14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 16:53

 

 

 

 

 

Résumé : Brooklyn, années 30, quartier irlandais. Marie vit avec ses parents, immigrés avant sa naissance, et son grand frère Gabe dans un minuscule appartement bien astiqué. Son père boit trop mais il aime sa fille tendrement. Sa mère a la rudesse des femmes qui tiennent le foyer. Tandis que Gabe se destine dès le plus jeune âge à la prêtrise, Marie traîne sur les trottoirs de New York avec ses copines, colportant les cancans du bloc d'immeubles, assistant aux bonheurs et aux tragédies d'une quartier populaire.... (suite du résumé de l'éditeur supprimée car il dévoile l'histoire de A à Z).

 

 

Dans "Someone", Alice McDermott nous conte l'histoire d'une famille irlandaise du Brooklyn des années 30 et suivantes. J'en avais lu une critique négative qui disait que ce roman était d'un ennui pas possible étant donné l'absence d'intrigue. Certes, ce roman n'est "qu'une" histoire de famille, cependant, c'est très loin d'être ennuyeux, car il  nous offre une très jolie tranche de vie, autour du destin d'une héroïne et d'une famille ordinaires, mais également d'un quartier et d'une époque.
 


Car à mon sens, il n'est nul besoin de tueurs en série, de lourds secrets ou d'intrigues complexes pour capter l'attention du lecteur : Alice McDermott brosse un portrait tout en nuance et en bienveillance d'une femme libre et de sa famille. On y parle de l'amour, de la guerre, de la mort et surtout, de la vie. Et on ne peut qu'entrer en empathie avec Marie et attendre avec impatience de découvrir ce que le destin lui réserve. Marie avec ses lunettes en cul-de-bouteille, Marie la petite païenne, Marie l'effrontée, Marie qui est tout sauf une Amadan. Marie qui est tellement attachante, non seulement dans les détails de sa vie, mais également dans ses rôles successifs d'amie, de soeur, de fille, de fiancée éconduite, d'épouse et de mère ; à travers les petites et grandes joies, mais aussi les tracas et les drames du quotidien.

 

La chronologie est éclatée, ce qui évite adroitement toute lourdeur et toute lassitude ; et on voyage avec plaisir d'une époque à l'autre de la vie de l'héroïne. De plus, on trouve entre ces pages beaucoup de tendresse et de délicatesse, mais aussi une bonne dose d'humour, ce qui rend cette histoire pleine de charme.
 


J'ai enfin beaucoup aimé la finesse d'écriture de l'auteur qui ne se contente pas de créer des personnages mais qui leur donne vie et les fait évoluer devant nos yeux dans une histoire que j'ai trouvée très visuelle, ce qui permet de passer quelques heures au coeur de ce Brooklyn au charme un peu désuet.

 



En bref, je vous invite à découvrir Marie, pour un joli moment de tendresse.

 

 

Ma note :

 

 

16ème lecture de la rentrée littéraire 2015

 

 

Partager cet article

Repost 0

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2017 Reading Challenge

2017 Reading Challenge
Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre Visiteurs