7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 11:36

 

 

 

 

Hello Hello ami(e)s bibliophiles,

 

Vous le savez certainement, j'affectionne tout particulièrement la période de la rentrée littéraire et cette année, c'est même l'occasion de sortir mon blog de sa longue hibernation de 3 mois. Pour ce cru 2017, ce sont 581 romans qui vont paraître entre fin août et octobre (ils étaient 560 en 2016), dont 81 premiers romans. Et comme chaque année, je vous ai fait ma petite sélection toute personnelle des titres de la rentrée 2O17 qui suscitent mon envie, mon impatience ou ma curiosité (j'ai aussi ajouté quelques pointures habituées des rentrées littéraires qui ne me font ni chaud ni froid, mais je me suis dit que ça pourrait en intéresser d'autres que moi). Je me suis arrêtée à 58 (pour le moment, haha), ce qui équivaut donc à seulement 10 % de la rentrée !

 

 

 

Une histoire des loups - Emily Fridlund 

Gallmeister - 17 août 2017 - 304 pages - Premier roman

Résumé : Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu'il soit trop tard. Troublant et poétique, best-seller dès sa parution aux États-Unis, ce premier roman a été acclamé par la critique.

 

 

 

 

Hillbilly Elégie - J.D. Vance

Globe - 06 septembre 2017 - 280 pages

Résumé : Comment l’Amérique digne, ouvrière et démocrate est-elle devenue pauvre, républicaine et pleine de rancune ? Comment peut-on avoir du travail et ne pas manger à sa faim dans le pays le plus riche du monde ? J.D. Vance raconte son enfance et son adolescence chez les white trash, rednecks ou encore hillbillies, ces « petits Blancs » du Midwest que l’on dit xénophobes et qui ont voté pour Donald Trump. Roman autobiographique, roman du transfuge de classe, Hillbilly Elégie nous emmène à Middletown, Ohio, où l’auteur a grandi, et à Jackson, Kentucky, le berceau de sa famille. J.D Vance raconte sa mère toxicomane, les innombrables figures paternelles, la fermeture des usines, la peur du déclin, et la méfiance absolue envers les élites de cette classe encore mal identifiée dans les sondages mais bien réelle.

 

 

 

 

Les buveurs de lumière - Jenni Fagan

Métailié - 24 août 2017 - 304 pages

Résumé : Le monde entre dans l’âge de glace, il neige à Jérusalem et les icebergs dérivent le long des côtes. Pour les jours sombres qui s’annoncent, il faut faire provision de lumière – neige au soleil, stalactites éclatantes, aurores boréales. Dylan, géant barbu et tatoué, débarque au beau milieu de la nuit dans la petite communauté de Clachan Fells, au nord de l’Écosse. Il a vécu toute sa vie dans un cinéma d’art et essai à Soho, il recommence tout à zéro. Dans ce petit parc de caravanes, il rencontre Constance, une bricoleuse de génie au manteau de loup dont il tombe amoureux, et sa fille Stella, ex-petit garçon, en pleine tempête hormonale, qui devient son amie. Autour d’eux gravitent quelques marginaux, un taxidermiste réac, un couple de satanistes, une star du porno. Les températures plongent, les journaux télévisés annoncent des catastrophes terribles, mais dans les caravanes au pied des montagnes, on résiste : on construit des poêles, on boit du gin artisanal, on démêle une histoire de famille, on tente de s’aimer dans une lumière de miracle. Dans ce roman éblouissant au lyrisme radical, peuplé de personnages étranges et beaux, Jenni Fagan distille une tendresse absolue qui donne envie de hâter la fin du monde.

 

 

 

 

Eleanor Oliphant va très bien - Gail Honeyman

Fleuve - 28 septembre 2017 - 430 pages

Résumé : Eleanor Oliphant est un peu spéciale. Dotée d'une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu'elle les pense, sans fard, sans ambages. Fidèle à sa devise " Mieux vaut être seule que mal accompagnée ", Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d'une bouteille de vodka. Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec " maman ". Mais tout change le jour où elle s'éprend du chanteur d'un groupe de rock à la mode. Décidée à conquérir de l'objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites.


 


 

 

La nature des choses - Charlotte Wood

Éditions du Masque - 06 septembre 2017 - 288 pages
 
Résumé : Dix femmes emprisonnées au milieu du désert australien. Dix femmes au crâne rasé, vêtues d’habits étranges. Trois geôliers, vicieux et imprévisibles, pour les surveiller. Un jour, la nourriture vient à manquer. Pour elles comme pour eux. Et les proies se changent en prédatrices. «  Magnifiquement écrit, saisissant de vérité, inoubliable, La Nature des choses s’immiscera dans vos rêves et vous hantera. » (Megan Abbott). «  Sublimement sauvage.  » (Paula Hawkins). «  Un chef-d’œuvre.  » (The Guardian)
 
 
 
 

 

Vera - Karl Geary

Rivages - 30 août 2017 - 276 pages - Premier roman

Résumé : Vera a la trentaine passée, elle vit dans les quartiers chics de Dublin, à Montpelier Parade. Sonny a 16 ans, il travaille dans une boucherie. Bien sûr, il rêve d'ailleurs. Lorsqu'il croise le regard de Vera, sa beauté lui donne immédiatement le vertige. Vera parle peu. Mais elle sait écouter Sonny comme personne ne l'a fait jusqu'à présent. Premier roman coup de poing d'un acteur irlandais devenu écrivain et scénariste, Vera est une magnifique histoire d'amour portée par une écritre exceptionnelle, un mélange inédit entre la justesse de Ken Loach et la grâce de James Salter. Aussi émouvant et dévastateur que Breaking The Waves

 

 

 

 

Par le vent pleuré - Ron Rash

Seuil - 17 août 2017 - 192 pages

Résumé : Dans une petite ville paisible au cœur des Appalaches, la rivière vient de déposer sur la grève une poignée d’ossements, ayant appartenu à une jeune femme. Elle s’appelait Ligeia, et personne n’avait plus entendu parler d’elle depuis un demi-siècle. 1967 : le summer of love. Ligeia débarque de Floride avec l’insouciance et la sensualité de sa jeunesse, avide de plaisirs et de liberté. C’est l’époque des communautés hippies, du Vietnam, de la drogue, du sexe et du Grateful Dead. Deux frères, Bill et Eugene, qui vivent bien loin de ces révolutions, sous la coupe d’un grand-père tyrannique et conservateur, vont se laisser séduire par Ligeia la sirène et emporter dans le tourbillon des tentations. Le temps d’une saison, la jeune fille bouleversera de fond en comble leur relation, leur vision du monde, et scellera à jamais leur destin – avant de disparaître aussi subitement qu’elle était apparue. À son macabre retour, les deux frères vont devoir rendre des comptes au fantôme de leur passé, et à leur propre conscience, rejouant sur fond de paysages grandioses l’éternelle confrontation d’Abel et de Caïn.

 

 

 

 

Nitro Mountain - Lee Clay Johnson

Fayard - 30 août 2017 - 293 pages - Premier roman

Résumé : Dans une ancienne région minière des Appalaches ravagée par la pauvreté, l’ombre de Nitro Mountain s’étend sur la cohorte de laissés-pour-compte, junkies, piliers de comptoir et marginaux sublimes qui y vivent. Jones, un musicien bluegrass qui se donne avec son groupe dans des bars glauques, prend sous son aile Leon, un jeune homme paumé qui ne se remet pas de sa rupture avec la torturée et bouleversante Jennifer. Celle-ci a eu la mauvaise idée de tomber sous la coupe d’Arnett, un truand sociopathe, aussi violent et terrifiant que fascinant, reconnaissable au tatouage Daffy Duck qu’il porte au cou. Quand Turner, ex-flic cinglé qui a troqué son arme de service pour une arbalète, se met en tête d’arrêter Arnett, suspecté de meurtre, afin de regagner son insigne, les choses ont déjà commencé à tourner à l’aigre.
Un roman noir, pénétrant, des personnages tordus, désespérés, et diablement attachants. Lee Clay Johnson fait une entrée fracassante en littérature à travers ce récit envoûtant imbibé de whiskey et de drogue dure sur fond de musique country.

 

 

 

 

 

Nulle part sur la terre - Michael Farris Smith

Sonatine - 24 août 2017 - 400 pages

Résumé : Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n’a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe. Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt. Pour une peine de prison qui vient tout juste d’arriver à son terme. Il retourne chez lui en pensant avoir réglé sa dette. C’est sans compter sur le désir de vengeance de ceux qui l’attendent.  Dans les paysages désolés de la campagne américaine, un meurtre va réunir ces âmes perdues, dont les vies vont bientôt ne plus tenir qu’à un fil. 

 

 

 

 

Le triomphe de Thomas Zins - Matthieu Jung

Anne Carrière - 24 août 2017 - 650 pages

Résumé : Inutile de se voiler la face… Ainsi commence cet ample roman qui s’attache à narrer le destin de Thomas Zins, un jeune homme des années 1980. Si Thomas a de grands rêves, rien dans son époque ne semble retenir son attention au-delà de lui-même. Pourtant, une aventure lui est offerte, celle d’un amour absolu, un amour de légende. Elle s’appelle Céline Schaller, elle a « de magnifiques yeux gris-bleu, soulignés d’un trait de maquillage trop chargé, qui confère à son visage quelque chose de vulgaire ». En cette rentrée de seconde, alors que Thomas ambitionne de devenir enfin un homme, un simple regard d’elle fait vibrer tout son être. Dans ce premier frisson, Thomas va trouver un élan mais, conquérant trop jeune la seule chose qu’il poursuivait pour de bonnes raisons, il va passer les 10 années suivantes à gâcher son triomphe. Perpétuel insatisfait, il se lance dans une course vers la grandeur et devient la proie des corrupteurs plus aguerris qui devinent le profit qu’il y a à entretenir ses mauvaises illusions. Dans la France où Chirac remplace Fabius à Matignon, où Renaud, Gainsbourg et les Rita Mitsouko se succèdent à la tête du « Top 50 », et pendant que Bernard Giraudeau, Gérard Lanvin et Valérie Kaprisky se partagent le haut des affiches de cinéma, Matthieu Jung nous offre dans Le Triomphe de Thomas Zins un roman d’apprentissage, moderne en diable dans ses déploiements, mais qui nous ramène toutefois aux classiques du genre, puisque sa figure centrale est celle d’un grand héros romantique.

 

 

 

 

Sa mère - Saphia Azzeddine

Stock - 23 août 2017 - 234 pages

Résumé : Marie-Adélaïde, née sous X, a la rage au ventre  ; elle a un destin, mais ne sait pas encore lequel. Pas celui de caissière à La Miche Dorée. Pas non plus celui de ses rares copines, certaines connues en prison, d’autres camarades de galère et d’errance. Serait-ce celui de nounou des enfants impeccables de la Sublime  ? Ou celui de retrouver sa mère coûte que coûte  ? Son destin, elle va le chercher avec les moyens dont elle dispose  : le culot, la parole qui frappe, l’humour cinglant, l’insoumission à son milieu, la révolte contre toutes les conventions. C’est une héroïne de notre temps.

 

 

 

 

Underground Railroad - Colson Whitehead

Albin Michel - 24 août 2017 - 416 pages

Résumé : Cora, seize ans, est esclave sur une plantation de coton dans la Géorgie d'avant la guerre de Sécession. Abandonnée par sa mère lorsqu'elle était enfant, elle survit tant bien que mal à la violence de sa condition. Lorsque Caesar, un esclave récemment arrivé de Virginie, lui propose de s'enfuir, elle accepte et tente, au péril de sa vie, de gagner avec lui les Etats libres du Nord. De la Caroline du Sud à l'Indiana en passant par le Tennessee, Cora va vivre une incroyable odyssée. Traquée comme une bête par un impitoyable chasseur d'esclaves qui l'oblige à fuir, sans cesse, le " misérable coeur palpitant " des villes, elle fera tout pour conquérir sa liberté. L'une des prouesses de Colson Whitehead est de matérialiser l'" Underground Railroad ", le célèbre réseau clandestin d'aide aux esclaves en fuite qui devient ici une véritable voie ferrée souterraine, pour explorer, avec une originalité et une maîtrise époustouflantes, les fondements et la mécanique du racisme. A la fois récit d'un combat poignant et réflexion saisissante sur la lecture de l'Histoire, ce roman, couronné par le prix Pulitzer, est une oeuvre politique aujourd'hui plus que jamais nécessaire. "

 

 

 

 

Colorado Train - Thibault Vermot

Sarbacane - 06 septembre 2017 - 362 pages

Résumé : Durango, 1949. La poussière rouge. Les sombres rocheuses. L'Amérique profonde, tout juste sortie de la Deuxième Guerre mondiale. C'est dans ce monde-là que grandissent Michael et ses copains: le gros Donnie, les inséparables Durham et George, Suzy la sauvage. Ensemble, ils partagent les jeux de l'enfance, les rêves, l'aventure des longs étés brûlants... Jusqu'au jour où un gosse de la ville disparaît. Avant d'être retrouvé, quelques jours plus tard... à moitié dévoré. Aussitôt, la bande décide d'enquêter. Mais dans l'ombre, le tueur- la chose? - les regarde s'agiter. Et bientôt, les prend en chasse...

 

 

 

 

The Only Ones - Carola Dibbell

Le Nouvel Attila - 31 août 2017 - 400 pages - Premier roman

Résumé : Dans une Amérique ravagée par les pandémies, Moïra est « the only one », immunisée contre toutes les maladies mortelles… Pauvre, analphabète, elle survit sur les docks du Queens en se prostituant et en  vendant des bouts de son corps à ceux assez riches pour payer, qui espèrent ainsi se protéger des épidémies à leur tour… Un jour, elle donne naissance à un clone : terrifiée, n’ayant jamais vu d’enfant de sa vie, tout juste capable de s’occuper d’elle-même, elle va devoir protéger sa fille des dangers de ce monde. Après une vie entière passée seule, sans famille, sur les quais froids et humides du Queens, Moïra a beaucoup vécu… mais ignore beaucoup. Récit d’une éducation au monde et à soi-même, ce monologue drôle, brut et déchirant est un roman familial et social, porté par une voix féminine extraordinaire.

 

 

 

 

La vie sauvage - Thomas Gunzig

Au Diable Vauvert - 31 août 2017 - 336 pages

Résumé : Bébé rescapé d’un accident d’avion, Charles grandit dans la jungle africaine.
Retrouvé par hasard le jour de ses seize ans et ramené à sa famille, il va découvrir les misères de la civilisation dans une petite ville du nord de l’Europe. La rage au ventre, il mettra tout en oeuvre pour retourner d’où il vient et où l’attend l’amour de sa vie. Un magnifique roman d’amour, classique et drôle, lyrique et cruel, sombre et optimiste.

 

 

 

 

Addict - James Renner

Sonatine - 31 août 2017 - 384 pages

Résumé : En 2004, la voiture accidentée d’une élève infirmière sans histoires, Maura Murray, est retrouvée à des centaines de kilomètres de chez elle. Aucune trace de la jeune fille, qui était sur le point de se marier. Plus troublant encore, lorsqu’on ouvre son appartement, on constate qu’elle s’apprêtait à déménager, alors qu’elle n’en avait parlé à personne, ni à ses amies, ni à son futur mari, ni à sa famille. Quel était le secret de Maura ? Et qu’est-elle devenue ? En 2010, l’affaire Murray, jamais résolue, n’intéresse plus grand monde sauf un homme très particulier, James Renner. Celui-ci a été victime, à l’âge de onze ans, d’un grave traumatisme : il est tombé fou amoureux d’une jeune fille de son âge en voyant sa photo affichée dans son quartier avec la mention « Portée disparue ». Le cas n’a jamais été élucidé et il en a conçu une obsession dévorante pour les crimes non résolus, qui l’a mené aux confins de la folie. Un test de psychologie clinique, le MMPI, a montré que son esprit fonctionnait de la même façon que celui des tueurs en série et des meilleurs flics américains. Renner a d’abord essayé de fuir cette part sombre, en vain. Lorsqu’il décide de renouer avec ses vieux démons et de se pencher sur les zones d’ombre de l’affaire Murray, il va devoir à nouveau affronter cette obscurité qui le fascine tant. Quitte à y laisser sa santé mentale. Récit d’une étrange obsession tout autant qu’enquête détaillée et passionnante, Addict est un document exceptionnel, qui fera date dans l’histoire du genre.

 

 

 

 

Le diable en personne - Peter Farris

Gallmeister - 17 août 2017 - 272 pages

Résumé : En pleine forêt de Géorgie du Sud, au milieu de nulle part, Maya échappe in extremis à une sauvage tentative d’assassinat. Dix-huit ans à peine, victime d’un vaste trafic de prostituées régi par le redoutable Mexico, elle avait eu le malheur de devenir la favorite du maire et de découvrir ainsi les sombres projets des hauts responsables de la ville. Son destin semblait scellé mais c’était sans compter sur Leonard Moye,  un type solitaire et quelque peu excentrique, qui ne tolère personne sur ses terres et prend la jeune femme sous sa protection. Une troublante amitié naît alors entre ces deux êtres rongés par la colère. Ce deuxième roman de Peter Farris offre un portrait cinglant d’une Amérique incontrôlable.

 

 

 

 

Forbidden - Tabitha Suzuma

Milady - 22 septembre 2017 - 468 pages

Résumé : Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ? « Ce roman aussi délicat que déchirant vous surprendra jusqu’à la dernière page et résonnera longtemps en vous. » (Booklist).

 

 

 

 

Les derniers jours de l'émerveillement - Graham Moore

Le Cherche-midi - 07 septembre 2017 - pages

Résumé : New York, 1888. Les lampadaires à gaz éclairent les rues de la ville, l’électricité en est à ses balbutiements. Celui qui parviendra à en contrôler la distribution sait déjà qu’il gagnera une fortune considérable et sa place dans l’histoire. Deux hommes s’affrontent pour emporter la mise : Thomas Edison et George Westinghouse. Tous les coups sont permis. Lorsqu’un jeune avocat, Paul Cravath, aidé par le légendaire Nikola Tesla, se mêle à ce combat homérique, il va bientôt se rendre compte qu’autour de lui toutes les apparences sont trompeuses et que chacun a des intentions cachées. À la façon d’Erik Larson, Graham Moore s’est appuyé sur des documents historiques peu connus pour nous livrer un récit d’une incroyable efficacité, qui se lit comme un thriller, tout en offrant une profondeur passionnante à ces personnages qui ont façonné notre modernité. Une formidable histoire où l’on constatera que la réalité dépasse toujours la fiction.

 

 

 

 

Pour te perdre un peu moins - Martin Diwo

Plon - 24 août 2017 - 284 pages - Premier roman

Résumé : Un garçon, une fille, une histoire universelle. Ils s’aiment, se déchirent, elle s’en va. Lui s’écroule. La jeunesse et l’innocence avec. Un roman qui frappe, âpre, enlevé, emporté, qui ne s’oublie pas. Une signature, une écriture, une voix, une époque, une génération.

 

 

 

 

Tout est brisé - William Boyle

Gallmeister - 07 septembre 2017 - 208 pages

Résumé : Tout semble brisé dans la vie d’Erica. Seule avec son vieux père tyrannique tout juste sorti de l'hôpital, elle n'a plus de nouvelles de son fils Jimmy, un jeune homme fragile parti errer à travers le pays sans avoir terminé ses études. Mais voilà qu'après un long silence, Jimmy revient à l'improviste, en piteux état. Erica fera tout pour l'aider, décidée à mieux le comprendre et à rattraper le temps perdu. Mais Jimmy se sent trop mal à l'aise face à sa mère, dans ce quartier de Brooklyn hanté par ses souvenirs ; un profond mal de vivre que ni l'alcool ni les rencontres nocturnes ne parviennent à soulager. Erica, elle, ne veut pas baisser les bras... William Boylerevient au décor et aux personnages de Gravesend, qu’il évoque avec une mélancolie déchirante dans la veine de Fitzgerald et de Bob Dylan lorsqu’il chante Everything is broken.

 

 

 

 

Petites Reines - Jimmy Lévy

Le Cherche-Midi - 24 août 2017 - 192 pages

Résumé : Deux femmes, que rien ne semble lier, témoignent sur un moment de leur vie. En 1952, au milieu du désert, Anoua, presque adolescente, tente de trouver un moyen d'échapper au cruel et traditionnel traitement que lui réserve la tribu dans laquelle elle est née. En 2001, dans une villa californienne, une vieille femme riche et aigrie rêve d'oublier les souvenirs d'une vie bien remplie.

 

 

 

 

Je me promets d'éclatantes revanches - Valentine Goby

L'iconoclaste - 30 août 2017 - 180 pages

Résumé : Valentine Goby livre dans ce récit intime sa rencontre avec Charlotte Delbo. Résistante, amoureuse, déportée, poète, cette dernière a laissé une oeuvre incandescente. C’est alors qu’elle écrit Kinderzimmer qu’elle la découvre. La puissance de cette langue l’éblouit, et l’accompagne desormais. Valentine Goby plonge dans les textes, et plus tard dans les archives. Elle tente de saisir la singularité de cette écriture au sein du testament collectif des rescapés des camps de la mort, de comprendre son « geste d’écriture ». « Je me promets d’éclatantes revanches » est une immersion dans l’oeuvre de Charlotte Delbo. Mais c’est surtout une traversée sur le mystérieux fil reliant les deux auteures. En partant sur ses traces, Valentine Goby évoque son propre rapport à la littérature. À sa puissance. La façon dont elle peut « forger une langue capable de nous ramener d’entre nos morts ». Un lieu où la lumière prend d’« éclatantes revanches » sur les ténèbres les plus noires.



 

 

La salle de bal - Anna Hope

Gallimard - 17 août 2017 - 400 pages

Résumé : Lors de l'hiver 1911, l'asile d'aliénés de Sharston, dans le Yorkshire, accueille une nouvelle pensionnaire : Ella, qui a brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaillait depuis l'enfance. Si elle espère d'abord être rapidement libérée, elle finit par s'habituer à la routine de l'institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté : les hommes cultivent la terre tandis que les femmes accomplissent leurs tâches à l'intérieur. Ils sont néanmoins réunis chaque vendredi dans une somptueuse salle de bal. Ella y retrouvera John, un "mélancolique irlandais". Tous deux danseront, toujours plus fébriles et plus épris. A la tête de l'orchestre, le docteur Fuller observe ses patients valser. Séduit par l'eugénisme et par le projet de loi sur le Contrôle des faibles d'esprit, Fuller a de grands projets pour guérir les malades. Projets qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour Ella et John. Après Le chagrin des vivants, Anna Hope parvient de nouveau à transformer une réalité historique méconnue en un roman subtil et puissant, entraînant le lecteur dans une ronde passionnée et dangereuse.

 

 

 

 

Point Cardinal - Léonor de Récondo

Sabine Wespieser - 24 août 2017 - 232 pages

Résumé : Sur le parking d’un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille méticuleusement, tristement. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, volait quelques instants de joie et dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable. Laurent, en tenue de sport, a remis de l’ordre dans sa voiture et dissimulé dans le coffre la mallette contenant ses habits de fête. Il s’apprête à retrouver femme et enfants pour le dîner. Petit garçon, Laurent passait des heures enfermé dans la penderie de sa mère, détestait l’atmosphère virile et la puanteur des vestiaires après les matchs de foot. Puis il a grandi, a rencontré Solange au lycée, il y a vingt ans déjà. Leur complicité a été immédiate, ils se sont mariés, Thomas et Claire sont nés, ils se sont endettés pour acheter leur maison. Solange prenait les initiatives, Laurent les accueillait avec sérénité. Jusqu’à ce que surviennent d’insupportables douleurs, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus réfréner ses envies incontrôlables de toucher de la soie, et que la femme en lui se manifeste impérieusement. De tout cela, il n’a rien dit à Solange. Sa vie va basculer quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois chez eux. À son retour, Solange trouve un cheveu blond… Léonor de Récondo va alors suivre ses personnages sur le chemin d’une transformation radicale. Car la découverte de Solange conforte Laurent dans sa certitude : il lui faut laisser exister la femme qu’il a toujours été. Et convaincre son entourage de l’accepter. La détermination de Laurent, le désarroi de Solange, les réactions contrastées des enfants – Claire a treize ans, Thomas seize –, l’incrédulité des collègues de travail : l’écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée. Avec des phrases limpides, des mots simples et d’une poignante justesse, elle trace le difficile chemin d’un être dont toute l’énergie est tendue vers la lumière. Par-delà le sujet singulier du changement de sexe, Léonor de Récondo écrit un grand roman sur le courage d’être soi.

 

 

 

 

La face cachée de Ruth Malone - Emma Flint

Fleuve Éditions - 19 octobre 2017 - Premier roman

Résumé : 1965. Une vague de chaleur déferle sur le Queens, banlieue ouvrière de New York, et plonge ses habitants dans un état léthargique. Un matin ordinaire, Ruth Malone, mère célibataire aux allures de star hollywoodienne, constate la disparition de ses deux enfants. Peu après, le corps de la petite Cindy est retrouvé abandonné sur un chantier, son doudou encore à la main. Lorsque, quelques jours plus tard, la dépouille de son fils, Frankie Jr, est découverte dans des conditions similaires, des voix accusatrices s'élèvent contre Ruth. De la voisine qui a toujours eu des doutes aux médias avides de scandale, tout le monde semble avoir quelque chose à lui reprocher. Mais qui est Ruth quand personne ne la regarde ? Cette "mère" qui collectionne les partenaires depuis des années et ne verse pas une larme devant les corps sans vie de ses enfants. Alors que presse, opinion publique et tribunaux condamnent Ruth avant l'heure, un seul homme va tenter de découvrir qui est vraiment cette femme : nouvelle Médée monstrueuse ou victime innocente ?

 

 

 

 

Un funambule sur le sable - Gilles Marchand

Aux forges de Vulcain - 24 août 2017 - pages

Résumé : Stradi naît avec un violon dans le crâne. Cette anomalie rare fait la joie des médecins, et la souffrance de ses parents. D'abord condamné à rester à la maison, il peut finalement aller à l'école et découvrir que les plus grandes peines de son handicap sont l'effet de la maladresse ou de l'ignorance des adultes et des enfants. Mais, à ces souffrances, il va opposer chaque jour son optimisme invincible, hérité de son père inventeur et de sa mère professeur. Jusqu'au moment où cette fantaisie permanente de Stradi va se heurter aux nécessités de la vie adulte : avoir un travail, se tenir bien, attendre la mort dans l'ennui le plus total. Comment grandir sans se nier ? Comment s'adapter sans renoncer à soi ? Un roman empreint de réalisme magique, de  plein de musique, de fantaisie, d'imagination, de lumière et d'optimisme, accompagné par la musique des Beach Boys, et brillant de mille éclats empruntés à Gary, Vian et Perec.

 

 

 

 

Je suis Jeanne Hébuterne - Olivia Elkaim

Stock - 23 août 2017 - 240 pages

Résumé : Jeanne Hébuterne est une jeune fille quand, en 1916, elle rencontre Amedeo Modigliani. De quinze ans son aîné, il est un artiste «  maudit  », vivant dans la misère, à Montparnasse. Elle veut s’émanciper de ses parents et de son frère, et devenir peintre elle aussi. Ils tombent fous amoureux. De Paris à Nice - où ils fuient les combats de la Première Guerre mondiale –, ils bravent les bonnes mœurs et les interdits familiaux. Mais leur amour incandescent les conduit aux confins de la folie. 

 

 

 

 

Espace lointain - Jaroslav Melnik

Agullo - 31 août 2017 - 320 pages

Résumé : À Mégapolis, ville-monde peuplée d’aveugles, seul « l’espace proche » existe. Les habitants se déplacent grâce aux capteurs électro-acoustiques qui jalonnent l’espace, et dont ils sont dépendants. Un jour, Gabr recouvre la vue. Il découvre avec répulsion l’aspect sordide de « l’espace proche » : un enchevêtrement de métal où déambulent des êtres en haillons. Terrifié par ce qu’il prend pour des hallucinations, il se rend au ministère du Contrôle où on lui diagnostique une psychose l’« espace lointain » avant de lui promettre de le guérir. Mais Gabr est saisi par le doute : et si ce qu’il percevait n’était pas des hallucinations, mais bien la réalité ? Sa rencontre avec Oksas, le chef d’un groupe révolutionnaire qui veut détruire Mégapolis, va confirmer les intuitions de Gabr et bouleverser sa vie. Tiraillé entre la violence des terroristes et celle des dirigeants – un petit groupe de voyants privilégiés –, refusant de causer la mort de milliers d’innocents, mais incapable d’accepter le mensonge du monde, Gabr devra trouver sa propre voie pour accéder à l’espace lointain où règnent encore la liberté, la beauté et l’infini. Mi-dystopie, mi-conte philosophique, ce roman interroge notre monde : la technologie nous dérobe-t-elle notre humanité ? Quel prix l’homme est-il prêt à payer pour vivre en sécurité ? Et qu’y a-t-il de plus précieux que la liberté ?

 

 


 

 

Un jour tu raconteras cette histoire - Joyce Maynard

Philippe Rey - 07 septembre 2017 - 432 pages

Résumé : Après un mariage raté, un douloureux divorce et quelques brèves histoires, à cinquante-cinq ans, Joyce Maynard n’attend plus grand-chose des relations sentimentales. Et pourtant. Sa ren - contre avec Jim vient tout bouleverser: l’amour comme elle ne l’imagine plus, celui qui va même lui faire accepter de se remarier. En 2014, après trois ans d’une romance tourbillonnante, on diagnostique chez Jim un cancer du pancréas. Au cours des dixneuf mois qui suivent, alors qu’ils luttent ensemble contre la maladie, Joyce découvre ce que signifie être un véritable partenaire, en dépit de la souffrance, de l’angoisse, du désespoir qui menace à chaque instant. «Un jour, tu raconteras cette histoire», lui avait dit Jim avec tendresse. C’est chose faite. Joyce Maynard retrace ces années heureuses faites de voyages, de petites et grandes folies, de bonheurs du quotidien – dîners sur leur terrasse près de San Francisco, escapades à moto, concerts de rock, baignades dans les lacs du New Hampshire ou du Guatemala. Puis, elle confie leur combat, leurs espoirs de guérison, les opérations et les médica - ments, sa colère contre le sort, sa fatigue parfois, mais surtout la force de l’amour qui les unit. Avec sensibilité et finesse, Joyce Maynard se met à nu dans un texte empli de joies et de larmes, un récit bouleversant sur l’amour et la perte, une histoire unique qui a permis à chacun d’offrir à l’autre le meilleur de lui-même.

 

 

 

 

Abigaël - Magda Szabo

Viviane Hamy - 21 septembre 2017 - pages

Résumé : Gina est fille de général. Elle vit à Budapest et connait la vie d'une jeune fille choyée qui a toute liberté pour se divertir et sortir. Lorsque son père l'envoie à Árkod, au Nord-Est de la Hongrie, dans un pensionnat de filles très strict, elle est désespérée. A son arrivée, on lui enlève toutes ses affaires personnelles et on lui interdit de communiquer librement avec ses proches. Peu à peu, elle est initiée aux étranges traditions entretenues par les pensionnaires, comme celle de confier ses soucis à une statue représentant une femme que toutes appelle Abigaël. Mais Gina se rebelle et révèle aux adultes un de ces secrets bien gardés. Elle devient alors la bête noire des pensionnaires qui l'exclut sans pitié. Mais Gina n'a d'autre choix que de s'intégrer… Elle décide alors de demander de l'aide à Abigaël. Mais qui peut bien se cacher derrière ce (ou cette) mystérieux ami(e) qui leur veut du bien ? Gina parviendra-t-elle a quitté cet endroit et cette ville qu’elle déteste ? Une chose est sûre, cette expérience bouleversera sa vie à jamais.

 

 

 

 

Mercy, Mary, Patty - Lola Lafon

Actes Sud, 16 août 2017 - 224 pages

Résumé : En février 1974, Patricia Hearst, petite-fille du célèbre magnat de la presse William Randolph Hearst, est enlevée contre rançon par un groupuscule révolutionnaire dont elle ne tarde pas à épouser la cause. Un événement mémorable dont la résonance va également "kidnapper" l'existence de trois femmes de générations différentes : une Américaine et deux Françaises tour à tour attachées à comprendre et reconfigurer cet épisode. Par ce roman sur l'influence décisive de leur rencontre éphémère, par sa relecture de l'affaire Hearst et de son impact médiatique et politique, Lola Lafon s'empare d'une icône paradoxale de la "story" américaine, de son rayonnement dans l'espace public et du chavirement qu'elle a engendré dans le destin de ses héroïnes.

 

 

 

 

Gabriële - Anne et Claire Berest

Stock - 23 août 2017 - 450 pages

Résumé : Septembre 1908. Gabriële Buffet, femme de 27 ans, indépendante, musicienne, féministe avant l’heure, rencontre Francis Picabia, jeune peintre à succès et à la réputation sulfureuse. Il avait besoin d’un renouveau dans son œuvre, elle est prête à briser les carcans : insuffler, faire réfléchir, théoriser. Elle devient «  la femme au cerveau érotique  » qui met tous les hommes à genoux, dont Marcel Duchamp et Guillaume Apollinaire. Entre Paris, New York, Berlin, Zürich, Barcelone, Étival et Saint-Tropez, Gabriële guide les précurseurs de l’art abstrait, des futuristes, des Dada, toujours à la pointe des avancées artistiques. Ce livre nous transporte au début d’un xxe  siècle qui réinvente les codes de la beauté et de la société.
Anne et Claire Berest sont les arrière-petites-filles de Gabriële Buffet-Picabia.


 

 

 

 

Le Zoo - Gin Phillips

La Bête Noire - 21 septembre 2017 - pages

Résumé : Lincoln est un gentil petit garçon. Du haut de ses quatre ans, il est d'un naturel curieux, intelligent et bien élevé. Il obéit toujours à sa mère et il connaît les règles.
« Aujourd'hui, les règles ont changé. Aujourd'hui, les règles sont les suivantes: on se cache et on ne laisse pas l'homme avec le pistolet nous retrouver. » Quand une journée ordinaire au zoo tourne au cauchemar, Joan se retrouve piégée avec son fils dans un cercle infernal. Elle devra trouver la force de se battre, s'armer de courage et protéger Lincoln à tout prix - jusqu'à franchir la ligne ténue entre le bien et le mal, entre l'humanité et l'instinct animal. C'est une ligne qu'aucun de nous n'imaginerait avoir à franchir un jour. Mais parfois, de nouvelles règles s'imposent.

 

 

 

 

Mina Loy, éperdument - Mathieu Terence

Grasset - 06 septembre 2017 - 234 pages

Résumé : La vie de Mina Loy tient du roman autant que de la légende. Née dans l’Angleterre victorienne et morte dans l’Amérique des sixties, elle a traversé deux guerres, vécu sur trois continents et dans les plus belles villes, de New York à Paris en passant par Mexico, frayé avec toutes les écoles de la modernité, du futurisme au féminisme, connu, parfois aimé, les grands génies de son temps, Marcel Duchamp, Djuna Barnes, Joyce, Freud ou encore Picabia. Mariée jeune à un homme sans qualités, passionnément amoureuse du poète et boxeur Arthur Cravan qu’elle suivra, en pleine Première Guerre mondiale, jusqu’au Mexique où il disparaîtra en mer, elle aura quatre enfants dont deux mourront sans qu’elle les ait vraiment connus. Cosmopolite, intrépide et aussi seule que libre, elle fut poète, peintre, intellectuelle et essayiste, aventurière avant tout. Si Mathieu Terence n’eut rien à inventer pour livrer le portrait de cette héroïne contemporaine, il fallait son talent d’écrivain pour traduire toute sa fougue et sa modernité. D’une langue sensible et puissante, il écrit pour la première fois sa légende et nous offre, non une biographie, mais un récit haletant dans lequel on découvre la vie hors norme de cette femme d’exception.

 

 

 

 

Les complicités involontaires -  Nathalie Bauer

Philippe Rey - 24 août 2017 - 288 pages

Résumé : Par un jour d’avril, Corinne V., psychiatre, reçoit dans son cabinet une quinquagénaire, Zoé B., désireuse d’entreprendre une analyse. Reconnaissant en elle une ancienne amie, elle s’apprête à l’adresser à un confrère, quand Zoé lui révèle qu’elle souffre d’une amnésie ayant effacé ses souvenirs de jeunesse. Et qu’elle est atteinte depuis toujours d’une « mélancolie » dont la cause, elle en est persuadée, réside dans la mystérieuse histoire de sa famille paternelle – histoire dont son père ne lui a transmis qu’une infime partie. La curiosité est la plus forte : enfreignant les règles de sa profession, Corinne décide d’ignorer leur lointaine et brève amitié, et accède à la demande de Zoé. Elle ne peut imaginer les conséquences qu’une telle résolution aura sur leurs existences respectives. Car, tandis que l’analysante déroule son « enquête » en assemblant, telles les pièces d’un puzzle, les quelques éléments dont elle dispose – bribes de vieilles conversations, documents et photos –, l’analyste se voit confrontée, par un plongeon dans le passé, à un jeu de miroirs pour le moins inattendu. Dans ce roman de la transgression, Nathalie Bauer raconte l’odyssée d’une famille ballottée par le chaos de l’histoire du XXe siècle, la recherche obsédante d’une femme qui en subit les soubresauts, et explore les multiples complicités qui unissent les êtres à leur insu pour mieux se jouer de leur destin.

 

 

 

 

Summer - Monica Sabolo

JC Lattès - 23 août 2017 - 320 pages

Résumé : Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image  : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs  ? Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.Comment vit-on avec les fantômes  ? Monica Sabolo a écrit un roman puissant, poétique, bouleversant.

 

 

 

 

Frappe-toi le coeur - Amélie Nothomb

Albin Michel - 23 août 2017 - 180 pages

Résumé : « Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie. » Alfred de Musset

 

 

 

 

La beauté des jours - Claudie Gallay

Actes Sud - 16 août 2017 - 304 pages

Résumé : Jeanne mène une vie rythmée par la douceur de l’habitude. Elle était jeune quand elle a épousé Rémy, ils ont eu des jumelles, sont heureux ensemble et font des projets raisonnables. Mais Jeanne aime aussi le hasard, les surprises de l’inattendu. L’année du bac, un professeur lui avait fait découvrir l’artiste serbe Marina Abramović. Fascinée par cette femme qui engage son existence dans son travail, Jeanne a toujours gardé une photographie de sa célèbre performance de Naples : comme un porte-bonheur, la promesse qu’il est possible de risquer une part de soi pour vivre autrement. Quand Jeanne s’amuse à suivre tel ou tel inconnu dans la rue ou quand elle calcule le nombre de bougies soufflées depuis son premier anniversaire, c’est à cet esprit audacieux qu’elle pense. Surtout cet été-là. Peut-être parce que, les filles étant parties, la maison paraît vide ? Ou parce que sa meilleure amie, qui s’est fait plaquer, lui rappelle que rien ne dure ? Ou parce qu’elle recroise un homme qu’elle a aimé, adolescente ? Jeanne se révèle plus que jamais songeuse et fantasque, prête à laisser les courants d’air bousculer la quiétude des jours. À travers la figure lumineuse de Jeanne et la constellation de personnages qui l’accompagnent et la poussent vers un accomplissement serein, Claudie Gallay compose un roman chaleureux et tendre sur la force libératrice de l’art, sur son pouvoir apaisant et révélateur. Et sur la beauté de l’imprévisible.

 


 

 

 

American War - Omar El Akkad

Flammarion - 23 août 2017 - 464 pages

Résumé : Une nouvelle guerre a éclaté aux États-Unis opposant le Nord aux États sudistes rebelles à tout contrôle des énergies fossiles. Sarat Chestnut a six ans quand son père est tué et qu’elle doit rejoindre un camp de réfugiés avec sa famille. Cette tragédie signe la fin d’une enfance ensoleillée près du Mississippi. D’une fillette curieuse et vive, Sarat se mue au fil des épreuves et des injustices en une héroïne insaisissable, féroce, révoltée. Bientôt, sous l’influence d’un homme qui la prend sous son aile, elle se transformera en une impitoyable machine de guerre. Portrait d’un conflit dévastateur qui détruit l’espoir et l’humain sur son passage, American War fait écho à toutes les luttes fratricides qui naissent aux quatre coins du monde.

 

 

 

 

Réveiller les lions - Ayelet Gundar-Goshen

Presses de la Cité - 07 septembre 2017 - 416 pages

Résumé : Le Dr Ethan Green est un homme bien. Il sauve des vies. Il aime sa femme. Il adore ses deux petits garçons. Le Dr Ethan Green a de la chance : il est né du bon côté du check point. Cette nuit-là, pourtant, le neurochirurgien prend la fuite après avoir percuté un homme sur une route, dans le désert. Le lendemain, la femme de cet homme se présente à la villa du médecin : elle a tout vu. Sirkitt, qui partage une tente avec d’autres réfugiés soudanais ou érythréens, découvre un monde de confort. Cependant, ce qu’elle exige d’Ethan en échange de son silence ne se quantifie pas en argent... Alors que l’enquête sur le chauffard est confiée à son épouse, commissaire de police, Ethan Green s’engouffre dans la mécanique de la double vie, sur fond de trafics, de violences – et de désirs inavouables.

 

 

 

 

Les terres dévastées - Emiliano Monge

Philippe Rey - 24 août 2017 - 348 pages

Résumé : Au fond de la jungle mexicaine, des projecteurs s’allument en pleine nuit: un groupe de migrants, trahis par leurs passeurs, est pris d’assaut par des trafiquants. Certains sont exécutés; les autres sont stockés dans des camions pour être livrés alentour. Sous la direction des deux chefs de bande, Estela et Epitafio, les convois prennent la route des montagnes. Ces amants contrariés jouissent des souffrances qu’ils infligent. Obsédés l’un par l’autre, ils tentent vainement de communiquer pour se dire leurs espoirs d’une nouvelle vie. Tenu en haleine, le lecteur navigue entre les différents pro - tagonistes: Estela et sa cargaison dans une direction, Epitafio dans une autre, son homme de main occupé à ourdir quelque vengeance, les jeunes passeurs qui répètent inlassablement leur triste tour… tandis que le chœur des migrants devient peu à peu «sans voix, sans âme et sans nom». Dans ce récit construit avec une impeccable maîtrise, où les hommes et les femmes sont réduits à l’état de marchandises, Emiliano Monge met à nu l’horreur et la solitude, mais aussi l’amour, la loyauté et l’espérance qui animent les êtres. Tragédie moderne à la prose rythmée, Les terres dévastées happent le lecteur dans un tourbillon aussi bouleversant que dérangeant.

 

 

 

 

C'est le coeur qui lâche en dernier - Margaret Atwood

Robert Laffont - 17 août 2017 - 450 pages

Résumé : Stan et Charmaine ont été touchés de plein fouet par la crise économique qui consume les États-Unis. Tous deux survivent grâce aux maigres pourboires que gagne Charmaine dans un bar sordide et se voient contraints de loger dans leur voiture... Aussi, lorsqu'ils découvrent à la télévision une publicité pour une ville qui leur promet un toit au-dessus de leurs têtes, ils signent sans réfléchir : ils n'ont plus rien à perdre. À Consilience, chacun a un travail, avec la satisfaction d'oeuvrer pour la communauté, et une maison. Un mois sur deux. Le reste du temps, les habitants le passent en prison... où ils sont également logés et nourris ! Le bonheur. Mais le système veut que pendant leur absence, un autre couple s'installe chez eux avant d'être incarcéré à son tour. Et Stan tombe bientôt sur un mot qui va le rendre fou de désir pour celle qui se glisse entre ses draps quand lui n'y est pas : " Je suis affamée de toi. " Avec C'est le coeur qui lâche en dernier, Margaret Atwood nous livre un roman aussi hilarant qu'inquiétant, une implacable satire de nos vices et travers qui nous enferment dans de viles obsessions quand le monde entier est en passe de disparaître.

 

 

 

 

By the Rivers of Babylon - Kei Miller

Zulma - 07 septembre 2017 - 320 pages

Résumé : Augustown, quartier pauvre de Kingston, Jamaïque. En cet après-midi d’avril 1982, assise sur sa véranda, Ma Taffy sent dans l’air une pesanteur très particulière. Kaia, son petit-fils, rentre de l’école. Ma Taffy n’y voit plus mais elle sait reconnaître entre toutes l’odeur entêtante, envahissante, de la calamité qui se prépare. Car aujourd’hui, à l’école, Monsieur Saint-Josephs a commis l’irréparable : il a coupé les dreadlocks de Kaia – sacrilège absolu chez les rastafaris. Et voilà Ma Taffy qui tremble, elle que pourtant rien n’ébranle, pas même le chef du gang Angola ni les descentes des Babylones, toutes sirènes hurlantes. Alors, pour gagner du temps sur la menace qui gronde, Ma Taffy se met à lui raconter comment elle a assisté, petite fille au milieu d’une foule immense, à la véritable ascension d’Alexander Bedward, le Prêcheur volant. Oui, à Augustown, Jamaïque, le jour de l’Autoclapse – calamité aux promesses d’Apocalypse – est une nouvelle fois en train d’advenir. Remarquablement construit, By the rivers of Babylon est un roman puissant – magnifique chant de résistance et de libération.

 

 

 

 

Ne fais confiance à personne - Paul Cleave

Sonatine - 31 août 2017 - 400 pages

Résumé : Les auteurs de thrillers ne sont pas des personnes très fréquentables. Ils jouent du plaisir que nous avons à lire d’abominables histoires, de notre appétit pour des énigmes qui le plus souvent baignent dans le sang. Nous ne sommes pas très raisonnables. Ce jeu dangereux peut parfois prendre des proportions inquiétantes. Leurs ouvrages peuvent nous donner des idées regrettables, favoriser un passage à l’acte aux conséquences funestes. Eux les premiers, qui pensent connaître toutes les ficelles du crime parfait, ne sont pas à l’abri de faire de leurs fictions une réalité.
Prenez par exemple Jerry Grey, ce célèbre romancier, qui ne sait plus très bien aujourd’hui où il en est. À force d’inventer des meurtres plus ingénieux les uns que les autres, n’aurait-il pas fini par succomber à la tentation ? Dans cette institution où on le traite pour un alzheimer précoce, Jerry réalise que la trame de son existence comporte quelques inquiétants trous noirs. Est-ce dans ses moments de lucidité ou dans ses moments de démence qu’il est persuadé d’avoir commis des crimes ? Quand la police commence à soupçonner les histoires de Jerry d’être inspirées de faits réels, l’étau commence à se resserrer. Mais, comme à son habitude, la vérité se révèlera bien différente et bien plus effroyable que ce que tous ont pu imaginer ! Entre Shutter Island (Dennis Lehane) et Un employé modèle, Paul Cleave signe sans conteste avec Ne fais confiance à personne son chef d’œuvre.

 

 

 

 

Le pianiste blessé - Maria Ernestam

Gaïa - 06 septembre 2017 - 416 pages

Résumé : Amies depuis l’enfance, Veronica est prof de musique, charismatique et envahissante, Marieke est écrivaine et reste dans l’ombre. Elles ne se sont plus parlé depuis dix ans. Depuis leur voyage sur les traces de tante Klara. Après la mort de tante Klara, les deux amies sont parties lui rendre hommage et aussi enquêter sur ses secrets : Klara partait deux fois par an en vacances, toujours aux mêmes endroits, Langkawi en Malaisie, et San Francisco. Qui retrouvait-elle, quelle vie menait-elle ? Au bar de l’hôtel de Langkawi, Veronica et Marieke rencontrent James, énigmatique et séduisant pianiste. Il révèle les deux amies sous un nouveau jour, et fait vaciller le passé. Qui connaît-on vraiment ? A-t-on raison de vouloir savoir ? Un roman envoûtant sur les rêves et les promesses brisées, sur la création et l’amitié.

 

 

 

 

Jeu blanc - Richard Wagamese

Zoe - 07 septembre 2017 - 256 pages

Résumé : Cloîtré dans un centre de désintoxication, Saul Indian Horse a décidé de raconter son histoire : son enfance au cœur du Canada, bercée par les légendes et les traditions ojibwés, rythmée par la récolte du riz et la pêche ; son exil à huit ans avec sa grand-mère, suite à un hiver particulièrement dur ; son adolescence, passée dans un internat où des Blancs se sont efforcés d’effacer en lui toute trace d’indianité. C’est pourtant au cœur de cet enfer que Saul trouve son salut, grâce au hockey sur glace. Joueur surdoué, il entame une carrière parmi les meilleurs du pays. Mais c’est sans compter le racisme qui règne dans le Canada des années 1970, même au sein du sport national. On retrouve dans Jeu blanc toute la force de Richard Wagamese, son talent de nature writer et sa capacité à retranscrire la singularité et la complexité de l’identité indienne, riche de légendes, mais profondément meurtrie. Le roman a d’ailleurs été récompensé par le Burt Award for First Nations, Métis and Inuit Literature.

 

 

 

 

La maison des Turner - Angela Flournoy

Les Escales - 30 août 2017 - 352 pages - Premier roman

Résumé : Cela fait plus de cinquante ans que la famille Turner habite Yarrow Street, rue paisible d'un quartier pauvre de Detroit. La maison a vu la naissance des treize enfants et d'une foule de petits-enfants, mais aussi la déchéance de la ville et la mort du père. Quand Viola, la matriarche, tombe malade, les enfants Turner reviennent pour décider du sort de la maison qui n'a désormais plus aucune valeur, la crise des subprimes étant passée par là. Garder la maison pour ne pas oublier le passé ou la vendre et aller de l'avant ? Face à ce choix, tous les Turner, de Cha-Cha, le grand frère et désormais chef de famille, à Lelah, la petite dernière, se réunissent. Et s'il fallait chercher dans les secrets et la mythologie familiale pour trouver la clef de l'avenir des Turner et de leur maison ? « A lire absolument ! Un roman aussi drôle qu'émouvant. » (Booklist). « Un premier roman d'une la maturité exceptionnelle. Un roman fort et mémorable. Flournoy nous plonge au coeur de la famille Turner qu'on a l'impression de connaître encore mieux que notre propre famille. » (The New York Times Review of Books). « Le premier roman épatant d'Angela Flournoy renouvelle le genre du « grand roman américain », il traite de tous les thèmes chers au pays : la famille, les maisons, l'argent, les fantômes et le deuil » (NPR).

 

 

 

 

Tous nos contretemps - Elan Mastaï

Bragelonne - 20 septembre 2017 - 288 pages - Premier roman

Résumé : En 2016, dans le monde de Tom Barren, l’humanité prospère au sein d’un paradis techno-utopique avec voitures volantes, trottoirs roulants et bases lunaires, où les avocats ne pourrissent jamais et où la musique punk n’a jamais existé… car on n’en a jamais eu besoin. Sauf que Tom ne parvient tout simplement pas à trouver sa place dans ce monde éblouissant et idéaliste, et cela même avant que sa vie se retrouve sens dessus dessous. Suite à un accident du destin, Tom fait un choix irréfléchi qui va non seulement changer son existence, mais aussi la trame même de l’univers. À cause d’un événement survenu au cours d’un voyage temporel, Tom se retrouve bloqué dans notre monde, celui que nous considérons comme le monde réel. À ses yeux, en revanche, notre réalité a toutes les apparences d’un cauchemar dystopique. Pourtant lorsqu’il découvre des versions bien plus plaisantes de sa famille, de sa carrière et – peut-être même – de son âme sœur, Tom doit prendre une décision. Doit-il réparer le cours de l’Histoire afin de retrouver son univers utopique, ou tenter d’inventer une nouvelle vie dans notre réalité chaotique et imprévisible ? La quête de Tom pour trouver une réponse le mène dans d’autres pays, sur d’autres continents et le long d’autres lignes temporelles, tandis qu’il s’efforce de comprendre qui il est réellement et de quoi son avenir – et le nôtre – est fait. Rempli d’humour et d’émotions brutes, saturé d’intuition, d’intelligence et d’une inventivité étonnante, ce premier roman confirme le talent d’un auteur éclectique. « Attachant et original. Un des romans les plus inventifs de ces dernières années. » (The Books-a-Million Blog). « Un premier roman étonnant... éblouissant et complexe… Une narration emplie d’un humour audacieux.  » (Washington Post).

 

 

 

 

Naissance des coeurs de pierre - Antoine Dole

Actes Sud Junior - 23 août 2017 - 224 pages

Résumé : Dans quelques jours, Jeb va entrer dans le Programme. C'est la loi du Nouveau Monde : à douze ans, chaque enfant de la communauté doit commencer un traitement qui annihile toutes les émotions, dans le but de préserver l'équilibre de la société. Mais Jeb ne peut s'y résoudre, quitte à se mettre en grand danger... Nouvelle au lycée, Aude subit tous les jours de nouvelles moqueries et insultes de la part des autres élèves et trouve refuge dans les bras de Mathieu, un surveillant du lycée. Un premier amour qui va faire naître en elle des sentiments aussi intenses que dévastateurs. Deux destins qui vont mystérieusement se croiser, deux personnages brutalement arrachés au monde de l'enfance et de la douceur.

 

 

 

 

Je m'appelle Lucy Barton - Elizabeth Strout

Fayard - 30 août 2017 - pages

Résumé : Hospitalisée à la suite d’une opération, Lucy Barton reçoit la visite impromptue de sa mère, avec laquelle elle avait perdu tout contact. Tandis que celle-ci se perd en commérages, convoquant les fantômes du passé, Lucy se trouve plongée dans les souvenirs de son enfance dans une petite ville de l’Illinois – la pauvreté extrême, honteuse, la rudesse de son père, et finalement son départ pour New York, qui l’a définitivement isolée des siens. Peu à peu, Lucy est amenée à évoquer son propre mariage, ses deux filles, et ses débuts de romancière dans le New York des années 1980. Une vie entière se déploie à travers le récit lucide et pétri d’humanité de Lucy, tout en éclairant la relation entre une mère et sa fille, faite d’incompréhension, d’incommunicabilité, mais aussi d’une entente profonde. Salué comme un chef-d’oeuvre par la critique littéraire aux États-Unis, Je m’appelle Lucy Barton est un grand roman contemporain sur la solitude, le désir et l’amour.

 

 

 

 

Femme à la mobylette - Jean-Luc Seigle

Flammarion - 23 août 2017 - 180 pages

Résumé : Abandonnée par tous avec ses trois enfants, Reine n’arrive plus à faire face. Sa vie finit par ressembler à son jardin qui n’est plus qu’une décharge. Son horizon paraît se boucher chaque jour davantage, alors qu’elle porte en elle tant de richesses. Seul un miracle pourrait la sauver... Et il se présente sous la forme d’une mobylette bleue. Cet engin des années 1960 lui apportera-t-il le bonheur qu’elle cherche dans tous les recoins de ce monde et, surtout, à quel prix ? Jean-Luc Seigle dresse le portrait saisissant d’une femme ordinaire au bord du gouffre. Ce faisant, c’est une partie de la France d’aujourd’hui qu’il dépeint, celle des laissés-pour-compte que la société en crise martyrise et oublie.

 

 

 

 

Vous connaissez peut-être - Joann Sfar

Albin Michel - 23 août 2017 - 272 pages

Résumé : Au début il y a cette fille, Lili rencontrée sur Facebook. Ça commence par « vous connaissez peut-être », on clique sur la photo du profil et un jour on se retrouve chez les flics. J’ai aussi pris un chien, et j’essaie de lui apprendre à ne pas tuer mes chats. Tant que je n’aurai pas résolu le problème du chien et le mystère de la fille, je ne tournerai pas rond. Ça va durer six mois. Ce roman fait suite à Comment tu parles de ton père. On y trouve quelques portraits de femmes, et un portrait de chien. C’est une enquête. Tout est vrai sinon ce n’est pas drôle.

 

 

 

 

Les Bourgeois - Alice Ferney

Actes Sud - 16 août 2017 - 400 pages

Résumé : Ils sont Bourgeois de père en fils parce que c'est (aussi) leur patronyme. De la Première Guerre mondiale à nos jours, Alice Ferney explore les destinées des enfants de cette famille catholique, patriote et conservatrice. Ils partagent des valeurs, le sens du devoir, ont fait carrière dans l'armée ou dans la marine, se sont voués aux affaires, à la médecine, au barreau... – acteurs de l'histoire nationale et de la légende de leur lignée. Par leur entremise, Alice Ferney revisite les grandes ou déshonorantes heures de notre passé : tout un siècle français passé au tamis du roman familial.

 

 

 

 

De l'influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles - Jean-Michel Guénassia

Albin Michel - 23 août 2017 - 336 pages

Résumé : De l’influence de David Bowie sur la destinée des jeunes filles nous fait partager l’histoire improbable, drôle et tendre, d’une famille joliment déglinguée dont Paul est le héros peu ordinaire. Paul qui, malgré ses allures de filles, aime exclusivement les femmes. Paul, qui a deux mères et n’a jamais connu son père. Paul, que le hasard de sa naissance va mener sur la route d’un célèbre androgyne : David Bowie. Fantaisiste et généreux, le nouveau roman de Jean-Michel Guenassia, l’auteur du Club des incorrigibles optimistes, nous détourne avec grâce des chemins tout tracés pour nous faire goûter aux charmes de l’incertitude.

 

 

 

 

Miss Wyoming - Douglas Coupland

Au Diable Vauvert - 31 août 2017 - 368 pages

Résumé : Las de s’être essayé à toutes les variantes sexuelles possibles pour ne pas trouver l’amour, après une expérience de mort clinique due à une grippe plus qu’à l’énorme quantité de drogues diverses qu’il ingurgite, John, producteur de films d’action à fortes montées d’adrénaline, décide de fuir une vie décadente et dangereuse. Susan, star oubliée de la télévision, ex-challenger de concours de beauté pour enfants, ruinée et séparée d’un chanteur de heavy metal raté, est l’unique survivante du crash d’un vol économique. S’éloignant du désastre pratiquement indemne, elle décide de disparaître. Deux âmes en fuite cherchant l’amour à Los Angeles, ville obsédée par la gloire, sont fatalement entraînées l’une vers l’autre… Satire sociale et comédie romantique, Miss Wyoming est un classique, une des très grandes réussites romanesques de l’auteur de Generation X, qui contient tous les grands thèmes de son oeuvre.

 

 

 

 

La colère de Kurathi Amman - Meena Kandasamy

Plon - 24 août 2017 - 224 pages - Premier roman

Résumé : Un roman coup de poing par la nouvelle voix forte de la littérature indienne. « Tu veux que je comprime la tragédie au format Twitter ? Comment peut-on se glisser ainsi au coeur des ténèbres ? » Comment transformer un drame en fiction ? Pourquoi écrire sur une tuerie qui a eu lieu il y a plus de quarante ans en Inde et sur ses quarante-quatre victimes oubliées par l’histoire ? À travers les voix aussi diverses que celles des intouchables ou des propriétaires terriens, l’auteur décrit ce massacre, se plaçant sous le patronage de l’irascible déesse Kurathi Amman. Au-delà de l’émotion et de la colère provoquée par ces faits, l’auteur pose la question de la fiction et de ses limites en n’hésitant pas à malmener son lecteur. Ce roman tendu, entre rage contenue, lyrisme et humour grinçant, nous donne un aperçu des forces qui ont contribué à la création de l’Inde moderne.
 

 

 

 

Demain sans toi - Baird Harper

Grasset - 31 août 2017 - 288 pages

Résumé : Devant le pénitencier de Grassland près de Chicago, un homme attend. Il guette la sortie de Hartley Nolan, emprisonné depuis quatre ans pour homicide involontaire. Par sa faute, une jeune femme, Sonia, avait trouvé la mort dans un tragique accident de voiture. Une onde de choc avait alors traversé les deux familles, celle de la victime et celle du coupable. Et l’ancien golden boy au destin brisé n’a peut-être pas fini de payer sa dette, car l’homme qui l’attend occupait une place particulière dans la vie de Sonia… Mais quand la libération de Hartley est repoussée de vingt-quatre heures, toutes les cartes sont rebattues. En onze chapitres qui se lisent comme autant de nouvelles, Baird Harper livre une magistrale variation sur la famille. L’histoire de deux clans frappés par le deuil et la culpabilité est au cœur d’un roman où le suspense va de pair avec une vision subtile de ce qui se joue quand nos existences basculent.

 

 

 

 

Motel Lorraine - Brigitte Pilote

Michel Lafon - 07 septembre 2017 - pages

Résumé : Nous sommes en 1977. Sonia, diseuse de bonne aventure, fuit Montréal avec ses deux filles, Lou et Georgia, pour trouver refuge à Memphis, dans la chambre 306 du motel Lorraine, inoccupée depuis ce fameux 4 avril 1968 où Martin Luther King y a été assassiné. Elles partageront leur destin avec la sublime Alabama, Jacqueline Smith, femme de chambre au Lorraine, Grace DePriest, directrice de la chorale d'une petite église baptiste, ou encore Lonzie, le repris de justice devenu photographe pour son ami Aaron. Chacun à sa manière, ces personnages aux destins croisés incarnent le rêve d'égalité pour lequel le révérend King a donné sa vie. Mais quel poids auront leurs ambitions et leurs gestes dans cette Memphis encore marquée par les divisions raciales ? Les secrets de chacun resteront-ils bien gardés ? Et enfin, pourquoi Sonia s'est-elle enfuie avec ses enfants ?Roman réaliste, d’une écriture maîtrisée et de haute tenue littéraire, Motel Lorraine aborde un sujet porteur et universel : réaliser son rêve.

 

 


 

Trois verres de vodka - Dominique Schneidre

JC Lattès - 23 août 2017 - 320 pages

Résumé : Cécile est psy et rêve d’écrire. Tom, étudiant américain, scénariste à ses heures, est venu à Paris pour éviter la conscription et la guerre du Vietnam. Ils se connaissent depuis peu et sont tombés amoureux. Un soir débarque dans leur vie un cinéaste tonitruant, Andrzej Zulawski – et derrière lui, toute la Pologne. Censurés dans leur pays, où peuvent donc aller travailler les artistes de l’Est  ? Dans ces années-là, 1975-1985, l’Occident vit sa pleine liberté alors que les Polonais se battent pour la conquérir. Trop beau, trop séducteur, trop talentueux, Zulawski a déjà tourné La Troisième Partie de la nuit et L’Important c’est d’aimer. Il prépare Possession. Il choisit les plus grandes actrices  : Romy, Isabelle, Sophie. Il emménage chez Cécile et Tom avec pour tout bagage sa machine à écrire, ses convictions artistiques et politiques, mais aussi son sans-gêne, sa mauvaise foi, son outrance et ce regard ambivalent qu’il pose sur ses hôtes, ces Occidentaux qui ont tout et qui n’en font rien. Trois verres de vodka raconte une amitié fascinante entre ces personnages atypiques qui vont se construire ensemble dans cette époque si créative où on ne craignait pas la modernité. Une époque qu’on n’est pas près d’oublier. 

 

 

 

 

Paysage perdu - Joyce Carol Oates

Philippe Rey - octobre 2017 - 400 pages

Résumé : C’est avec un mélange d’honnêteté brute et d’intuition poignante que Joyce Carol Oates revient sur ses années d’enfance et d’adolescence. Enfance pauvre dans une ferme de l’État de New York, qui fourmille de souvenirs : les animaux (notamment une poule rouge avec laquelle Joyce a noué un lien spécial), la végétation, le monde ouvrier, ses grands-parents hongrois dont elle remarque l’étrangeté, surtout celle de son grand-père dur, sale, élégant et taquin qui la terrifiait, ses premières classes à l’école, ses parents aimants et dévoués à leur fille. Des années qui lui offrent à la fois un univers intime rassurant, mais un univers limité, cerné par des territoires inaccessibles, propices à enflammer l’imagination de la jeune fille, du futur écrivain qui trouve là ses premières occasions de fiction. Des territoires où la mort rôde et où les êtres souffrent : cette maison dans la forêt où vivent des enfants qu’elle connaît, battus et abusés par un père violent et ivrogne qui y mettra le feu ; son amie de classe Cynthia, brillante et ambitieuse élève qui se suicidera à l’âge de 18 ans – Joyce culpabilisera de lui avoir survécu ; et sa sœur Lynn Ann, née le jour des 18 ans de Joyce, gravement atteinte d’autisme, qui deviendra violente au point de dévorer littéralement avec les dents les livres de sa grande sœur… Dans ce texte émouvant, Joyce Carol Oates explore le monde à travers les yeux de l’enfant et de la jeune fille qu’elle était, néanmoins consciente des limites de sa mémoire après tant d’années. Mais cette lectrice du premier livre qu’elle adula, Alice au pays des merveilles, sait que la vie est une succession d’aventures sans fin, qui voit se mêler comédie et tragédie, réalité et rêverie.

  

 

Tous les titres de la rentrée littéraire 2O17 chez :

  • Actes Sud : ICI
  • Agullo : ICI
  • Albin Michel : ICI
  • Allary : ICI
  • Alma : ICI
  • Anne Carrière : ICI
  • Au Diable Vauvert : ICI
  • Aux forges de Vulcain : ?
  • Belfond : ?
  • Buchet-Chastel : ICI
  • Calmann-Lévy : ICI
  • Christian Bourgeois : ?
  • Denoël : ICI
  • Don Quichotte : ICI
  • Fayard : ICI
  • Finitude : ICI
  • Flammarion : ICI
  • Fleuve : ICI
  • Gaïa : ICI
  • Gallimard : ICI et ICI et ICI
  • Gallmeister : ICI
  • Globe : ICI
  • Grasset : ICI
  • Héloïse d'Ormesson : ICI
  • Inculte : ICI
  • Joëlle Losfeld : ICI
  • Julliard : ICI
  • L'Archipel : ICI
  • La Table Ronde : ICI
  • Lattès : ICI
  • Le Cherche-Midi : ?
  • Le Dilettante : ICI
  • Le Masque : ICI
  • Le Nouvel Attila : ICI
  • Léo Scheer : ICI
  • Le Rouergue : ICI
  • Le Serpent à Plumes : ICI
  • Les Escales : ICI et ICI
  • Le Tripode : ICI
  • Liana Levi : ICI
  • L'Iconoclaste : ICI
  • L'Observatoire : ICI
  • L'Olivier : ICI
  • Mercure de France : ICI
  • Métailié : ICI
  • Minuit : ICI
  • Mirobole : ICI
  • Noir sur Blanc : ICI
  • Philippe Rey : ICI
  • Piranha : ICI
  • Plein Jour : ICI
  • Plon : ?
  • P.O.L. : ICI
  • Presses de la Cité : ICI
  • Quidam : ICI
  • Rivages : ?
  • Robert Laffont : ICI
  • Sabine Wespieser : ICI
  • Séguier : ICI
  • Seuil : ICI
  • Sonatine : ICI
  • Stock : ICI
  • Verdier : ICI
  • Verticales : ICI
  • Viviane Hamy : ICI
  • Zoé : ICI
  • Zulma : ICI

 

Et pour terminer, voici des liens vers des billets sur la rentrée littéraire avec d'autres sélections : chez Sandrine Tête de Lecture ICI, chez Babelio ICI, 3 billets chez Mes échappées livresques ICI, ICI, et ICI, et chez Jostein ICI.

 

Dites-moi les titres qui vous font envie, mais aussi ceux à côté desquels je suis passée !

 

Au plaisir de vous lire dans les commentaires,

 

Cajou


 

     

     

     

     

    Partager cet article

    Repost 0
    31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 14:11

     

     

     

     

    Comme chaque année depuis 3 ans, je participe au Goodreads Challenge, et je fixe -tropgourmandequejesuis- mon objectif à 100 romans à lire sur l'année !

     

    • En 2O14 : j'ai misérablement échoué à 66 romans.
    • En 2O15, j'ai touché du doigt mon objectif (mais j'ai quand même échoué) : 91 romans.

     

    Et en 2O16, je suis repartie la bouche en coeur, certaine que j'allais enfin réussir, et ... PATATRA, je me suis encore vautrée 

     

     

     

    Bilan 2O16 : 70 romans lus

     

     

    Bon, espérons que 2O17 sera enfiiiiin l'année de mon sacre  

     

     

    Parmi ces 70 lectures, j'ai dressé mon Top & Flop, le meilleur et le pire de ce que j'ai lu cette année ! On commence avec la crème de la crème, mes chouchous, les romans que j'ai adorés, que je n'ai pas pu lâcher, ceux qui m'ont fait vibrer et ressentir une multitude d'émotions

     

     

     

    ToP 10

    (clic sur les numéros pour lire mes billets)

     

    1

     

     

    2

     

     

    3

     

     

    4

     

     

    5

     

     

    6

     

     

    7

     

     

    8

     

     

    9

     

     

    10

     

     

     

    Et enfin, voici 5 lectures que je n'ai pas (du tout) appréciées -voire détestées- pour diverses raisons

     

     

     

     

    FLoP 5

    (clic sur les numéros pour lire mes billets)

     

     

    1. L'usine à clichés de l'année

     

     

     

     

    2. Le raté de l'année

     

     

     

    3. Le délire WTF de l’année

     

     

     

    4. Le Jesuiscomplètementpasséeàcôté de l’année

     

     

     

    5. La déception de l'année

     

     

     

    6. Puis quelques très BOF aussi

     

     

     

    Et vous, avez-vous un top/flop 2O16 ?

     

     

    Je vous souhaite de passer un très beau réveillon  et que 2O17 soit un bon cru !

     

    Cajou

     

     

    Partager cet article

    Repost 0
    5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 10:04

     

     

     

    Oyé Oyé

     

    Ça y est, Priceminister revient avec ses "matchs de la rentrée littéraire", cru 2016.

     

    Je participe aux matchs depuis leur création, et cette année est un peu particulière pour moi car on m'a demandé d'être l'une des marraines de cette édition . Quel honneur et quel bonheur ! C'est pourquoi depuis juillet, j'enchaîne avec joie les lectures de la rentrée littéraire, afin de trouver 3 romans qui me semblent à la hauteur pour vous plaire et pour être dignes de ces matchs.

     

    Je vous rappelle le principe des matchs : vous choisissez 1 roman parmi ces 15 titres de la rentrée littéraire (3 titres choisis par chacune des 5 marraines), et après le tirage au sort, vous aurez peut-être la chance de faire partie des centaines d'heureux élus (de France, Belgique, Suisse et Luxemboug) qui recevront ce roman gratuitement, en l'échange d'une critique.

     

    Ma sélection

     

    (hé oui, pour une fois vous voyez ma tête puisque j'ai du faire

    des photos pour le site Internet de l'opération)

     

    Pourquoi ces 3 titres ?

     

     

    "Chanson douce", parce que l'atmosphère de ce roman est noire à souhait : un malaise palpable et quelques scènes aussi anodines que glaçantes.

    Mon avis : ICI

     

     

     

     

     

     

    "Là où elle repose" parce que j'ai encore préféré ce roman à "Amelia" (1er roman de l'auteur) et que j'ai trouvé que c'était un thriller très addictif offrant une belle galerie de personnages.

    Mon avis : ICI

     

     

     

     

    "Je m'appelle Leon" parce que c'est un premier roman et qu'il mélange habilement rires et larmes pour offrir un récit très touchant.

    Mon avis : ICI

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et les 12 autres romans …?

     

     

    Retrouvez dès maintenant les sélections des autres marraines sur leur blog (en cliquant sur leur nom) : Leiloona, Antigone, Sylire et Moka. Et sachez que nous avons toutes mis beaucoup de soin, de sérieux et de coeur pour choisir cette sélection dont la grande variété n'est pas due au hasard. Et encore un énorme merci à Alexia et Leiloona pour leur confiance, car c'est une très belle aventure que vous m'avez offerte.

     

    Pour les règles de participation, les délais, le formulaire d'inscription, et toutes les modalités, c'est sur le blog de Priceminister que ça se passe :  ICI.

     

    Et s'il vous plaît, n'oubliez pas de me dire en commentaire ce que vous allez choisir comme titre, je suis trèèèès curieuse de le savoir

     

     

     

     

    Enfin, un petit bonus, Monsieur Cajou a du jouer au paparazzi pour réussir à obtenir un cliché "satisfaisant" pour envoyer à Priceminister, avec des poses naturelles ou pas du tout, souriante ou pas du tout, avec les yeux ouverts ou pas du tout, bizarre ou pas du tout, sérieuse ou pas du tout, figée ou pas du tout, avec les cheveux hors du visage ou pas du tout, etc. ... alors voilà un petit aperçu de cette séance photo

     

    (et on ne se moque pas, s'il vous plaît )

     

     

     

    Et n'oubliez, dites-moi en commentaire ce que vous allez choisir comme titre

     

     

     

     

     

    Partager cet article

    Repost 0
    5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 19:22

     

     

     

    Comme chaque année, je ne peux m'empêcher de fouiner sur les sites des éditeurs et les sites de ventes en ligne pour lire les résumés des romans de la rentrée littéraire. Et comme chaque année, j'en ressors avec une multitude d'envies de lecture.

     

    Et je vous présente donc 56 romans (soit seulement 10 %) qui ont retenu mon attention parmi les 560 titres de cette rentrée 2016.

     

    Vous trouverez d'autres listes plus complètes chez Jostein ICI , ou chez Bricabook ICI, ou chez Pretty Books ICI, ou chez Adepte du livre ICI, ICI, ICI, ICI, ICI et ICI.

     

     

     

     

    Là où elle repose - Kimberly McCreight

    Éditions du Cherche-Midi - Sortie : 18 août 2016 (560 pages)

    Résumé :  À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables. « Non seulement Kimberly McCreight nous donne un thriller d’une rare intensité, mais elle crée un véritable monde dans lequel nous nous laissons totalement engloutir. C’est un roman captivant et magnifique. » Gillian Flynn

     

     

     

    Avant que tout se brise - Megan Abbott

    Éditions Du Masque - Sortie : 24 août 2016 (416 pages)

    Résumé : Elle a les épaules élancées, les hanches étroites et des yeux sombres qui transpirent une détermination presque glaçante. À quinze ans, Devon est le jeune espoir du club de gymnastique Belstars, l'étoile montante sur qui se posent tous les regards, celle qui suscite tour à tour l'admiration et l'envie. Quand on est les parents d'une enfant hors norme, impossible de glisser sur les rails d'une vie ordinaire. C'est du moins ce que pense Katie, la mère de Devon, qui se dévoue corps et âme à la réussite de sa fille, même si cela demande des sacrifices. Lorsqu'un incident tragique au sein de leur communauté réveille les pires rumeurs et jalousies, Katie flaire le danger s approcher de sa fille et sort les griffes. Rien ni personne ne doit déconcentrer sa fille ou entraver la route toute tracée pour elle. Mais les rumeurs ne sont pas toujours infondées... et les enfants rarement conscients des montagnes qu on déplace pour eux. Reste à déterminer quel prix Katie est  prête à payer pour voir Devon atteindre le sommet.

     

     

     

     

    Je m'appelle Leon - Kit de Waal

    Éditions Kero - Sortie : 25 août 2016 (352 pages)

    Résumé : Leon, 9 ans, est un garçon courageux. Quand un jour sa mère n’arrive plus à se lever le matin, il s’occupe de son demi-frère Jake. Quand l’assistante sociale emmène les deux garçons chez Maureen au gros ventre et aux bras de boxeur, c’est lui qui sait de quoi le bébé a besoin. Mais quand on lui enlève son frère et qu’on lui dit que chez ses nouveaux parents il n’y a pas de place pour un grand garçon à la peau sombre, c’en est trop. Heureusement Leon rencontre Tufty, qui est grand et fort, qui fait du vélo comme lui et qui, dans son jardin, lui apprend comment prendre soin d’une petite plante fragile. Mais Leon n’oublie pas sa promesse de retrouver Jake et de réunir les siens comme avant. Le jour où il entend une conversation qui ne lui était pas destinée, il décide de passer à l’action… Émouvant, dramatique mais aussi jubilatoire, Je m’appelle Leon évoque de façon éloquente la force de l’amour, le lien indéchirable entre frères, et ce qui, en fin de compte, fait une famille.

     

     

     

    Le sang du monstre - Ali Land

    Éditions Sonatine - Sortie : 29 septembre 2016 (192 pages)

    Résumé : J’ai raconté l’histoire, encore. Et encore. Je leur ai tout raconté. Enfin. Presque tout. Après avoir dénoncé sa mère, une tueuse en série, Annie, 15 ans, a été placée dans une famille d’accueil aisée, les Thomas-Blythe. Elle vit aujourd’hui sous le nom de Milly Barnes et a envie, plus que tout, de mener une existence normale et d’être quelqu’un de bien. Elle a néanmoins beaucoup de difficultés à communiquer avec les ados de son âge et préfère les enfants plus jeunes, plus particulièrement une petite fille vulnérable du voisinage. Sous son nouveau toit, elle est la proie des brimades de Phoebe, la fille des Thomas-Blythe, qui ignore tout de sa véritable identité. À l’ouverture du procès de la mère de Milly, qui fait déjà la une de tous les médias, la tension monte d’un cran pour la jeune fille dont le comportement va bientôt se faire de plus en plus inquiétant. Le Sang du monstre est un thriller obsédant : la voix de Milly se fait hypnotique, dérangeante, addictive. Elle est, dans tous les cas, suffisamment singulière pour tenir le lecteur en haleine constamment, et soulever des interrogations aussi terribles que passionnantes.

     

     

     

    Station Eleven - Emily St. John Mandel

    Éditions Rivages - Sortie : 24 août 2016 (480 pages)

    Résumé : Une pandémie foudroyante a décimé la civilisation. Une troupe d’acteurs et de musiciens nomadise entre de petites communautés de survivants pour leur jouer du Shakespeare. Ce répertoire classique en est venu à représenter l’espoir et l’humanité au milieu des étendues dépeuplées de l’Amérique du Nord. Centré sur la pandémie mais s’étendant sur plusieurs décennies avant et après, Station Eleven entrelace les destinées de plusieurs personnages dont les existences ont été liées à celle d’un acteur connu, décédé sur scène la veille du cataclysme en jouant Le Roi Lear. Un mystérieux illustré, Station Eleven, étrangement prémonitoire, apparaît comme un fil conducteur entre eux…

     

     

     

    The Girls - Emma Cline

    Éditions de la Table Ronde - Sortie : 25 août 2016 (336 pages)

    Résumé : Le Nord de la Californie, à l’époque tourmentée de la fin des années 1960. Evie Boyd a quatorze ans, elle vit seule avec sa mère, que son père vient de quitter. Fille unique et mal dans sa peau, elle n’a que Connie, son amie d’enfance. Mais les deux amies se disputent dès le début de l’été qui précède le départ en pension d’Evie. Un après-midi, elle aperçoit dans le parc où elle est venue traîner, un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l’atmosphère d’abandon qui les entoure la fascinent. Très vite, Evie tombe sous la coupe de Suzanne, l’aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d’une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais aux yeux d’Evie, il est exotique, excitant, électrique, et elle veut à tout prix s’y faire accepter. Tandis qu’elle passe de moins en moins de temps chez sa mère, et tandis que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche à grands pas d’une violence impensable, et de ce moment dans la vie d’une adolescente où tout peut basculer. Dense et rythmé, le remarquable premier roman d’Emma Cline est saisissant de perspicacité psychologique. Raconté par une Evie adulte mais toujours cabossée, comme jamais remise de son expérience sectaire ni de son enfanceballotée, il est un portrait indélébile des filles comme des femmes qu’elles deviennent.

     

     

     

    D'extase et d'amour féroce - Dylan Landis
    Éditions Plon - Sortie : 18 août 2016 (256 pages)

    Résumé : Le bouleversant roman d'apprentissage d'une jeune femme dans le New York bohème des années 1970. New York, Greenwich Village, années 1970. Rainey Royal, quatorze ans, habite une maison autrefois élégante mais aujourd'hui délabrée. Elle vit avec son père, musicien de jazz culte, qui mène une existence bohème dans cette grande demeure ouverte à tous. Sa mère ayant déserté le foyer pour aller vivre dans un ashram, Rainey est livrée à elle-même, proie facile pour les protégés de son père qui vont et viennent dans la maison. À l'extérieur, l'adolescente rebelle se révèle forte et cruelle, violente même, jouant du pouvoir de séduction qu'elle exerce sur les autres pour trouver son chemin. Avec une élégance rare, Dylan Landis dessine le portrait d'une jeune fille à la fois conquérante et vulnérable. Personnage envoûtant, Rainey Royal déploie sa beauté au fil de ce bouleversant roman d'apprentissage.

     

     

     

    Une nuit, Markovitch - Ayelet Gundar-Goshen

    Presses de la Cité - Sortie : 25 août 2016 (480 pages)

    Résumé : 1939. Zeev Feinberg et Yacoov Markovitch quittent leur petit village de Palestine, direction l'Allemagne, où ils ont pour mission d'épouser de jeunes Juives afin de les sauver des griffes des nazis. De retour chez eux, ils leur redonneront leur liberté en divorçant. Mais si Zeev a bien l'intention de retrouver la femme qu'il aime et son enivrant parfum d'orange, Yacoov, lui, ne tient pas à laisser partir Bella, « la plus belle femme qu'il ait vue de sa vie ». Cette dernière est pourtant déterminée à s'en séparer... À travers le destin de personnages inoubliables, Ayelet Gundar-Goshen signe une fresque tour à tour drôle, tendre et déchirante, avec pour toile de fond la création de l'État d'Israël.

     

     

     

    Ne sautez pas - Frédéric Ernotte

    Éditions Lajouanie - Sortie : 26 août 2016 (pages)

    Résumé : Est-ce forcément mal de ne pas faire le bien ? Assis sur le toit d'un des plus hauts gratte-ciel de Bruxelles, Mathias est songeur. Les jambes du laveur de vitres balancent dans le vide à plus de cent mètres du sol. Alors qu'il réfléchit au travail d'intérêt général que la justice lui a imposé (vendre en porte à porte des gadgets pour une association humanitaire), un homme paniqué surgit derrière lui. Mathias ne le sait pas encore, mais la minute qui va suivre va radicalement changer sa vie. Un engrenage impitoyable vient de s'enclencher…

     

     

     

    Anna - Niccolo Ammaniti

    Éditions Grasset - Sortie : 31 août (320 pages)

    Résumé : Sicile, 2020. Un virus mortel, « la Rouge », a déferlé sur l’Europe quatre ans auparavant et décimé la population adulte ; les jeunes, eux, sont protégés jusqu'à l'âge de la puberté. Anna se retrouve seule avec Astor, son petit frère de quatre ans. Elle doit affronter le monde extérieur avec ses cadavres, ses charognards, ses chiens errants et affamés, l’odeur pestilentielle, pour trouver, quand il en reste, des médicaments, des bougies, des piles, des boîtes de conserve, avec comme unique guide dans cette lutte pour la survie, le cahier d’instructions que lui a légué leur mère avant d’être emportée par la maladie. Lorsqu’Astor disparaît, Anna part à sa recherche, prête à défier les bandes d’enfants sauvages qui errent à travers les rues désertes, les centres commerciaux et les bois. Mais l'ordre appartient au passé et les règles d'autrefois ont été oubliées. Pour réussir à sauver Astor, Anna va devoir en inventer de nouvelles, parcourant ce monde à l'abandon où la nature a repris ses droits, ne laissant que les vestiges d'une civilisation qui a couru à sa propre perte. Une véritable odyssée des temps modernes où s'entremêlent lumière et ténèbres, un duel permanent entre la vie et la mort.

     

     

     

    Nos âmes la nuit - Kent Haruf

    Éditions Robert Laffont - Sortie : 1 septembre 2016 (180 pages)

    Résumé : Dans la petite ville de Holt, Colorado, dans une Amérique profonde et isolée, Addie, une septuagénaire, veuve depuis des décennies, fait une étrange proposition à son voisin, Louis, également veuf : voudrait-il bien passer de temps à autre la nuit avec elle, simplement pour parler, pour se tenir compagnie ? La solitude est parfois si dure... Bravant les cancans, Louis se rend donc régulièrement chez Addie. Ainsi commence une très belle histoire d'amour, lente et paisible, faite de confidences chuchotées dans la nuit, de mots de réconfort et d'encouragement. Une nouvelle jeunesse apaisée, toute teintée du bonheur de vieillir ensemble. Mais voilà, les choses ne vont pas se passer si simplement, les cancans vont bon train, et les familles s'en mêlent... Que va-t-il advenir de cette bulle de douceur si précieuse qu'Addie et Louis avaient réussi à construire ?

     

     

     

    Lux - Maud Mayeras

    Éditions Anne Carrière - Sortie : 6 octobre 2016 (380 pages)

    Résumé : C’est l’histoire d’un retour, d’une sentence et d’une vague qui monte à l’horizon. 2016. Antoine Harelde débarque à Ceduna, dans les terres arides du sud de l’Australie. Vingt ans auparavant, il a passé un été dans cette petite ville perdue et, en l’espace de trois mois qui l’ont vu quitter l’adolescence, il a connu la joie, l’amitié, l’amour et l’horreur. Aujourd’hui il est un homme. Il n’a pas oublié, il n’a rien pardonné. Mais la justice prend d’étranges et inquiétantes couleurs à la lumière de l’apocalypse. Ballade meurtrière sur fond de fin des temps, Lux est le roman de la confirmation d’une jeune auteure au sommet de son art.

     

     

     

    Une mort qui en vaut la peine - Donald Ray Pollock

    Éditions Albin Michel - Sortie : 3 octobre 2016 (? pages)

    Résumé (traduit par mes soins à partir de Goodreads) : Un roman noir, électrifiant, perturbant, et étonnament drôle. Nous sommes en 1917 à la frontière qui sépare la Géorgie de l'Alabama. Fermier ruiné, Pearl Jewett mène une misérable existence avec ses 3 jeunes fils : Cane (l'aîné, beau, intelligent) , Cob (court sur pattes, massif, un peu lent), et Chimney (le benjamin, souffreteux et colérique). A plusieurs centaines de kilomètres dans le Sud de l'Ohio, un fermier du nom d'Ellsworth Fiddler vit avec son fils, Eddie, et sa femme, Eula. Après avoir dilapidé toute la fortune de sa famille, sa vie prend un tour surprenant, inoubliable et violent qui l'amènera à croiser la route des Jewetts. Rien de bon ne peut naître de cette rencontre. Ou alors peut-être que si ? Dans la tradition gothique de Flannery O'Connor et Cormac McCarthy, avec une bonne dose de violence cinématographique digne de Sam Peckinpah, Quentin Tarantino et des Frères Coen, les destins des Jewetts et des Fiddlers vont se percuter d'une façon aussi sombre que terrifiante.

     

     

     

    Les Petites Chaises rouges - Edna O'Brien

    Éditions Sabine Wespieser - Sortie : 8 septembre 2016 (376 pages)

    Résumé : Dès qu’il franchit le seuil de l’unique pub ouvert dans ce trou perdu d’Irlande, l’étranger suscite la fascination. Vladimir Dragan est originaire du Monténégro. Il entend s’établir comme guérisseur. On lui trouve un logement, un cabinet médical, et sa première cliente, une des quatre nonnes du lieu, sort de sa séance totalement régénérée. Rien d’étonnant à ce que Fidelma, très belle et mariée à un homme bien plus âgé qu’elle, tombe sous le charme. L’idylle s’interrompt quand Dragan est arrêté. Recherché par toutes les polices, il a vécu à Cloonoila sous un faux nom. Inculpé pour génocide, nettoyage ethnique, massacres, tortures, il est emmené à La Haye, où il rendra compte de ses crimes. Le titre choisi par Edna O’Brien s’éclaire alors, ainsi que l’introduction rappelant que 11 541 petites chaises rouges avaient été installées à Sarajevo en 2012 pour commémorer la mémoire des victimes du siège. Le vrai sujet de cet extraordinaire roman n’est pourtant pas la guerre civile de Bosnie, ni la figure de Radovan Karadzic, dont il s’inspire. Avec une infinie tendresse et une infinie compassion, la grande romancière irlandaise se penche sur le destin d’une femme ordinaire, que sa naïveté a rendue audacieuse, et dont l’existence a été ravagée pour avoir vécu, sans savoir à qui elle avait affaire, une brève histoire d’amour avec l’un des monstres les plus sanguinaires du XXe siècle.

     

     

     

    Je suis une fille de l'hiver - Laurie Halse Anderson

    Éditions La Belle Colère - Sortie : 6 octobre 2016 (278 pages)

    Résumé : Lia et Cassie étaient meilleures amies depuis l’école primaire. Chacune a développé son propre trouble alimentaire qui ne les mène nulle part si ce n’est au désastre. Les « filles de l’hiver », prisonnières de glace dans des corps fragiles, et concurrentes dans la course mortelle à la minceur.

     

     

     

    Un Coeur sombre - R.J. Ellory

    Éditions Sonatine - Sortie : 6 octobre 2016 (560 pages)

    Résumé : Combien de temps peut-on échapper à sa conscience ? Sous sa façade respectable, Vincent Madigan, mauvais mari et mauvais père, est un homme que ses démons ont entraîné dans une spirale infernale. Aujourd’hui, il a touché le fond, et la grosse somme d’argent qu’il doit à Sandià, le roi de la pègre d’East Harlem, risque de compromettre son identité officielle, voire de lui coûter la vie. Il n’a plus le choix, il doit cette fois franchir la ligne jaune et monter un gros coup pour pouvoir prendre un nouveau départ. Il décide donc de braquer 400 000 dollars dans une des planques de Sandià. Mais les choses tournent très mal, il doit se débarrasser de ses complices, et un enfant est blessé lors d’échanges de tirs. Comble de malchance, le NYPD confie l’enquête à la dernière personne qu’il aurait souhaité. Rongé par l’angoisse et la culpabilité, Madigan va s’engager sur la dernière voie qu’il lui reste : celle d’une impossible rédemption...Jamais l’expression d’anti-héros n’aura été aussi pertinente. Avec ce portrait passionnant et sans concession, R. J. Ellory creuse au plus profond de la conscience d’un homme au cœur sombre pris dans une spirale de violence, pour tenter d’en faire resurgir toute l’humanité enfouie.

     

     

     

    Un paquebot dans les arbres - Valentine Goby

    Éditions Actes Sud - Sortie : 17 août 2016 (272 pages)

    Résumé : Au milieu des années 1950, Mathilde sort à peine de l’enfance quand la tuberculose envoie son père et, plus tard, sa mère au sanatorium d’Aincourt. Cafetiers de La Roche-Guyon, ils ont été le coeur battant de ce village des boucles de la Seine, à une cinquantaine de kilomètres de Paris. Doué pour le bonheur mais totalement imprévoyant, ce couple aimant est ruiné par les soins tandis que le placement des enfants fait voler la famille en éclats, l’entraînant dans la spirale de la dépossession. En ce début des Trente Glorieuses au nom parfois trompeur, la Sécurité sociale protège presque exclusivement les salariés, et la pénicilline ne fait pas de miracle pour ceux qui par insouciance, méconnaissance ou dénuement tardent à solliciter la médecine. À l’âge où les reflets changeants du fleuve, la conquête des bois et l’insatiable désir d’être aimée par son père auraient pu être ses seules obsessions, Mathilde lutte sans relâche pour réunir cette famille en détresse, et préserver la dignité de ses parents, retirés dans ce sanatorium – modèle architectural des années 1930 –, ce grand paquebot blanc niché au milieu des arbres.

     

     

     

    Watership Down - Richard Adams

    Monsieur Toussaint Louverture Éditions - Sortie : 15 septembre 2016 (544 pages)

    Résumé :  C'est parfois dans les collines verdoyantes et idylliques que se terrent les plus terrifiantes menaces. C'est là aussi que va se dérouler cette vibrante épopée de courage, de loyauté et de survie. Menés par le valeureux Hazel, une poignée de braves choisit de fuir l'inéluctable destruction de leur foyer. Prémonitions, ruses, légendes vont aider ces héros face à mille ennemis et les guider jusqu'à leur terre promise, Watership Down. Mais l'aventure s'arrêtera-t-elle là ? Aimé par des millions de lecteurs, l'envoûtant roman de Richard Adams fait partie de ces odyssées sombres néanmoins parcourues d'espoir et de poésie. Vous sentirez le sang versé. Vous tremblerez face aux dangers. Vous craindrez la mort. Et plus que tout, vous ressentirez l'irrépressible désir de savoir ce qui va se passer.

     

     

     

    Le Verger de Marbre - Alex Taylor

    Éditions Gallmeister - Sortie : 18 août 2016 (288 pages)

    Résumé : En plein Kentucky rural, la Gasping River déploie son cours au milieu des falaises de calcaire et des collines couvertes de champs de maïs et de soja. Un soir où il remplace son père, qui conduit le ferry parcourant la rivière dans les deux sens, le jeune Beam Sheetmire tue un passager qui tente de le dévaliser. Mais sa victime est le fils de Loat Duncan, puissant homme d’affaires local et assassin sans pitié. Toujours accompagné de ses chiens menaçants, Loat est lui-même porteur d’un lourd secret concernant le passé de Beam. Aidé par son père, le jeune homme prend la fuite, tandis que Loat et Elvis, le shérif, se lancent à ses trousses.

     

     

     

    Je sais pas - Barbara Abel

    Éditions Belfond - Sortie : 6 octobre 2016 (? pages)

    Résumé : Une belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar. Une enfant de 5 ans a disparu. Que s'est-il passé dans la forêt ? A 5 ans, on est innocent, dans tous les sens du terme. Pourtant, ne dit-on pas qu'une figure d'ange peut cacher un coeur de démon ?

     

     

     

    Aquarium - David Vann

    Éditions Gallmeister - Sortie : 3 octobre 2016 (280 pages)

    Résumé : Caitlin, douze ans, habite avec sa mère dans un modeste appartement d’une banlieue de Seattle. Afin d’échapper à la solitude et à la grisaille de sa vie quotidienne, chaque jour, après l’école, elle court à l’aquarium pour se plonger dans les profondeurs du monde marin qui la fascine. Là, elle rencontre un vieil homme qui semble partager sa passion pour les poissons et devient peu à peu son confident. Mais la vie de Caitlin bascule le jour où sa mère découvre cette amitié et lui révèle le terrible secret qui les lie toutes deux à cet homme.

     

     

     

     

    Là où les lumières se perdent - David Joy

    Éditions Sonatine - Sortie : 25 août 2016 (320 pages)

    Résumé : Caroline du Nord. Dans cette région perdue des Appalaches, McNeely est un nom qui ne laisse pas indifférent, un nom qui fait peur, un nom qui fait baisser les yeux. Plus qu’un nom, c’est presque une malédiction pour Jacob, dix-huit ans, fils de Charly McNeely, baron de la drogue local, narcissique, violent et impitoyable. Amoureux de son amie d’enfance, Maggie Jenkins, Jacob n’a guère l’occasion de se montrer romantique. Il est le dauphin, il doit se faire craindre et respecter, régler les affaires de son père de la façon la plus expéditive qui soit. Après un passage à tabac qui tourne mal, Jacob se trouve confronté à un dilemme : doit-il prendre ses responsabilités et payer pour ses actes afin d’aller vers la lumière, ou bien s’enfoncer encore dans les ténèbres en suivant la voie paternelle ? Alors que le filet judiciaire se resserre autour de lui, Jacob a encore l’espoir de sauver son âme pour mener une vie normale avec Maggie. Mais cela ne pourra se faire sans qu’il affronte son père, bien décidé à le retenir près de lui. Avec ce premier roman aussi sombre que déchirant, qui évoque tout autant la série Top of the Lake que Seul le silence de R.J. Ellory, David Joy nous conte l’histoire d’un jeune homme qui tente par tous les moyens d’échapper à l’héritage de la violence et aux péchés de sa famille.

     

     

     

    Les mains lâchées - Anaïs Llobet

    Éditions Plon - Sortie : 18 aout 2016 (160 pages)

    Résumé : Une vague monstrueuse, soulevée par un typhon meurtrier, dévaste les Philippines en quelques minutes et ravage sa myriade d’îles. Sur l’une d’elles, Madel reprend connaissance, seule au milieu du chaos. Jan, l’homme qu’elle aime, a disparu. Et elle a lâché la main de l’enfant qu’il lui avait confié. Au prix d’une difficile anesthésie des sentiments, la jeune journaliste se plonge dans son travail, en équilibre entre information et voyeurisme, quand tous les médias du monde se tournent vers les Philippines. Recueillir la parole survivante, nouer des liens avec les rescapés, c’est conjurer la mort. Mais un typhon de cette violence ne laisse jamais en paix ceux qu’il a épargnés.

     

     

     

    Un enfant plein d'angoisse et très sage - Stéphane Hoffmann

    Éditions Albin Michel - Sortie : 17 août 2016 (272 pages)

    Résumé :  Dans ce portrait de famille peu banal, on croise une ex-vedette de music-hall, un dandy londonien qui soigne son ennui au champagne, un petit chien bien imprudent, des virées à Londres et Monaco, une traversée du Lac Majeur, des blessures d'amour mal guéries et un enfant qui cherche la liberté. Antoine n'a que 13 ans, mais déjà la maturité d'un vieux sage. Délaissé par ses richissimes parents, il tente vainement de réunir ces deux monstres d'égoïsmes. Entre le clafoutis et la Rolls Royce, le jeune adolescent raconte les mensonges des adultes dans une comédie sophistiquée pleine de cynisme et d'humour. Stéphane Hoffmann sait rire des choses graves et nous émouvoir du spectacle souvent pitoyable des grandes personnes.

     

     

     

    New York, esquisses nocturnes - Molly Prentiss

    Éditions Camann-Lévy - Sortie : 17 août (416 pages)

    Résumé : Au début des années 80, le downtown de New York est le centre de l’univers, un terrain de jeu revêche, encore hermétique à la menace de l’embourgeoisement. Artistes et écrivains s’y mêlent dans des squats  insalubres où leurs rêves de reconnaissance prennent des formes multiples. Parmi eux, Raul Engales, un peintre argentin en exil, fuyant son passé et la « guerre sale » qui a enflammé son pays. S’affamant pour payer son matériel, il peint le jour d’immenses toiles mettant en scène les spectres qu’il croise la nuit. Un soir, il attire l’attention de James Bennett, critique d’art en vogue du New York Times, proche de Basquiat, Warhol et Keith Haring. Tandis que l’ascension fulgurante de l’un entraîne l’autre sous les projecteurs, une double tragédie les frappe. Dans ce chaos, Lucy, l’amante enjouée de Raul, échappée d’une obscure banlieue de l’Idaho, tente de les extraire de leur détresse. Entre peintre, critique et muse se dessine alors un triptyque amoureux étourdissant.

     

     

     

    Le syndrome de la vitre étoilée - Sophie Andriansen

    Fleuve Éditions - Sortie : 25 août 2016 (352 pages)

    Résumé : Un garçon, une fille, dix ans de vie commune. De cette équation parfaite naît le désir d'enfant. Puis les difficultés arrivent. Le désir se transforme. Le garçon et la fille aussi. Un couple sur cinq connaît des difficultés pour avoir un enfant. Derrière cette proportion, combien d'autres statistiques ? De formules intrusives ? De conseils " bienveillants " ? De boîtes de tampons ? De pieds dans les étriers ? D'amis auxquels on ment ? De bouteilles éclusées ? Combien de pensées magiques pour conjurer le sort et cette foutue proportion ? Voilà des questions – des obsessions – que la narratrice de ce roman tente d'éclairer sous un jour nouveau en découpant sa pensée comme on range la commode de son adolescence. Ce qui démarrait comme un chemin de croix frappe par sa lucidité, sa drôlerie, sa cruauté et prend la forme du journal rétroéclairé d'une jeune femme qui découvre le pouvoir d'être libre.

     

     

    Riquet à la houppe - Amélie Nothomb

    Éditions Albin Michel - Sortie : 17 août 2016 (198 pages)

    Résumé : « L’art a une tendance naturelle à privilégier l’extraordinaire. »

     

     

     

    Pour faire l'amour - Howard Jacobson

    Éditions Camann-Lévy - Sortie : 17 août 2016 (400 pages)

    Résumé : Et si choisir un amant à sa femme était le meilleur moyen de ne pas la perdre ?De son propre aveu, Felix Quinn est un homme parfaitement heureux. Il détient l’une des plus anciennes boutiques de livres rares de Londres et prend un plaisir infini à se plonger dans des textes oubliés. Marié à la divine Marisa, il en est éperdument amoureux, mais une crainte grandit en lui : la perdre. L’enfance de Felix lui a appris que l’amour ne va pas sans la perte, il choisit donc de la devancer en orchestrant la propre trahison de son épouse. Ainsi Marius, minutieusement choisi par Felix, entre-t-il dans la vie intime de Marisa. Felix pense alors embrasser une nouvelle forme de sérénité, or il se trouve aussitôt en prise avec un autre démon : la jalousie. Pour faire l’amour est un roman corrosif sur le sentiment d’amour et son contraire, la masculinité de l’émoi, l’obsession charnelle et la nature polymorphe de la jalousie. L’écriture ciselée de Howard Jacobson, à l’humour piquant impérieux, n’aura jamais été aussi animée. Elle nous sert de guide malicieux pour explorer ici la topologie du mariage, entre honnêteté et provocation pure.

     

     

     

    Le rouge vif de la rhubarbe - Audur Ava Olafsdottir

    Éditions Zulma - Sortie : 1er septembre 2016 (160 pages)

    Résumé : Souvent aux beaux jours, Ágústína grimpe sur les hauteurs du village pour s’allonger dans le carré de rhubarbe sauvage, à méditer sur Dieu, la beauté des nombres, le chaos du monde et ses jambes de coton. C’est là, dit-on, qu’elle fut conçue, avant d’être confiée aux bons soins de la chère Nína, experte en confiture de rhubarbe, boudin de mouton et autres délices. Singulière, arrogante et tendre, Ágústína ignore avec une dignité de chat les contingences de la vie, collectionne les lettres de sa mère partie aux antipodes à la poursuite des oiseaux migrateurs, chante en solo dans un groupe de rock et se découvre ange ou sirène sous le regard amoureux de Salómon. Mais Ágústína fomente elle aussi un grand voyage : l’ascension de la « Montagne », huit cent quarante-quatre mètres dont elle compte bien venir à bout, armée de ses béquilles, pour enfin contempler le monde, vu d’en haut…

     

     

     


    Beaux rivages - Nina Bouraoui

    Éditions JC Lattès - Sortie : 24 août 2016 (250 pages)

    Résumé : C’est une histoire simple, universelle. Après huit ans d’amour Adrian quitte A. pour une autre femme. Beaux Rivages est la radiographie de leur séparation. Mon roman (comme pris dans un segment) débute avec les attentats de janvier 2015 et s’achève avec ceux de novembre. J’y voyais une forme d’écho et de lien. En dépit de l’âge, du sexe, de la nationalité, de la condition sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d’amour, comme si la tristesse formait, à elle seule, une communauté. Nous passons tous par les mêmes phases, d’abattement, de désespoir, de colère, de manque, de haine, d’apaisement enfin. Nous développons tous les mêmes défenses et les mêmes stratégies. Faisant ce constat, j’ai écrit Beaux rivages pour tous les « quittés » du monde. Pour tous ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur. Pour tous ceux qui pensent qu’ils ne sauront plus vivre sans l’autre et qu’ils ne sauront plus aimer un autre. Pour comprendre aussi comment un abandon en ressuscite d’autres. Pourquoi ne plus être aimé nous rend si nu, être trahi, si désarmé. Et pour savoir enfin que l’amour triomphera toujours.

     

     

     

    La mésange et l'ogresse - Harold Cobert

    Éditions PLON - Sortie : 18 août 2016 (350 pages)

    Résumé : 26 juin 2003. « L'ogre des Ardennes », Michel Fourniret, est arrêté en Belgique.
    22 juin 2004. Après un an d'interrogatoires, son épouse Monique Olivier – qu'il surnomme sa « mésange » – révèle une partie du parcours criminel de son mari, au moment où, faute de preuves, la justice belge s’apprête à le libérer. Il finira par être condamné à la perpétuité incompressible ; Monique Olivier, accusée de complicité et de non-dénonciation de meurtres, écopera elle aussi de la perpétuité, assortie de vingt-huit ans de sûreté. Plongée au cœur du mal absolu pendant cette année traque, cette enquête romanesque fait alterner les points de vue du commissaire chargé de l'affaire et de Monique Olivier elle-même, pour s'intéresser pour la première fois à celle qui reste une énigme : victime ou complice? instrument ou cerveau diabolique? Mésange ou ogresse?

     

     

     

    Mazie, sainte patronne des fauchés et des assoiffés - Jami Attenberg

    Éditions Les Escales - Sortie : 18 août 2016 (448 pages)

    Résumé : Personnage haut en couleur, Mazie Phillips tient la billetterie du Venice, cinéma new-yorkais du Bowery, quartier populaire du sud de Manhattan où l’on croise diseuse de bonne aventure, mafieux, ouvriers, etc. Le jazz vit son âge d’or, les idylles et la consommation d’alcool – malgré la Prohibition – vont bon train. Mazie aime la vie, et ne se fait jamais prier pour quitter sa « cage » et faire la fête, notamment avec son amant « le capitaine ». Avec l’arrivée de la Grande Dépression, les sans-abri affluent dans le quartier et la vie de Mazie bascule. Elle aide sans relâche les plus démunis et décide d’ouvrir les portes du Venice à ceux qui ont tout perdu. Surnommée « la reine du Bowery », elle devient alors une personnalité incontournable de New York. Dans ce roman polyphonique, Jami Attenberg nous fait découvrir Mazie – dont on entend la gouaille à travers les lignes de son journal intime –, mais aussi Sœur Ti, son unique amie, sa sœur Jeanie, l’agent Mack Walters, porté sur la bibine et qui aime flirter avec elle… Le lecteur découvre, fasciné, une personnalité hors du commun et tout un monde bigarré et terriblement attachant.

     

     

     

    Soyez imprudents les enfants - Véronique Ovaldé

    Éditions Flammarion - Sortie : 17 août 2016 (400 pages)

    Résumé : « Soyez imprudents les enfants », c’est le curieux conseil qu’on a donné à tous les Bartolome lorsqu’ils n’étaient encore que de jeunes rêveurs – et qui explique peut-être qu’ils se soient aventurés à changer le monde. « Soyez imprudents les enfants », c’est ce qu’aimerait entendre Atanasia, la dernière des Bartolome, qui du haut de ses 13 ans espère ardemment qu’un événement vienne bousculer sa trop tranquille adolescence. Ce sera la peinture de Roberto Diaz Uribe, découverte un matin de juin au musée de Bilbao. Que veut lui dire ce peintre, qui a disparu un beau jour et que l’on dit retiré sur une île inconnue ? Atanasia va partir à sa recherche, abandonner son pays basque natal et se frotter au monde. Quitte à s’inventer en chemin.Dans ce singulier roman de formation, Véronique Ovaldé est comme l’Espagne qui lui sert de décor : inspirée, affranchie et désireuse de mettre le monde en mouvement. Alors qu'elle a 13 ans, Atanasia Bartolome a comme une révélation devant une toile du peintre Roberto Diaz Uribe. Elle découvre qu'il est un cousin de son père et souhaite savoir ce que cherche à lui dire ce peintre, qui a disparu un jour comme tous les ancêtres Bartolome. La jeune fille décide de partir elle aussi explorer le vaste monde.

     

     

     

    Lithium - Aurélien Gougaud

    Éditions Albin Michel - Sortie : 18 août (192 pages)

    Résumé : Elle, vingt-trois ans, enfant de la consommation et des réseaux sociaux, noie ses craintes dans l’alcool, le sexe et la fête, sans se préoccuper du lendemain, un principe de vie. Il vient de terminer ses études et travaille sans passion dans une société où l’argent est roi. Pour eux, ni passé ni avenir. Perdus et désenchantés, deux jeunes d’aujourd’hui qui cherchent à se réinventer. Dans un texte crépusculaire, Aurélien Gougaud entremêle leurs voix, leurs errances, leur soif de vivre, touchant au plus près la vérité d’une génération en quête de repères. Un premier roman d’une surprenante maturité, qui révèle le talent d’un jeune auteur de vingt-cinq ans.

     

     

     

    Le dernier des nôtres - Adélaïde de Clermont-Tonnerre

    Éditions Grasset - Sortie : 17 août 2016 (496 pages)

    Résumé : « La première chose que je vis d’elle fut sa cheville, délicate, nerveuse, qu’enserrait la bride d’une sandale bleue… » Manhattan, 1969 : un homme rencontre une femme. Dresde, 1945 : sous un déluge de bombes, une mère agonise en accouchant d'un petit garçon. Avec puissance et émotion, Adélaïde de Clermont Tonnerre nous fait traverser ces continents et ces époques que tout oppose : des montagnes autrichiennes au désert de Los Alamos, des plaines glacées de Pologne aux fêtes new-yorkaises, de la tragédie d’un monde finissant à l’énergie d’un monde naissant... Deux frères ennemis, deux femmes liées par une amitié indéfectible, deux jeunes gens emportés par un amour impossible sont les héros de ce roman tendu comme une tragédie, haletant comme une saga. Vous ne dormirez plus avant de découvrir qui est vraiment « le dernier des nôtres ».

     

     

     

    La nuit avec ma femme - Samuel Benchetrit

    Éditions PLON - Sortie : 25 août 2016 (200 pages)

    Résumé :« J’ai passé plus de temps que toi sur cette Terre. Et notre différence, c’est que moi, je t’ai perdue. C’est parce que j’ai continué à vivre que je le sais. J’ai voulu être seul souvent pour être avec toi. Il faut bien donner son temps aux amours invisibles. S’en occuper un peu. Encore maintenant je me demande comment tu vas. Ce que tu fais. Je cherche de tes nouvelles. J’invoque la colère pour que tu la calmes. Quelques rires où tu me rejoindrais. Et le soleil a changé, puisqu’il manque une ombre. Mais je suis heureux. Et c’est à ton absence que je dois de le savoir. »

     

     

     

    Le Pactole - Cynthia d'Aprix Sweeney

    Fleuve Éditions - Sortie : 8 septembre 2016 (426 pages)

    Résumé : Bea, Melody, Jack et Leo n’ont pas grand-chose en commun si ce n’est le joli héritage laissé par leur père, qui doit leur être distribué le jour des quarante ans de la benjamine. Mais le jour J, c’est la soupe à la grimace. Les trois « petits » découvrent que leur aîné, Leo, séducteur et égoïste, a dilapidé le magot. Les hostilités sont lancées ; la fratrie exige que Leo la rembourse. C’est le début d’une guerre des tranchées qui va réveiller de vieilles rancunes, briser d’anciens tabous, mais aussi leur permettre de renouer des liens qu’ils croyaient rompus pour toujours...

     

     

     

    Amour Monstre - Katherine Dunn

    Éditions Gallmeister - Sortie : 18 août (472 pages)

    Résumé : La joyeuse famille Binewski est tout sauf banale. Ivres d’amour et nourrissant de grands projets pour leur spectacle itinérant, Al et Lil décident d’engendrer à coup d’amphétamines et de radiations la plus belle brochette de phénomènes de foire au monde. Alors, bienvenue chez les monstres : il y a Arturo l’Aquaboy, doté de nageoires et d’une ambition digne de Genghis Khan; Iphy et Elly, sœurs siamoises et musiciennes talentueuses; Oly, naine bossue et albinos. Seul détonne l’étonnamment normal Chick… jusqu’à ce qu’il révèle des qualités bien particulières. Pour autant, cette famille est habitée de passions bien humaines, et une terrible rivalité entre frères et sœurs ne tarde pas à menacer le bonheur des Binewski.

     

     

     

    Yaak Valley, Montana - Smith Henderson

    Éditions Belfond - Sortie : 18 août 2016 (500 pages)

    Résumé : Dans le Montana, en 1980. Autour de Pete, assistant social dévoué, gravite tout un monde d'écorchés vifs et d'âmes déséquilibrées. Il y a Beth, son ex infidèle et alcoolique, Rachel, leur fille de treize ans, en fugue dans les bas-fonds de Tacoma, Luke, son frère, recherché par la police. Et puis il y a Cecil l'adolescent violent et sa mère droguée et hystérique, et ce jeune Benjamin, qui vit dans les bois environnants, avec son père, Jeremiah Pearl, un illuminé persuadé que l'apocalypse est proche, que la civilisation n'est que perversion et que le salut réside dans la survie et l'anarchie. Pearl qui s'est exclu de la société, peut-être par paranoïa, peut-être aussi pour cacher qu'il aurait tué son épouse et leurs cinq enfants. Au milieu de cette cour des miracles, Pete pourrait être l'ange rédempteur, s'il n'était pas lui-même complètement perdu...

     

     

     

    Écoutez nos défaites - Laurent Gaudé

    Éditions Actes Sud - Sortie : 17 août 2016 (256 pages)

    Résumé : Un agent des services de renseignements français gagné par une grande lassitude est chargé de retrouver à Beyrouth un ancien membre des commandos d'élite américains soupçonné de divers trafics. Il croise le chemin d'une archéologue irakienne qui tente de sauver les trésors des musées des villes bombardées. Les lointaines épopées de héros du passé scandent leurs parcours – le général Grant écrasant les Confédérés, Hannibal marchant sur Rome, Hailé Sélassié se dressant contre l’envahisseur fasciste... Un roman inquiet et mélancolique qui constate l'inanité de toute conquête et proclame que seules l’humanité et la beauté valent la peine qu'on meure pour elles.

     

     

     

    Les Fabuleuses Tribulations d'Arthur Pepper - Phaedra Patrick

    Éditions Milady - Sortie : 23 septembre 2016 (320 pages)

    Résumé : « Tendre, spirituel et surprenant, un roman qui vous ira droit au cœur ! ». Un an après la mort de Miriam, Arthur consent enfin à se séparer des affaires de sa défunte épouse. Il découvre alors un bracelet qu’il n’avait jamais vu, et les breloques suspendues à ce bijou constituent autant d’énigmes qui lui donnent envie de mener l’enquête. Que sait-il vraiment de celle qui a partagé sa vie pendant plus de quarante ans ?

     

     

     

    Les règles d'usage - Joyce Maynard

    Éditions Philippe Rey - Sortie : 1er septembre 2016 (480 pages)

    Résumé : Wendy, treize ans, vit à Brooklyn. Le 11 septembre 2001, son monde est complètement chamboulé : sa mère part travailler et ne revient pas. L’espoir s’amenuise jour après jour et, à mesure que les affichettes DISPARUE se décollent, fait place à la sidération. Le lecteur suit la lente et terrible prise de conscience de Wendy et de sa famille, ainsi que leurs tentatives pour continuer à vivre. Le chemin de la jeune fille la mène bientôt en Californie chez son père biologique qu’elle connaît à peine – et idéalise. Son beau-père et son petit frère la laissent partir le coeur lourd, mais avec l’espoir que cette expérience lui sera salutaire. Assaillie par les souvenirs, Wendy est tiraillée entre cette vie inédite et son foyer new-yorkais qui lui manque. Elle délaisse les bancs de son nouveau collège et, chaque matin, part à la découverte de ce qui l’entoure, faisant d’étonnantes rencontres : une adolescente tout juste devenue mère, un libraire clairvoyant et son fils autiste, un jeune à la marge qui recherche son grand frère à travers tout le pays. Wendy lit beaucoup, découvre Le Journal d’Anne Frank et Frankie Addams, apprend à connaître son père, se lie d’amitié avec sa belle-mère éleveuse de cactus, comprend peu à peu le couple que formaient ses parents – et les raisons de leur séparation. Ces semaines californiennes la prépareront-elles à aborder la nouvelle étape de sa vie ? Retournera-t-elle à Brooklyn auprès de ceux qui l’ont vue grandir ?

     

     

     

    La Soledad - Natalio Grueso

    Éditions Presses de la Cité - Sortie : 1er septembre (320 pages)

    Résumé :  Une aventure débordant d'imagination où se rejoignent le désir, la gratitude, la justice et les rêves. Bruno Labastide est venu s'installer à Venise, dans le quartier de Dorsoduro, au terme d'une vie bien remplie durant laquelle il n'a cessé de voyager. Cela fait bien un an qu'il y réside lorsque, un jour, il voit une jeune Japonaise d'une beauté stupéfiante passer devant le café où il a ses habitudes. C'est le coup de foudre. Mais cette dernière, Keiko, ne lui concédera une nuit d'amour que s'il parvient à l'émouvoir avec un poème ou une histoire... Mais par laquelle commencer ? Natalio Grueso signe un superbe roman mosaïque aux récits enchâssés et nous entraîne avec poésie aux quatre coins du monde.

     

     

     

    Comment tu parles de ton père ? - Joann Sfar

    Éditions Albin Michel - Sortie : 17 août 2016 (160 pages)

    Résumé : « Papa est né l'année où tonton Adolf est devenu chancelier : 1933. C'est l'année où pour la première fois on a découvert le monstre du Loch Ness. C'est l'année, enfin, où sortait King Kong sur les écrans. Mon père, c'est pas rien. »Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir et un père comme André Sfar. Ce livre pudique, émouvant et très personnel, est le Kaddish de Joann Sfar pour son père disparu. Entre rire et larmes.

     

     

     

    Nora Webster - Colm Toibin

    Éditions Robert Laffont - Sortie : 18 août 2016 (414 pages)

    Résumé : Irlande, fin des années 1960. Nora vient de perdre son mari. Entre hébétude et chagrin, elle fait face à la nécessité en reprenant un emploi, vend la maison de vacances sur la côte, tente d'aider ses quatre enfants qui se débattent avec leur deuil. Puis, très lentement, elle se laisse gagner par un sentiment nouveau : être veuve, c'est goûter à la liberté. Sous les regards critiques de la petite ville ou elle a toujours vécu, elle prend des cours de chant, s'achète une chaîne stéréo et passe ses rares moments de liberté à écouter des disques. La profondeur des émotions que soulèvent en elle la musique s'accorde au lent réveil de sa sensibilité et de sa personnalité. Au début, ce sont de toutes petites choses, mais sous cette apparente inertie, que de bouleversements ! Elle se découvre des forces qu'elle ignorait, se rapproche de ses enfants et s'impose tant au travail qu'auprès des commères qui l'observent. Pas à pas et sans éclat, elle conquiert son autonomie, tandis qu'autour d'elle la société irlandaise ébauche sa mutation : le mouvement pour les droits civiques en Irlande du Nord se développe dans la violence, et le rôle que devrait adopter la république irlandaise face au conflit est sévèrement débattu dans les familles.

     

     

     

     

    Zigzag - Ross Thomas

    Éditions Sonatine+ - Sortie : 13 octobre 2016 (? pages)

    Résumé : Artie Wu et Quincy Durant se sont rencontrés enfants dans un orphelinat. Depuis, Artie le rusé et Quincy le colérique forment un duo de choc, passé maître dans les jeux de dupes, auquel le gouvernement américain fait parfois appel pour des missions loin d’être officielles.Installés dans une luxueuse maison sur la côte californienne, nos deux hommes auraient peut-être pu prétendre à une existence tranquille si Artie ne s’était pas vautré un beau matin sur un pélican mort. Secouru par leur voisin, « l’homme aux six lévriers », un richissime homme d’affaires, Artie en profite pour lui faire une étonnante proposition qui pourrait leur permettre à tous de gagner beaucoup d’argent. Bien sûr, avec Artie et Quincy, le hasard n’en est jamais vraiment un. Et ce qui commençait comme une escroquerie savamment élaborée va bientôt prendre un tournant totalement inattendu et devenir une enquête entêtante sur le meurtre d’un sénateur américain. Zigzag est un pur plaisir de lecture : des dialogues désopilants, une intrigue palpitante et aussi tordue que ses protagonistes, des héros férocement attachants et une ambiance délicieusement 70’s.
     

     

     

    Les Bottes suédoises - Henning Mankell

    Éditions du Seuil - Sortie : 18 août (368 pages)

    Résumé : Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n’est plus qu’une ruine fumante. Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge : à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ? Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et, surtout, l’apparition d’une femme, Lisa Modin, journaliste de la presse locale. Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu’à l’inimaginable dénouement.

     

     

     

     

     

    Felix Funicello et le miracle des nichons - Wally Lamb

    Éditions Belfond - Sortie : 1er septembre 2016 (256 pages)

    Résumé : 1964, dans la petite ville de Three Rivers, Connecticut. Felix, 10 ans, fréquente l'école catholique St Aloysius, où sévissent entre autres la très psychorigide soeur Dymphna et Rosalie Twerskie, première de classe et du poil aux pattes : le genre de pimbêche à lever le doigt avant la sonnerie pour s'assurer qu'il n'y a pas de devoirs, juste au cas où. Le soir, après la classe, Felix retrouve le diner famililal et tente tant bien que mal de faire ses devoirs, tout en admirant, crayon à la bouche, le poster de la star de cinéma Annette Funicello, qui, pour la plus grande fierté de ses parents, est une cousine éloignée... Mais un jour, tout dérape. À cause d'une sombre histoire de paille, de boulettes de papier et de chauve-souris, soeur Dymphna finit délirante sous un bureau et se voit envoyée en maison de repos. Débarque alors l'incroyable Madame Marguerite, québécoise, pull-over rouge moulant, talons hauts et jupes fendues : le genre exotique pour les environs. Et comme les bonnes nouvelles n'arrivent pas seules, elle est suivie de près par Zenhya, jeune fille russe au caractère bien trempé, un franc-parler saisissant, déjà du monde au balcon, et une éducation sexuelle très avancée.

     

     

     

    Un travail comme les autres - Virginia Reeves

    Éditions Stock - Sortie : 24 août 2016 (344 pages)

    Résumé : Roscoe T Martin est fasciné par cette force plus vaste que tout, plus grande que lui, qui se propage avec le nouveau siècle : l’électricité. Il s’y consacre, en fait son métier. Un travail auquel il doit pourtant renoncer lorsque Marie, sa femme, hérite de l’exploitation familiale. Année après année, la terre les trahit. Pour éviter la faillite, Roscoe a soudain l’idée de détourner une ligne électrique de l’Alabama Power. L’escroquerie fonctionne à merveille, jusqu’au jour où son branchement sauvage coûte la vie à un employé de la compagnie.. « L’univers de ce roman exquis – les années 1920, en Alabama – ne m’a pas quittée depuis que je l’ai refermé. C’est magnifique, douloureux, original, et si juste dans ses moindres détails. Touffu, plein de terreur et de beauté. » Fiona McFarlane.

     

     

     

    Images fantômes - Elizabeth Hand

    Éditions Super8 - Sortie : 25 oût 2016 (408 pages)

    Résumé : Photographe punk expérimentale, Cass Neary a connu son quart d’heure de gloire warholien dans le New York des années 1970. Ce qui n’était pas prévu, c’est qu’elle y survive. Vingt ans plus tard, c’est une quadragénaire has been ayant gardé de sa folle jeunesse, outre un penchant prononcé pour les paradis artificiels, une profonde et incurable nostalgie. Aussi, quand son vieil ami Phil lui propose d’aller interviewer Aphrodite Kamestos, artiste culte des années 1960 vivant désormais recluse sur une petite île perdue au large du Maine, Cass n’hésite pas très longtemps ; d’autant que Kamestos, dont l’œuvre a inspiré son propre travail, a apparemment demandé à la voir personnellement. Mais le Maine en novembre est un monde en soi : grise, glacée, peuplée de figures inquiétantes, la région baigne dans une atmosphère quasi onirique, et l’esprit embrumé de la visiteuse n’arrange rien à l’affaire. Avant de s’embarquer pour Paswegas Island, Cass apprend que des disparitions ont été signalées dans le secteur. L’accueil glacial que lui réserve Aphrodite, et l’étrange comportement du fils de cette dernière, ne font rien pour dissiper ses angoisses. Et si l’expression « artiste maudite » était à prendre au sens littéral ? Cass est-elle prête à affronter ses propres démons ?

     

     

     

    Les mots entre mes mains - Guinevere Glasfurd

    Éditions Préludes - Sortie : 24 août 2016 (448 pages)

    Résumé : Quand Helena Jans van der Strom arrive à Amsterdam pour travailler chez un libraire anglais, la jeune femme, fascinée par les mots, a appris seule à lire et à écrire. Son appétit pour la vie et sa soif de connaissance trouveront des échos dans le cœur et l'esprit du philosophe René Descartes. mais dans ce XVIIe siècle d'ombres et de lumières, où les penseurs sont souvent sévèrement punis, où les femmes n'ont aucun droit, leur liaison pourrait les perdre. Descartes est catholique, Helena protestante. Il est philosophe, elle est servante. Que peut-être leur avenir ? A partir d'une histoire d'amoure avérée et méconnue, Guinevere Glasfurd dresse le portrait fascinant d'une femme lumineuse en avance sur sont temps. Un roman de passion et de liberté sur fond de fresque envoûtante des Pays-Bas au "siècle d'or". Un excellent premier roman... Une histoire d'amour qui ne tombe jamais dans le sentimental, avec un héroïne attachante et inoubliable. The Times

     

     

     

    A la place du coeur - Arnaud Cathrine

    Collection R - Sortie : 1er septembre 2016 (252 pages)

    Résumé : Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un " plus si affinités "... Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de la " première fois ". Sauf que le lendemain, c'est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l'entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes... À la place du cœur, c'est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l'horreur à l'œuvre, à tenter de ne pas confondre l'information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l'amour (qui, par définition, postule que " le monde peut bien s'écrouler ") cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu'on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

     

     

     

    Les Contes défaits - Oscar Lalo

    Éditions Belfond Sortie : 8 août (224 pages)

    Résumé :Un enfant – des enfants sont emmenés dans des wagons. Une main les a lâchés sur un quai de gare. Sans savoir, sans pouvoir voir l'impensable, leurs parents les envoient vers ce camp de vacances rythmé par un irréel quotidien, fait d'ordres absurdes et de caresses violentes. L'histoire est celle de cet enfant et de l'adulte qu'il ne pourra pas devenir, à moins d'être en capacité de rouvrir l'enquête. Longtemps après les faits. Comme une vieille plaie. Intime. Inconcevable. Je suis sans fondations. Ils m'ont bâti sur du néant. Je suis un locataire du vide, insondable et sans nom, qui m'empêche de mettre le mien. J'endosse à l'envi n'importe quelle identité. La mienne, je l'ignore. Je ne la sais ni ne la veux. La page reste blanche car tout ce qui s'y inscrit s'évapore. C'est pourquoi le narrateur de cette histoire a pris la plume. Sans rien dire jamais de ce qui ne se montre pas, loin de la honte et de la négation, Oscar Lalo convoque avec ses propres mots, pourtant universels, la langue sublime du silence... Et c'est en écrivant l'indicible avec ce premier roman qu'il est entré de façon magistrale en littérature.

     

     

     

    Les vies de papier - Rabih Alameddine

    Éditions Les Escales - Sortie : 25 août 2016 (304 pages)

    Résumé : Aaliya Saleh, 72 ans, les cheveux bleus, est inclassable. Mariée à 16 ans à « un insecte impuissant », elle a été répudiée au bout de quatre ans. Pas de mari, pas d'enfant, pas de religion… Non conventionnelle et un brin obsessionnelle, elle a toujours lutté à sa manière contre le carcan imposé par la société libanaise. Une seule passion l'anime: la littérature. Elle a en effet pour les mots un désir inextinguible. À tel point que, chaque année, le 1er janvier, elle commence à traduire en arabe l’un de ses romans préférés. Un travail ambitieux qui finit toujours par échouer dans un tiroir. Car les quelque trente-sept livres traduits par Aaliya au cours de sa vie n'ont jamais été lus par qui que ce soit. Ce portrait d’une femme solitaire en pleine crise existentielle oscille sans cesse entre passé et présent dans un Beyrouth en constante mutation. Tandis qu’elle essaye de maîtriser son corps vieillissant et la spontanéité de ses émotions, Aaliya doit faire face à une catastrophe inimaginable qui menace de faire voler sa vie en éclats. Son ton mordant ne nous laisse pas indemne.

     

     

     

    Les Élus - Steve Sem-Sandberg

    Éditions Robert Laffont - Sortie : 18 août 2016 (558 pages)

    Résumé : En 1941, à Vienne, l'hôpital du Spiegelgrund a été transformé par les nazis en un centre pour enfants handicapés et jeunes délinquants. Jour après jour, Adrian, Hannes et Julius, pensionnaires de la maison de redressement, tentent d'exorciser l'horreur. Dans un époustouflant ballet de voix tour à tour intérieures et extérieures, ils racontent l'enfer qu'ils vivent et la mort qui les guette au pavillon 15, où l'on extermine les " indésirables ".

     

     

     

    Phare 23 - Hugh Howey

    Éditions Actes Sud - Sortie : 07 septembre 2016 (256 pages)

    Résumé : Pendant des siècles, des hommes et des femmes ont été gardiens de phare et ont assuré la sécurité des bateaux. C’est un boulot solitaire et ingrat. Jusqu’à ce que quelque chose se passe. Qu’un bateau soit en détresse. Au XXIIIe siècle, on pratique toujours ce métier, mais dans l’espace. Un réseau de phares guide dans la Voie lactée des vaisseaux qui voyagent à plusieurs fois la vitesse de la lumière. Ces phares sont d’une solidité à toute épreuve. Ils sont construits pour être extrêmement robustes. Ils ne connaissent jamais d’avaries. En théorie... Après la trilogie Silo, Hugh Howey revient avec une fable spatiale haletante et profonde, déjà en cours d’adaptation en série télévisée, et confirme son talent de conteur.

     

     

     


    Ainsi fleurit le mal - Julia HEABERLIN

    Éditions Presses de la Cité - Sortie : 8 septembre 2016 (560 pages)

    Résumé : À seize ans, Tessa est retrouvée agonisante sur un tas d’ossements humains et au côté d’un cadavre, dans une fosse jonchée de milliers de marguerites jaunes aux yeux noirs. Partiellement amnésique, seule survivante des « Marguerite » – surnom que les journalistes ont donné aux victimes du tueur en série –, elle a contribué, en témoignant, à envoyer un homme dans le couloir de la mort. Terrell Darcy Goodwin, afro-américain, le coupable parfait pour la juridiction texane. Presque vingt ans ont passé. Aujourd’hui, Tessa est une artiste et mère célibataire épanouie. Si elle entend parfois des voix – celles des Marguerite qui n’ont pas eu la même chance qu’elle –, elle est toutefois parvenue à retrouver une vie à peu près normale et à échapper à la curiosité malsaine de la presse. Alors, le jour où elle découvre un parterre de marguerites jaunes aux yeux noirs planté devant sa fenêtre, le doute l’assaille… Son « monstre » serait-il toujours en cavale ? La narguerait-il ?

     

     

     

     

    Pfiiouuu, voilà un article qui m'aura demandé un travail patient de petite fourmi alors j'espère qu'il vous plaira :) Et dites-moi en commentaire si certains titres vous font envie, ceux que vous voulez absolument lire ou encore ceux à côté desquels vous pensez que je suis passée !

     

     

    Cajou

     

     

    Partager cet article

    Repost 0
    9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 19:20

     

     

     

     

     

    Il y a quelques jours que j'ai refermé la dernière page du 28ème livre reçu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de ELLE 2016, et j'ai eu envie de dresser un petit bilan. Je dois dire que je suis satisfaite de cette expérience de laquelle je ressors enrichie. Ce fut vraiment agréable d'échanger avec les autres lectrices sur le groupe Facebook, et très intéressant de voir comme certains romans pouvaient recueillir des avis diamétralement opposés.

     

    Alors comment ça marchait ?

     

    Le jury de 120 lectrices était divisé en 8 jurys (septembre, octobre, novembre... jusqu'avril). Les 15 jurées de chaque mois recevaient 7 livres (3 romans, 3 thrillers et 2 documents) et durant 1 mois lisaient ces livres. La moyenne de leurs notes permettaient de choisir les 3 "meilleurs" livres (1 roman, 1 thriller et 1 document) qui étaient ensuite envoyés à toutes les jurées des autres mois.

     

    Au niveau des délais et du timing, tout s'est très bien déroulé. Nous avions à chaque fois 1 mois pour lire les 3 livres du mois (1 thriller, 1 roman, 1 document) et Cindy/Cécile ne nous ont jamais mis la pression si de temps en temps il y avait l'un ou l'autre retard. J'ai beaucoup apprécié la sérénité de cette aventure et la bienveillance de ses organisatrices.

     

     

    Voici en photo les sélections de chacun des jurys.

     

    Jury de septembre

     

    Jury d'octobre

     

    Jury de novembre

     

    Jury de décembre

     

    Jury de janvier

     

    Jury de février

     

    Jury de mars

     

    Jury d'avril

     

     

     

    Au niveau de la sélection des titres, de façon générale, j'ai été satisfaite. Mais je trouve que les thrillers/polars étaient peu représentatifs du genre, et n'avaient parfois de thriller/polar que le nom. C'est pour moi le seul bémol de cette expérience. En outre, du côté des "documents", on pourrait aussi reprocher la profusion de titres ayant trait à la Solution finale. Certes cela apportait des éclairages différents sur cette période sombre de notre Histoire, mais ça rendait ces lectures parfois un peu répétitives.

     

     

    • Du côté des romans, voici les titres que j'ai lus :

       

        

     

    Loin devant les autres, très loin, sur la première place du podium : "Je vous écris dans le noir" de Jean-Luc Seigle que j'ai adoré (mon coup de coeur parmi les 28 lectures). Et du côté de ceux que je n'ai pas appréciés, voire carrément détestés, on trouve "Échapper" de Lionel Duroy (degré zéro du plaisir de lecture), "Évariste" (prétentieux) et "Les Intéressants" (soporifique).

     

     

    • Du côté des thrillers/polars, j'ai lu :
       

        

     

    Comme je le disais plus haut, j'ai trouvé dans cette sélection peu de titres qui ont su me tenir en haleine. Sur le podium, on trouve pour moi "Les infâmes" (pour son héroïne), "Am Stram Gram" (un page-turner) ou pourquoi pas "Ils savent tout de vous" (un sujet intéressant). Pour les autres titres, pas grand chose à retenir pour moi.

     

     

    • Du côté des documents, j'ai lu :

        

       

     

    Pas mal de choses intéressantes, mais aussi parfois un peu longuettes à lire. Devant tous les autres, un témoignage qui m'a beaucoup émue : "Et tu n'es pas revenu", de Marceline Loridan-Ivens. J'ai aussi trouvé très bon "L'enfant de la Tamise". Par contre, je suis restée complètement imperméable à "Sauve qui peut la vie" et j'ai carrément abandonné "Mille et un morceaux".

     

     

     

    Nous n'avons aucune idée des 3 titres qui vont être primés lors de la soirée du 1er juin, mais voici ceux qui, selon moi, mériteraient le Prix 2016. Mes 3 chouchous, quoi !

     

           

     

     

    Verdict dans quelques semaines !

     

     

    Encore un mot pour remercier toutes mes co-jurées pour tous les échanges passionnants (Julie, Alice, Sylvie, Nathalie, Agnès, Joëlle, Christine, Raphaëlle, Namg Namg, Cunéipage, Marine et toutes les autres), puis aussi Cécile et Cindy pour l'organisation de cette énorme machine avec l'envoi de centaines de livres à travers la France et la Belgique, et pour leur bonne humeur.

     

    Enfin, si jamais ce billet vous a donné envie, ça tombe bien puisque ELLE a déjà lancé son recrutement pour 2017 ! N'hésitez pas à postuler pour partir à la découverte de 28 romans de tous genres. C'est par ICI que ça se passe et vous avez jusqu'au 6 mai 2016 pour envoyer votre candidature.

     

    Bonne chance,

     

    Cajou

     

     

     

    Partager cet article

    Repost 0
    24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 08:00

     

     

     

    WARNING - Billet à tentations
    Risque élevé d'achats compulsifs

     

     

     

     

    Hello Hello

     

    Pas de traditionnel IMM aujourd'hui, mais un SIMM "Soon In My Mailbox"

     

    J'ai fait un petit tour sur le site de plusieurs éditeurs et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a des tentations dans les sorties récentes et à venir ! Voici un petit aperçu de ce qui m'a tapé dans l'oeil  avec, comme d'habitude, beaucoup de variété : un nouveau Karine Giebel, un nouveau Camille Anseaume, un nouveau Gillian Flynn ou encore un nouveau Pierre Lemaitre, deux belles sorties chez Lumen, le dernier né chez La Belle Colère, 2 titres chez La Bête Noire, un très chouette Young Adult chez PKJ, ou encore des homonymes chez Super8 et Fleuve 

     

     

     

    Corrosion - Jon Bassoff

    1er janvier 2016 - Gallmeister

     

    Résumé : Un vétéran d'Irak au visage mutilé tombe en panne au milieu de nulle part et se dirige droit vers le premier bar. Peu après, un homme entre avec une femme, puis la passe à tabac. L'ancien soldat défiguré s'interpose, et ils repartent ensemble, elle et lui. C'était son idée, à elle. Comme de confier ensuite au vétéran le montant de l'assurance-vie de son mari qui la bat. Ce qu'elle n'avait pas réalisé, c'était qu'à partir de là, elle était déjà morte.

     

     

     

     

    Chérie, je vais à Charlie - Maryse Wolinski

    5 janvier 2016 - Seuil

     

    Résumé : " Chérie, je vais à Charlie" : tels sont les derniers mots de Georges Wolinski à sa femme, Maryse. Trois heures plus tard, un attentat fera dix morts. Parmi eux, Georges, frappé par quatre balles de Kalachnikov. Nuits sans sommeil, désert de journées sans fin parce que sans lui, sans son regard qui donne confiance, sans sa lumière. Après la sidération, le déni et l'enfermement, la colère : comment une scène de guerre a-t-elle pu avoir lieu dans les locaux d'un journal satyrique, en France, aujourd'hui ? Puisant sa force dans le chagrin, Maryse Wolinski a choisi d'être"celle qui va".

     

     

     

     

    Aucun homme ni dieu - William Giraldi

    6 janvier 2016 - Le Livre de Poche

     

    Résumé : Le premier enfant disparut alors qu'il tirait sa luge sur les hauteurs du village. Sans un bruit - nul cri, d'homme ou de loup, pour témoin. Quand Russell Core arrive dans le village de Keelut, la lettre de Medora Slone soigneusement pliée dans la poche de sa veste, il se sent épié. Dans la cabane des Slone, il écoute l'histoire de Medora : les loups descendus des collines, la disparition de son fils unique, la rage et l'impuissance. Aux premières lueurs de l'aube, Core s'enfonce dans la toundra glacée à la poursuite de la meute. La quête peut alors commencer.

     

     

     

     

    Ubac - Élisa Vix

    6 janvier 2016 - Le Rouergue

     

    Résumé : Cette saison-là, les loups sont revenus dans la vallée. Et Nadia est arrivée. Nadia dont Estelle n’avait jamais entendu parler. La sœur jumelle de son mari pourtant. Après quatre années passées à New York, elle s’est installée dans le chalet de l’ubac, chez les jeunes époux. Là où ils ont fait leur nid voici quelques mois à peine, juste après leur mariage. Mais avec la présence de Nadia, quelque chose a changé. Estelle a commencé à avoir peur. Peur pour son bébé. Sa petite Lilas si fragile. Si essentielle.Avec un art consommé du suspense, Elisa Vix signe un texte glaçant dans le décor impérieux des Alpes hivernales. Le temps d’une saison de neige, tout peut basculer, dans plus d’une vie..

     

     

     

     

    Black Iris - Leah Raeder

    07 janvier 2016 - Prisma

     

    Résumé : Laney Keating est une adolescente marginale. Depuis que sa mère s'est suicidée, elle voit bien que son père est dépassé par les événements et, en dehors de la littérature et la poésie, son seul réconfort est son petit frère Donnie, qu'elle adore. Au lycée, elle est souvent moquée et les rumeurs courent sur sa sexualité. Entre alcool et drogues diverses, Laney, révoltée par l'hypocrisie du monde qui l'entoure, explore toutes les limites. L'année suivante, lorsqu'elle tombe dans un piège qui la ridiculise sur les réseaux sociaux et fait ressurgir les vieilles rumeurs, son univers bascule. C'est Armin, son seul ami, un garçon passé maître dans l'art de la perversion, qui la sauve. Laney nourrit alors une haine violente pour ceux qui l'ont attaquée et décide de se venger. Elle embarque dans sa virée sanglante Armin et la sensuelle et féroce Blythe dont elle est amoureuse. Puisque Laney est une bad girl aux yeux de tous, le trio infernal va se montrer à la hauteur de sa mauvaise réputation. Black Iris est le récit d'une vengeance terrifiante et machiavélique, et des dangers de la manipulation.

     

     

     

     

    Parmi les dix milliers de choses - Julia Pierpont

    13 janvier 2016 - Stock

    Résumé : Dans la famille Shanley : Jack, charmeur impénitent, est un artiste reconnu ; Deb a renoncé quant à elle, avec une certaine allégresse, à une carrière de danseuse de ballet pour élever leurs deux enfants. Un appartement à Manhattan, une famille presque heureuse tant Deb s’applique à fermer les yeux sur les infidélités de son mari.Jusqu’au jour où un paquet anonyme ébranle le foyer : une simple boîte en carton, remplie d’emails chroniquant sans pudeur la vie secrète de Jack. Le paquet, adressé à Deb, tombe malencontreusement entre les mains des enfants. Rien ne sera plus comme avant… "C'est le livre le plus drôle et le plus authentique que j'ai lu depuis longtemps" - David Safran Foer

     

     

     

     

     

    Résumé : Gesine Cordes s'occupe des jardins dans le cimetière d'une petite ville allemande. Un matin, tandis qu'elle apporte des couronnes mortuaires dans la chapelle, elle comprend que celles-ci sont destinées à recouvrir la sépulture de sa propre soeur, Mareike. Choc. Les deux femmes ne se sont pas vues depuis dix ans, depuis que Philipp, le fils de Gesine âgé de deux ans et demi, a perdu la vie dans des circonstances troubles. À l'époque, les deux soeurs se sont déchirées, se rejetant la faute. Avec ce deuil, Gesine a tout perdu : son poste d'inspectrice à la brigade criminelle, sa maison qu'elle ne pouvait plus entretenir, son mari, sa famille avec laquelle elle a coupé tous les ponts. Aujourd'hui encore, elle a la conviction profonde que sa soeur est responsable du drame. S'il est trop tard, à présent, pour s'expliquer et pour pardonner, la mort de Mareike ne cesse de la hanter : était-ce un accident, un suicide ou pire, un meurtre ? Gesine ne peut plus, désormais, tourner le dos à la vérité. Et pour faire toute la lumière sur cette tragédie, elle va devoir exhumer les fantômes de son passé, à la brigade criminelle comme dans son histoire familiale...

     

     

     

     

    Ta façon d'être au monde - Camille Anseaume

    18 janvier 2016 - Kero

     

    Résumé : Elles sont amies d’enfance. L’une est inquiète, rêveuse, introvertie ; l’autre est souriante, joyeuse, lumineuse. Ensemble, elles grandissent, découvrent la vie, l’amour. Jusqu’à ce qu’un drame bouleverse le monde qu’elles se sont bâti... Un roman poignant sur l’amitié, le deuil, et sur ce point de bascule irréversible qui sonne la fin de l’insouciance.

     

     

     

     

    L'étoile d'argent - Jeannette Walls

    21 janvier 2016 - Robert Laffont

    Résumé : À travers les yeux de Bean, une jeune fille débrouillarde et optimiste, Jeannette Walls jette un regard sensible sur l'enfance, ses douleurs, ses joies et l'injustice du monde adulte. 1970, dans une petite ville perdue de Californie. « Bean » Holladay a douze ans et sa soeur, Liz, quinze, quand leur artiste de mère, Charlotte, prend sa voiture et disparaît : elle a besoin de temps, d'espace, pour « chercher la magie en toute chose » et pour se trouver elle-même. Ce n'est pas la première fois qu'elle s'en va – mais « elle revient toujours », se disent les deux gamines. Seulement, l'argent vient bientôt à manquer et, alertés par quelque voisin, des agents des services sociaux se mettent à rôder autour de la maison. Bean et Liz n'ont guère le choix : il leur faut prendre un bus pour Byler, Virginie, aller trouver refuge chez cet oncle Tinsley dont elles ont un vague et lointain souvenir. Tinsley Holladay est veuf et vit seul à Mayfield, le manoir familial, monumental mais parfaitement délabré, dernier vestige coupable du vieux Sud, figé dans l'ambiance ségrégationniste des années 1950. Sous ses airs bourrus et malgré son code d'honneur un peu vieux jeu, oncle Tinsley a un coeur d'or et les accueille à bras ouverts. Une petite vie à trois s'organise durant le printemps, puis l'été, comme une parenthèse enchantée. Jusqu'au jour ou, pour gagner un peu d'argent avant la rentrée des classes, Liz et Bean entrent au service de Jerry Maddox, contre l'avis de leur oncle. Face à cet homme puissant et visqueux qui, en sa qualité de contremaître dans l'usine de la ville, terrorise ses employés, ses locataires, ses enfants et sa femme, elles refuseront de plier...

     

     

     

     

    A l'intérieur - Jodi Picoult

    21 janvier 2016 - Michel Lafon

     

    Résumé : Quand votre fils ne vous regarde jamais dans les yeux… comment savoir s’il est coupable ? Adolescent atteint du syndrome d’Asperger, Jacob Hunt ne possède pas le mode d’emploi pour communiquer avec les autres. Enfermé dans sa bulle, il est pourtant d’une intelligence prodigieuse. Un sujet le passionne plus que tout : la criminalistique. Il parvient souvent à se rendre sur des scènes de crime, où il ne peut s’empêcher d’expliquer aux policiers comment faire leur travail. En général, il tombe juste. Mais lorsqu’un assassinat se produit dans le quartier, l’attitude de Jacob est un signe flagrant de culpabilité pour la police. Pour la mère et le frère de Jacob, l’intolérance et l’incompréhension qui ont toujours menacé leur famille resurgissent brutalement. Et cette question lancinante, qui ne laisse pas leur âme en paix… Jacob a-t-il, oui ou non, commis ce meurtre ?

     

     

     

     

    Tout plutôt qu'être moi - Ned Vizzini

    28 janvier 2016 - La Belle Colère

     

    Résumé : Durant l'une des séances chez son psy, Craig Gilner apprend qu'il existe une maladie mentale appelée le syndrome d'Ondine : ceux qui en souffrent oublient de respirer ; pour ne pas mourir asphyxiés, ils doivent se répéter sans cesse "respire, respire, respire". La dépression, Graig va en faire l'expérience, c'est ce qui arrive quand on oublie de vivre. Comme beaucoup d'adolescents, Craig est bien décidé à réussir sa vie. Il intègre l'une des plus prestigieuses prépas de New York, de celles qui font de vous un homme et assurent votre avenir. Seulement, au bout d'un an, il ne mange plus, ne dort plus, n'arrive plus à se lever, pense sans arrêt à ses devoirs, ses exams et à la jolie copine de son meilleur ami. Pour faire front à tout ça, il ne trouve d'autre solution que de fumer de l'herbe en glandant pendant des heures. Craig est pris dans une spirale d'anxiété, d'inquiétudes, de peurs qui l'acculent et le paralysent. Comment en est-il arrivé là ? Comment est on poussé au point où la pression se fait tellement forte et nous, si faibles que la seule solution qui s'offre à nous, c'est d'en finir ? Dans ce roman tendre et émouvant, inspiré d'un séjour qu'il a effectué en hôpital psychiatrique, Ned Vizzini aborde ses propres démons, son long combat contre cette maladie qui l'accable depuis des années. D'un sujet aussi délicat et tabou que la dépression adolescente, Vizzini crée un livre tout à la fois drôle et empreint d'espoir.

     

     

     

     

    Il était une lettre Kathryn Hughes

    03 février 2016 - Calmann-Lévy

     

    Résumé : Tina est malheureuse auprès d'un mari trop porté sur la boisson et souvent violent. Le week-end, pour ne pas être à ses côtés, elle se réfugie dans une boutique caritative où elle est vendeuse bénévole. C’est alors que sa vie bascule lorsqu'elle y découvre une lettre dans la poche d'un vieux costume. Cette lettre n'a jamais été ouverte, le timbre n’est pas cacheté et elle date de septembre 1939 : c'est une demande en mariage. Très émue que la destinataire n’ait jamais reçu cette demande, Tina va mener l'enquête et découvrir l'histoire bouleversante d'un amour impossible... Celui de Chrissie, jeune sage femme de 17 ans qui tombe éperdument amoureuse du jeune séducteur de son quartier, malgré les réticences de son père, un médecin très strict. La guerre finit par exploser et son grand amour est contraint de partir au front, la laissant enceinte, et seule face à ce secret honteux qui va faire exploser sa cellule familiale. Pendant que Tina poursuit ses recherches, elle découvre qu’elle aussi est enceinte, mais d’un homme qu’elle n’aime plus. Elle décide d’essayer de retrouver à tout prix Chrissie et son enfant, en espérant ainsi redonner du sens à sa vie.

     

     

     

     

    La vérité sur Alice - Jennifer Mathieu

    04 février 2016 - PKJ

     

    Résumé : Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue. Alice Franklin est une traînée. Tout le monde le sait. C’est forcément vrai puisque c’est écrit partout sur les murs des toilettes. On dit qu’elle a couché avec deux garçons d’affilée et qu’elle a provoqué la mort de l’un d’entre eux. Tout le monde a sa vérité sur Alice : son ancienne meilleure amie, l’entourage de la victime, son admirateur secret…Quelle sera la vôtre ?

     

     

     

     

    Blonde à forte poitrine - Camille de Peretti

    4 février 2016 - Kero

     

    Résumé : À 17 ans, Vickie, jeune fille naïve d’une petite ville texane, tombe enceinte de son copain. Rejetée par sa mère et bientôt par sa belle-famille, elle trouve refuge dans un club de strip-tease avec son bébé. Un peu trop grande, un peu maladroite, elle est pourtant vite remarquée pour le pouvoir d’attraction qu’elle exerce sur les hommes. De playmate à star de la téléréalité, son ascension sera fulgurante. Mais qu’il est dur de rester soi quand le monde entier convoite votre corps…

     

     

     

     

    Red Queen - Victoria Aveyard

    10 février 2016 - Le Livre de Poche Jeunesse

     

    Résumé : Mare Barrow, dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle s'avère détenir des pouvoirs magiques dont elle ignorait l'existence, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais de la famille royale, promise à un prince, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un pouvoir qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis.

     

     

     

     

     

    Alive - Scott Sigler

    11 février 2016 - Lumen

     

    Résumé : Em se réveille dans le noir, seule, entravée, dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. C'est le jour de son anniversaire, elle a douze ans et... c'est tout. Elle ne se rappelle pas comment elle s'appelle, ce qu'elle a fait la veille ou à quoi ressemble le visage de ses parents. Elle ne comprend pas du tout ce qui se passe. Lorsqu'elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d'elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont toujours en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage. La jeune fille prend la tête du petit groupe d'adolescents – ils ont en fait tous dix-sept ans – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d'ossements. Sont-ils sous terre ? Y a-t-il d'autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout, qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, et comment sont-ils arrivés là ? Le nouveau thriller fantastique de Scott Sigler prend le lecteur à la gorge dès la première ligne !

     

     

     

     

    Le Secret de l'Inventeur - tome 2 - Andrea Cremer

    11 février 2016 - Lumen

     

    Résumé : Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique… Après l’explosion des Catacombes, le seul foyer qu’elle ait jamais connu, Charlotte est contrainte de mener sa petite troupe de résistants à l’oppresseur anglais, parmi lesquels une dizaine d’enfants, vers La Nouvelle-Orléans. Désormais leader du groupe, elle se retrouve face à des choix difficiles pour préserver la vie de ses jeunes protégés, mais continue de voir en Grave, malgré sa force herculéenne et ses origines inquiétantes, un allié et un ami. L’Empire fera tout pour les empêcher de rallier le quartier général de la Résistance, où les attendent son frère Ashley et Jack, qu’elle tient désormais pour un traître… et c’est sans compter les stratagèmes de Nicodème, un puissant mage, et du capitaine du célèbre Persée, un flibustier français aux intentions troubles. Mais le danger ultime pourrait bien venir de la propre mère de Charlotte : leader de la rébellion, elle semble décidée à faire de Grave le premier des membres d’une invincible armée !

     

     

     

     

    Trois jours et une vie - Pierre Lemaitre

    2 mars 2016 - Albin Michel

     

    Résumé : Noël 1999. Sous les yeux d’Antoine, 12 ans, un de ses voisins achève un chien blessé. Révolté, Antoine, dans un accès de fureur, reporte sa rage sur un petit camarade, le frappe mortellement sans nulle intention de le tuer. Dévasté par ce qu’il vient de faire, dans la panique et l’égarement, surgit l’image terrorisante des conséquences de son acte, la perspective de sa vie détruite. Peut-il cacher son crime involontaire ? Les deux jours qui suivent sont indescriptibles de peur et d’angoisse. Chaque heure le rapproche de son arrestation. Enquêtes, battues et recherches se succèdent. Alors que la menace se précise, que le filet se resserre autour de lui, survient un événement imprévisible, d’une ampleur phénoménale, qui remet en cause la situation d’Antoine…

     

     

     

     

    De force - Karine Giebel

    03 mars 2016 - Belfond

     

    Résumé : Sa mère ne l'aimait pas. Et lorsqu'elle meurt, elle ne laisse comme seul héritage qu'une lettre, deux feuilles écrites il y a trois mois, son testament, ses dernières volontés. Commence alors un deuil fait de haine et de souffrances.

     

     

     

     

    Yesterday's gone (Saison 1 - Épisodes 1-2) - S. Platt et D. Wright

    10 mars 2016 - Fleuve

     

    Résumé : La population mondiale a disparu. Totalement éradiquée. Enfin, presque. Car quelques survivants parcourt encore un monde redevenu sauvage, sans aucune règle si ce n’est celle de survivre... à n’importe quel prix. Un journaliste erre dans un New York fantomatique à la recherche de sa femme et de son fils. Un tueur en série est en chasse sur une terre où les proies sont devenues denrée rare. Une mère terrifiée doit trouver en elle le courage de protéger ce qu’elle a de plus précieux : sa fille. Un ado, souffre-douleur préféré de son quartier, est ravi de découvrir qu’il est enfin seul. Jusqu’à ce qu’on frappe à la porte... Un fugitif survit à un accident d’avion. À l’aube d’une nouvelle vie, va-t-il changer ou reprendre ce qu’il sait faire de mieux : tuer ? Un jeune garçon de huit ans part pour un long périple à la recherche de sa famille. Et quelques personnes ne semblent pas surprises de ce qui est arrivé. De fait, elles avaient rêvé de ce jour. Et ces survivants ne sont pas seuls... Quelqu’un ou quelque chose les observe. Et attend...

     

     

     

     

    Yesterday's gone (Saison 1 - Épisodes 3-4) - S. Platt et D. Wright

    10 mars 2016 - Fleuve

     

    Résumé : Le choc passé, l'heure est venue de réagir, et de choisir. Dans ce monde déserté, certaines trajectoires vont se rejoindre, d'autres se séparer, mais quelque chose donne à penser que toutes sont appelées à se croiser. Certaines depuis longtemps. Comme celle Charlie et Boricio, de Paola et Luca. Mais le petit garçon arrivera-t-il à temps pour réveiller la fillette de son cauchemar trop réel qui menace de l'emportée ? Et comment espérer échapper à ces créatures atroces, ces abominations aux dents acérées qui se sont répandues sur Terre tel un fléau et qui les pourchassent ? Parmi elles, certaines semblent vouloir absorber plus que leur chair... Alors que des phénomènes étranges défient la raison, que l'inconcevable envahit le réel, avant de chercher à comprendre, il faut survivre. Et apprivoiser l'horreur...

     

     

     

     

    Captifs - Christophe Nicolas

    10 mars 2016 - Fleuve

     

    Résumé : Un homme sort littéralement de terre, nu, portant seulement un collier métallique autour de son cou. Il s’échappe d’une base militaire et est retrouvé mort, de faim, de faiblesse quelques mètres après la clôture de celle-ci. Francis Le Gall est chargé de l’affaire. Et la piste le conduit à la base militaire. Ce qu’il y découvre lui fait apparemment perdre la raison. Renvoyé de la gendarmerie, il se met à parler d’expériences bizarres, d’extraterrestres…Six ans plus tard, il n’est plus qu’une épave, un alcoolique que l’on écoute à moitié, en souriant, déblatérer son délire. Flora est une enfant du pays. Elle revient habiter la maison familiale à La Draille, petit hameau du Causse près de la base militaire. Cyril, un ami, est venu l’aider à déménager. Et Marie, la compagne de Cyril, doit les rejoindre le lendemain. Mais personne n’est là pour récupérer Marie à la gare, ni ne répond à ses appels. Emmenée sur place par un villageois du coin, ils découvrent le hameau complètement désert, comme abandonné en l’espace d’une nuit par tous ses habitants qui n’ont laissé aucune trace. Les habitants du hameau, dont Flora et Cyril, se réveillent dans une grande pièce close, sans porte ni fenêtre, sans savoir où ils sont, ni pourquoi ils sont enfermés là. Quelques jours semblent s’écouler avant qu’ils soient libérer, reprenant conscience aux environs du hameau. Il réalisent que des mois se sont écoulés. La région entière est désertée, mise sous quarantaine, sous loi martiale. Quelques groupes armés résistent cependant aux militaires tandis que tous les autres sont déplacés dans des camps. Certains disparaissant sans laisser de traces…

     

     

     

     

    Captifs - Kevin Brooks

    10 mars 2016 - Super 8 Éditions

     

    Résumé : Linus, 16 ans, se réveille un matin sur le sol d’un sinistre bunker souterrain. Sans eau, sans nourriture… et sans la moindre explication. Manifestement, il a été kidnappé. Pour quel motif ? Et qu’attend-on de lui ? Les jours passent. D’autres détenus, n’ayant apparemment rien en commun, sont amenés par un ascenseur,. Une petite fille. Un vieil homme malade. Un toxicomane. Un autre homme, une autre femme. Capturés en pleine rue, comme lui et désormais, constamment surveillés. Incapables de comprendre ce qu’ils font en ce lieu. Bientôt, et tandis que le temps commence à perdre sa réalité, une horrible vérité se fait jour. Il ne s’agit plus de sortir – c’est manifestement impossible. Il s’agit de survivre. Ensemble. Le plus longtemps possible. En espérant obtenir une réponse à la seule question qui vaille : Pourquoi ? Honoré outre-Manche par la très prestigieuse médaille Carnegie, Captifs a été l’objet, à la suite de cette récompense, d’une virulente polémique. On lui a notamment reproché sa violence et son absolu nihilisme. « Monumental », déclarait dans le même temps le Times. « Tout le monde devrait lire ce roman. »

     

     

     

     

    Maestra - L.S. Hilton

    10 mars 2016 - La Bête Noire

     

    Résumé : Judith Rashleigh, brillante assistante dans un "prestigieux hôtel des ventes aux enchères londonien", est également hôtesse dans un bar miteux de Saint James. Elle découvre qu'un faux tableau va être mis en vente mais elle est licenciée avant d'avoir pu dénoncer l'escroquerie. Elle s'enfuit alors sur la côte d'Azur avec un riche client qui meurt... "Maestra possède à la fois les qualités de 50 nuances de Grey (même si Christian Grey pourrait rougir de certaines scènes) et de "La fille du train", a déclaré son éditeur britannique Mark Smith.

     

     

     

     

    Surtensions - Olivier Norek

    31 mars 2016 - Michel Lafon

     

     

     

     

    La Colline aux esclaves - Kathleen Grissom

    07 avril 2016 - Pocket

     

    Résumé : États-Unis, 1791. Après avoir perdu ses parents lors de la traversée de l Atlantique, Lavinia, une jeune Irlandaise âgée de 7 ans, se retrouve domestique dans une plantation de tabac pour rembourser son passage. Placée avec les esclaves de la cuisine, sous la protection de Belle, fille naturelle du maître, Lavinia apprend à faire le ménage et le service, guidée par l'amour et la force tranquille de sa nouvelle famille. Cependant, malgré tous ses efforts, elle ne peut faire abstraction de sa peau blanche et pénètre peu à peu dans l'univers de la grande maison. Lavinia parviendra-t-elle à chevaucher deux mondes que tout oppose ?

     

     

     

     

    Le chant du Rossignol - Kristin Hannah

    07 avril 2016 - Michel Lafon

     

    Résumé : France, 1939. Dans le village de Carriveau dans la Loire, Vianne Mauriac fait ses adieux à son mari qui part au front et se retrouve seule avec sa fille. Elle ne peut imaginer que les nazis vont envahir le pays. Pourtant, lorsqu'un capitaine allemand réquisitionne sa maison, elle est forcée d'accueillir un officier sous son toit. Et fait le choix de protéger sa fille avant la liberté de son pays... Sa sœur Isabelle, 18 ans, a passé son enfance dans des pensionnats depuis la mort de leur mère, et son père décide de l'envoyer vivre avec Vianne. Mais son tempérament rebelle met en danger leurs vies à toutes. Isabelle décide donc de partir vivre à Paris, le jour de l'entrée des Allemands dans la ville. Impétueuse et pleine d'idéaux, elle s'engage très vite dans la Résistance sous le nom de code " Le Rossignol " et fait régulièrement passer des aviateurs anglais en Espagne. Deux sœurs, deux destins et deux façons de survivre à la guerre et à l'envahisseur. Un grand roman sur l'amour, la liberté, les idéaux et sur le rôle des femmes pendant la guerre.

     

     

     

     

    Les Foulards Rouges - Intégrale Saison 2 - Cécile Duquenne

    20 avril 2016

    (je vous remets aussi la photo du tome 1, trop trop beau)

     

     

    Résumé : Lara et Renaud ont réalisé l’impossible : avec une poignée de Foulards Rouges, ils se sont évadés de Bagne, la planète-prison désertique. En se crashant sur Terre, ils plongent non seulement dans les eaux de la planète Bleue, mais également dans les intrigues politiques tentaculaires du Parti, celles-là même qui ont fait d’eux des criminels... et désormais des fugitifs. Trouvant refuge en Australie, ils comptent bien mettre en place une véritable résistance. Car Renaud sait sur les origines du Parti des secrets inavouables qui l’ont convaincu depuis longtemps que, davantage qu’une simple vengeance, il s’agit d’offrir la liberté à tout un peuple tenu dans l’ignorance et le mensonge depuis des siècles. Il est cependant loin d’imaginer à quel point lui et Lara, qui vient de se découvrir des pouvoirs de Thaumaturge, forment des pièces centrales sur l’échiquier des forces en jeu. Malgré leurs efforts acharnés, ont-ils jamais eu la moindre chance de sauver l’humanité et de réécrire son avenir... ?

     

     

     

     

    Miss Peregrine et les enfants particuliers 3 - Ransom Riggs

    25 mai 2016

     

    Résumé : 3ème et dernier tome, pas de résumé pour ne pas spoiler ^^

     

     

     

     

    Hortense - Jacques Expert

    Septembre 2016 - Sonatine

    Résumé :

    1975 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec son ex-mari, Régis, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Régis fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »

    2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Anna, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et Anna est-elle aussi innocente qu’elle le paraît ?

    Avec ce nouveau roman, inspiré d’une histoire réelle, on retrouve le génie de Jacques Expert pour transformer les faits divers en romans captivants. Comme à son habitude, il ne se contente pas de faire preuve d’une extrême justesse psychologique mais multiplie les pistes, enchaîne les rebondissements jusqu’à un dénouement complètement imprévisible.

     

     

     

     

    Nous allons mourir ce soir - Gillian Flynn

    Novembre 2016 - Sonatine

     

    Résumé : Après une enfance difficile, la narratrice anonyme devient travailleuse du sexe. Des années d’expériences ont développé chez elle un véritable don pour décrypter la psychologie de ses interlocuteurs, leurs intentions et leurs envies. Aussi lui arrive-t-il de donner des conseils à des âmes en peine. Lorsqu’elle rencontre Susan Burke, une femme aisée aux prises avec une situation dramatique, elle lui propose de l’aider. Susan et sa famille ont emménagé à Carterhook Manor, une vieille demeure inquiétante, marquée par une violente histoire vieille de cent ans. Sur place, la narratrice rencontre Miles, le beau-fils de sa cliente, un adolescent au comportement étrange et glaçant. Saura-t-elle découvrir toute la vérité sur Carterhook Manor et la famille qui l’habite désormais ? Si une bonne nouvelle se reconnaît à la puissance de sa chute, Gillian Flynn nous livre ici un véritable morceau d’anthologie. En quelques pages, elle dessine des personnages inoubliables, construit une histoire haletante, qu’elle mène à une conclusion proprement sidérante. Mordant, noir, machiavélique et ironique : tout l’univers de l’auteur, experte incomparable en manipulation et rebondissements, se trouve concentré ici.

     

     

     

     

    Jenny - Fabrice Colin

    Novembre 2016 - Sonatine

     

    Résumé : Cayucos, Californie. Dans une villa au bord du Pacifique, un homme désespéré remplit un cahier noir. Dans sa cave, ligotée, une femme obèse, à peine consciente. Avant de la tuer, l’homme veut raconter son histoire. Quelques mois plus tôt… Un an après la disparition de sa femme, le chroniqueur Bradley Hayden est détruit. Il s’étourdit dans des liaisons sans lendemain via un site de rencontres. Un jour se présente une femme qui ne correspond en rien à la description qu’elle a faite d’elle. Jenny, 300 livres, QI redoutable, lui montre une vidéo de son épouse. April est en vie. Obéis-moi en tout, et elle le restera. Dès lors, Bradley est contraint de suivre Jenny dans une épopée meurtrière. Traqués par la police, ils sillonnent le pays, tandis que Ron, le détective privé aux méthodes zen peu conventionnelles, tente de retrouver April. Pourquoi Jenny tue-t-elle ? A-t-elle choisi April au hasard ? Bradley pourra-t-il retrouver sa femme à temps ? Entre passé et présent, scandales politiques et cavale meurtrière, déserts brûlants et cités labyrinthiques, un terrible compte à rebours est enclenché, aux portes de la folie.

     

     

     

     

    Vous avez eu le courage d'arriver tout en bas ?

    Oui ?

    Bon, alors dites-moi ceux qui vous font envie

     

     

    Beau dimanche à vous

     

    Cajou

    Partager cet article

    Repost 0
    12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 08:00

     

     

     

     

    La semaine passée, le thème du Top Ten Tuesday était vraiment parfait pour commencer l’année. Mais faute de temps, j’ai raté le coche, alors je m’y colle avec une semaine de retard.

     

     

    « Les 10 livres de votre PAL à lire

    absolument en 2O16 »

     

     

     

    Bon, j'en ai évidemment sélectionné plus que 10  parce que sur une PAL de presque 500 livres, en choisir 25, ça ne fait quand même que 5 % 

     

     


    Parce que La Fée lit a adoré :

     

     

     

    Parce que Charabistouilles, Stellabloggeuse, Cess et Mycoton ont adoré :

     

     

     

    Parce que Stephanie-Plaisir-de-Lire, Pretty Books et Ingrid ont adoré :

     

      

     

     

    Parce que Léa Touch Book a adoré :

     

     

     

     

    Parce que Noukette et Jérôme ont adoré :

     

     

     

    Parce que La Fée Lit a adoré (oui encore!) :

     

     

     

     

    Parce qu'Yvan a adoré :

     

     

     

     

    Parce que Dupinette a adoré :

     

     

     

    Parce que j'ai très envie de les lire aussi :

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et pour la petite anecdote, je me suis replongée dans ma liste de l'an passé, afin de voir si j'avais atteint mes objectifs ... Toujours aussi gourmande, j'en avais choisi 20 à sortir impérativement de ma PAL...

     

    Couverture La fin de l'innocence Couverture Pas Raccord / Le Monde de Charlie Couverture Le langage secret des fleurs / Victoria ou le secret des fleurs Couverture Défendre Jacob Couverture Les oreilles de Buster

    Couverture Room Couverture Beignets de tomates vertes Couverture Les mères Couverture New Victoria, tome 1 Couverture Avant d'aller dormir 

    Couverture Meurtres pour rédemption Couverture Le Pays du nuage blanc Couverture Une Ombre Japonaise Couverture Wonder Couverture Les Chroniques de MacKayla Lane, tome 1 : Fièvre noire

    Couverture Demain est un autre jour Couverture Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 1 Couverture La Couleur des sentiments Couverture Skippy dans les étoiles Couverture Les Portes du secret, tome 1 : Le Poison écarlate

     

     

    Bilan :

     

    Je suis complètement nulle, je n'en ai lu que 5 (Beignets de tomates vertes, Les mères, Meurtres pour rédemption, Wonder, Demain est un autre jour). Haha, c’te honte. Mais j’y crois, et j’espère faire mieux cette année !

     

     

    Allez, à vous, dites-moi quels sont les romans que vous souhaiteriez absolument sortir de votre PAL en 2016 ?

     

    Cajou

     

    Partager cet article

    Repost 0
    17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 15:01

     

     

     

     

     

    En regardant les futures parutions à venir sur les sites de plusieurs éditeurs, j'ai été étonnée de voir tout ce qui se profilait à l'horizon en matière de thrillers et de romans noirs, notamment avec plusieurs pointures du genre.

    Ça va saigner
      et frissonner dans les chaumières !

     

     

    Alors voici un petit aperçu de toutes ces tentations rien pour vous 

     

     

     

    Chez Albin Michel, 4 romans noirs avec quelques maîtres du genre.

     

        

     

            

     

     

    Lontano - Jean-Christophe Grangé (sortie : 10 septembre 2015) : Le père est le premier flic de France. Le fils aîné bosse à la Crime. Le cadet règne sur les marchés financiers. La petite soeur tapine dans les palaces. Chez les Morvan, la haine fait office de ciment familial. Pourtant, comme "l'Homme-Clou", le tueur mythique des années 70, ressurgit des limbes africaines, le clan doit se tenir les coudes. Sur fond d'intrigues financières, de trafics miniers, de magie yombé et de barbouzeries sinistres, les Morvan vont affronter un assassin hors norme, qui défie les lois du temps et de l'espace. Ils vont surtout faire face à bien pire : leurs propres démons...

     

    La Piste Noire - Asa Larsson (sortie : 3 septembre 2015) : Fausse jumelle de Stieg Larsson, ses enqêtes suédoises vous feront tout autant frissonner ! Au nord de la Suède, au bord d'un lac gelé, un pêcheur découvre par une nuit de tempête le cadavre torturé d'une jeune femme dans une cabane abandonnée.  La belle Inna Watrang était la porte-parole de Mauris Kallis, un célèbre industriel à la tête d'une multinationale minière dont l'ascension  et la réussite spectaculaires fascinent le pays. Pour démêler les fils de cette société tentaculaire et pour élucider les relations troubles qui semblent unir Kallis à son employée, les inspecteurs Anna-Maria Mella et Sven-Erik Stalnacke font appel à l'ex-avocate Rebecka Martinsson, de retour dans sa région natale où elle vient de décrocher un poste au bureau du procureur. Derrière le meurtre d'Inna se profile un univers de mensonges, de haines et de faux-semblants où le Mal se tient toujours à l'affut.

     

    Famille Parfaite - Lisa Gardner (sortie : 1er octobre 2015) : Justin et Libby Denbe semblaient sortir tout droit des pages des magazines glamour : mariage modèle, ravissante fille de quinze ans, demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston... Jusqu'au jour où ils disparaissent tous les trois sans laisser de traces. Pas d'effraction, pas de témoin, pas de demande de rançon ni de motifs. Juste une famille parfaite soudainement envolée. Pourtant, pour la détective Tessa Leoni, l'enlèvement ne fait aucun doute. Que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?

     

    Revival - Stephen King (sortie : 1er octobre 2015) : Il a suffit de quelques jours au charismatique Révérand Charles Jacobs, le nouveau pasteur méthodiste, pour ensorceler les habitants de Harlow dans le Maine. Et plus que tout autre, le petit Jamie. Car l'homme et l'enfant ont une passion commune : l'électricité. Trente ans plus tard, Jamie, guitariste de rock rongé par l'acool et la drogue, est devenu une épave. Jusqu'à ce qu'il croise à nouveau le chemin de Jacobs et découvre que le mot "Revival" a plus d'un sens et qu'il y a bien des façons de renaître ! 

     

     

     

    Aux Presses de la Cité, le nouveau Sire Cédric, avec sa couverture bien gore.

     

     

    Avec tes yeux - Sire Cédric (sortie : 8 octobre 2015) : Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D'épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu'il a déjà fragile. Si ce n'était que ça ! Après une séance d'hypnose destinée à régler ses problèmes d'insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d'un autre, torturant une jeune femme... Persuadé qu'un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer...

     

     

     

    Chez Super 8, un roman au résumé irrésistible qui sent le page-turner, et un autre dont je vous mets juste la couverture (hors de question que je cherche le résumé de ce roman à l'horrible titre   )

     

        

     

     

    Sujet 375 - Nikki Owen (sortie : 15 octobre 2015) : Trauma, amnésie, menace latente… le roman de Nikki Owen entraîne le lecteur dans un véritable cauchemar éveillé. Entrez dans ce thriller psychologique à l’intrigue diabolique, où la tension monte au fil des pages jusqu’à devenir insupportable... Maria Cruz-Banderras est en prison. Si elle est convaincue d’être innocente des faits qui lui sont reprochés, toutes les évidences sont contre elle. Son alibi ne tient pas la route et les tests ADN confirment qu’elle était bien sur les lieux du crime au moment du meurtre. Atteinte du syndrome d’Asperger, Maria se souvient de tout… sauf de ce qui la concerne intimement. Auprès des thérapeutes, elle va puiser dans ses facultés uniques pour tenter de se remémorer son passé récent. Des endroits étranges. Des gens plus étranges encore… Le puzzle épars qu’elle essaie de reconstituer ne semble pas faire sens. Sauf à croire à des années de mensonges et de faux-semblants. Ce qui est, bien sûr, totalement impossible. À moins que…

     

    Ce livre est plein d'araignées - David Wong (sortie : 24 septembre 2015)

     

     

     

    Chez Fleuve Éditions, un Colize et un Sénécal : miam miam !!

     

         

     

     

    Concerto pour 4 mainsPaul Colize (sortie : 8 octobre 2015) : Un convoi transportant plusieurs millions en diamants est attaqué près de Bruxelles. Un plan efficace, un travail de pro. Pas d'indices. D’un côté, Jean Villemont, avocat pénaliste amoureux des sommets, et sa consoeur Leïla Naciri. De l’autre, Franck Jammet, braqueur virtuose, et son amie Julie Narmon, discrète et efficace. Entre eux, un homme et une affaire. Où se trouvait Franck Jammet la nuit du 18 au 19 février 2013 ? Pourquoi Jean Villemont ne se contente-t-il pas de la version officielle ? Qui a réalisé le casse du siècle ?

     

    Le vide - Patrick Sénécal (sortie : 12 novembre 2015) : Drummondville, Québec. Diane Nadeau tue son ex, sa nouvelle femme et leurs jumeaux au fusil de chasse. Elle essaie de se donner la mort ensuite, mais un policier l’arrête. Interrogée, elle refuse de parler et réclame qu’on la laisse se suicider. Frédéric Ferland est psy. Blasé, rongé par l’ennui, il recherche l’excitation par tous les moyens mis à sa disposition, légaux puis beaucoup moins... Mais invariablement, la lassitude le rattrape. Max Lavoie était PDG d’une très grande entreprise, héritée de son père. Milliardaire humaniste, il se destinait à l’enseignement, mais a dû prendre la succession contre son gré et s’est efforcé de « moraliser » son entreprise sans grand succès. Suite à une visite d’usine en Gaspésie, deux ans plus tôt, il est revenu accompagné d’un garçon mutique de 11 ans qui désormais le suit partout. Depuis, il a vendu presque toute ses actions, a quitté le comité d’entreprise et s’est jeté corps et âme dans une émission racoleuse et dégradante au succès fulgurant : « Vivre au max ». Le show de télé-réalité débute sa saison 2 malgré les débats, scandales et plaintes. Max Lavoie, qui la finance, la produit et la présente propose aux participants de réaliser leur rêve ultime : expériences sexuelles hors-normes, défi physique insensé, revanche personnelle ou, beaucoup plus rarement, geste philanthropique. Tous sont liés, consciemment ou inconsciemment, par le même lien tragique et implacable : le vide qui peu à peu s’ouvre sous leurs pieds…

     

     

     

    Chez Robert Laffont, la future nouvelle collection "La bête noire" : un auteur italien et la très attendue Ingrid Desjours.

     

       

     

     

    Les Fauves - Ingrid Desjours (sortie : 8 octobre 2015) : À la tête d’une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État Islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.Lorsqu’elle engage Lars comme garde du corps, l’ancien militaire a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit toute la vérité sur ses activités ? Et pourra-t-il vraiment la protéger contre des tueurs fanatiques, quand lui-même porte les séquelles d’une détention qui l’a traumatisé ?Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.

     

    Tu tueras le père - Sandrone Dazieri (sortie : 8 octobre 2015) : Non loin de Rome, un homme affolé tente d’arrêter les voitures. Son fils de huit ans a disparu et le corps de sa femme gît, décapité, au fond d’une clairière. Le commissaire Colomba Caselli ne croit pas à l’hypothèse du drame familial et fait appel à un expert en disparition de personnes : Dante Torre. Kidnappé enfant, il a grandi enfermé dans un silo à grains avant de parvenir à s’échapper. Pendant des années, son seul contact avec l’extérieur a été son mystérieux geôlier qu’il appelle « le Père ». Colomba va le confronter à son pire cauchemar : dans cette affaire, Dante reconnaît la signature de ce Père jamais identifié, jamais arrêté…

     

     

     

    Et enfin, 2 romans que je vous ai déjà présentés, chez Sonatine : celui de SJ Watson après son célèbre "Avant d'aller dormir", ainsi que le deuxième essai de l'auteur du génial "L'invisible".

     

         

     

     

    Une autre vie - S.J. Watson (sortie : 1er octobre 2015) : Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d’une agression à Paris, près du canal de l’Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n’ont jamais été faciles, s’étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller à Paris afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre en ligne. Le doute s’insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n’était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site Internet d’escorts que celle-ci utilisait. Mais, à l’âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu’elle est en train de jouer un jeu dangereux à double titre. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?

     

    Les innocents - Robert Pobi (sortie : 17 septembre 2015) : D’un tempérament impétueux, souvent borderline, Alexandra Hemingway, inspectrice à la section des homicides violents à New York, a l’habitude des enquêtes difficiles. Totalement impliquée dans son métier, elle n’hésite pas à prendre tous les risques. Son visage, refait, marqué par de multiples cicatrices, est là pour le prouver. Le jour où l’on retrouve dans l’East river le corps d’un enfant dont les pieds ont été sectionnés, l’affaire s’annonce particulièrement délicate. D’autant plus que la presse n’hésite pas à consacrer ses gros titres à ce genre de meurtre et à venir perturber les investigations. Lorsqu’un autre enfant est enlevé, la panique gagne Manhattan. Panique d’autant plus justifiée que le prédateur à l’œuvre est l’une des figures du mal les pires qui soient. Habituée aux noirceurs les plus effroyables de l’âme humaine, Alexandra pensait avoir tout vu. Elle n’avait pas connu le pire.

     

     

     

    Sans oublier quelques romans qui sortent en poche en octobre et novembre.

     

           

           

     

     

     

     

    Bref, vous voyez que vous allez être gâtés si vous aimez vous faire peur ou être pendus aux pages d'un livre sans pouvoir le poser

     

     

    Pour moi, c'est simple, ils me font TOUS envie, sauf le Grangé : nous sommes définitivement fâchés l'un avec l'autre depuis le gros flop "Kaïken".

     

     

    Et vous, envie desquels ?

     

     

     

    Partager cet article

    Repost 0
    14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 12:14

     

     

     

     

     

    Comme lors de chaque rentrée littéraire depuis plusieurs années, Priceminister vous offre la possibilité de recevoir gratuitement un des titres de cette rentrée littéraire, simplement en l'échange de votre avis.

     

    Cette année, les parrain et marraines sont *roulements de tambour*  : le seul et l'unique Jérôme Dunebergeàlautre, la merveilleuse Noukette, la pimentée Stephie et la bibliovore Leiloona ! Chacun d'entre eux a choisi 3 romans, tout comme Priceminister, ce qui donne donc une très jolie sélection de 15 romans, et il y en a pour tous les goûts !

     

    Les voici en images

     

        

        

        

        

        

     

     

     

    Les matchs sont ouverts au grand public et donc, tout le monde peut s’inscrire du 14 au 30 septembre 2015 pour recevoir ce livre gratuit. Priceminister enverra  1000 livres partout en "Francophonie" (si plus de 1000 inscrits, les participants seront désignés par tirage au sort). Ensuite il vous faudra donner votre avis sur les réseaux sociaux ou votre blog. Cerise sur le gâteau, des cadeaux à la clé pour les 15 billets les plus originaux.

     

     

    Pour participer, rendez-vous sur le billet sur le blog de Priceminister où il vous faudra remplir le formulaire (ultra simple)  ICI.

     

     

    Alors, qu'allez-vous demander cette année ?

     

     

     

     

    Partager cet article

    Repost 0
    8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 15:50

     

     

     

     

    Ayé, Ayé, en attendant le lancement des matchs de la rentrée littéraire sur Priceminister, Babelio nous offre tout prochainement un nouveau "Masse Critique", consacré à la rentrée littéraire.

     

    Comme d'habitude, des centaines de titres à recevoir, simplement en échange d'une critique sur Babelio (et donc, pas besoin d'avoir un blog !).


    Petit aperçu (vraiment petit, il y en a 10 fois + !) en images de quelques livres qui sont dans la sélection de Babelio. SI vous voulez consulter la liste complète, elle est ICI.

     

     

     

     

    Pour participer, il faudra être devant son pc

    dès 07h00, le mercredi 16 septembre,

    par ICI

     

     

    En ce qui me concerne, je vais mettre une alerte dans mon téléphone sinon je vais encore oublier de tenter ma chance ^^

     

    Et vous, il y en a qui vous font envie ?

     

    Partager cet article

    Repost 0
    22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 15:02

     

     

     

     

     

     

    Ayé, elle est là, la rentrée littéraire bat déjà son plein, avec ses 589 romans déjà sortis et à sortir. J'avais fait un premier repérage au début des vacances (dans mon billet ICI) et voici maintenant les 25 romans qui ont eu ma préférence et qui ont rejoint (ou vont rejoindre incessamment) ma pile à lire, classés par date de sortie.

    J'attends dans les commentaires que vous me disiez si j'ai oublié un incontournable, selon vous !

     

     

     

     

    Belfond - La Petite Barbare, d'Astrid Manfredi

    160 pages (13 aout)

    Résumé : En détention on l'appelle la Petite Barbare ; elle a vingt ans et a grandi dans l'abattoir bétonné de la banlieue. L'irréparable, elle l'a commis en détournant les yeux. Elle est belle, elle aime les talons aiguilles et les robes qui brillent, les shots de vodka et les livres pour échapper à l'ennui. Avant, les hommes tombaient comme des mouches et elle avait de l'argent facile. En prison, elle écrit le parcours d'exclusion et sa rage de survivre. En jetant à la face du monde le récit d'un chaos intérieur et social, elle tente un pas de côté. Comment s'émanciper de la violence sans horizon qui a fait d'elle un monstre ? Comment rêver d'autres rencontres et s'inventer un avenir ?
     

     

     

    Le Rouergue - La Maladroite, d'Alexandre Seurat

    112 pages (19 aout)

    Résumé : Tout commence par un avis de recherche, diffusé à la suite de la disparition d'une enfant de 8 ans. La photo est un choc pour une institutrice qui a bien connu cette gamine. Pour elle, pas de doute : cette Diana n'a pas été enlevée, elle est déjà morte, et ses parents sont coupables. Remontant le temps, le roman égrène les témoignages de ceux l'ayant côtoyée, enseignants, grand-mère et tante, médecins, assistants sociaux, gendarmes... Témoins impuissants de la descente aux enfers d'une enfant martyrisée par ses parents qui, malgré les incitations à parler de plusieurs adultes, refusera de les dénoncer. Ce roman est inspiré par un fait divers récent largement médiatisé car, en dépit de plusieurs signalements, l'enfant n'avait jamais bénéficié de protection...

     

     

     

     

    Stock - Eva, de Simon Liberati

    188 pages (19 aout 2015)

    Résumé : Un soir de l’hiver 1979, quelque part dans Paris, j’ai croisé une femme de treize ans dont la réputation était alors « terrible ». Vingt-cinq ans plus tard, elle m’inspira mon premier roman sans que je ne sache plus rien d’elle qu’une photo de aparazzi. Bien plus tard encore, c’est elle qui me retrouva à un détour de ma vie où je m’étais égaré. C’est elle la petite fée surgie de l’arrière monde qui m’a sauvé du labyrinthe et redonné une dernière fois l’élan d’aimer. Par extraordinaire elle s’appelle Eva, ce livre est son éloge.

     

     

     

     

    Julliard - La petite femelle, de Philippe Jaenada

    720 pages (20 aout)

    Résumé : Au mois de novembre 1953 débute le procès retentissant de Pauline Dubuisson, accusée d'avoir tué de sang-froid son amant. Mais qui est donc cette beauté ravageuse dont la France entière réclame la tête ? Une arriviste froide et calculatrice ? Un monstre de duplicité qui a couché avec les Allemands, a été tondue, avant d'assassiner par jalousie un garçon de bonne famille ? Ou n'est-elle, au contraire, qu'une jeune fille libre qui revendique avant l'heure son émancipation et questionne la place des femmes au sein de la société ? Personne n'a jamais voulu écouter ce qu'elle avait à dire, elle que les soubresauts de l'Histoire ont pourtant broyée sans pitié. Telle une enquête policière, La Petite Femelle retrace la quête obsessionnelle que Philippe Jaenada a menée pour rendre justice à Pauline Dubuisson en éclairant sa personnalité d'un nouveau jour.

     

     

     

     

    Julliard - Un mot sur Irène

    216 pages (20 aout)

     

    Résumé : Un parfum de scandale sexuel flotte dans le milieu universitaire depuis la mort, à New York, d'Irène Montès, une intellectuelle de renom. Alors qu'elle devait donner une importante conférence sur les gender studies, son cadavre a été retrouvé nu dans une chambre d'hôtel, au côté d'une poupée gonflable. Mais qui était-elle vraiment ? À travers les yeux de son mari, Léon Garry, professeur à la Sorbonne, la flamboyante personnalité d'Irène nous est peu à peu dévoilée, tout comme la relation trouble qui unissait les deux époux. Jadis mentor d'Irène, Léon était devenu son pantin, dans un théâtre de la cruauté qui le condamnait au rôle de voyeur. Jusqu'ou peut dériver un homme dont les fantasmes inassouvis brouillent la perception du réel et de l'imaginaire ?

     

     

     

     

    Sonatine - Les Assassins, de R.J. Ellory

    528 pages (20 aout)

    Résumé : Sur 18.000 assassinats par an aux États-Unis, seulement 200 sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque 4 homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet que les quatre meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage...

     

     

     

     

    Gallmeister - L'oiseau du Bon Dieu, de James McBride

    450 pages (20 aout)

    Résumé : En 1856, Henry Shackleford, 12 ans, traîne avec insouciance sa condition de jeune esclave noir. Jusqu’à ce que le légendaire abolitionniste John Brown débarque en ville avec sa bande de renégats. Henry se retrouve alors libéré malgré lui et embarqué à la suite de ce chef illuminé qui le prend pour une fille. Affublé d’une robe et d’un bonnet, le jeune garçon sera brinquebalé des forêts où campent les révoltés aux salons des philanthropes en passant par les bordels de l’Ouest, traversant quelques-unes des heures marquantes du 19e siècle américain. Dans cette épopée romanesque inventive et désopilante, récompensée par le prestigieux National Book Award en 2013, James McBride revisite avec un humour féroce et une verve truculente l’Histoire de son pays et de l’un de ses héros les plus méconnus.

     

     

     

     

    Robert Laffont - Le Testament de Marie, de Colm Toibin

    126 pages (20 août)

    Résumé : Ils sont deux à la surveiller, à l'interroger pour lui faire dire ce qu'elle n'a pas vu. Ils dressent de son fils un portrait dans lequel elle ne le reconnaît pas et veulent bâtir autour de sa crucifixion une légende qu'elle refuse. Seule, à l'écart du monde, dans un lieu protégé, elle tente de s'opposer au mythe que les anciens compagnons de son fils sont en train de forger. Lentement, elle extirpe de sa mémoire le souvenir de cet enfant qu'elle a vu changer. En cette époque agitée, prompte aux enthousiasmes comme aux sévères rejets, son fils s'est entouré d'une cour de jeunes fauteurs de trouble infligeant leur morgue et leurs mauvaises manières partout ou ils passent. Peu à peu, ils manipulent le plus charismatique d'entre eux, érigent autour de lui la fable d'un être exceptionnel, capable de rappeler Lazare du monde des morts et de changer l'eau en vin. Et quand, politiquement, le moment est venu d'imposer leur pouvoir, ils abattent leur dernière carte : ils envoient leur jeune chef à la crucifixion et le proclament fils de Dieu. Puis ils traquent ceux qui pourraient s'opposer à leur version de la vérité. Notamment Marie, sa mère. Mais elle, elle a fui devant cette image détestable de son fils, elle n'a pas assisté à son supplice, ne l'a pas recueilli à sa descente de croix. À aucun moment elle n'a souscrit à cette vérité qui n'en est pas une.

     

     

     

     

    Zulma - Les Nuits de laitue, de Vanessa Barbara

    224 pages (20 août)

    Résumé : Otto et Ada partagent depuis un demi-siècle une maison jaune perchée sur une colline et une égale passion pour le chou-fleur à la milanaise, le ping-pong et les documentaires animaliers. Rien de ce que leurs voisins disent ou font ne leur échappe. Sans compter qu'Ada participe intensément à la vie du village, microcosme baroque et réjouissant - autant dire joyeusement peuplé de doux dingues. Il y a d'abord Nico, préparateur en pharmacie obsédé par les effets secondaires indésirables ; Aníbal, facteur fantasque qui confond systématiquement les destinataires pour favoriser le lien social ; Iolanda, propriétaire de chihuahuas neurasthéniques et portée sur la sagesse orientale ; M. Taniguchi, centenaire japonais persuadé que la Seconde Guerre mondiale n'est pas finie ; Marina, anthropologue amateur qui cite Marcel Mauss en exterminant méthodiquement les cafards de sa voisine... Quant à Otto, lecteur passionné de romans noirs, il combat avec un succès mitigé ses insomnies à grandes gorgées de tisane à la laitue, tout en soupçonnant à juste titre les autres habitants du village de lui cacher quelque chose... Un premier roman plein de fantaisie et de tendresse, avec une jolie galerie de personnages tous complètement déjantés.

     

     

     

     

    Jean-Claude Lattès - D'après une histoire vraie,  de Delphine de Vigan

    484 pages (26 aout)

    Résumé : L'immense succès de "Rien ne s'oppose à la nuit" a laissé quelques traces dans la vie personnelle de Delphine de Vigan. Elle n'a plus pu écrire une ligne après ce récit très dur sur sa mère bipolaire, qui a fini par se suicider. C'est là que survient l'élément déclencheur de ce nouveau volet autobiographique : l'irruption de L., une jeune femme avec qui l'auteur sympathise. La nouvelle amie se révèle bientôt possessive, vampirique, et une relation malsaine s'installe tandis que Delphine reçoit des lettres anonymes haineuses et menaçantes. Tous les ingrédients d'un thriller, donc, mais réellement vécus par l'auteur, ce qui fait encore plus froid dans le dos.

     

     

     

     

    Le Cherche-Midi - Amelia, de Kimberly Mc Creight

    528 pages (27 aout)

    Résumé : New York. Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. Malgré un rythme professionnel soutenu, elle arrive tout de même à être à l’écoute de sa fille, une adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secret l’une pour l’autre. C’est tout du moins ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de St Grace, l’école d’Amelia. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle comprend vite qu’elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l’établissement. Le désespoir laisse peu à peu place à l’incompréhension : pourquoi une adolescente en apparence si épanouie déciderait-elle de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable jusqu’au jour où elle reçoit un SMS anonyme qui vient tout remettre en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, Kate commence alors à s’immiscer dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas aussi bien qu’elle le croyait...

     

     

     

     

    Kero - La Contre-heure, de Sébastien Hoët

    265 pages (27 aout)

    Résumé : Gilles est professeur de philosophie dans un lycée. Il est séduisant, brillant, un brin iconoclaste, témoin halluciné de la médiocrité moderne. Ce jour de rentrée commence bien mal puisque Victoire, une élève de première, s’est défenestrée du troisième étage du lycée. Une nouvelle année de débâcle dans les couloirs de l’Éducation nationale ? Une jeune femme aux yeux verts y apparaît pourtant, qui pourrait changer le monde. D’une écriture claire et féroce, Sébastien Hoët réussit un premier roman à la forte personnalité, qui, avec intelligence et humour, n’épargne pas grand monde.

     

     

     

     

    Buchet-Chastel - Une fille est une chose à demi, d'Eimear Mc Bride

    364 pages (27 aout)

    Résumé : "Une fille est une chose à demi" nous plonge dans les replis intimes de l’existence d’une fille en devenir. La voix âpre et puissante de sa narratrice, grandie au sein d’une famille brisée, dans une Irlande écrasée par le poids de la religion, happe littéralement le lecteur dans un flux de conscience cru et poétique. Soliloque enragé, solaire, le texte saisit parfaitement les ambiguïtés de cet entre-deux, de ce temps où l’on est une fille, pas encore une femme. La violence, l’amour filial et fraternel, la découverte de soi, de la sexualité, la honte chevillée au corps : rien n’échappe au talent de l’auteur. Récit brutal et dérangeant s’il en est, le premier roman d’Eimear McBride est un phénomène à part dans la littérature contemporaine, une expérience de lecture unique qui a propulsé l’auteur parmi les voix les plus prometteuses de sa génération.

     

     

     

     

    Préludes - Le Silence des Bombes, de Jason Hewitt

    420 pages (2 septembre)

    Résumé : Juillet 1940. La petite Lydia, 11 ans, traverse un village du Suffolk. Elle porte un masque à gaz. Les magasins sont fermés, les maisons vides, les fenêtres condamnées. Lydia coupe à travers champs et arrive bientôt devant une grande demeure. C'est là qu'elle a grandi. La fillette espère y retrouver sa famille, mais la maison est déserte. Plus tard, dans la nuit, un soldat portant un fusil et un uniforme anglais pénètre dans la maison. Avec un étrange accent, il lui explique qu'il ne lui fera pas de mal, mais qu'elle ne doit pas quitter les lieux et qu'elle doit obéir à certaines règles... Dit-il la vérité ? Que cherche-t-il ? Pourquoi lui semble-t-il aussi familier ? Et surtout, comment connaît-il le nom de Lydia ?

     

     

     

     

    Ombres Noires - Les infâmes, de Jax Miller

    352 pages (2 septembre)

    Résumé : Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l’Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d’avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l’énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d’années à se cacher, quitter l’anonymat c’est laisser à son bourreau l’occasion de la retrouver. Et de se venger. Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l’odyssée.

     

     

     

     

    La Belle Colère  - Vite, trop vite, de Phoebe Gloeckner

    (3 septembre)

    Résumé : "Je ne me souviens pas de ma naissance mais je sais que j'étais un bébé très laid. Comme ça ne s'est pas beaucoup amélioré depuis, j'imagine que je dois m'estimer heureuse si c'est ma jeunesse qui l'attire". Ainsi commence l'émouvant journal de Minnie Goetze, une adolescente de quinze ans tiraillée par ses angoisses existentielles adolescentes, son égocentrisme et ses pulsions autodestructrices, qui court après la reconnaissance et se précipite un peu vite dans la sexualité. Minnie déteste l'école, rêve de devenir artiste, spéléologue ou barmaid. Alors qu'elle est trop timide et complexée pour adresser la parole aux garçons de son âge, elle couche avec le copain trentenaire de sa mère et essaie de trouver son chemin sans guide, sans défense, et pourtant sans la moindre trace de peur. Cette histoire se déroule dans le San Francisco licencieux des années 1970, mais la quête d'émancipation et d'épa-nouissement de Minnie est aussi universelle qu'intemporelle.

     

     

     

     

    Fleuve Éditions - Transparence, d'Alex Christofi

    336 pages (3 septembre)

    Résumé : Dans la ville de Salisbury où il a grandi (un peu), Günter Glass fait figure de Candide bouboule, myope et accro aux gaufres. Il est fasciné par le verre depuis l'enfance, et monte une société de lavage de vitres. Pénétrant l'intimité des foyers, il découvre les travers humains mais il devient également une star de sa profession, missionné pour nettoyer le clocher de la cathédrale de Salisbury. Repéré par John Blades, le laveur de vitres de la reine, il est appelé à Londres.

     

     

     

     

    Presses de la Cité - Le Doute, de S.K. Tremayne

    (3 septembre)

    Résumé : Qui se cache derrière le pseudonyme S. K. Tremayne ? Un auteur de best-sellers dont l'identité reste mystérieuse Une chose est sûre, on lui doit un suspense angoissant et époustouflant. Un an après la mort accidentelle de Lydia, 6 ans, ses parents et sa jumelle Kristie prennent un nouveau départ en s'installant sur une petite île écossaise isolée. Mais l'étrange comportement de Kristie sème bientôt le trouble. Elle demande à se faire appeler Lydia... Qui est-elle vraiment ?

     

     

     

     

    Le Cherche-Midi - Today We Live, d'Emmanuelle Pirotte

    240 pages (3 septembre)

    Résumé : Décembre 1944. C'est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de 7 ans, à deux soldats américains. Ce sont en fait des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Les deux nazis décident d'exécuter la fillette. Au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l'enfant, tue l'autre soldat.Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d'une humanité soumise à l'instinct de survie.

     

     

     

     

    L'Olivier - Les pêchers, de Claire Castillon

    208 pages (3 septembre)

    Résumé : Tamara est prisonnière. De son mari, Claude, qui veut faire d’elle une épouse idéale. De son amour perdu, à qui elle ne peut s’empêcher de rêver. La liberté lui fait peur, la captivité lui pèse. Elle ne peut ni rester ni partir. Il lui faudra pourtant choisir entre cette conjugalité qui l’étouffe et le besoin éperdu de vivre sa vie. Aimée, elle, semble parfaitement adaptée au monde tel qu’il va. Mais son personnage de material girl cache une vraie fragilité. Ex-femme de Claude, elle juge les hommes avec tendresse et sévérité. Qu’attend-elle de l’amour ? Tout, sauf l’angoisse d’être trop (ou pas assez) aimée. Et puis il y a sa fille, Esther, dont elle s’occupe avec le mélange d’affection et d’égoïsme qui la caractérise. Esther... Une adolescente d’aujourd’hui. Espionne, poète, raisonneuse, innocente, amoureuse. Son regard implacable radiographie les adultes, si touchants dans leur refus d’être lucides. Et si c’était elle, la véritable héroïne de cette histoire ?

     

     

     

     

    Sonatine - Les Innocents, de Robert Pobi

    528 pages (17 septembre 2015)

    Résumé : D’un tempérament impétueux, souvent borderline, Alexandra Hemingway, inspectrice à la section des homicides violents à New York, a l’habitude des enquêtes difficiles. Totalement impliquée dans son métier, elle n’hésite pas à prendre tous les risques. Son visage, refait, marqué par de multiples cicatrices, est là pour le prouver. Le jour où l’on retrouve dans l’East river le corps d’un enfant dont les pieds ont été sectionnés, l’affaire s’annonce particulièrement délicate. D’autant plus que la presse n’hésite pas à consacrer ses gros titres à ce genre de meurtre et à venir perturber les investigations. Lorsqu’un autre enfant est enlevé, la panique gagne Manhattan. Panique d’autant plus justifiée que le prédateur à l’œuvre est l’une des figures du mal les pires qui soient. Habituée aux noirceurs les plus effroyables de l’âme humaine, Alexandra pensait avoir tout vu. Elle n’avait pas connu le pire.

     

     

     

     

    Presses de la Cité - L'aviatrice, de Paula McLain

    (1er octobre)

    Résumé : Beryl a cinq ans lorsque sa famille s'installe au Kenya en 1907. très vite abandonnée par sa mère, elle est élevée par son père et par les natifs de la tribu Kipsigis. Cette éducation peu conventionnelle la rend audacieuse et éperdumment amoureuse de la nature. De mariage raté en liaisons contrariées, elle tombe sous le charme de D. Finch Hatton, l'amant de l'auteur K. Blixen.

     

     

     

     

    Sonatine - Une autre vie, de S.J. Watson

    432 pages (1er octobre)

    Résumé : Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d’une agression à Paris, près du canal de l’Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n’ont jamais été faciles, s’étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller à Paris afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre en ligne. Le doute s’insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n’était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site Internet d’escorts que celle-ci utilisait. Mais, à l’âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu’elle est en train de jouer un jeu dangereux à double titre. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?

     

     

     

     

    Fleuve Éditions - Concerto pour 4 mains, de Paul Colize

    (8 octobre)

    Résumé : Un convoi transportant plusieurs millions en diamants est attaqué près de Bruxelles. Un plan efficace, un travail de pro. Pas d'indices. D’un côté, Jean Villemont, avocat pénaliste amoureux des sommets, et sa consoeur Leïla Naciri. De l’autre, Franck Jammet, braqueur virtuose, et son amie Julie Narmon, discrète et efficace. Entre eux, un homme et une affaire. Où se trouvait Franck Jammet la nuit du 18 au 19 février 2013 ? Pourquoi Jean Villemont ne se contente-t-il pas de la version officielle ? Qui a réalisé le casse du siècle ?

     

     

     

     

    Super 8 - Sujet 375, de Nikki Owen

    (15 octobre)

    Résumé : Trauma, amnésie, menace latente… le roman de Nikki Owen entraîne le lecteur dans un véritable cauchemar éveillé. Entrez dans ce thriller psychologique à l’intrigue diabolique, où la tension monte au fil des pages jusqu’à devenir insupportable. Maria Cruz-Banderras est en prison. Si elle est convaincue d’être innocente des faits qui lui sont reprochés, toutes les évidences sont contre elle. Son alibi ne tient pas la route et les tests ADN confirment qu’elle était bien sur les lieux du crime au moment du meurtre. Atteinte du syndrome d’Asperger, Maria se souvient de tout… sauf de ce qui la concerne intimement. Auprès des thérapeutes, elle va puiser dans ses facultés uniques pour tenter de se remémorer son passé récent. Des endroits étranges. Des gens plus étranges encore… Le puzzle épars qu’elle essaie de reconstituer ne semble pas faire sens. Sauf à croire à des années de mensonges et de faux-semblants. Ce qui est, bien sûr, totalement impossible. À moins que…

     

     

     

     

    PKJ - Une braise sous la cendre, de Sabaa Tahir

    (15 octobre)

    Résumé : Autrefois l’Empire était partagé entre les Erudits, cultivés, ouverts, et gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’Empereur. Mais les soldats ont pris le dessus et, désormais, quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire est voué aux châtiments les plus durs. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté et sauver ceux qu’ils aiment.

     

     

     

    Comme depuis plusieurs années, je participe au "Challenge 1 % de la rentrée littéraire" organisé par Sophie Hérisson ICI, qui consiste donc à lire, au minimum, 1 % de 589 livres, soit 6 livres. Je vise les 3 % cette année. N'hésitez pas à nous rejoindre, c'est un challenge vraiment sympathique et riche en échanges et découvertes.

     

     

    Partager cet article

    Repost 0
    5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 12:31

     

     

     

     

    J'en avais parlé sur la page FB du blog : j'ai eu le grand bonheur au mois d'avril de recevoir ma lettre de sélection pour participer au jury du Prix des Lectrices de ELLE 2016.

     

     

     

     

    Très vite après cette lettre, j'ai reçu en mai un énoOoOoorme colis, comprenant les 7 romans de "mon mois".

     

     

     

     

    En effet, les 120 lectrices sont réparties en plusieurs jurys et, selon leur groupe, reçoivent une sélection de 7 romans à lire et à évaluer afin que les autres jurées reçoivent uniquement le top 3. Voici en photo les 7 livres que j'ai reçus en tant que jurée de septembre. J'en suis à ma troisième lecture et jusque là, je peux dire que je suis ravie de ces découvertes. Mes billets arriveront d'ailleurs très vite car je dois rendre mes notes pour le 21 juillet !
     

     


     


    Et voici la sélection des jurées d'octobre.

     

     

     

    Belle semaine à vous sous ce soleil radieux

     

    Cajou

    Partager cet article

    Repost 0

    Le petit grain de sel de Cajou

    http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


    1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
     2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
     3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
    4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
     5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

    = Coup de coeur !

    Trouver Un Billet

    Rejoins-moi sur Facebook

    Challenge GoodReads

    2017 Reading Challenge

    2017 Reading Challenge
    Cajou has read 5 books toward her goal of 100 books.
    hide

    Nombre Visiteurs