14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 22:08

 

« Voyez-vous, nous nous aimons. Simplement, nous ne nous apprécions guère. »

 

http://www.images.hachette-livre.fr/media/imgArticle/MARABOUT/2012/9782501076401-T.jpg

Résumé : Trois sœurs, élevées au milieu des livres par un père excentrique, obsédé par Shakespeare au point de les avoir baptisées de prénoms d’héroïnes du célèbre dramaturge, rentrent au bercail pour s’occuper de leur mère malade. Mais qu’ont véritablement en commun l’aînée si timide et casanière, la séduisante et mystérieuse cadette, et la benjamine bohème ? Pourquoi Rose ne parvient-elle pas à abandonner sa ville natale pour rejoindre son fiancé qui a décroché un poste de professeur en Angleterre ? Pourquoi Bean a-t-elle quitté si précipitamment New York pour revenir s’installer à Barnwell, la petite ville universitaire qu’elle déteste tant ? Et pourquoi Cordy réapparaît-elle soudainement après avoir erré pendant des années, enchaînant petits boulots et aventures sans lendemain ? Au cours de ce long été qu’elles passeront toutes ensemble à Barnwell, les filles Andreas découvriront que leurs sœurs, leurs parents et leur petite ville natale pourraient leur offrir bien plus qu’elles ne croient…


Tout d’abord, je remercie Livraddict et les Éditions Marabout de m’avoir permis de découvrir ce premier roman d’Eleanor Brown, qui a déjà conquis non moins de 350.000 lecteurs aux États-Unis.


Sachez qu'en débutant ma lecture, j’ai été pour le moins désarçonnée par les choix de narration. Mais en pénétrant réellement dans l’histoire, j’ai finalement apprécié cette utilisation du « nous » (l’entité des 3 sœurs), dont chacune est détachée tour à tour par ce « elle » afin de nous présenter sa vision des événements. Je sais que cela a perturbé/agacé certaines lectrices mais, pour ma part, une fois que j’ai compris le mécanisme (merci Galleane!), j’ai été tout à fait convaincue par le procédé.


J’aime les histoires de famille et j’ai trouvé celle-ci réussie tant les personnages sont bien construits, avec des personnalités, certes parfois caricaturales, mais également aussi fortes qu'opposées. Et même si ma préférence va à la petite dernière, Cordy, j’ai su apprécier les failles et les forces de chacune de ces 3 sœurs. Rosalind, l’ainée, la sœur parfaite, très (trop) autoritaire et qui a besoin de tout régenter. Puis Bianca, la femme fatale, qui vit dans un océan d’hommes sans lendemain et de fringues hors de prix (non sans rappeler d'ailleurs la célèbre accro du shopping, Becky Bloomwood qui refuse également d’ouvrir ses factures et préfère faire l’autruche) et enfin, Cordelia, la rebelle aventurière, la néo-hippie qui virevolte au gré de ses envies.


De plus, au fil de ma lecture, j’ai aimé découvrir tant de points communs à ces sœurs qui se croient si différentes : l’éternel besoin d’être la préférée du père, le refus de prendre des décisions importantes, les petites jalousies, l’impression de vie ratée, les secrets lourds à porter… bref, une vraie histoire de famille.


J’ai tout de même trouvé trop de longueurs dans les passages réflexifs ou introspectifs et je dois avouer que j’accélérais la lecture pour retrouver l’action et les dialogues, notamment dans les disputes qui opposent les 3 sœurs, et qui sont remplies de piques, de sarcasmes, de réparties acides et d’humour mordant !


J’ai également apprécié l’importance des livres dans cette histoire. En effet, le Père Andreas est professeur de Lettres, féru de Shakespeare et dans chacune de leurs discussions, ils aiment tous à utiliser les mots du dramaturge pour s’exprimer, ce qui est tout à fait original. En outre, les 5 protagonistes ne passent jamais une journée sans un livre à la main et bien sûr, cet aspect avait tout pour me séduire et me rappeler ma propre addiction livresque !

 

Ma note : 3 b pn1 b pn

 

Vous trouverez ici la chronique (très) déçue de Stephie qui n’a éprouvé aucune empathie pour les personnages ; par ici, le billet de Manie qui a eu un coup de cœur pour cette saga familiale, et par ici, le ressenti entre deux eaux de Galleane.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bazarbooks 20/09/2012 16:24


Enfin un avis sur ce livre ! Je dis ça parce que je n'en ai encore lu aucun depuis aujourd'hui sur ton blog. Ce livre me tente vraiment et je l'ai sur ma liseuse numérique. J'ai vraiment hâte de
le lire ! Je trouve aussi que la couverture est vraiment très jolie ! 

Leiloona 27/07/2012 16:28


J'ai été déçue moi aussi ... Même si cela reste un livre très bien pour l'été ... Pas prise de tête.

stephanie plaisir de lire 16/07/2012 22:51


après avoir lu ton billet et ceux que tu as indiqués, je n'arrive pas vraiment à me décider. Je ne suis pas certaine d'accrocher...

jerome 15/07/2012 20:20


Sans doute trop girly pour moi, je passe.

mimigogotte-et-les-livres 15/07/2012 19:31


Je rejoins ton avis, une narration un peu perturbante au début, des personnages sympathiques... Un bon moment de lecture !
J'ai également apprécié l'importance des livres, cela me rappelle à moi aussi mon addiction livresque !


je te souhaite une belle soirée

Stephie 15/07/2012 15:55


Intéressante, l'explication du "nous", même si je persiste à dire que ça sert juste à emmerder le lecteur. De plus, je n'ai pas le temps d'aller vérifier que ça colle vraiment. Mais il y a un
moment ou le "nous" parle des trois soeurs dans la phrase suivante... donc bon...


Sinon, je t'invite à aller lire l'avis de ma copine Tamara. Je ne sais pas si tu connais son blog


http://www.tamaculture.com/index.php/2012/07/13/les-soeurs-andreas-eleanor-brown/

Galleane 15/07/2012 15:32


Je pense que quand c'est le "elle", se sont les deux soeurs qui parle du elle en question, enfin c'est peut être ce que tu as voulu dire parce que moi j'ai compris que tu disais que quand on dit
"elle" c'est celle concernée qui parle d'elle. Ou peut être qu'il y a des deux, m'en souviens plus trop lol. J'ai pas pu encadrer la dernière au départ, la chouchoute j'aime pas ça du tout
(sûrement à cause d'un petit fère couvé chez moi). Contente que tu aies aimé finalement. Mon plus gros reproche à moi veins surtout de la fin rapide, j'aurais aimé en savoir plus sur l'après.

MyaRosa 15/07/2012 13:53


Je le lirai très bientôt. Tous ces avis si différents m'intriguent au plus haut point et me donnent encore plus envie de le découvrir. Je suis ravie de voir qu'il t'a finalement bien plu. Bon
dimanche, Cajou.

paikanne 15/07/2012 11:04


Tu y as finalement pris goût ;-)

mara 15/07/2012 09:52


Ton avis donne envie et puis j'aime beaucoup la couverture. Je note!


Bon dimanche et bonne lecture!

Joanna 15/07/2012 09:04


Je t'avoue que j'étais presque sur le point d'abandonner ma lecture mais ton billet me donne de l'espoir, je vais m'y remettre vite vite! Bisous

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs