités ludiques.  Aux quatre coins de la planète, elle a interrogé des parents issus des cultures les plus diverses, ainsi que des anthropologues, des éducateurs, et des experts en puériculture.  Ainsi, les Chinois sont les rois de l’apprentissage de la propreté. Chez eux, le pot, ça commence à six mois ! Quant aux Kenyans, ils portent leurs bébés sur le dos, sanglés dans des écharpes colorées. Et ce n’est pas seulement par tradition – essayez donc de manœuvrer une poussette sur les trottoirs défoncés de Nairobi ! Les Français, eux, réussissent à faire de leurs bambins des gastronomes en culottes courtes. Toutes ces découvertes - et il y en a bien d’autres-, Mei-Ling Hopgood les a testées sur sa propre fille, dès la naissance. Et les résultats parlent d’eux-mêmes !

 

 

Voici un livre que j’ai trouvé d’une part richement documenté : tout semble vrai, réellement tiré du quotidien de ces autres parents (l’auteur prend d’ailleurs soin de citer ses –nombreuses- sources et références,) et on apprend quelque chose au détour de chaque page. Et d’autre part, il est tout à fait décomplexant. Car quand vous devenez parent, vous vous posez mille et une (euphémisme !) questions, notamment en comparant votre façon de faire et celles des autres parents (Zut, le mien, il n’est pas encore propre, il ne marche pas encore, il ne connait pas encore son alphabet, etc.).  Et dans cet ouvrage, l’auteure nous montre qu’il n’y a pas une seule façon d’élever votre enfant. On peut mettre son enfant dormir très tard, le trainer partout avec soi, lui donner de la viande à mâchouiller quand il n’a même pas  encore de dents, le poser sur le pot quand il crapahute à peine, choisir d’être skotché presque 24H/24 avec lui ou au contraire lui laisser une grande liberté alors qu’il n’est haut que comme 3 pommes : peu importe, tant que le bien de l’enfant est la priorité. Une grande leçon de tolérance donc !


Mei-Ling Hopgood nous emmène ainsi aux quatre coins du monde (on y rencontre des Libanais, des Pygmées, des Japonais, des Argentins, des Français, des Tibétains, des Polynésiens, des Kényans, des Américains, etc.) afin de découvrir les bénéfices/curiosités/particularités de chaque mode d’éducation, à l’aide de tout un tas d’anecdotes et d’exemples, sans jamais porter de jugement  (dans sa conclusion, Mei-Ling Hopgood nous conte un fait divers arrivé à New York, illustrant parfaitement nos différences culturelles et notre facilité à juger les uns et les autres… Edifiant !) et avec pas mal de traits d’humour, ce qui a le grand mérite de rendre cette petite « encyclopédie de l’éducation dans le monde » tout sauf indigeste.

 

On apprend et on sourit, on se reconnait (ou pas), on fronce le sourcil, on rit, on est parfois interloqué voire même choqué. Plus que comme une source d’information, j’ai vécu cette lecture comme un grand voyage autour du monde et mon exemplaire est maintenant truffé de post-it ! Vous y rencontrez des parents et des enfants étonnants, comme le petit Hiroki (qui sort son zizi en plein milieu de sa classe de maternelle), ou comme ces papas Akas (et leur incroyable dévotion paternelle) (je sais maintenant d'où Monsieur Cajou tient ses origines héhé).


Je me suis également posée beaucoup de questions pendant la lecture (comme l'auteure par rapport à sa petite Sofia, questionnement qui constitue le squelette de l'ouvrage) et je me suis surprise à avoir parfois envie d’ « autre chose » pour mes enfants, comme pourquoi pas une vie parmi les petits Polynésiens, car même s’ils ont l’air parfois cruels entre eux (certains exemples sont rudes héhé), ils vivent dans une liberté rare et je pense qu’ils s'offrent entre eux la meilleure école de la vie.



Bref, un livre que j’ai trouvé vraiment très original, à mettre entre les mains de tous les parents, futurs parents, ou simplement curieux !


Ma note : 4 b pn

 

Un grand merci à Sophie Hérisson et aux Editions JC Lattès, pour cette heureuse découverte.

 

Voici la bande-annonce du livre et ICI, le site de l'auteure.

.

 

.


 

 

challenge 1 %

 

4/6

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacqueline 09/10/2013 16:59


Je l'ai commandé ..... : le sujet m'intéresse .... et peut-être des idées si, un jour, je suis grand-mère ... :-)

Coccinelle 07/10/2013 14:29


Mais est-ce qu'elle a voyagé et observé ou a-t-elle fait autrement ?

Caro Bleue Violette 30/09/2013 21:09


Ah tiens, je note ! Par pour moi, mais pour éventuellement offrir à mes copines qui sont mamans :)

stephanie plaisir de lire 30/09/2013 12:58


je pense que j'attendrais sa sortie poche, parce que le sujet me plait bien.

leslecturesdesab 30/09/2013 12:31


Ben dis donc tu donnes envie!!!! Jeune maman d'enfants de 5 ans et d'un petit de 6 mois, je suis vraiment curieuse de découvrir ce genre d'ouvrage! Merci beaucoup, sans toi, je serais passée à
côté :)

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs