19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 23:16

 

« Sentiment 26 », de Gemma Malley est une nouvelle dystopie qui paraitra aux Éditions Michel Lafon le 12 avril 2012 et c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai accepté la proposition de Camille de recevoir les Épreuves non corrigées. Merci beaucoup !

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv16830882.jpg

 

2065. Après une guerre qui a plongé le monde dans le chaos, le Guide Suprême a pris le commandement de la dernière Cité. Ce refuge, ceinturé d’une muraille fortifiée, est organisé en différentes castes : de A à D, des citoyens Admirables aux citoyens Déviants. Pour préserver l’harmonie, tous ont subi une opération. C’est la garantie qu’ils n’agiront jamais contre le Système et respecteront « Les Sentiments », le livre qui régit leur moralité. Et surtout qu’ils ne s’aventureront pas hors de l’enceinte, chez les Maudits – ces odieuses créatures qui hantent la nuit de leurs cris inhumains… Evie, 16 ans, une B, travaille pour le gouvernement et étiquette d’une lettre, jour après jour, l’ensemble des habitants. Promise à Lucas, être froid et distant, parfait A et futur haut dirigeant, elle est en fait amoureuse de son frère Raffy, infréquentable D. Mais le Système va décider de bannir Raffy…

 

Voilà une dystopie qui devrait plaire aux amateurs du genre. En effet, j’ai retrouvé avec plaisir des similitudes dans la trame avec d’autres romans, comme « Divergent » par exemple : des gens aveuglés par un Système qui les enferme dans des règles, avec une héroïne qui après de nombreux questionnements, n’aura d’autre choix que de se rebeller. Sans oublier la similitude « Divergent » / « Déviant ». Puis également quelques parallèles à faire avec « Promise » pour tout ce qui concerne la thématique des couples, de l’amour « imposé » ou « interdit »… mais j’ai trouvé que Gemma Malley avait beaucoup mieux ficelé son premier volet qu’Ally Condie, car je l’ai trouvé bien plus abouti. En effet, il ne s’agit pas du tout d’un premier tome introductif ici, mais bel et bien d’un vrai roman, avec des rebondissements et de l’action.

 

Le monde dystopique créé par Gemma Malley est quant à lui assez original par rapport à d’autres dystopies que j’ai pu lire. Nous sommes à Londres, sur les ruines d’un champ de guerre et un « Guide Suprême » (traduisez Gourou!) dirige des citoyens rescapés des « Horreurs », à coups de morale, d’étiquettes, de bourrage de crâne, voire même de lobotomie. Plus aucune émotion n’a sa place dans cette Société. Fini les rêves, les tentations, les désirs, l’imagination. Il faut de la rigueur, de l’ordre, de l’obéissance et surtout, du travail. Tout pour empêcher les passions de faire renaitre le chaos que le monde a connu. Et le Système est là qui les surveille tous. Un Système omniscient. Omnipotent. Omnitout (joli pléonasme http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/0009.gif). Et c’est cet aspect qui m’a le plus séduite dans ce roman : d’une part parce que j’ai trouvé ce monde très bien construit, et d’autre part, car j’y ai retrouvé les grandes lignes d’un film que j’ai beaucoup aimé : « Equilibrium », dans lequel la Société empêche également toutes formes d’émotions pour faire régner une Paix illusoire.

 

Il y a quand même quelques aspects que j’ai moins appréciés : à commencer par cette opération de l’« amygdale » : ce terme m’a un peu dérangée, car je l’ai trouvé peu cohérent, trop terre à terre. Je serais curieuse de savoir quel était le terme dans la version originale. Je trouve également que le titre français est bien moins efficace que le titre original (« The Killables »), que je trouve réducteur par rapport à l’histoire dans son ensemble.

 

Quant au rythme, je l’ai trouvé assez agréable : une introduction qui prend le temps de nous immerger dans ce monde… et de nous terrifier tant il est… invivable ! Puis un élément déclencheur qui lance la valse des aventures et des rebondissements. Cependant, j’ai trouvé le dernier tiers très (trop) rapide, voire précipité, ce qui l’a rendu un peu moins cohérent que les débuts. Pour finir sur un final qui donne très envie de savoir ce qu’il adviendra du trio Lucas, Evie et Raffy.

 

Lucas, Evie et Raffy, dans cet ordre. Parce que oui, il y  plus ou moins un trio amoureux dans ce roman mais que ma préférence va sans conteste à Lucas. J’ai trouvé que c’était un joli personnage, bien brossé et il a su m’émouvoir à plus d’une reprise. Quant à Raffy, comme il passe son temps à tirer la tête à Evie, et bien, il faudra surement attendre la seconde partie de cette histoire pour se faire une réelle opinion à son sujet, car pour l’instant il m’a plutôt laissée de marbre et/ou énervée. Evie est, elle, une héroïne encore un peu timide, peu active mais je sens qu’elle va se révéler par la suite ! Puis il y a également les incontournables têtes à claques, ces personnages qu’on voudrait étrangler de ses propres mains. Et la palme dans ce roman revient pour moi à la mère d’Evie… aaahhh, vous verrez quand vous la rencontrerez !

 

 

Ma note : 3 b pn

 

Vous trouverez par ici les avis de Galleane, Melisende, Stephie, et Jess.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aux Rendez-vous Littéraire 12/07/2012 21:40


Je pense le lire un de ces jours... mais quand ??? Telle est la question lol !!!

Freelfe 13/06/2012 23:01


Je n'ai pas pensé à parler de la mère d'Evie dans ma chronique. Mais je la déteste !!!

Bykiss 26/03/2012 14:46


Ca fait longtemps que je n'étais pas venue lire tes derniers articles !


Celui-ci me dit franchement bien, même si tu émets certaines réserves. Le fait que ce soit un prmier tome "complet" et pas une sorte d'intro me plaît plus que tout. Et puis la dystopie miam, et
le thème a l'air vraiment sympa, donc pourquoi pas, j'avais déjà noté qqpart cette auteure d'ailleurs !

Stephie 24/03/2012 19:22


Je suis d'accord avec toi sur pas mal de choses même si la fin ne m'a pas semblé trop abrupte (puisque premier tome de trilogie) et que l'opération des amygdales m'a semblé plausible (il existe
un vrai lien avec la bipolarité apparemment). Je te recommande aussi l'avis de Leiloona sur le blog "Bric à Book"

flof13 24/03/2012 10:15


je dois d'abord lire La Révélation du même auteur pour boucler sa précédente dystopie (que j'adore), et ensuite je m'y mettrai ! A voir vos avis, plus ou moins convaincus, j'ai envie de voir par
moi-même... et puis, moi j'ai pas encore lu Divergent, ni Promise !


Au fait, Equilibrium, c'est d'abord un livre !!

Natacha 23/03/2012 18:14


J'aime beaucoup la couverture, il me tente beaucoup ^^ Dystopie, c'est mon dada en ce moment ^^

Ikebukuro 21/03/2012 09:23


Je suis contente de lire ton billet car je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce roman. Le thème me tentait bient mais j'avais peur de me retrouver dans une pâle copie de Divergent. A
priori ça n'est pas du tout le cas alors je vais sûrement le rajouter à ma wish-list.

douline 20/03/2012 12:21


Je connaissais pas du tout mais maintenant j'ai terriblement envie de le lire >0<


On est servie en dystopies ces derniers mois c'est la folie *-*

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs