29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 20:39

 

 

 

 

Résumé : Un vétéran d’Irak au visage mutilé tombe en panne au milieu de nulle part et se dirige droit vers le premier bar. Peu après, un homme entre avec une femme, puis la passe à tabac. L’ancien soldat défiguré s’interpose, et ils repartent ensemble, elle et lui. C’était son idée, à elle. Comme de confier ensuite au vétéran le montant de l’assurance-vie de son mari qui la bat. Ce qu’elle n’avait pas réalisé, c’était qu’à partir de là, elle était déjà morte...

 

 

Ce roman a donné naissance à tellement de billets enthousiastes que je n'ai pas pu résister. Et en effet, malgré plusieurs réserves, je trouve qu'il vaut le voyage. Pas vraiment pour son côté noir tant vanté (j'ai quand même déjà lu bien plus sombre), mais pour l'originalité du héros, Joseph Downs, que l'on a l'occasion de connaître que par petites touches, de façon progressive au fil des chapitres, qui font des aller-retour dans le passé très habiles. On le découvre tout de suite froid (plus froid que dans le cul d'une loutre, pour le paraphraser), taciturne, et rugueux. Mais on n'est pas au bout de nos surprises...

 

Pour ce qui est du côté noir, en effet, il y a du sang, de l'alcool, beaucoup de violence, des vers qui sortent des orbites, des hurlements,  une ambiance pesante et surtout la folie obsessionnelle qui envahit progressivement toute l'histoire. Dans une atmosphère à la David Lynch, Jon Bassoff nous offre une plongée au coeur de l'Amérique profonde, et au coeur de la démence, celle qui grandit petit à petit, et finit par emporter tout sur son passage. De façon brutale. Corrosive. Pour le corps, pour l'esprit et pour l'âme.

 

Cependant, malgré les qualités de ce roman, je n'ai pas éprouvé grand chose durant ma lecture, et j'ai trouvé qu'il se terminait un peu en eau de boudin, si vous me permettez l'expression... ce qui fait que je l'ai refermé pas tout à fait rassasiée ni vraiment impressionnée.

 

 

Ma note :

 

 

Partager cet article

Repost 0
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 18:10

 

 

 

 

 

Résumé : « Serre-moi fort. » Cela pourrait être un appel au secours désespéré. Du jeune Nick, d'abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa soeur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l'incertitude et l'absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l'Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité. Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l'enquête sur la découverte d'une effroyable grotte dans l'Alabama, ...
 

 

Un roman commencé ce matin et terminé dans la foulée : il mérite donc son titre de très bon page-turner, de ceux qu'on n'a pas du tout envie de poser.

 

Le roman est divisé en 3 parties, "Un peu", "Beaucoup", "A la folie", qui s'étendent sur une vingtaine d'années. Dans la première partie, la disparition dramatique de Lana plonge ses parents dans un désarroi terrible et sans fin : ils sombrent totalement et s'assomment aux médocs et à l'alcool, assez égoïstement. Leur fils, Nick, se retrouve complètement livré à lui-même. Un personnage très attachant qui m'a émue à plus d'une reprise.

 

L'histoire est bien rythmée, l'écriture est efficace, et rend le roman addictif. Sans parler de la dernière phrase "coup de massue" de cette première partie qui m'a tout simplement laissée ... sans voix. Bien joué, Claire Favan !

 

Jusque là tout était très bon, malgré des personnages parfois trop "forcés" à mon goût (ces parents apathiques, leurs dialogues et réflexions...). Mais mon plaisir de lecture a malheureusement été entâché par la suite : notamment avec la surenchère de l'épisode de la prison que j'ai trouvé  "too much" (passe encore) mais surtout tout à fait inutile à l'histoire qui était déjà bien assez complexe. Vraiment on aurait pu s'en passer et trouver quelque chose de moins "bling bling" pour amener la dernière partie. Quant à elle, ce serait vous spoiler que de vous en parler, mais Claire Favan nous y offre un joli duel ... parfois aussi dans l'exagération du trait et le manque de crédibilité, mais tout de même prenant.

 

Un dernier mot ? Une fois n'est pas coutume, j'ai beaucoup aimé le choix de l'auteure pour sa fin...

 

 

En bref,  un roman qui se dévore, malgré des problèmes de vraisemblance.

 

 

Ma note : 4 b pn

 

 

 

D'autres avis (sans bémol ceux-là) : Yvan a eu le souffle coupé ICI, Stephanie a adoré ICI, tout comme Chani ICI. Et Joanskingdom a eu un énorme coup de coeur ICI. Et rappellons que pour Gérard Collard, c'est LE thriller de l'année.

 

 

Partager cet article

Repost 0
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 10:20

 

 

 

Hello amis lecteurs et bibliophages,

 

Les derniers 15 jours ont été particulièrement comme ceci :

 

 

Et voici donc en images les petits nouveaux qui sont venus tenir compagnie aux anciens dans ma bibliothèque !

 

 

 

 

 

  • 3 romans noirs qui me font tous tellement envie que je ne sais pas par lequel commencer !

 

 

  • 3 Young Adult aux résumés très tentants.

 

 

  • 3 romans chez Lafon, Laffont et Belfond ^^

 

 

  • Les 3 livres du mois reçus dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de ELLE 2016.

 

 

  • Et 2 thrillers qui promettent encore de bons moments de lecture !

 

 

Je vous souhaite un beau dimanche,

 

Cajou

Partager cet article

Repost 0
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 08:00

 

 

 

 

Résumé : Avez-vous déjà rêvé de lire dans les pensées des gens? Savoir ce que se dit la serveuse en vous apportant votre café du matin. Ce que vos amis pensent vraiment de vous. Ou même ce que votre chat a dans la tête? Eh bien, c’est exactement ce qui arrive un jour à Snowe, un flic du Michigan. Au début, il se croit fou. Puis ça l’aide à arrêter pas mal de faux innocents… À des kilomètres de là, un autre homme est victime du même syndrome. Mais lui est en prison, et ce don de télépathie semble fortement intéresser le FBI… Iain Levison nous entraîne dans un suspense d’une brûlante actualité, où la surveillance des citoyens prend des allures de chasse à l’homme. Mais sait-on vraiment tout de nous?

 

 

Si vous acceptez le postulat de départ (des hommes qui se découvrent soudainement un pouvoir de télépathie), il y a fort à parier que vous passerez un très bon moment de lecture avec « Ils savent tout de vous ». Ce thème de la télépathie et des agences ultra secrètes qui mènent le monde, est bien traité, de façon plutôt réaliste, et on sent en filigrane la critique de nos sociétés de plus en plus sécuritaires, à la sauce « 1984 ».

 

En plus de ce sujet intéressant, l’histoire est menée par un trio de personnages plaisants. En tête, il y a Terry Dyer, l’agent secret : elle est manipulatrice, cruelle, voire carrément sans cœur, et c’est une belle garce à laquelle on ne peut s’empêcher de souhaiter les pires tourments. Quant aux deux héros, Kasper Snowe, le flic, et Brooks Denny, le condamné à mort, ils sont vraiment attachants et on suit avec grand plaisir leurs aventures, surtout quand le roman prend des petits airs de road trip.

 

Si dans les premiers chapitres, on suit plusieurs histoires distinctes, elles finissent -assez rapidement d’ailleurs- par se croiser de façon habile et plutôt inattendue, et à partir de là, on est vraiment pris dans l’intrigue et on ne peut s’empêcher de tourner les pages. Une histoire très prenante qui se lit toute seule, et qui malgré le sujet plutôt sérieux de cette surveillance à outrance n'est pas dénuée d'humour et nous offre ainsi plusieurs scènes cocasses ou caustiques.

 

Malgré ces qualités, je ne saurais dire exactement pourquoi, mais il m’a tout de même manqué quelque chose ..., comme un goût de trop peu. Pourtant, j’ai pris un grand plaisir de lecture, et j’ai été tout à fait tenue en haleine par la narration très rythmée.

 

En bref, pas un thriller d’exception, mais un très bon scénario de film d’action.

 

 

Ma note :

 

 

Partager cet article

Repost 0
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 14:04

 

 

 

 

Résumé : Bien souvent dans le restant de sa vie, Andreas Egger repensera à ce matin de février 1933 où il a découvert le chevrier Jean des Cornes agonisant sur sa paillasse. Dans une hotte arrimée à son dos, il l’a porté au village, sur un sentier de montagne de plus de trois kilomètres enfoui sous la neige. Pour se remettre d’aplomb après cette course hallucinée, il fait halte à l’auberge : quand le corsage de Marie, la jeune femme qui lui sert son schnaps, effleure son bras, une petite douleur l’envahit tout entier... Andreas Egger a déjà 35 ans alors, et il a construit sa vie tout seul : orphelin, il a été recueilli à quatre ans par une brute épaisse. Malgré cela, pour lui, un homme doit « élever son regard, pour voir plus loin que son petit bout de terre, le plus loin possible. » Aussi prend-il part à l’aventure des téléphériques, qui vont ouvrir sa vallée à la modernité...

 

 

Voilà un roman que je n’aurais jamais lu si je ne l’avais reçu dans la sélection du Prix des Lectrices ELLE. Et malgré une couverture et un résumé peu attrayants à mes yeux, j’ai fait là une très jolie découverte. « Une vie entière », comme son titre l’indique très justement, nous raconte toute la vie d’Andreas Egger, un homme simple qui mène son petit bonhomme de chemin à travers les progrès du 20ème siècle qui naissent sous ses yeux.

 

Mais le tour de force de Robert Seethaler est de réussir à nous raconter en seulement 150 petites pages toute cette vie de façon détaillée et pourtant avec une économie étonnante de mots. Un vrai point commun entre l’auteur et le héros : des mots utilisés avec parcimonie. Plus fort encore, malgré ce style tout en sobriété, le tout est très évocateur et cinématographique : on assiste ainsi à certains scènes en « gros plan » succédant à d’autres en magnifique plan d’ensemble. Et grâce à cette écriture très visuelle, on se retrouve aux côtés d’Andreas en pleine montagne à vivre à ses côtés et à profiter des choses simples ou à faire contre mauvaise fortune bon cœur face aux petits et grands drames de l'existence.

 

Et au cœur de ce qu’on pourrait qualifier de roman de terroir, dans ces paysages de montagne aux cimes d’un blanc irisé, on a droit à quelques scènes que j’ai trouvées touchantes et très poétique, comme un « Pour toi Marie » en lettres de feu (la plus belle déclaration d'amour ever ?), ou l’apparition quasi mystique de Grace Kelly à la télévision, ou encore un trajet en bus jusqu’à son terminus.

               

Je suis vraiment contente d’avoir rencontré cet Andreas, un homme simple, certes, mais un homme fort, et tellement bienveillant, qui survit à bien des drames, en se contentant des petits bonheurs que lui offrent sa vie.

 

 

Ma note : 4 b pn

Partager cet article

Repost 0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 19:40

 

 

 

 

Résumé : À 17 ans, Vickie, jeune fille naïve d’une petite ville texane, tombe enceinte de son copain. Rejetée par sa mère et bientôt par sa belle-famille, elle trouve refuge dans un club de strip-tease avec son bébé. Un peu trop grande, un peu maladroite, elle est pourtant vite remarquée pour le pouvoir d’attraction qu’elle exerce sur les hommes. De playmate à star de la téléréalité, son ascension sera fulgurante. Mais qu’il est dur de rester soi quand le monde entier convoite votre corps…


 

 

C'est aujourd'hui qu'est sorti le dernier roman de Camille de Peretti, aux Éditions KERO, et je l'ai beaucoup aimé : je l'ai lu d'une traite ! Ce roman, c'est l'histoire de Vickie Smith, et je pense qu'on peut dire qu'il s'agit d'une biographie romancée ou inspirée de la vie de la célèbre Playmate Anna Nicole Smith.

 

 

 

 

Vickie Smith, donc, la colonne vertébrale de ce roman, est un personnage très fort. On la découvre tout d'abord insouciante, désinvolte, touchante de naïveté, et surtout très mal entourée, dans une petite friterie de banlieue puis dans un club de strip-tease qui lui fera goûter aux joies du succès et de l'argent. Et ensuite, une lente descente aux enfers déguisée en paradis de gloire, d'(énormes) implants mammaires et de paillettes. J'ai beaucoup aimé le portrait de cette jeune fille belle à mourir, aussi magnétique que perdue, et ô combien paradoxale : virginale et vulgaire, inconséquente et déterminée, femme-enfant et femme-putain, effrayante et touchante, désirée et moquée, mère poule et mère démissionnaire,... adulée et méprisée.

 

Certains la trouveront irritante de nonchalance, de faiblesse, d'égoïsme ou de laisser-aller, mais personnellement, depuis les toutes premières pages, je suis tombée sous le charme de cette jeune femme qui vit sa vie en spectatrice ; et je n'avais qu'une envie, la serrer dans mes bras et lui donner tout l'amour qui lui faisait tant défaut. Puis aussi une terrible envie d'aller secouer tous ces profiteurs qui l'ont utilisée, salie, meurtrie et vidée de toute substance, ne lui laissant d'autre choix que de se gaver de médicaments, de silicone et de strass à défaut d'affection.

 

J'ai également complètement adhéré à la plume et aux choix narratifs originaux de l'auteur, notamment à cet habile mélange du passé/présent/futur et à cette narration "distante" à la 3ème personne du singulier, qui confèrent à cette histoire des allures de tragique conte de fée ou de fable moderne amère.

 

En bref, une histoire cruelle servie par une narration originale.

 

 

Ma note : 4 b pn

 

 

D'autres avis : Pretty Books n'a pas pas du tout aimé par ICI, Creezzy n'a pas du tout aimé non plus ICI, mais Les Chroniques Culturelles a trouvé que c'était un roman fort, par ICI, et c'est un coup de coeur chez Wonderbook ICI.

 

Partager cet article

Repost 0
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 08:00

 

 

 

 

Résumé : Dans la famille Shanley, il y a Jack, charmeur impénitent et artiste reconnu ; Deb a renoncé quant à elle, avec une certaine allégresse, à une carrière de danseuse de ballet pour élever leurs deux enfants. Un appartement à Manhattan, une famille presque heureuse tant Deb s’applique à fermer les yeux sur les infidélités de son mari.Jusqu’au jour où un paquet anonyme ébranle le foyer : une simple boîte en carton, remplie d’emails chroniquant sans pudeur la vie secrète de Jack. Le paquet, adressé à Deb, tombe malencontreusement entre les mains des enfants. Rien ne sera plus comme avant…

 

 

Le résumé était très prometteur, les critiques de la presse US également, et malheureusement, cette lecture fut une vraie déception.

 

 

Ce roman est divisé en 4 parties, et autant j'ai vraiment beaucoup aimé la première et ai commencé à m'attacher aux 4 héros, autant la deuxième partie m'a tout à fait refroidie et m'a complètement sortie de ma lecture. En effet, dans cette seconde (très courte) partie, en 10 pages, l'auteure nous résume l'avenir de ses personnages de façon très abrupte : il arrive ceci à Deb, Jack fait ceci, et leur couple devient cela, ces personnages meurent, tandis que Simon évolue ainsi et Kay de cette manière. Et je ne vois pas l'intérêt de ce pseudo chapitre qui ressemble davantage à un story-board qu'à un morceau d'histoire. Surtout qu'ensuite, on revient là où on en était resté à la fin de la première partie, et il nous faut donc continuer à suivre leurs aventures (assez peu palpitantes) tout en connaissant déjà le dénouement. Un exercice de style abracadabrant ou un choix narratif incongru : ça ne m'a pas du tout plu.

 

Et si dans ce premier chapitre, j'avais trouvé la plume habile, le ton très plaisant et l'histoire prenante (les débuts sont vraiment très bons), je me suis ensuite ennuyée durant la majorité des 200 dernières pages. C'est décousu, c'est assez peu intéressant, et les personnages ne sont guère développés. S'ajoutent à cela des épisodes (Jack et sa mère, Deb et Gary, Kay et son journal ou encore Simon et Teagan) qui semblent tomber comme des cheveux sur la soupe et qui ne participent que très peu à la cohérence générale de l'histoire de la déconstruction de cette famille new-yorkaise. Et si les critiques semblaient s'accorder sur le fait que ce roman brille par son audace et sa justesse, je l'ai trouvé plutôt insipide et je cherche encore la justesse des personnages qui avaient selon moi bien du mal à exister...

 

 

En bref, il y a certainement "dix milliers" de petites choses qui font (et défont) la vie dans ce roman, mais il lui manque une unité.

 

 

Ma note :

 

 

D'autres avis : en demi-teinte pour Cathlulu ICI, Les lectures du mouton a été bluffée ICI, et Échappée littéraire a beaucoup aimé ICI.

Partager cet article

Repost 0
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 16:56

 

 

 

 

 

Résumé : Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue. Alice Franklin est une trainée. Tout le monde le sait. C’est forcément vrai puisque c’est écrit partout sur les murs des toilettes. On dit qu’elle a couché avec deux garçons d’affilée et qu’elle a provoqué la mort de l’un d’entre eux. Tout le monde a sa vérité sur Alice : son ancienne meilleure amie, l’entourage de la victime, son admirateur secret… Quelle sera la vôtre ?

 

 

Il y a quelques semaines, j'avais lu et adoré "Fièvre" de Megan Abbott (mon avis ICI) et j'ai trouvé que ce roman offrait une atmosphère similaire, mais dans une version Young Adult. Plus qu'une histoire sur le harcèlement, "La vérité sur Alice" est un roman sur la rumeur. Sur le poids parfois écrasant de la rumeur, qui comme un rouleau-compresseur peut tout briser sur son passage, surtout quand on est adolescent. Au programme : mensonges, trahisons, bassesses, insultes, méchanceté gratuite, et coups bas en tout genre.

 

Même si les personnages sont assez stéréotypés (je pense que c'est inhérent au genre), l'auteur a eu l'intelligence de ne pas faire d'Alice Franklin une pauvre petite Sainte Nitouche, car même si c'est une fille très attachante, elle n'est pas la dernière pour faire des bêtises. A chaque chapitre, un adolescent prend la parole et nous raconte l'histoire de son point de vue, ce qui permet de voir comment une rumeur peut naitre et enfler, jusqu'à devenir instoppable. On a l'avis de la fille populaire/prétentieuse, on croise aussi l'irrésistible quaterback, le nerd asocial de service, ou encore la meilleure amie quinenestpasvraimentune. Caricaturaux, oui, mais réussis.

 

Le fait d'avoir tous ces points de vue (sauf celui d'Alice) tient le lecteur en haleine, qui ne peut s'empêcher de tourner les pages pour connaitre ENFIN la vérité sur Alice. A-t-elle couché avec ces 2 garçons ? A-t-elle une part de responsabilité dans la mort de Brandon ? Ça se lit vraiment tout seul : je l'ai ouvert, et en un claquement doigt, j'étais déjà arrivée à la fin.

 

Alors peut-être n'est-ce ni un grand roman, ni un roman mémorable, mais c'est un roman qui a le pouvoir de vous emmener ailleurs, de vous faire vivre une histoire et de vous faire ressentir tout un tas d'émotions. Et forcément vous ne pourrez pas vous empêcher d'avoir parfois le coeur serré ou d'être révolté (les toilettes de la honte ).

 

En bref, pas vraiment original mais très prenant !

 

 

Ma note : 4 b pn

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 10:38

 

 

 

 

 

 

Hello Hello

 

 

Voici donc la jolie pile de livres qui est arrivée chez moi ces derniers jours. Comme d'habitude, un peu de tout, du contemporain au Young-Adult en passant par le thriller, et même la VO.

 

 

"The Cabinet of Curiosities", un livre en anglais ; ce sont des nouvelles et j'ai craqué à cause de la présentation de Fairy Neverland qui m'a donné trop envie d'avoir ce bel objet livre. Puis le nouveau "La Belle Colère" qui a l'air très prometteur, tout comme le premier roman de Julia Pierpont, dont j'aime beaucoup le résumé.

 

 

 

 

"Red Queen" que j'ai gagné à un concours chez Fairy Neverland (merciiiiiiiii), le nouveau Jodi Picoult sur le thème des Asperger, et "Captifs", un thriller paranormal à venir chez Fleuve.

 

 

 

 

Des nouvelles sorties chez Kero et Presses de la Cité ("April" qui m'a tout l'air d'être la suite de "La fille sans nom").

 

 

 

 

Et enfin, les 3 romans du mois de janvier du Prix des Lectrices de ELLE (j'ai déjà beaucoup aimé le Levison).

 

 

 

 

 

Je vous souhaite un beau dimanche, et moi je m'en vais corriger mes piles de copies (bah oui, moyennes à rendre ce soir #procrastinationmonamie).

 

Cajou 

 

 

Partager cet article

Repost 0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 08:00

 

 

 

WARNING - Billet à tentations
Risque élevé d'achats compulsifs

 

 

 

 

Hello Hello

 

Pas de traditionnel IMM aujourd'hui, mais un SIMM "Soon In My Mailbox"

 

J'ai fait un petit tour sur le site de plusieurs éditeurs et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a des tentations dans les sorties récentes et à venir ! Voici un petit aperçu de ce qui m'a tapé dans l'oeil  avec, comme d'habitude, beaucoup de variété : un nouveau Karine Giebel, un nouveau Camille Anseaume, un nouveau Gillian Flynn ou encore un nouveau Pierre Lemaitre, deux belles sorties chez Lumen, le dernier né chez La Belle Colère, 2 titres chez La Bête Noire, un très chouette Young Adult chez PKJ, ou encore des homonymes chez Super8 et Fleuve 

 

 

 

Corrosion - Jon Bassoff

1er janvier 2016 - Gallmeister

 

Résumé : Un vétéran d'Irak au visage mutilé tombe en panne au milieu de nulle part et se dirige droit vers le premier bar. Peu après, un homme entre avec une femme, puis la passe à tabac. L'ancien soldat défiguré s'interpose, et ils repartent ensemble, elle et lui. C'était son idée, à elle. Comme de confier ensuite au vétéran le montant de l'assurance-vie de son mari qui la bat. Ce qu'elle n'avait pas réalisé, c'était qu'à partir de là, elle était déjà morte.

 

 

 

 

Chérie, je vais à Charlie - Maryse Wolinski

5 janvier 2016 - Seuil

 

Résumé : " Chérie, je vais à Charlie" : tels sont les derniers mots de Georges Wolinski à sa femme, Maryse. Trois heures plus tard, un attentat fera dix morts. Parmi eux, Georges, frappé par quatre balles de Kalachnikov. Nuits sans sommeil, désert de journées sans fin parce que sans lui, sans son regard qui donne confiance, sans sa lumière. Après la sidération, le déni et l'enfermement, la colère : comment une scène de guerre a-t-elle pu avoir lieu dans les locaux d'un journal satyrique, en France, aujourd'hui ? Puisant sa force dans le chagrin, Maryse Wolinski a choisi d'être"celle qui va".

 

 

 

 

Aucun homme ni dieu - William Giraldi

6 janvier 2016 - Le Livre de Poche

 

Résumé : Le premier enfant disparut alors qu'il tirait sa luge sur les hauteurs du village. Sans un bruit - nul cri, d'homme ou de loup, pour témoin. Quand Russell Core arrive dans le village de Keelut, la lettre de Medora Slone soigneusement pliée dans la poche de sa veste, il se sent épié. Dans la cabane des Slone, il écoute l'histoire de Medora : les loups descendus des collines, la disparition de son fils unique, la rage et l'impuissance. Aux premières lueurs de l'aube, Core s'enfonce dans la toundra glacée à la poursuite de la meute. La quête peut alors commencer.

 

 

 

 

Ubac - Élisa Vix

6 janvier 2016 - Le Rouergue

 

Résumé : Cette saison-là, les loups sont revenus dans la vallée. Et Nadia est arrivée. Nadia dont Estelle n’avait jamais entendu parler. La sœur jumelle de son mari pourtant. Après quatre années passées à New York, elle s’est installée dans le chalet de l’ubac, chez les jeunes époux. Là où ils ont fait leur nid voici quelques mois à peine, juste après leur mariage. Mais avec la présence de Nadia, quelque chose a changé. Estelle a commencé à avoir peur. Peur pour son bébé. Sa petite Lilas si fragile. Si essentielle.Avec un art consommé du suspense, Elisa Vix signe un texte glaçant dans le décor impérieux des Alpes hivernales. Le temps d’une saison de neige, tout peut basculer, dans plus d’une vie..

 

 

 

 

Black Iris - Leah Raeder

07 janvier 2016 - Prisma

 

Résumé : Laney Keating est une adolescente marginale. Depuis que sa mère s'est suicidée, elle voit bien que son père est dépassé par les événements et, en dehors de la littérature et la poésie, son seul réconfort est son petit frère Donnie, qu'elle adore. Au lycée, elle est souvent moquée et les rumeurs courent sur sa sexualité. Entre alcool et drogues diverses, Laney, révoltée par l'hypocrisie du monde qui l'entoure, explore toutes les limites. L'année suivante, lorsqu'elle tombe dans un piège qui la ridiculise sur les réseaux sociaux et fait ressurgir les vieilles rumeurs, son univers bascule. C'est Armin, son seul ami, un garçon passé maître dans l'art de la perversion, qui la sauve. Laney nourrit alors une haine violente pour ceux qui l'ont attaquée et décide de se venger. Elle embarque dans sa virée sanglante Armin et la sensuelle et féroce Blythe dont elle est amoureuse. Puisque Laney est une bad girl aux yeux de tous, le trio infernal va se montrer à la hauteur de sa mauvaise réputation. Black Iris est le récit d'une vengeance terrifiante et machiavélique, et des dangers de la manipulation.

 

 

 

 

Parmi les dix milliers de choses - Julia Pierpont

13 janvier 2016 - Stock

Résumé : Dans la famille Shanley : Jack, charmeur impénitent, est un artiste reconnu ; Deb a renoncé quant à elle, avec une certaine allégresse, à une carrière de danseuse de ballet pour élever leurs deux enfants. Un appartement à Manhattan, une famille presque heureuse tant Deb s’applique à fermer les yeux sur les infidélités de son mari.Jusqu’au jour où un paquet anonyme ébranle le foyer : une simple boîte en carton, remplie d’emails chroniquant sans pudeur la vie secrète de Jack. Le paquet, adressé à Deb, tombe malencontreusement entre les mains des enfants. Rien ne sera plus comme avant… "C'est le livre le plus drôle et le plus authentique que j'ai lu depuis longtemps" - David Safran Foer

 

 

 

 

 

Résumé : Gesine Cordes s'occupe des jardins dans le cimetière d'une petite ville allemande. Un matin, tandis qu'elle apporte des couronnes mortuaires dans la chapelle, elle comprend que celles-ci sont destinées à recouvrir la sépulture de sa propre soeur, Mareike. Choc. Les deux femmes ne se sont pas vues depuis dix ans, depuis que Philipp, le fils de Gesine âgé de deux ans et demi, a perdu la vie dans des circonstances troubles. À l'époque, les deux soeurs se sont déchirées, se rejetant la faute. Avec ce deuil, Gesine a tout perdu : son poste d'inspectrice à la brigade criminelle, sa maison qu'elle ne pouvait plus entretenir, son mari, sa famille avec laquelle elle a coupé tous les ponts. Aujourd'hui encore, elle a la conviction profonde que sa soeur est responsable du drame. S'il est trop tard, à présent, pour s'expliquer et pour pardonner, la mort de Mareike ne cesse de la hanter : était-ce un accident, un suicide ou pire, un meurtre ? Gesine ne peut plus, désormais, tourner le dos à la vérité. Et pour faire toute la lumière sur cette tragédie, elle va devoir exhumer les fantômes de son passé, à la brigade criminelle comme dans son histoire familiale...

 

 

 

 

Ta façon d'être au monde - Camille Anseaume

18 janvier 2016 - Kero

 

Résumé : Elles sont amies d’enfance. L’une est inquiète, rêveuse, introvertie ; l’autre est souriante, joyeuse, lumineuse. Ensemble, elles grandissent, découvrent la vie, l’amour. Jusqu’à ce qu’un drame bouleverse le monde qu’elles se sont bâti... Un roman poignant sur l’amitié, le deuil, et sur ce point de bascule irréversible qui sonne la fin de l’insouciance.

 

 

 

 

L'étoile d'argent - Jeannette Walls

21 janvier 2016 - Robert Laffont

Résumé : À travers les yeux de Bean, une jeune fille débrouillarde et optimiste, Jeannette Walls jette un regard sensible sur l'enfance, ses douleurs, ses joies et l'injustice du monde adulte. 1970, dans une petite ville perdue de Californie. « Bean » Holladay a douze ans et sa soeur, Liz, quinze, quand leur artiste de mère, Charlotte, prend sa voiture et disparaît : elle a besoin de temps, d'espace, pour « chercher la magie en toute chose » et pour se trouver elle-même. Ce n'est pas la première fois qu'elle s'en va – mais « elle revient toujours », se disent les deux gamines. Seulement, l'argent vient bientôt à manquer et, alertés par quelque voisin, des agents des services sociaux se mettent à rôder autour de la maison. Bean et Liz n'ont guère le choix : il leur faut prendre un bus pour Byler, Virginie, aller trouver refuge chez cet oncle Tinsley dont elles ont un vague et lointain souvenir. Tinsley Holladay est veuf et vit seul à Mayfield, le manoir familial, monumental mais parfaitement délabré, dernier vestige coupable du vieux Sud, figé dans l'ambiance ségrégationniste des années 1950. Sous ses airs bourrus et malgré son code d'honneur un peu vieux jeu, oncle Tinsley a un coeur d'or et les accueille à bras ouverts. Une petite vie à trois s'organise durant le printemps, puis l'été, comme une parenthèse enchantée. Jusqu'au jour ou, pour gagner un peu d'argent avant la rentrée des classes, Liz et Bean entrent au service de Jerry Maddox, contre l'avis de leur oncle. Face à cet homme puissant et visqueux qui, en sa qualité de contremaître dans l'usine de la ville, terrorise ses employés, ses locataires, ses enfants et sa femme, elles refuseront de plier...

 

 

 

 

A l'intérieur - Jodi Picoult

21 janvier 2016 - Michel Lafon

 

Résumé : Quand votre fils ne vous regarde jamais dans les yeux… comment savoir s’il est coupable ? Adolescent atteint du syndrome d’Asperger, Jacob Hunt ne possède pas le mode d’emploi pour communiquer avec les autres. Enfermé dans sa bulle, il est pourtant d’une intelligence prodigieuse. Un sujet le passionne plus que tout : la criminalistique. Il parvient souvent à se rendre sur des scènes de crime, où il ne peut s’empêcher d’expliquer aux policiers comment faire leur travail. En général, il tombe juste. Mais lorsqu’un assassinat se produit dans le quartier, l’attitude de Jacob est un signe flagrant de culpabilité pour la police. Pour la mère et le frère de Jacob, l’intolérance et l’incompréhension qui ont toujours menacé leur famille resurgissent brutalement. Et cette question lancinante, qui ne laisse pas leur âme en paix… Jacob a-t-il, oui ou non, commis ce meurtre ?

 

 

 

 

Tout plutôt qu'être moi - Ned Vizzini

28 janvier 2016 - La Belle Colère

 

Résumé : Durant l'une des séances chez son psy, Craig Gilner apprend qu'il existe une maladie mentale appelée le syndrome d'Ondine : ceux qui en souffrent oublient de respirer ; pour ne pas mourir asphyxiés, ils doivent se répéter sans cesse "respire, respire, respire". La dépression, Graig va en faire l'expérience, c'est ce qui arrive quand on oublie de vivre. Comme beaucoup d'adolescents, Craig est bien décidé à réussir sa vie. Il intègre l'une des plus prestigieuses prépas de New York, de celles qui font de vous un homme et assurent votre avenir. Seulement, au bout d'un an, il ne mange plus, ne dort plus, n'arrive plus à se lever, pense sans arrêt à ses devoirs, ses exams et à la jolie copine de son meilleur ami. Pour faire front à tout ça, il ne trouve d'autre solution que de fumer de l'herbe en glandant pendant des heures. Craig est pris dans une spirale d'anxiété, d'inquiétudes, de peurs qui l'acculent et le paralysent. Comment en est-il arrivé là ? Comment est on poussé au point où la pression se fait tellement forte et nous, si faibles que la seule solution qui s'offre à nous, c'est d'en finir ? Dans ce roman tendre et émouvant, inspiré d'un séjour qu'il a effectué en hôpital psychiatrique, Ned Vizzini aborde ses propres démons, son long combat contre cette maladie qui l'accable depuis des années. D'un sujet aussi délicat et tabou que la dépression adolescente, Vizzini crée un livre tout à la fois drôle et empreint d'espoir.

 

 

 

 

Il était une lettre Kathryn Hughes

03 février 2016 - Calmann-Lévy

 

Résumé : Tina est malheureuse auprès d'un mari trop porté sur la boisson et souvent violent. Le week-end, pour ne pas être à ses côtés, elle se réfugie dans une boutique caritative où elle est vendeuse bénévole. C’est alors que sa vie bascule lorsqu'elle y découvre une lettre dans la poche d'un vieux costume. Cette lettre n'a jamais été ouverte, le timbre n’est pas cacheté et elle date de septembre 1939 : c'est une demande en mariage. Très émue que la destinataire n’ait jamais reçu cette demande, Tina va mener l'enquête et découvrir l'histoire bouleversante d'un amour impossible... Celui de Chrissie, jeune sage femme de 17 ans qui tombe éperdument amoureuse du jeune séducteur de son quartier, malgré les réticences de son père, un médecin très strict. La guerre finit par exploser et son grand amour est contraint de partir au front, la laissant enceinte, et seule face à ce secret honteux qui va faire exploser sa cellule familiale. Pendant que Tina poursuit ses recherches, elle découvre qu’elle aussi est enceinte, mais d’un homme qu’elle n’aime plus. Elle décide d’essayer de retrouver à tout prix Chrissie et son enfant, en espérant ainsi redonner du sens à sa vie.

 

 

 

 

La vérité sur Alice - Jennifer Mathieu

04 février 2016 - PKJ

 

Résumé : Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue. Alice Franklin est une traînée. Tout le monde le sait. C’est forcément vrai puisque c’est écrit partout sur les murs des toilettes. On dit qu’elle a couché avec deux garçons d’affilée et qu’elle a provoqué la mort de l’un d’entre eux. Tout le monde a sa vérité sur Alice : son ancienne meilleure amie, l’entourage de la victime, son admirateur secret…Quelle sera la vôtre ?

 

 

 

 

Blonde à forte poitrine - Camille de Peretti

4 février 2016 - Kero

 

Résumé : À 17 ans, Vickie, jeune fille naïve d’une petite ville texane, tombe enceinte de son copain. Rejetée par sa mère et bientôt par sa belle-famille, elle trouve refuge dans un club de strip-tease avec son bébé. Un peu trop grande, un peu maladroite, elle est pourtant vite remarquée pour le pouvoir d’attraction qu’elle exerce sur les hommes. De playmate à star de la téléréalité, son ascension sera fulgurante. Mais qu’il est dur de rester soi quand le monde entier convoite votre corps…

 

 

 

 

Red Queen - Victoria Aveyard

10 février 2016 - Le Livre de Poche Jeunesse

 

Résumé : Mare Barrow, dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle s'avère détenir des pouvoirs magiques dont elle ignorait l'existence, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais de la famille royale, promise à un prince, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un pouvoir qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis.

 

 

 

 

 

Alive - Scott Sigler

11 février 2016 - Lumen

 

Résumé : Em se réveille dans le noir, seule, entravée, dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. C'est le jour de son anniversaire, elle a douze ans et... c'est tout. Elle ne se rappelle pas comment elle s'appelle, ce qu'elle a fait la veille ou à quoi ressemble le visage de ses parents. Elle ne comprend pas du tout ce qui se passe. Lorsqu'elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d'elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont toujours en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage. La jeune fille prend la tête du petit groupe d'adolescents – ils ont en fait tous dix-sept ans – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d'ossements. Sont-ils sous terre ? Y a-t-il d'autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout, qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, et comment sont-ils arrivés là ? Le nouveau thriller fantastique de Scott Sigler prend le lecteur à la gorge dès la première ligne !

 

 

 

 

Le Secret de l'Inventeur - tome 2 - Andrea Cremer

11 février 2016 - Lumen

 

Résumé : Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique… Après l’explosion des Catacombes, le seul foyer qu’elle ait jamais connu, Charlotte est contrainte de mener sa petite troupe de résistants à l’oppresseur anglais, parmi lesquels une dizaine d’enfants, vers La Nouvelle-Orléans. Désormais leader du groupe, elle se retrouve face à des choix difficiles pour préserver la vie de ses jeunes protégés, mais continue de voir en Grave, malgré sa force herculéenne et ses origines inquiétantes, un allié et un ami. L’Empire fera tout pour les empêcher de rallier le quartier général de la Résistance, où les attendent son frère Ashley et Jack, qu’elle tient désormais pour un traître… et c’est sans compter les stratagèmes de Nicodème, un puissant mage, et du capitaine du célèbre Persée, un flibustier français aux intentions troubles. Mais le danger ultime pourrait bien venir de la propre mère de Charlotte : leader de la rébellion, elle semble décidée à faire de Grave le premier des membres d’une invincible armée !

 

 

 

 

Trois jours et une vie - Pierre Lemaitre

2 mars 2016 - Albin Michel

 

Résumé : Noël 1999. Sous les yeux d’Antoine, 12 ans, un de ses voisins achève un chien blessé. Révolté, Antoine, dans un accès de fureur, reporte sa rage sur un petit camarade, le frappe mortellement sans nulle intention de le tuer. Dévasté par ce qu’il vient de faire, dans la panique et l’égarement, surgit l’image terrorisante des conséquences de son acte, la perspective de sa vie détruite. Peut-il cacher son crime involontaire ? Les deux jours qui suivent sont indescriptibles de peur et d’angoisse. Chaque heure le rapproche de son arrestation. Enquêtes, battues et recherches se succèdent. Alors que la menace se précise, que le filet se resserre autour de lui, survient un événement imprévisible, d’une ampleur phénoménale, qui remet en cause la situation d’Antoine…

 

 

 

 

De force - Karine Giebel

03 mars 2016 - Belfond

 

Résumé : Sa mère ne l'aimait pas. Et lorsqu'elle meurt, elle ne laisse comme seul héritage qu'une lettre, deux feuilles écrites il y a trois mois, son testament, ses dernières volontés. Commence alors un deuil fait de haine et de souffrances.

 

 

 

 

Yesterday's gone (Saison 1 - Épisodes 1-2) - S. Platt et D. Wright

10 mars 2016 - Fleuve

 

Résumé : La population mondiale a disparu. Totalement éradiquée. Enfin, presque. Car quelques survivants parcourt encore un monde redevenu sauvage, sans aucune règle si ce n’est celle de survivre... à n’importe quel prix. Un journaliste erre dans un New York fantomatique à la recherche de sa femme et de son fils. Un tueur en série est en chasse sur une terre où les proies sont devenues denrée rare. Une mère terrifiée doit trouver en elle le courage de protéger ce qu’elle a de plus précieux : sa fille. Un ado, souffre-douleur préféré de son quartier, est ravi de découvrir qu’il est enfin seul. Jusqu’à ce qu’on frappe à la porte... Un fugitif survit à un accident d’avion. À l’aube d’une nouvelle vie, va-t-il changer ou reprendre ce qu’il sait faire de mieux : tuer ? Un jeune garçon de huit ans part pour un long périple à la recherche de sa famille. Et quelques personnes ne semblent pas surprises de ce qui est arrivé. De fait, elles avaient rêvé de ce jour. Et ces survivants ne sont pas seuls... Quelqu’un ou quelque chose les observe. Et attend...

 

 

 

 

Yesterday's gone (Saison 1 - Épisodes 3-4) - S. Platt et D. Wright

10 mars 2016 - Fleuve

 

Résumé : Le choc passé, l'heure est venue de réagir, et de choisir. Dans ce monde déserté, certaines trajectoires vont se rejoindre, d'autres se séparer, mais quelque chose donne à penser que toutes sont appelées à se croiser. Certaines depuis longtemps. Comme celle Charlie et Boricio, de Paola et Luca. Mais le petit garçon arrivera-t-il à temps pour réveiller la fillette de son cauchemar trop réel qui menace de l'emportée ? Et comment espérer échapper à ces créatures atroces, ces abominations aux dents acérées qui se sont répandues sur Terre tel un fléau et qui les pourchassent ? Parmi elles, certaines semblent vouloir absorber plus que leur chair... Alors que des phénomènes étranges défient la raison, que l'inconcevable envahit le réel, avant de chercher à comprendre, il faut survivre. Et apprivoiser l'horreur...

 

 

 

 

Captifs - Christophe Nicolas

10 mars 2016 - Fleuve

 

Résumé : Un homme sort littéralement de terre, nu, portant seulement un collier métallique autour de son cou. Il s’échappe d’une base militaire et est retrouvé mort, de faim, de faiblesse quelques mètres après la clôture de celle-ci. Francis Le Gall est chargé de l’affaire. Et la piste le conduit à la base militaire. Ce qu’il y découvre lui fait apparemment perdre la raison. Renvoyé de la gendarmerie, il se met à parler d’expériences bizarres, d’extraterrestres…Six ans plus tard, il n’est plus qu’une épave, un alcoolique que l’on écoute à moitié, en souriant, déblatérer son délire. Flora est une enfant du pays. Elle revient habiter la maison familiale à La Draille, petit hameau du Causse près de la base militaire. Cyril, un ami, est venu l’aider à déménager. Et Marie, la compagne de Cyril, doit les rejoindre le lendemain. Mais personne n’est là pour récupérer Marie à la gare, ni ne répond à ses appels. Emmenée sur place par un villageois du coin, ils découvrent le hameau complètement désert, comme abandonné en l’espace d’une nuit par tous ses habitants qui n’ont laissé aucune trace. Les habitants du hameau, dont Flora et Cyril, se réveillent dans une grande pièce close, sans porte ni fenêtre, sans savoir où ils sont, ni pourquoi ils sont enfermés là. Quelques jours semblent s’écouler avant qu’ils soient libérer, reprenant conscience aux environs du hameau. Il réalisent que des mois se sont écoulés. La région entière est désertée, mise sous quarantaine, sous loi martiale. Quelques groupes armés résistent cependant aux militaires tandis que tous les autres sont déplacés dans des camps. Certains disparaissant sans laisser de traces…

 

 

 

 

Captifs - Kevin Brooks

10 mars 2016 - Super 8 Éditions

 

Résumé : Linus, 16 ans, se réveille un matin sur le sol d’un sinistre bunker souterrain. Sans eau, sans nourriture… et sans la moindre explication. Manifestement, il a été kidnappé. Pour quel motif ? Et qu’attend-on de lui ? Les jours passent. D’autres détenus, n’ayant apparemment rien en commun, sont amenés par un ascenseur,. Une petite fille. Un vieil homme malade. Un toxicomane. Un autre homme, une autre femme. Capturés en pleine rue, comme lui et désormais, constamment surveillés. Incapables de comprendre ce qu’ils font en ce lieu. Bientôt, et tandis que le temps commence à perdre sa réalité, une horrible vérité se fait jour. Il ne s’agit plus de sortir – c’est manifestement impossible. Il s’agit de survivre. Ensemble. Le plus longtemps possible. En espérant obtenir une réponse à la seule question qui vaille : Pourquoi ? Honoré outre-Manche par la très prestigieuse médaille Carnegie, Captifs a été l’objet, à la suite de cette récompense, d’une virulente polémique. On lui a notamment reproché sa violence et son absolu nihilisme. « Monumental », déclarait dans le même temps le Times. « Tout le monde devrait lire ce roman. »

 

 

 

 

Maestra - L.S. Hilton

10 mars 2016 - La Bête Noire

 

Résumé : Judith Rashleigh, brillante assistante dans un "prestigieux hôtel des ventes aux enchères londonien", est également hôtesse dans un bar miteux de Saint James. Elle découvre qu'un faux tableau va être mis en vente mais elle est licenciée avant d'avoir pu dénoncer l'escroquerie. Elle s'enfuit alors sur la côte d'Azur avec un riche client qui meurt... "Maestra possède à la fois les qualités de 50 nuances de Grey (même si Christian Grey pourrait rougir de certaines scènes) et de "La fille du train", a déclaré son éditeur britannique Mark Smith.

 

 

 

 

Surtensions - Olivier Norek

31 mars 2016 - Michel Lafon

 

 

 

 

La Colline aux esclaves - Kathleen Grissom

07 avril 2016 - Pocket

 

Résumé : États-Unis, 1791. Après avoir perdu ses parents lors de la traversée de l Atlantique, Lavinia, une jeune Irlandaise âgée de 7 ans, se retrouve domestique dans une plantation de tabac pour rembourser son passage. Placée avec les esclaves de la cuisine, sous la protection de Belle, fille naturelle du maître, Lavinia apprend à faire le ménage et le service, guidée par l'amour et la force tranquille de sa nouvelle famille. Cependant, malgré tous ses efforts, elle ne peut faire abstraction de sa peau blanche et pénètre peu à peu dans l'univers de la grande maison. Lavinia parviendra-t-elle à chevaucher deux mondes que tout oppose ?

 

 

 

 

Le chant du Rossignol - Kristin Hannah

07 avril 2016 - Michel Lafon

 

Résumé : France, 1939. Dans le village de Carriveau dans la Loire, Vianne Mauriac fait ses adieux à son mari qui part au front et se retrouve seule avec sa fille. Elle ne peut imaginer que les nazis vont envahir le pays. Pourtant, lorsqu'un capitaine allemand réquisitionne sa maison, elle est forcée d'accueillir un officier sous son toit. Et fait le choix de protéger sa fille avant la liberté de son pays... Sa sœur Isabelle, 18 ans, a passé son enfance dans des pensionnats depuis la mort de leur mère, et son père décide de l'envoyer vivre avec Vianne. Mais son tempérament rebelle met en danger leurs vies à toutes. Isabelle décide donc de partir vivre à Paris, le jour de l'entrée des Allemands dans la ville. Impétueuse et pleine d'idéaux, elle s'engage très vite dans la Résistance sous le nom de code " Le Rossignol " et fait régulièrement passer des aviateurs anglais en Espagne. Deux sœurs, deux destins et deux façons de survivre à la guerre et à l'envahisseur. Un grand roman sur l'amour, la liberté, les idéaux et sur le rôle des femmes pendant la guerre.

 

 

 

 

Les Foulards Rouges - Intégrale Saison 2 - Cécile Duquenne

20 avril 2016

(je vous remets aussi la photo du tome 1, trop trop beau)

 

 

Résumé : Lara et Renaud ont réalisé l’impossible : avec une poignée de Foulards Rouges, ils se sont évadés de Bagne, la planète-prison désertique. En se crashant sur Terre, ils plongent non seulement dans les eaux de la planète Bleue, mais également dans les intrigues politiques tentaculaires du Parti, celles-là même qui ont fait d’eux des criminels... et désormais des fugitifs. Trouvant refuge en Australie, ils comptent bien mettre en place une véritable résistance. Car Renaud sait sur les origines du Parti des secrets inavouables qui l’ont convaincu depuis longtemps que, davantage qu’une simple vengeance, il s’agit d’offrir la liberté à tout un peuple tenu dans l’ignorance et le mensonge depuis des siècles. Il est cependant loin d’imaginer à quel point lui et Lara, qui vient de se découvrir des pouvoirs de Thaumaturge, forment des pièces centrales sur l’échiquier des forces en jeu. Malgré leurs efforts acharnés, ont-ils jamais eu la moindre chance de sauver l’humanité et de réécrire son avenir... ?

 

 

 

 

Miss Peregrine et les enfants particuliers 3 - Ransom Riggs

25 mai 2016

 

Résumé : 3ème et dernier tome, pas de résumé pour ne pas spoiler ^^

 

 

 

 

Hortense - Jacques Expert

Septembre 2016 - Sonatine

Résumé :

1975 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec son ex-mari, Régis, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Régis fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Anna, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et Anna est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ?

Avec ce nouveau roman, inspiré d’une histoire réelle, on retrouve le génie de Jacques Expert pour transformer les faits divers en romans captivants. Comme à son habitude, il ne se contente pas de faire preuve d’une extrême justesse psychologique mais multiplie les pistes, enchaîne les rebondissements jusqu’à un dénouement complètement imprévisible.

 

 

 

 

Nous allons mourir ce soir - Gillian Flynn

Novembre 2016 - Sonatine

 

Résumé : Après une enfance difficile, la narratrice anonyme devient travailleuse du sexe. Des années d’expériences ont développé chez elle un véritable don pour décrypter la psychologie de ses interlocuteurs, leurs intentions et leurs envies. Aussi lui arrive-t-il de donner des conseils à des âmes en peine. Lorsqu’elle rencontre Susan Burke, une femme aisée aux prises avec une situation dramatique, elle lui propose de l’aider. Susan et sa famille ont emménagé à Carterhook Manor, une vieille demeure inquiétante, marquée par une violente histoire vieille de cent ans. Sur place, la narratrice rencontre Miles, le beau-fils de sa cliente, un adolescent au comportement étrange et glaçant. Saura-t-elle découvrir toute la vérité sur Carterhook Manor et la famille qui l’habite désormais ? Si une bonne nouvelle se reconnaît à la puissance de sa chute, Gillian Flynn nous livre ici un véritable morceau d’anthologie. En quelques pages, elle dessine des personnages inoubliables, construit une histoire haletante, qu’elle mène à une conclusion proprement sidérante. Mordant, noir, machiavélique et ironique : tout l’univers de l’auteur, experte incomparable en manipulation et rebondissements, se trouve concentré ici.

 

 

 

 

Jenny - Fabrice Colin

Novembre 2016 - Sonatine

 

Résumé : Cayucos, Californie. Dans une villa au bord du Pacifique, un homme désespéré remplit un cahier noir. Dans sa cave, ligotée, une femme obèse, à peine consciente. Avant de la tuer, l’homme veut raconter son histoire. Quelques mois plus tôt… Un an après la disparition de sa femme, le chroniqueur Bradley Hayden est détruit. Il s’étourdit dans des liaisons sans lendemain via un site de rencontres. Un jour se présente une femme qui ne correspond en rien à la description qu’elle a faite d’elle. Jenny, 300 livres, QI redoutable, lui montre une vidéo de son épouse. April est en vie. Obéis-moi en tout, et elle le restera. Dès lors, Bradley est contraint de suivre Jenny dans une épopée meurtrière. Traqués par la police, ils sillonnent le pays, tandis que Ron, le détective privé aux méthodes zen peu conventionnelles, tente de retrouver April. Pourquoi Jenny tue-t-elle ? A-t-elle choisi April au hasard ? Bradley pourra-t-il retrouver sa femme à temps ? Entre passé et présent, scandales politiques et cavale meurtrière, déserts brûlants et cités labyrinthiques, un terrible compte à rebours est enclenché, aux portes de la folie.

 

 

 

 

Vous avez eu le courage d'arriver tout en bas ?

Oui ?

Bon, alors dites-moi ceux qui vous font envie

 

 

Beau dimanche à vous

 

Cajou

Partager cet article

Repost 0
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 18:14

 

 

 

 

 

Résumé : Il était une fois un homme qui rangeait ses souvenirs dans des bocaux. Chaque caillou qu’il y dépose correspond à un évènement de sa vie. Deux vacanciers, réfugiés pour l’été au fond d’une vallée, le rencontrent  par hasard. Rapidement des liens d’amitiés se tissent au fur et à mesure que Florin puise ses petits cailloux dans les bocaux. À Margaux, l’adolescente éprise de poésie et à Pascal le professeur revenu de tout, il raconte. L’histoire du village noyé de pluie pendant des années, celle du potier qui voulait retrouver la voix de Clovis dans un vase, celle de la piscine transformée en potager ou encore des pieds nickelés qui se servaient d’un cimetière pour trafiquer.

 

 

 

C'est dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire de Priceminister que j'ai eu l'occasion de recevoir ce roman. Et que dire sinon MERCI Priceminister et merci marraine Leiloona pour la découverte de cette petite pépite unique en son genre.

 

 

 

Ce roman commence comme ceci, car c'est ainsi que naissent les amitiés.

         

 

(le petit insecte volant qui ressemble à s'y méprendre à une abeille est censé être une luciole)

(je fais avec les moyens du bord)

 

 

Et à partir de là, vous êtes sous le charme de Florin et vous vous émerveillez, ou vous étonnez, devant les anecdotes incroyables (certaines historiques, d'autres personnelles) qu'il vous raconte. Je ne veux surtout pas déflorer le bonheur de cette découverte mais j'ai quand même envie de vous dire que vous aurez le privilège et le plaisir de croiser entre ces pages : un cave(au) de Pomerol et de Saint-Émilion, un potier polyglotte féru d'archéo-acoustique, des bougies très particulières, Pacman et Sysiphe, un avocat qui use avec talent de son barreau, une piscine-potager, une partie de cartes de 3 jours, une leçon de conduite épique, une pluie qui dure 12 ans, un petit "ù" très pugnace, du trafic d'organes artificiels, et même Jorge Luis Borgès.

 

Le ton est léger, mais loin d'être dénué de profondeur, surtout quand on se met à réfléchir avec les héros au temps qui passe. Puis ça déborde de bonne humeur, de peps et d'optimisme. Ajoutez à cela ces anecdotes aussi cocasses qu'incongrues, et vous tenez entre les mains un petit roman tout à fait inimitable qui ne pourra vous arracher qu'un tas de sourires (et aussi quelques larmes peut-être).

 

Les 3 héros sont très attachants, mais forcément, c'est surtout Florin qu'on a envie de rencontrer en vrai, car sous ses airs de vieil ours bourru se cache un personnage unique, riche et enrichissant, pince-sans-rire, et rayonnant. Magnétique. On est pendu à ses lèvres, on boit ses paroles, et on a envie que ça ne s'arrête jamais. Un régal.

 

 

En bref, un feel-good book que je vous recommande ! Merci Pierre Raufast pour cette parenthèse enchantée.

 

 

 

 

Ma note : 4 b pn

 

 

Et parce qu'on nous a demandé d'être créatif, voici mon avis en smileys sur Twitter : ICI

 

 

 

Tenez, Florin, Margaux et Pascal, un petit caillou pour chacun d'entre vous,

en vous souhaitant que votre prochain souvenir soit mémorable.

 

 

 

 

 

"Les si sont des carrefours invisibles dont l'importance se manifeste trop tard"

Partager cet article

Repost 0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 18:29

 

 

 

 

Résumé : Au Maroc, la vie de Mona est devenu un calvaire. Elle s’occupe de sa fille, Leila, et de sa mère malade. Ali, son mari, a disparu depuis plusieurs mois, peut-être parti en Angleterre pour finir ses études de médecine. Aussi quand l'opportunité d'aller travailler à Londres s'offre à elle, Mona la saisit. A Londres, Theodora a besoin d'aide. Entre son père qui souffre de la maladie d'Alzheimer, son fils qui passe sa journée devant la télé et son émission de radio, elle ne s'en sort plus. L'arrivée de Mona dans sa vie va tout changer. Enfin elle va pouvoir s'occuper d'elle et des siens en sachant qu'elle peut se reposer sur quelqu'un. Sa maison sera impeccable, sa vie sociale à nouveau trépidante et elle va gagner, avec l'arrivée de la discrète Marocaine, plus qu'une employée de maison, une véritable confidente. Chacune dépend de l'autre mais, très vite, va s'instaurer entre elles un rapport étrange, et insidieux. Une lutte feutrée, tout en retenue et en non-dits, qui ne peut que les mener au pire.

 

 

"Deux" : un titre on ne peut mieux choisi pour cette histoire puisque ce roman repose entièrement et uniquement sur 2 femmes que tout oppose et dont l'auteur nous offre les points de vue en alternance. D'un côté on a Theodora, la bourgeoise londonienne que j'ai trouvée tout à fait imbuvable : elle est snob, hautaine, égoïste, irritable et irritante. Et en face, on a Mona, la domestique marocaine qui, bien que pas toujours très honnête, est tout de même plutôt attachante.

 

J'ai trouvé ce suspense psychologique plutôt original dans le sens où le seul événement "thrilleresque" n'arrive qu'à 50 pages de la fin, ce qui fait du roman une espèce de longue (mais jamais ennuyante) mise en place des personnages. Et cela fait donc aussi de ce roman un vrai "suspense psychologique", qui n'a pas besoin des artifices du meurtre, de la mort ou d'une enquête pour se construire. Pendant les 300 premières pages, on ne cesse de se demander ce qu'il va arriver. Et surtout à qui cela va arriver, tant les 2 femmes ont chacune une part d'ombre. Elles se toisent, elles se défient du regard, elles se testent. La paranoïa s'installe et la tension granditelle n'est jamais insoutenable, elle est souvent légère, mais elle est là. Tout le temps et depuis le début. On sent que quelque chose couve et c'est aussi déstabilisant que plaisant de ce demander quel sera le coeur de l'intrigue.

 

J'ai également beaucoup aimé le thème en toile de fond de ce roman : les employées de maison, qu'on s'offre comme un robot ménager... les esclaves des temps modernes.

 

Cependant, pour que cette lecture me comble tout à fait, il m'a tout de même manqué une intrigue davantage développée, car en ce qui concerne le sort du mari qu'on recherche, c'est très très prévisible, et pour le reste... il n'y a pas grand chose d'autre que cette tension (ma foi, fort bien réussie !) entre ces deux femmes qui se défient.

 

 

En bref, un vrai roman d'atmosphère bien ficelé autour des personnalités de ses 2 héroïnes.

 

 

Ma note :

 

 

D'autres avis : 5/5 pour Stephanie Plaisir de Lire ICI, et aussi beaucoup de bien chez Yvan ICI.

 

Partager cet article

Repost 0

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs