6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 12:43

http://3.bp.blogspot.com/-mdKrCkAslJo/TyVqP5n4VoI/AAAAAAAACXE/xPWvV-XRZ3U/s1600/l%27armoire.jpg

 

Depuis quelques années, la littérature venue du grand froid a le vent en poupe et c’est avec bonheur que j’y ai (enfin) fait ma première incursion grâce à « L’armoire des robes oubliées » de Riikka Pulkkinen, une jeune auteure finlandaise dont c’est le second roman.


Voici le résumé : Alors que sa grand-mère Elsa se meurt d'un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu'elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère, Eleonoora. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu'elle a été beaucoup plus qu'une employée…

 


Je suis décidément très gâtée ces derniers temps car je viens de nouveau de passer de très agréables heures de lecture grâce à ce roman, tout aussi joli que sa couverture et son titre.


J’y ai trouvé beaucoup de sensibilité, et un regard tellement vrai sur les relations humaines : la séduction, la jalousie, l’envie de liberté, la rébellion, l’enfance, le chagrin, l’amitié, la famille, la mort, l'amour… sans jamais aucune mièvrerie. Riikka Pulkkinen n’a que 30 ans et pourtant, elle semble avoir déjà vécu de nombreuses vies tant son histoire est universelle et trouve de multiples résonnances en nous. Une grande sagesse émane de son écriture, et elle parle avec brio de la complexité de l’âme humaine… Elle a vraiment un talent certain pour décrire avec force et douceur tous les petits malheurs et bonheurs du quotidien.


« Ils ont eu une étrange dispute avant de partir. Leurs phrases guettent au-dessus d’eux » (p. 185)

 

Comment décrire plus justement que cela les instants qui suivent une dispute ? Comment ?!


Un livre dans lequel chacun trouvera donc un miroir et de quoi s’identifier à l’une ou l’autre situation, à l’un ou l’autre des personnages, à l’une ou à l’autre de ses failles et faiblesses. Car il s’agit bien plus que du récit du destin de la famille Ahlqvist, il s’agit de l’histoire universelle des hommes et des femmes, et de leurs relations : entre mère, femme, fille, collègue, épouse, grand-père, petite-fille, grand-mère, amie, mari… Il y a tellement de vérités entre ces lignes que j’aurais voulu citer des dizaines de passages.


« Martti était souvent repris par l’idée qui le hantait depuis qu’Eleonoora était devenue une adulte : cette femme lui avait volé sa fille, elle avait dissimulé Ella, avec ses tresses et son sourire, dans les profondeurs de son impassibilité. Si seulement il retrouvait une formule magique venue des années d’enfance d’Eleonoora, il la réciterait, et alors Eleonoora redeviendrait Ella, elle sautillerait dans le couloir, ferait des grimaces à son reflet dans le miroir et ils iraient s’acheter un cornet de glace. » (p. 12)


L’auteure alterne les points de vue parmi ces 3 générations de femmes : Elsa, la grand-mère ; Eleonoora, la fille, Eeva, la nourrice, ainsi qu’Anna, la petite-fille. Et au milieu de toutes ces femmes, Martti, l’artiste peintre, homme, mari, amant, père et grand-père. C’est une histoire émouvante qui prend vie sous nos yeux, avec parfois pour toile de fond les années de révolte, celles qui précèdent mai 1968.

 

Comme à travers les pages d’un journal intime, nous suivons les destins de ces personnages dans des allers retours entre aujourd’hui et les années 60, ce qui nous permet de les connaitre aux différents âges de leur vie et de nous les rendre tellement… humains. Et au cœur de cette histoire, il y a un secret de famille, sorti d'une armoire aux robes oubliées, que nous découvrons au fil des retours en arrière et ainsi, le passé refait surface et éclaire le présent d’un œil nouveau. De temps en temps, Riikka nous annonce également la suite et nous donne envie de dévorer les pages pour comprendre comment on en arrivera à ce futur annoncé...

 

« Elle possède déjà certaines expressions, mais le chagrin n’a encore jamais imprimé ses contours sur son visage. Je vois qu’il ne l’a jamais fait. C’est une vision tout à fait spéciale : ce qui n’est pas encore, mais dont vous savez que cela va arriver. Je suis celle qui dessinera le chagrin sur le visage de la petite. Je l’ignore encore, de même que j’ignore qu’elle s’en tirera. Moi, je m’en sortirai moins bien. Elle sera celle qui dessinera en moi le chagrin. » (p. 101)

 

J’aime également tout particulièrement ces romans qui font des références à MON monde et non à des éléments obscurs (ou intello) qui ne me parlent pas. Ainsi, dans cette histoire, on trouve plusieurs clins d’œil à Dirty Dancing (la scène de danse sur l’arbre couché sur la rivière) (si si !), à Catherine Deneuve, aux Beatles, à Jackson Pollock, à Pierrot le Fou ou encore à Jane Birkin.


Quant à l’écriture, elle est fluide, riche, très riche, évocatrice et tellement mélodieuse, ne fut ce que dans le choix des noms des personnages : Anna, Maria, Eleonoora, Ella, Eeva, Elsa, Liisa, Saara… Très métaphorique aussi, avec beaucoup de légèreté et de profondeur à la fois. Une écriture douce et subtile, qui nous permet également de découvrir la nature et les paysages finlandais avec beaucoup de bonheur.

 

J'espère que ce billet vous donnera l'envie d'ouvrir la porte de l'armoire des robes oubliées car c'est un très joli voyage qui vous attend...

 

Ma note : 4 b pn



Merci aux Editions Albin Michel et tout particulièrement à Aliénor pour ce très beau voyage.

 

http://gwencyclopedie.free.fr/BD/bd%20gestion/img/editeur/Logo_Albin-Michel.jpg


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Stephie 23/04/2012 08:00


Un très joli roman, en effet. Mon billet est en ligne aujourd'hui 

Cajou 29/04/2012 00:14



Je file le lire de ce pas ^^


PS : j'ai acheté une lecture olé olé pour ton premier mardi du mois (celui-ci ou le suivant, on verra =D)



Mélo 17/02/2012 23:30


Rooo j'ai justement croisé ce livre sur un site hier ou avant-hier et il m'intrigue... Après ton billet, je ne peux que le noter !

Tu es taguée sur mon glob uhuh mais il n'y pas pas de contraintes hein ! :-)

 

noémie 12/02/2012 13:20


coucou!


 


Merci :) d'être passée sur mon blog.


 


bises


 


Noémie

Au Rendez-vous Littéraire 10/02/2012 23:19


Il me tente bcp !!! Je le note dans ma WISH !!!

amaryllis 08/02/2012 20:42


ça a l'air d'être un très beau roman. Je le note, en plus la couverture est très belle, cela ne fait certes pas la qualité d'un roman mais ton avis confirme mon envie. 

Delph 08/02/2012 13:59


Ton avis me tente ! Je trouve de plus la couverture du livre très jolie

CéciBon 07/02/2012 21:38


Très très très tentant, ce billet. Merci

Anou 07/02/2012 19:04


Tiens, la couverture de ce livre m'a fait de l'oeil l'autre jour à la librairie ! Et bien évidemment, ton avis me donne envie de m'y intéresser de plus près..

jerome 07/02/2012 10:23


Je lis ton billet en diagonal parce que je viens de l'acheter et je ne veux pas être trop influencé. Je pense par contre que je vais très vite me plonger dans ce roman tant la littérature nordque
me plait de plus en plus (La tristesse des anges de l'Islandais Steffanssoin m'a emballé dernièrement).

Ikebukuro 07/02/2012 06:18


Merci pour ton billet car j'ai déjà craqué sur la couverture mais j'attendais quelques avis avant de me décider. Je crois qu'il ne va pas tarder à finir dans ma PAL. C'est le genre de livres qui
fait du bien !

stephanie plaisir de lire 06/02/2012 21:36


Je le veux celui-là !!!! quel agréable billet, qui donne envie. J'ai très envie de sensibilité (sans tomber dans le lourdingue) et de ce genre de lecture en ce moment, j'ai l'impression que ça
devrait le faire. Zou dans ma WISH !!!

Stellabloggeuse 06/02/2012 20:58


Mission réussie, en voilà un qui va aller directement dans ma wish list ! C'est encore un très beau billet, et je crois qu'il y a dans ce roman tout ce que j'aime : une histoire de famille dense,
de la matière romanesque, des références accessibles (moi aussi j'ai du mal avec les écrivains intellos..), et semble-t-il une belle écriture. Je ne dirais qu'une chose, tu es une vilaine
tentatrice !

Jacqueline 06/02/2012 20:35


Déjà le titre me séduisait .... et quand j'ai lu ton billet ...... une certitude .... ce roman est "pour moi" ! :-)

Avalon 06/02/2012 20:12


J'hésitais à le prendre à la librairie mais ton avis me convint totalement !

MyaRosa 06/02/2012 19:34


Il a l'air très beau ce roman. J'aime beaucoup le titre ainsi que la couverture.

Floly 06/02/2012 16:27


Bon je le rajoute illico à ma wish, tu m'as trop donné envie de le découvrir !

argali 06/02/2012 15:19


Il est dans ma LAL mais là, je n'achète plus rien avant un mois !!


 

nymeria 06/02/2012 15:11


Encore un qui me fait envie maintenant ! Décidément, tu es impitoyable :D

Entre Les Pages 06/02/2012 14:23


Oui oui oui ça donne envie! ça m'a l'air d'une bien belle lecture!

Joanna 06/02/2012 14:05


IL faut que je le lise! Dés qu'il y a des relations familiales, des secrets de famille et autres, je suis prise dans le récit. Puis la couverture est si belle... Bisous

paikanne 06/02/2012 13:58


Ah, que je suis contente qu'il m'attende dans ma PAL

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs