2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 13:12

 

« On mettait la musique, on écoutait les paroles qui semblaient écrites juste pour nous, si c'était possible, on aurait habité dans des chansons » (p.15)

 

http://unautre.ca/wp-content/uploads/2012/04/le-faire-ou-mourir.jpg

 

Résumé : Damien est un garçon trop sensible, méprisé par ses copains de classe depuis toujours et incompris de ses parents. Dès l’arrivée dans son nouveau collège, il se retrouve par miracle sous la protection de la bande de gothiques et de son leader, Samy, un garçon lumineux, intelligent et doux, en dépit de son look radical. Très vite, Damien devient Dam, adopte piercings et vêtements noirs et, surtout, trouve auprès de Samy un véritable ami, et peut-être plus, au point de déclencher des représailles chez son père, contre ces « mauvaises fréquentations ». Au fur et à mesure des pages, le lecteur découvre la profondeur de la souffrance de Dam …

 

Je ne me souviens pas avoir jamais autant vibré pour une histoire d’amour naissante. Pourquoi ? Un état émotionnel à fleur de peau en ce moment ? Peut-être. Un roman de grande qualité ? Certainement.  

 

Un roman magnifique. Plein de sensibilité. Une histoire qui touche en plein cœur. J’ai souri, j’ai pleuré (beaucoup), j’ai ri, j’ai vibré, j’ai vibré.

 

Lumineux. Tragique, mais lumineux.

 

J’ai vraiment vécu cette histoire avec toutes les fibres de mon corps, de mon cœur et de mon âme. Dam et Samy m’ont touchée et je pense qu’ils toucheront tous les lecteurs prêts à larguer les amarres pour se laisser emporter par leur histoire d’amour et d’amitié. Une amitié intense, forte, sincère, et tellement émouvante à observer. Une amitié qu’on rêverait tous d’avoir eu la chance de connaître, adolescents.

 

Et ces portraits d’adolescents sont écrits tout en finesse, et avec une grande justesse. Dam et Samy sont aussi extraordinaires l’un que l’autre. Ils sont sensibles, intelligents, attachants. Inoubliables. Samy qui croque la vie à pleine dent, qui sait ce que c’est que le bonheur et comment l’atteindre, puis Dam, qui existe, sans vivre vraiment.

 

Un peu à l’opposé des portraits des parents (ceux de Damien et ceux de Samuel), qui sont eux un peu manichéens, mais point irréalistes pour autant.

 

 

La langue est assez orale, mais de façon réussie, sans que ce ne soit débilitant et caricatural  comme parfois en YA. Et si j’ai d’abord été un peu ennuyée par l’absence quasi  systématique du « ne » de la négation, c’est ensuite devenu tellement juste dans la bouche de Dam. C’est aussi écrit sans chapitres, sans paragraphes, tout d’une traite, comme les pensées qui affluent sans cesse dans l’esprit de Dam.

 

Les sujets abordés sont nombreux et même s’il est question d’homosexualité (sujet traité de manière magistrale), je pense que le thème central est plutôt celui de l’amitié, et celui des fragilités des adolescents qui sont parfois perdus en ce monde, ne sachant pas (encore) ce qu’ils veulent ni qui ils sont.

 

Et cette fin. WOW. Je ne m’attendais pas du tout à cela. Jamais, pas un seul instant. Ce dénouement m’a juste laissée sur place. K-O. Stupéfaite. Et une fois le choc passé, cette belle surprise : une seconde fin offerte par l’auteure, celle qui montre qu’il suffit de peu pour changer les choses. Deux fins pleines de sens.

 

Un roman qui parlera aux ados, aux mères, aux amis, aux pères, aux amies, aux sœurs, aux frères. A tous.

 

Merci Claire-Lise Marguier, et merci Stephie pour la découverte. Merci de m’avoir offert un coup de cœur pour terminer 2013 qui n’en avait point connu, et pour débuter 2014 sous de bons auspices.

 

Ma note : 5 b pn

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yoko 18/06/2014 08:35

J'ai entendu parler de ce roman mais ne l'ai pas lu (et je trouve tes chroniques très vivantes et agréables à lire).

Cajou 18/06/2014 11:47

Merci beaucoup Yoko, c'est vraiment très gentil et ça fait plaisir !

gruz 27/01/2014 21:31


Quel bel avis, tout en émotions ! Tout ce que j'aime dans un chronique ;-)

Noukette 25/01/2014 21:00


Tragique et lumineux... Il me le faut !!

Jacqueline 08/01/2014 15:59


Je viens de le terminer ...... Un roman bouleversant, vraiment .... Oh, l'horreur de la "première fin" ..... Je lisais et pensais : "Non, Damien, pitié, ne tire pas, ne fiche pas ta vie en l'air
..." ..... et puis le bonheur de la seconde fin ..... Comme quoi, il suffit de si peu pour que la vie bascule d'un côté ou de l'autre .....


Merci, Cajou, pour cette découverte .... :-)

Cajou 13/01/2014 13:42



Je suis vraiment contente de lire ton avis, Jacqueline. J'ai toujours peur en couchant mes coups de coeur sur le papier, que ça puisse causer des déceptions...


Comme toi, j'ai vraiment été heureuse de découvrir une seconde fin... une idée de génie pour clore ce roman bouleversant !



Natacha 07/01/2014 20:07


J'étais septique sur ce roman car je n'aime pas la couverture (oui oui je me suis arrêtée à cela !). Mais ton avis m'a convaincu : il sera dans ma pal pour 2014 !

Stephie 04/01/2014 11:35


Une lecture choc en effet !

Charabistouilles 03/01/2014 22:51


Hé ben ça a l'air de quelque chose ! Mon amoureux l'avait mis dans sa PAL à sa sortie et je me demandais bien pourquoi, car le titre et la couverture ne m'attirait pas du tout, mais le thème de
l'amitié si justement traité, qui fait vibrer, ça pourrait tout à fait me plaire. Surtout avec une belle fin :) Par contre, j'ai peur de l'enchaînement des pensées sans paragraphes ni rien, car
ça m'avait déjà dérangé dans La vie d'une autre, de Deghelt.


Biz Cajou et encore merci pour mon petit cadeau de Noel (l)

Fofie 02/01/2014 17:58


Que de sentiments dans ta chronique !!! Je ne connaissais pas, me voilà intriguée ! 

Camille 02/01/2014 17:38


Oh ben tu me donnes envie de le sortir de ma pal! Je l'ai acheté à Montreuil en novembre dernier! ^^

Jacqueline 02/01/2014 16:53


Oh, je me réjouis de le lire ... :-)

faurelix 02/01/2014 16:10


Je l'ai gagné l'année dernière chez Stephie... toujours pas eu l'occasion de l'ouvrir malgré une très forte envie ;) Va falloir y remédier très vite après un billet comme le tien !

Jazz13 02/01/2014 15:10


A peine lu les premiers mots de votre billet, je me suis précipitée pour faire mettre de côté ce roman dans ma bibliothèque, qui sera normalement dans mes mains ce soir ! Vivement sa lecture !
Merci pour ce billet plein d'amotion !

stephanie plaisir de lire 02/01/2014 13:58


un coup de coeur de Cajou c'est un titre à retenir alors ! je trouve que cette maison d'edition gagne à etre plus connue, j'aime de plus en plus ce qu'ils font (et j'avoue qu'au salon du livre de
la jeunesse nous avons été tres bien recus par des conseillères passionnées, ca fait plaisir !).

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs