9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 16:21

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51k3V4agpVL._SS500_.jpg

 

Me voici avec un nouveau livre à vous présenter, un « beau livre », comme on dit mais qui mérite, en l’occurrence, plus que tout ce nom. Il s’agit de « Paris 1910-1940, une capitale au-dessus du volcan », aux Editions Nicolas Chaudun.

 

Ce livre offre à nos yeux une galerie de photographies, souvent inédites, issuse des archives de l’agence Roger-Viollet. Cette sélection de 200 portraits est présentée par Vincent Bouvet et, de la « Belle Epoque »  à l’Occupation, nous croisons ainsi les visages de tous les grands noms de ces « années folles » : Colette, Picasso, Louis-Ferdinand Céline, Danielle Darrieux, François Mauriac, Derain, Marcel Proust, Coco Chanel, Jean Marais, Mistinguett, Modigliani, Malraux, Aragon, Arletty, Joséphine Baker, Edith Piaf, Marcel Pagnol, Salvador Dali, Jean Cocteau, legroupe Dada, Claude Monet, Wassily Kandinsky, Maurice Chevalier, Antonin Artaud, Charles Trenet, Sacha Guitry, Marc Chagall, Prokofiev, Marguerite Yourcenar, Eluard, Fernandel et tant d’autres.

 

http://www.editions-nicolaschaudun.com/web/images/FO/LIVRES/102/Double_Page_1.png

 

Je l’ai reçu  grâce à Vincent, des Agents Littéraires, ainsi qu’aux Editions Nicolas Chaudun, que je remercie tous deux, pour cette découverte qui m’en a mis plein les mirettes !

 

http://4.bp.blogspot.com/-0KR2KRxavVM/TqiDvcxfI-I/AAAAAAAAAGU/WR8-x_OSsBI/s320/Les+Agents+Litt%25C3%25A9raires.bmp

 

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire et à contempler cet ouvrage car il nous offre un voyage au cœur de Paris, de son histoire, de ses bouleversements, dans lequel les images ont autant d’importance que le texte.  Chaque photographie est ainsi accompagnée d’une légende courte mais riche d’informations.

 

Le livre est divisé en chapitres aux noms évocateurs : Salonnard et Rebelles, Modernité, Bohème, Scène, etc. Au début de chacun d'entre eux, une double page reprend quelques informations historiques sur la période et ensuite, nous avons le plaisir de découvrir tout cela en photographies. Des portraits de personnages illustres, restés dans la Postérité ou pas, ainsi que des photos de la Ville, avec ses rues, ses Halles, sa jeunesse, etc.

 

Il est difficile de vous parler de ce livre de façon succincte car l’envie est forte de commenter toutes les illustrations. Alors, j’ai choisi de relever quelques instantanés, parmi tant d’autres, qui ont attiré mon attention : les mains d’Auguste Renoir déformées par les rhumatismes (auxquelles il avait fait attacher ses pinceaux pour pouvoir continuer à peindre), l’atelier de Piet Mondrian (Waouh ! Il vivait littéralement DANS son œuvre), Sonia Delaunay drapée dans un tissu de sa création (je la connaissais pour ses peintures TourEiffelesques mais pas du tout pour son travail dans le monde de la mode), Louis-Ferdinand Céline devant la Maison de Zola (il a l’air si paisible et inoffensif… quelle contraste par rapport à ses écrits), Joséphine Baker, grimaçant devant une sublime voiture d’époque, La Ruche, une vieille bâtisse qui abritait les grands talents de la peinture et de la sculpture des années 30 (Autant la photo que le sujet sont à tomber... cf. juste en dessous pour la voir!), Modigliani et ses amis peintres plaisantant à la sortie du Métro… moi qui voue une passion inconditionnelle à Modigliani (sa vie et son œuvre), j’ai contemplé ces photographies prises sur le vif avec grand intérêt (et émotion), son ami Moïse Kisling, dans une sublimissime photo sur laquelle on le voit griffonner dans un carnet, avec la cigarette à la main, entouré de pinceaux et de son modèle nu, Edith Piaf, tellement plus belle que l’image que m’avait laissée le film « La Môme », les danseuses des Folies Bergères, seins nus parmi les plumes et paillettes, Jean Gabin en 1930, l’air ténébreux et déjà  l’aura du monstre sacré (à voir de lui toujours les mêmes photos, j’en avais presque oublié qu’il avait été jeune un jour), Pablo Picasso, assis sur son lit et tellement plus beau que ce physique « porcin » véhiculé par de nombreux films, et enfin, une merveilleuse photographie du bureau de Paul Valery, avec une bibliothèque pleine à craquer, dans un fouilli ordonné.


La Ruche, 1930

la-ruche.jpg

 

La partie que j’ai préférée, sans aucun doute, est celle consacrée à la Bohème,  l’époque du Bateau-Lavoir, là où l'on pouvait croiser, à Montmartre, Picasso, Modigliani, Soutine, Max Jacob, Apollinaire, et tant d’autres artistes, passionnés et habités par leur art… C’est une époque très chère à mon cœur (ma préférée ?) et tout ce que je n’avais pu qu’imaginer jusque-là, a littéralement pris vie sous mes yeux. Un régal !

 

En outre, autant pas mal de portraits sont surannés, notamment dans la pose et la mise en scène (ce qui fait tout leur charme et leur intérêt), autant j’ai été étonnée de la modernité de certaines photographies, qui pourraient tout à fait prendre place dans les revues actuelles de Mode, comme, par exemple, un sublime portrait de Tamara de Lempicka ou celui de la superbe Danielle Darrieux.


En deux mots, un ouvrage que vous recommande, tant pour les magnifiques portraits que pour la multitude d’anecdotes et d’informations sur l’époque, et qui fera, sans aucun doute, un très beau cadeau à déposer au pied du sapin pour tous les amateurs d’histoire et de photographie.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mypianocanta 13/12/2011 18:19


Il a vraiment l'air très beau en effet... pour une prochaine liste cadeau :)

Cajou 03/01/2012 01:59



Oui il est très beau et d'autres livres de cet éditeur valent vraiment le détour, comme "Paris : Utopie" qui présente ce qu'aurait été Paris si tous les projets un peu fous proposés à différentes
époques avaient été construits !


Merci pour ta visite :)



MyaRosa 10/12/2011 15:05


Waouuuuh ! Les photographies que tu nous montres sont sublimes. Ca a l'air d'être une merveille, ce livre. Merci pour cette belle découverte.

Cajou 03/01/2012 02:01



Oui il est vraiment très beau, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à le lire/regaarder et les autres titres de la collection valent le détour, comme le très beau "Paris - Utopie" !



Jacqueline 09/12/2011 21:59


Un "beau livre" sûrement.... avec des photos et commentaires "alléchants" ..... mais 40 euros ..... Un prix certes justifié ... mais trop élevé pour moi ! :-)

Cajou 03/01/2012 02:02



Je ne l'aurais jamais lu si ça n'avait été un Partenariat... par contre, pour un cadeau, pourquoi pas... mais 40 € oui c'est très cher (mais le livre est énorme, c'est un format presque 2 fois
A4)



Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs