26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 23:06

 

On continue avec la rentrée littéraire 2012 et aujourd’hui, il s’agit de « Le temps n’efface rien », de Stephen Orr, paru aux Presses de la Cité, que j'avais très envie de lire !

 

http://www.livraddict.com/covers/81/81451/couv46849247.jpg


Résumé : A 9 ans, Henry est un garçon solitaire ; son pied bot l’empêche de partager les jeux des enfants de son âge. Cet été-là, comme à son habitude, il reste dans sa chambre, lit beaucoup et ne fréquente que sa jeune voisine, Janice. Le jour de la fête nationale, elle lui propose de l’accompagner à la plage avec son frère et sa sœur. Henry, complexé, refuse. Les quatre enfants ne se reverront jamais... Quand des enfants disparaissent, qu'advient-il de ceux qui restent ?


Mes amies de lecture, MyaRosa, Nelfe et Stéphanie ont toutes les 3 eu un coup de cœur pour ce roman et je vous invite chaleureusement à lire leurs billets enthousiastes et passionnés en cliquant sur les liens. Car de mon côté, ce n’en est pas un.


Pourtant, la plupart des éléments que j’apprécie en littérature contemporaine sont ici réunis. En premier lieu, des personnages attachants, dont Stephen Orr nous dresse un très joli portrait : précis, nuancé et ô combien vivant. Il y a Henry, ce petit garçon attendrissant et mature qui nous conte les événements : il est né avec un pied bot, ce qui lui vaut une certaine inimitié de sa maman, qui souffre du même handicap.  Il y a son père, Bill, le policier qui règle les petits problèmes du quotidien de son quartier avec bienveillance et intelligence. Et ces deux-là se vouent un amour véritable. Puis il y a aussi mon coup de cœur du roman, la petite Janice, garçon manqué, grande gueule et tout à fait pétillante.


Le roman est divisé en 2 parties : avant et après. Dans la première, à travers les yeux d’Henry, nous découvrons le quotidien de ce quartier d’Adélaïde, avec tous ses habitants et leurs habitudes, les moments de bonheur, les querelles entre voisins, les journées à la plage, et toutes les aventures du quotidien que partagent ces enfants en vacances. J’ai malheureusement trouvé cette première partie longue et lente. Certes, Henry est un narrateur doué et j’ai apprécié le voir observer le monde au fond de son clapier à lapins ou à la barrière de Gino, mais le fait de savoir que ses 3 petits voisins allaient disparaître, tôt ou tard, a créé une espèce de lassitude puisque… je savais déjà. Pourtant, c’est un bon choix que de s’attarder sur ces souvenirs puisqu’il m’ont permis de m’attacher à ces 3 enfants et à Henry durant ces 250 pages mais voilà, au bout du compte, ça n’a pas fonctionné avec moi. Et je ne sais pas vraiment pourquoi.


Dans la seconde partie, le drame a lieu et nous suivons alors l’enquête –infructueuse- menée par le père d’Henry, les réactions des uns et des autres : entre tristesse, incompréhension, reproches, suspicions, etc. Et, surtout, il y a le petit Henry, qui a perdu ses meilleurs, et seuls, amis, et qui va tout faire pour sortir de la solitude et du chagrin, à sa manière.


Vous vous en doutez, c’est un roman plein d’émotions, mais pas de pleurnicherie ni de pathos, Stephen Orr est bien plus subtil que cela. Ajoutez à cela le fait que ce soit une histoire vraie et les éléments sont réunis pour vous serrer le cœur à plus d’une reprise.


En outre, l’écriture de Stephen Orr est soignée et il a un don pour faire ressentir les choses : les sentiments, certes (notamment en faisant d’Henry son narrateur) mais aussi, la chaleur écrasante, les odeurs, de façon à nous plonger totalement dans ce quartier de Thomas Street.


Mais voilà, malgré toutes ces qualités incontestables que j'ai vues, je ne les ai pas ressenties. La lenteur que j’ai vécue dans la première moitié du roman a fait trainer cette lecture durant 10 jours et je pense que cela a joué en sa défaveur. Je n'ai pas réussi à m'immerger dans cette histoire et à me laisser porter. Mais comme dit en début de billet, les avis positifs sont unanimes alors je pense que je suis passée à côté de quelque chose et que l’étincelle n’a juste pas eu lieu avec moi. Dommage...


Ma note : 3 b pn

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Maminette 18/05/2013 18:35


J'ai beaucoup aimé ce livre, j'ai même cherché des renseignements sur internet concernant les faits réels.

Sydoryk 18/05/2013 18:11


Le papa ne s'appelle poas Bikll,  mais Bob,  Bill est le papa des enfants dispazrus

Sandrine 04/10/2012 15:04


Bonjour


je suis dans le même cas que vous! La  première partie m'a lassé, je l'ai survolé.Bien écrite mais trop longue peut être par rapport à l'importance de l'événement à suivre.


La seconde partie m'a happé, toute en questionnement, sensible et juste.


 


 


 


 


 

Cajou 04/10/2012 22:30



Contente de lire que je ne suis aps la seule à avoir peiné sur la première partie pcq jusque là je n'ai lu que des billets super enthousiastes !


Au plaisir de vous relire,


Cajou



Noukette 28/08/2012 00:56


J'ai malgré tout très envie de le lire...

Envie de books'er 27/08/2012 23:19


Je l'ajoute malgré tout à ma wish list :)

MyaRosa 27/08/2012 09:37


Je l'ai lu sur une très longue période aussi et pendant un bon moment j'ai cru que j'allais passer à côté mais la seconde partie m'a vraiment plu et m'a fait voir la première d'une manière
différente. Je crois que je ne l'aurais pas apprécié autant si le début n'avait pas été si lent.

Ingrid Fasquelle 27/08/2012 08:00


Tu l'as lu, ça n'a pas fonctionné. Ce n'est pas si grave, tu auras d'autres coups de coeur ! Après tout, la lecture, c'est aussi prendre le risque qu'un livre ne nous transporte pas ! :)

stephanie plaisir de lire 27/08/2012 00:42


avec tout le positif que tu en écris c'est vraiment dommage que tu n'aies pas réussie à rentrer dedans.

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs