22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 19:51

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv74721947.jpg

 

J’ai été immédiatement séduite par le résumé de « Jakera » lors de sa présentation par les Éditions Valentina, il y a quelques mois et je brûlais d’envie de le découvrir ! De plus, j’ai eu la chance d’échanger avec l’auteure, et j’avais donc de grands espoirs pour cette lecture. Finalement, j’en ressors avec un avis vraiment mitigé.


Résumé : Bienvenue à Jakera, grande ville de Iérasia, pays verrouillé au reste du monde. Rien ni personne n'entre à Iérasia à moins d'avoir été choisi par l'élite dirigeante, surtout en ce qui concerne le monde de la culture étrangère : sont entièrement bannis le cinéma, la littérature et la musique. L'Etat tout puissant, aidé d'une compagnie privée ayant le monopole sur tout ce qui se produit ou se vend dans le pays, contrôle la vie des habitants d'une poigne de fer. Je m'appelle Jinja et c'est là que je vis. Je partage mon temps entre mes études et mon travail dans un café. Ma vie est tout ce qu'il y a de plus ennuyeuse. Mais tout va changer le jour où Charlie, mon patron, va décider d'ouvrir un cinéma clandestin. Au risque de tout perdre, c'est ainsi que nait la rébellion…

 

Alléchant, n’est-ce pas ? Vraiment j’adore l’idée de cette dystopie, avec des petits airs de « Fahrenheit 451 » remis au goût du jour ! Et de manière générale, on se retrouve en effet propulsé à Jakera, grande ville de Iérasia, dirigée d’une main de fer par une espèce de dictateur qui décide de tout, ou presque. L’auteure prend le temps de bien nous immerger dans ce monde liberticide et il faut reconnaitre qu’elle le fait avec brio parce que, 2 semaines, après ma lecture, je peux encore très clairement me représenter la ville de Jakera , ses habitants et son atmosphère.


Alors pourquoi un avis mitigé ? Et bien pour 3 raisons.


La première, et la plus importante : Jinja, l’héroïne. En fait, pour faire court, il n’y a que son prénom que j’ai aimé. Autant au début, je suis tombée complètement sous le charme de ses maladresses (qui n’étaient pas sans me rappeler celles de l’auteure, qu’elle nous conte parfois sur sa page Facebook), autant, elle m’est assez rapidement devenue in-su-ppor-ta-ble. Elle est censée avoir 21 ans, mais elle agit comme si elle avait 13 ans et demi. Elle est soupe au lait, elle s’énerve pour un rien, elle est sans cesse dans l’over-réaction, elle pique des colères insensées (c’est tout juste si elle ne commence pas à se rouler par terre en hurlant, comme certains enfants) et, pour tout dire, je n’ai cessé de me dire « Mais quelle gamine ». Alors, voilà, il est vraiment difficile d’apprécier pleinement une histoire quand vous avez une crise d’urticaire devant chacune des réactions de l’héroïne.


Heureusement, il y a Jude. Le héros. Ah, lui, je l’ai aimé. Un héros « miam miam », très bien construit, avec sex-appeal, mystère et humour : tout ce que j’aime. Mais là où le bât blesse, c’est que cet Apollon tombe sous le charme de Jinja et après 2 rendez-vous et demi où ils n’échangent que des banalités (à cause du sale caractère de Jinja), il lui déclare sa flamme et lui dit qu’il ne peut vivre sans elle et qu’elle le fait vibrer. Sans blague. Franchement, on n’y croit pas une seule seconde. Il faudrait être sourd pour tomber amoureux de Jinja http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/couleur-content-1.gif


Le second frein à mon plaisir est lié à certains choix opérés par l’auteure. En effet, dans ce monde où cinéma, littérature et musique sont interdits, les héros vont essayer d’avoir accès à ce trésor inaccessible. Et dans le roman, vous découvrirez donc quels sont les films/livres/musiques que les héros essayent à tout prix de faire connaître au peuple aseptisé de Jakera. J’ai trouvé ces choix TRES TRES peu crédibles parce que si je devais faire découvrir la culture à des personnes qui en sont privées, et bien, je ne choisirais pas du tout, mais alors pas du tout, ce genre d’œuvres… Notamment, du côté du cinéma, où j’ai trouvé les choix pour le moins incongrus.


Et enfin, mon dernier bémol, c’est le style. Des erreurs de langue, des répétitions de mots ou de phrases, des comparaisons douteuses (un exemple ? « tel un Jésus supersonique »), que j’ai ressenties comme un peu forcées et, de manière générale, j’ai trouvé que la langue entravait la fluidité de l’histoire, qui est déjà très (trop) répétitive dans la première moitié du roman (bus-boulot-fac-amie-parents-dodo). Vraiment je n'ai pas du tout accroché à la plume qui m'empêchait souvent de rester DANS l'histoire.


Voilà pour ce qui ne m’a pas plu. Pour le reste, j’ai apprécié l’univers que j’ai trouvé complet, et, somme toute, assez original par rapport aux autres dystopies à la mode ! On se retrouve vraiment à Jakera, et je pense que je lirai le tome suivant car j’ai envie de connaitre les réponses aux questions soulevées par ce premier tome. J’espère juste que Jinja va gagner en maturité (à 21 ans, il est temps hein http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Confus/cligne-confus-3.gif).


Je vous dirai aussi que je n’arrête pas de lire partout sur Facebook des lectrices crier des « Hourra » et des « C’est génial » au sujet de ce roman qu’elles sont en train de lire, donc guettez les autres avis pour avoir toutes les cartes en main. Et voici déjà deux cartes : le billet de Karline, une lectrice chevronnée, qui a beaucoup aimé et celui de Lecture Forever qui en fait un coup de coeur et souligne le côté sensas de la plume de l'auteure.


Ma note : 2 b pn


Bon ce n’est pas la première fois que j’écris un billet mitigé mais ici, je sais qu’Amparo me lira et j’ai donc conscience que ces mots pourraient te blesser (et le conditionnel est sans aucun doute de trop). J’en suis désolée, sincèrement, mais il ne s’agit que de mon ressenti qui n’est en aucun cas un jugement sur la qualité de ton roman.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

AnnaGlasgow 11/07/2012 11:31


Salut Cajou!


Je connaissais déjà ton blog, j'apprécie beaucoup les touches de couleurs dans tes chroniques et tes petites plumes pour la notation. C'est un blog très agréable à visiter avec des avis
construits et clairs. Le mien est encore tout neuf mais j'espère l'agrémenter dans les semaines à venir. A très bientôt!

Charabistouilles 02/07/2012 12:58


Tu exposes bien les petites faiblesses du roman, et je ne suis pas sûre d'adhérer à cette héroine non plus.. C'est vrai que le choix des oeuvres, comme Twilight, semble bizarre, mais j'aime bien
l'explication de l'auteur dans les commentaires. Et puis si elle parle de Moulin rouge, c'est bon, elle m'a eu, j'adore :D L'histoire me dit tjs bien, mais mtn j'ai un peu peur d'être déçue par
Jinja...

Edwin 01/07/2012 13:16


A la lecture du résumé, je ne peux m'empêcher de penser au fameux "1984" de Georges Orwell...

Cess 27/06/2012 16:35


L'idée de départ donne en effet très envie. Mais bon perso, tes bémols et tes spoilers (suis fan des spoilers) ne me donnent pas envie de lire ce livre. Je pense que l'héroine m'agacerait trop...

Joanna 24/06/2012 17:49


Malgré ton avis mitigé je suis contente de m'être procurée ce roman. L'idée de départ me plait beaucoup, j'espère simplement que j'accrocherais au style de l'auteure.


Bisous

jerome 23/06/2012 20:38


Pas du tout fan de dystopie je préfère laisser ce roman aux amateurs du genre.

Jacqueline 23/06/2012 19:16


Merci pour ta réponse, Cajou ! En effet ..... je comprends ton "bémol" ......:-)

karline 23/06/2012 17:11


coucou


Au contraire de toi j'ai totalement adhéré aux choix culturels , tout à fait dans mes goüts personnels même si ce ne sont pas forcément des références....


Jude est vraiment à croquer et Jinja , je suis persuadée qu'elle va évoluer dans le bon sens avec la suite des évènements : une grande gamine qui va mûrir ...enfin je le souhaite .


Merci encore à toi pour le joli geste et cette belle découverte !!!

leslecturesdesab 23/06/2012 11:27


Un avis mitigé mais très bien argumenté! Moi aussi ca m'a quand même donné envie de rencontrer cette héroine qui ne t'aura pa splu...COmme quoi, ce ne sont pa stoujours les avis poistifs qui
donnent envie de lire un livre ;.)

Amparo 23/06/2012 09:28


Merci Cajou !

ATTENTION, CETTE REPONSE POURRAIT CONTENIR DES TRACES DE SPOILERS

Alors, tout d'abord, j'espère que je vais réussir à poster ce commentaire, je suis aussi maladroite sur le web que dans la vie.

La critique est certes mitigée, mais il en faut aussi pour s'améliorer :-P

A propos des choix littéraires, ce sont en effet des oeuvres qui me sont chères. Certaines ne sont pas très connues en France, comme ce José Marti, mais il s'agit d'une idole en Amérique Latine
(mon lointain chez moi), d'un révolutionnaire et humaniste, et j'ai pensé qu'il pouvait aider Jinja à s'engager dans cette révolution. Des choix bien différents suivront au second tome, vous
devriez bien connaître certaines auteures, mais chut.
Par rapport aux films choisis, je dois avouer que j'ai longtemps réfléchi à cette question qui m'a beaucoup embêtée. Les superproductions américaines ne collaient pas forcément avec l'esprit du
livre, à savoir lutter contre "la pensée unique", mais je ne voulais pas de personnages "élitistes", plutôt des gens comme tout le monde, qui voudraient donc en premier lieu faire découvrir aux
Iérasiens les "grands succès" de notre monde. C'est pourquoi j'ai introduit une bonne dose de ces superproductions, même si j'avoue avoir une sainte horreur de certaines d'entre elles.
Pour la musique, j'ai choisi les plus grands groupes de rock, étant donné que c'est le style qui colle aux personnages. Je compte élargir ce champ dans le second tome.
Pour Jinja... Je voulais un caractère détonnant pour le premier tome. Je la voulais différente des autres héroïnes et j'y suis volontairement allée assez fort: on l'adore ou on la déteste, elle
ne laisse pas indifférent. Elle est très passionnée et manichéenne et a besoin d'un trèèèès long moment pour apprendre à relativiser et à canaliser ses émotions.

Allez, j'ai deux bébés qui attendent mon attention (dont un qui est vraiment prêt à se rouler par terre en hurlant si je viens pas tout de suite ;-)

Bonne journée,

Amparo

stephanie-plaisir de lire 22/06/2012 21:54


 Cet avis est mitigé et pourtant il ne stoppe pas forcément l'envie de découvrir le livre. Je trouve ton point de vue (forcément subjectif mais...) construit et surtout  très argumenté
alors à chacun de sa faire son opinion. J'avoue que le sujet me tente bien mais pour le reste, les points que tu évoques me semblent importants et risquent également de me gacher mon plaisir. On
verra... 

Cajou 22/06/2012 22:18



L'idée de base est vraiment géniale, mais je trouve que le roman aurait du être retravaillé pour être plus dynamique, surtout dans la langue, mais aussi dans l'histoire qui est très répétitive...
Mais je pense quand même qu'il pourra plaire aux amateurs de dystopie et de lectures YA.


Bisous bisous ^^



Jacqueline 22/06/2012 21:54


Comme toujours, j'ai lu ton billet avec plaisir ..... même si les dystopies et moi .....:-)


Un point me titille : les livres et films que les héros veulent faire connaître au peuple de Jakera .....  cela m'intéresserait de connaître les choix de
l'auteure ....:-)))

Cajou 22/06/2012 22:17



Coucou Jacqueline :)
ATTENTION A CEUX QUI VONT LIRE LE ROMAN, NE LISEZ PAS LA SUITE DE MA REPONSE, IL Y A DES SPOILERS.


Jacqueline, l'héroïne a un seul livre caché chez elle et c'est "Cent ans de solitude" de GG Marquez. Ça, ça m'a plu, je trouve que c'est une oeuvre célèbre, qui doit être chère à l'auteure et
donc j'ai bien aimé ce choix. Mais pour le reste, les héros vont courir des risques insensés (au prix de leur vie) pour faire découvrir comme livre : Les 4 tomes de "Twilight" (l'auteure est
fan... bon moi aussi mais de là à risquer sa vie pour faire découvrir cette saga...) et un recueil de poésie d'un Cubain, un certain Marti, si j'ai bien retenu (mais je ne connais pas).  Le
recueil prend son sens lui, car c'est un révolutionnaire je pense.


Mais alors, côté cinéma, le tout premier film qui est montré, c'est "Pirate des Caraïbes". Bon ok, le bar où travaille l'héroïne s'appelle le Sparrow, mais bon... Ensuite, ils courent les mêmes
risques pour les volets 2 et 3 de la saga. Ensuite, c'est "Transformers"... arf ? Et enfin, c'est "Moulin Rouge", si je me rappelle bien.


En musique, c'est Muse, et puis d'autres groupes, qui sont chers à l'auteure aussi.


De manière générale, j'ai donc trouvé que ces choix étaient trop "je suis fan de ces oeuvres et donc je les mets dans mon roman".


Et enfin, concernant "Twilight", le héros, Jude, est tout de même TRES ressemblant avec Edward dans son attitude protectrice et amoureux transi. Et le plus désagréable pour moi, fut de trouver
dans ce roman deux mots qui m'avaient déjà énervée dans Twilight à cause de leur trop fréquente utilisation : "irrévocablement" et ... et... et.... argh "marmoréen" qui m'avait épuisée.


Ce sont donc ces choix-là que je n'ai pas aimés mais je ne pouvais en parler dans mon billet sans trop en dévoiler pour ceux qui vont le lire :)



Léa.G 22/06/2012 21:49


Ce livre a l'air vraiment bien, en tout cas ta chronique donne très envie ! :D

Cajou 22/06/2012 22:19



Et bien, s'il te tente, n'hésite pas, car en plus de pouvoir le découvrir, tu permettras à une jeune auteure et à une nouvelle maison d'édition de vivre :)


Merci pour ta visite ^^



Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs