4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 14:14

http://bellesplumes.blogs.courrierinternational.com/media/00/02/930ece3e7323c2e5de214d78079e9e94.jpg

 

J’ai eu récemment le plaisir de recevoir en Partenariat avec Livraddict et Le Livre de Poche, le premier thriller d’un jeune auteur, Paul Cleave, et je les en remercie chaleureusement.

 

« Un employé modèle » : Christchurch, Nouvelle-Zélande. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, Joe Middleton travaille comme homme de ménage au commissariat central de la ville. Ce qui lui permet d'être au fait des enquêtes criminelles en cours. En particulier celle relative au Boucher de Christchurch, un serial killer accusé d'avoir tué sept femmes dans des conditions atroces. Pourtant, même si les modes opératoires sont semblables, Joe sait qu'une de ces femmes n'a pas été tuée par le Boucher de Christchurch. Il en est même certain, pour la simple raison qu'il est le Boucher de Christchurch. Contrarié, Joe décide de démasquer le plagiaire. Et, pourquoi pas, de lui faire endosser la responsabilité des autres meurtres…

 

http://farm4.static.flickr.com/3489/3738383315_5d657bd03f.jpg


Vous le voyez, le résumé est hyper alléchant et n’est pas sans faire penser au désormais célèbre Dexter. C’est d’ailleurs une comparaison que j’ai souvent lue. Pourtant, le seul point commun entre les deux est d’être tueurs en série et de travailler incognito dans un commissariat. La comparaison s’arrête là, tant les personnages n’ont rien en commun.


Dans le premier chapitre du roman, et les suivants, on assiste à une scène d'ouverture très originale : l’irruption d’un tueur en série (Joe) dans la maison d’une pauvre innocente, racontée par le tueur lui-même ! Cette scène est non seulement insolite mais également soulignée par un humour noir décapant et tout aussi délicieux. 


Mais, en avançant dans la suite de la lecture, j'ai été déçue car je n’ai pas réussi à trouver ce psychopathe attachant. Il a un ego démesuré, il souffre d’un énorme complexe de supériorité, et il se regarde le nombril à longueur de journée, en pensant que le monde est à ses pieds.


Ce qui m’a néanmoins plu chez Joe, c’est la stratégie mise en place par ses soins afin de se fondre dans le Commissariat et ne pas éveiller les soupçons sur lui : jouer l’attardé mental et faire croire qu’il a le QI d’une pastèque, ce qui lui vaut la gentillesse et la compassion de tous ses collègues. Si vous me permettez la métaphore, c’est un peu Hannibal Lecter déguisé en Forrest Gump. Quelle idée délicieuse, ne trouvez-vous pas ?


Malheureusement, j’ai trouvé la suite de ma lecture un peu terne et surtout très répétitive : on suit la routine de Joe, métro-boulot-barjot-dodo… émaillée de descriptions, que j’ai trouvées longues et parfois inutiles, et Joe perd un peu de sa superbe. Mon enthousiasme est donc retombé comme un soufflet…


Mais, soudain, l’auteur nous offre une scène d’anthologie, dans un Parc (clin d’œil à ceux/celles qui ont lu) qui vaut vraiment le détour. D’ailleurs, en bonne sadique que je suis (et oui cajou n’est pas qu’une midinette), rien que pour cet épisode, je suis ravie d’avoir découvert de roman. Une scène forte, un peu surréaliste et jubilatoire. Drôle et dramatique. Jouissive et douloureuse. A tel point que j’ai dû la relire pour en savourer chaque détail !


La suite du roman retombe un peu dans les travers du début : quelque peu décousue car on ne comprend pas toujours bien les motivations des uns et des autres. Quant à la fin, ô combien importante dans les thrillers, je l’ai trouvée soudaine et un peu trop vite amenée… comme détachée du reste du roman. Il est vrai que l’épilogue répond à quelques-unes des questions en suspens mais pas à toutes.

 

En ce qui concerne les personnages, ils sont eux aussi en dents de scie. Du bon, du moins bon et du très bon. A commencer par la mère de Joe, étouffante, insupportable, castratrice, E-P-U-I-S-A-N-T-E (à tel point que je n’avais qu’un souhait, que son fils la tue) mais c’est vraiment un personnage… unique. Mais, pour moi, le personnage clé du roman, c’est la diabolique Mélissa… je déplore néanmoins qu’elle disparaisse aussi vite qu’elle est apparue, pour uniquement la retrouver en filigrane dans les dernières pages. Vraiment un personnage atypique qui aurait mérité d’autres développements : elle est le sel, que dis-je, le piment de cette histoire !


Je ne peux oublier de mentionner mes petits chouchous, dont je ne vous dirai rien d’autre que les noms : Peluche (Ah sacrée Peluche, j’en ris encore http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Rires/MDR-mort-de-rire.gif), et les inséparables, Cornichon et Jéhovah… ces trois-là, l’air de rien, ils enrichissent ce livre par leur présence !

 


Mon avis n’est pas aussi enthousiaste que tous ceux que j’ai lus et qui m’ont donné envie de lire ce roman. C’est donc un roman que j’ai trouvé un peu en dents de scie, avec des hauts et des bas, des moments très intenses et d’autres un peu trop ternes. De manière générale, c’était donc une lecture assez agréable dans l’ensemble, mais qui, selon moi, souffre de quelques longueurs et manque d’un petit quelque chose en plus. On retiendra néanmoins l’originalité du point de vue qui permet de devenir l’ombre d’un psychopathe durant quelques heures !

 

Ma note : 3 b pn


 

Je vous invite à lire ces autres avis qui ne tarissent pas d'éloges sur ce roman : Hylyirio, Lasardine, BlackNovel, ou  CrackLou. Puis, parce que je ne suis pas la seule avec un billet en demi-teinte, voici également celui de CéCiBon.  

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Wistiti 02/08/2016 00:03

Un livre très mal écrit. Une écriture correcte ne suffit pour faire de la littérature...

Tietie007 29/08/2015 14:42

Déçu par ce thriller, l'histoire est vraiment peu convaincante !

dubruidanslesoreilles 02/02/2013 18:11


Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le coté "dent de scie" du livre


ma chronique ici :


http://dubruitdanslesoreilles-delapoussieredanslesyeux.overblog.com/chronique-d%27-%22un-employ%C3%A9-mod%C3%A8le%22-de-paul-cleave

Natacha 28/01/2012 21:01


Je partage totalement ton avis !

mutante 04/11/2011 16:42



En voilà un que j'ai dans ma PAL et qui m'attend gentillement, j'ai envie de le lire, comme les 141 autres de ma PAL actuelle... D'après ce que j'ai pu comprendre de ton commentaire c'est à
nouveau un livre qui a eu droit à une pub démesurée mais qui au final n'est pas si exceptionnel que ça!



Cajou 04/11/2011 19:11



Les commentaires sont assez partagés sur ce livre : certaines qui adorent... d'autres qui sont déçues... mais je n'ai vu personne qui n'aime pas en bloc... donc tu as toutes les chances de passer
un bon moment... c'est une histoire originale en tout cas !



Noukette 09/10/2011 23:52



Je fais partie de ceux qui ont a-do-ré ce roman !



Cajou 04/11/2011 19:51



Je compte lire le suivant pour voir s'il ne me plait pas davantage =D



MyaRosa 06/10/2011 14:48



J'ai peur d'être déçue tellement j'ai aimé l'autre roman de cet auteur. D'ailleurs mon homme qui avait adoré "Un père idéal" n'a pas accroché avec celui-ci et l'a abandonné... :/ En tout cas, je
te conseille fortement "Un père idéal" qui sort.. euh... aujourd'hui !



Pomme 06/10/2011 10:02



Je viens de lire ton avis, tu me donnes envie d'en savoir plus. 


Tu m'as intrigué avec les autres personnages comme Peluche et Jehovah, quel est leur rôle dans le livre ? tu sais m'en dire davantage ? T'as chatouillé ma curiosité, pas bien ! 



Craklou 06/10/2011 09:59



C'est sûr que la mère est franchement insupportable :-) ; j'ai beaucoup aimé aussi ses bestioles !



Natacha 06/10/2011 08:52



Je l'ai lu il y a un petit moment déjà mais j'avoue que même si j'ai aimé l'idée de départ, le récit tourne vite au grand n'importe quoi ! Le caractère du personnage est assez bizarre... naif ou
trop soumis : difficile à dire !


En tout cas même si mon avis était assez sympa, je te rejoins sur de nombreux points ! Je crois que Le livre de poche va être servis en livre bof quand je vais faire la critique de 22 novembre
1963 !



Jacqueline 04/10/2011 22:40



J'ai lu ton billet avec beaucoup de plaisir .....comme toujours ! :-) Puis j'ai "jeté un oeil" sur d'autres blogs ..... Conclusion - en dépit de plusieurs avis enthousiastes - : un roman qui
n'est pas "fait pour moi" ! :-)



isa 04/10/2011 22:13



ENFIN un avis qui rejoint le mien!


je n'ai pas réussi à terminer ce roman


pourtant j'en ai entendu le plus grand bien; je vais pourtant "devoir" le terminer puisqu'il fait partie d'un challenge


tu résumes très bien ce que j'ai pu ressentir en le lisant



Cajou 04/10/2011 22:21



Je dois te dire que moi aussi je me sens un peu seule sur ce coup-là... je n'ai lu que (ou quasi) des avis hyper dithyrambiques sur ce roman... alors que... bof... Et j'avoue que si ce n'était
pas pour un Partenarait, jamais je ne serais arrivée à la scène du Parc... j'aurais abandonné avant... ce qui aurait été un peu dommage d'ailleurs...


Merci pour ta visite, Isa !



Philippe D 04/10/2011 21:31



Je connais bien cet auteur mais de nom seulement; je n'ai rien lu de lui jusqu'à présent.


Bonne soirée.



Cajou 04/10/2011 22:19



Son dernier roman "Un père idéal" a de très bonnes critiques... je ne sais pas si je l'achèterai vu que ce roman-ci aussi avait de très très bonnes critiques...


Merci pour ta visite :)



Pierre FAVEROLLE 04/10/2011 20:37



Re salut Cajou, tout d'abord, je me suis inscrit à la newsletter. Ensuite, cela fait un peu de temps que je l'ai lu, ce livre, et je me rappelle avoir passé un très bon moment, les pages se
tournant toutes seules. Je suis d'accord avec toi sur la fin, j'ai beaucoup apprécié l'humour noir et justement son ego surdimensionné qui va causer sa perte (car les femmes sont plus fortes que
les hommes !). J'ai adoré ton article, qui est hyper détaillé, très bien argumenté. Il montre que quelque soit le livre, on peut le ressentir différemment. Ce fut un excellent divertissement pour
moi, un roman en dent de scie pour toi. A bientôt



Cajou 04/10/2011 22:19



En effet, c'est cequi me plait dans dans cette aventure bloguesque... pouvoir découvrir des avis divergents sur les livres... c'est d'une richesse inouïe !


Merci pour ta visite  et à bientôt ^^



lasardine 04/10/2011 16:47



merci pour le lien :)
en effet tu es moins emballée que la plupart, dont moi, mais je vois que pas mal de choses t'ont plu quand même dans ce roman!



Cajou 04/10/2011 22:18



Oui il y avait quand même du bon ! Heureusement ! La scène du Parc a sauvé ma lecture, à vrai dire =D



Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs