22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 15:02

 

 

 

 

 

 

Ayé, elle est là, la rentrée littéraire bat déjà son plein, avec ses 589 romans déjà sortis et à sortir. J'avais fait un premier repérage au début des vacances (dans mon billet ICI) et voici maintenant les 25 romans qui ont eu ma préférence et qui ont rejoint (ou vont rejoindre incessamment) ma pile à lire, classés par date de sortie.

J'attends dans les commentaires que vous me disiez si j'ai oublié un incontournable, selon vous !

 

 

 

 

Belfond - La Petite Barbare, d'Astrid Manfredi

160 pages (13 aout)

Résumé : En détention on l'appelle la Petite Barbare ; elle a vingt ans et a grandi dans l'abattoir bétonné de la banlieue. L'irréparable, elle l'a commis en détournant les yeux. Elle est belle, elle aime les talons aiguilles et les robes qui brillent, les shots de vodka et les livres pour échapper à l'ennui. Avant, les hommes tombaient comme des mouches et elle avait de l'argent facile. En prison, elle écrit le parcours d'exclusion et sa rage de survivre. En jetant à la face du monde le récit d'un chaos intérieur et social, elle tente un pas de côté. Comment s'émanciper de la violence sans horizon qui a fait d'elle un monstre ? Comment rêver d'autres rencontres et s'inventer un avenir ?
 

 

 

Le Rouergue - La Maladroite, d'Alexandre Seurat

112 pages (19 aout)

Résumé : Tout commence par un avis de recherche, diffusé à la suite de la disparition d'une enfant de 8 ans. La photo est un choc pour une institutrice qui a bien connu cette gamine. Pour elle, pas de doute : cette Diana n'a pas été enlevée, elle est déjà morte, et ses parents sont coupables. Remontant le temps, le roman égrène les témoignages de ceux l'ayant côtoyée, enseignants, grand-mère et tante, médecins, assistants sociaux, gendarmes... Témoins impuissants de la descente aux enfers d'une enfant martyrisée par ses parents qui, malgré les incitations à parler de plusieurs adultes, refusera de les dénoncer. Ce roman est inspiré par un fait divers récent largement médiatisé car, en dépit de plusieurs signalements, l'enfant n'avait jamais bénéficié de protection...

 

 

 

 

Stock - Eva, de Simon Liberati

188 pages (19 aout 2015)

Résumé : Un soir de l’hiver 1979, quelque part dans Paris, j’ai croisé une femme de treize ans dont la réputation était alors « terrible ». Vingt-cinq ans plus tard, elle m’inspira mon premier roman sans que je ne sache plus rien d’elle qu’une photo de aparazzi. Bien plus tard encore, c’est elle qui me retrouva à un détour de ma vie où je m’étais égaré. C’est elle la petite fée surgie de l’arrière monde qui m’a sauvé du labyrinthe et redonné une dernière fois l’élan d’aimer. Par extraordinaire elle s’appelle Eva, ce livre est son éloge.

 

 

 

 

Julliard - La petite femelle, de Philippe Jaenada

720 pages (20 aout)

Résumé : Au mois de novembre 1953 débute le procès retentissant de Pauline Dubuisson, accusée d'avoir tué de sang-froid son amant. Mais qui est donc cette beauté ravageuse dont la France entière réclame la tête ? Une arriviste froide et calculatrice ? Un monstre de duplicité qui a couché avec les Allemands, a été tondue, avant d'assassiner par jalousie un garçon de bonne famille ? Ou n'est-elle, au contraire, qu'une jeune fille libre qui revendique avant l'heure son émancipation et questionne la place des femmes au sein de la société ? Personne n'a jamais voulu écouter ce qu'elle avait à dire, elle que les soubresauts de l'Histoire ont pourtant broyée sans pitié. Telle une enquête policière, La Petite Femelle retrace la quête obsessionnelle que Philippe Jaenada a menée pour rendre justice à Pauline Dubuisson en éclairant sa personnalité d'un nouveau jour.

 

 

 

 

Julliard - Un mot sur Irène

216 pages (20 aout)

 

Résumé : Un parfum de scandale sexuel flotte dans le milieu universitaire depuis la mort, à New York, d'Irène Montès, une intellectuelle de renom. Alors qu'elle devait donner une importante conférence sur les gender studies, son cadavre a été retrouvé nu dans une chambre d'hôtel, au côté d'une poupée gonflable. Mais qui était-elle vraiment ? À travers les yeux de son mari, Léon Garry, professeur à la Sorbonne, la flamboyante personnalité d'Irène nous est peu à peu dévoilée, tout comme la relation trouble qui unissait les deux époux. Jadis mentor d'Irène, Léon était devenu son pantin, dans un théâtre de la cruauté qui le condamnait au rôle de voyeur. Jusqu'ou peut dériver un homme dont les fantasmes inassouvis brouillent la perception du réel et de l'imaginaire ?

 

 

 

 

Sonatine - Les Assassins, de R.J. Ellory

528 pages (20 aout)

Résumé : Sur 18.000 assassinats par an aux États-Unis, seulement 200 sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque 4 homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet que les quatre meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage...

 

 

 

 

Gallmeister - L'oiseau du Bon Dieu, de James McBride

450 pages (20 aout)

Résumé : En 1856, Henry Shackleford, 12 ans, traîne avec insouciance sa condition de jeune esclave noir. Jusqu’à ce que le légendaire abolitionniste John Brown débarque en ville avec sa bande de renégats. Henry se retrouve alors libéré malgré lui et embarqué à la suite de ce chef illuminé qui le prend pour une fille. Affublé d’une robe et d’un bonnet, le jeune garçon sera brinquebalé des forêts où campent les révoltés aux salons des philanthropes en passant par les bordels de l’Ouest, traversant quelques-unes des heures marquantes du 19e siècle américain. Dans cette épopée romanesque inventive et désopilante, récompensée par le prestigieux National Book Award en 2013, James McBride revisite avec un humour féroce et une verve truculente l’Histoire de son pays et de l’un de ses héros les plus méconnus.

 

 

 

 

Robert Laffont - Le Testament de Marie, de Colm Toibin

126 pages (20 août)

Résumé : Ils sont deux à la surveiller, à l'interroger pour lui faire dire ce qu'elle n'a pas vu. Ils dressent de son fils un portrait dans lequel elle ne le reconnaît pas et veulent bâtir autour de sa crucifixion une légende qu'elle refuse. Seule, à l'écart du monde, dans un lieu protégé, elle tente de s'opposer au mythe que les anciens compagnons de son fils sont en train de forger. Lentement, elle extirpe de sa mémoire le souvenir de cet enfant qu'elle a vu changer. En cette époque agitée, prompte aux enthousiasmes comme aux sévères rejets, son fils s'est entouré d'une cour de jeunes fauteurs de trouble infligeant leur morgue et leurs mauvaises manières partout ou ils passent. Peu à peu, ils manipulent le plus charismatique d'entre eux, érigent autour de lui la fable d'un être exceptionnel, capable de rappeler Lazare du monde des morts et de changer l'eau en vin. Et quand, politiquement, le moment est venu d'imposer leur pouvoir, ils abattent leur dernière carte : ils envoient leur jeune chef à la crucifixion et le proclament fils de Dieu. Puis ils traquent ceux qui pourraient s'opposer à leur version de la vérité. Notamment Marie, sa mère. Mais elle, elle a fui devant cette image détestable de son fils, elle n'a pas assisté à son supplice, ne l'a pas recueilli à sa descente de croix. À aucun moment elle n'a souscrit à cette vérité qui n'en est pas une.

 

 

 

 

Zulma - Les Nuits de laitue, de Vanessa Barbara

224 pages (20 août)

Résumé : Otto et Ada partagent depuis un demi-siècle une maison jaune perchée sur une colline et une égale passion pour le chou-fleur à la milanaise, le ping-pong et les documentaires animaliers. Rien de ce que leurs voisins disent ou font ne leur échappe. Sans compter qu'Ada participe intensément à la vie du village, microcosme baroque et réjouissant - autant dire joyeusement peuplé de doux dingues. Il y a d'abord Nico, préparateur en pharmacie obsédé par les effets secondaires indésirables ; Aníbal, facteur fantasque qui confond systématiquement les destinataires pour favoriser le lien social ; Iolanda, propriétaire de chihuahuas neurasthéniques et portée sur la sagesse orientale ; M. Taniguchi, centenaire japonais persuadé que la Seconde Guerre mondiale n'est pas finie ; Marina, anthropologue amateur qui cite Marcel Mauss en exterminant méthodiquement les cafards de sa voisine... Quant à Otto, lecteur passionné de romans noirs, il combat avec un succès mitigé ses insomnies à grandes gorgées de tisane à la laitue, tout en soupçonnant à juste titre les autres habitants du village de lui cacher quelque chose... Un premier roman plein de fantaisie et de tendresse, avec une jolie galerie de personnages tous complètement déjantés.

 

 

 

 

Jean-Claude Lattès - D'après une histoire vraie,  de Delphine de Vigan

484 pages (26 aout)

Résumé : L'immense succès de "Rien ne s'oppose à la nuit" a laissé quelques traces dans la vie personnelle de Delphine de Vigan. Elle n'a plus pu écrire une ligne après ce récit très dur sur sa mère bipolaire, qui a fini par se suicider. C'est là que survient l'élément déclencheur de ce nouveau volet autobiographique : l'irruption de L., une jeune femme avec qui l'auteur sympathise. La nouvelle amie se révèle bientôt possessive, vampirique, et une relation malsaine s'installe tandis que Delphine reçoit des lettres anonymes haineuses et menaçantes. Tous les ingrédients d'un thriller, donc, mais réellement vécus par l'auteur, ce qui fait encore plus froid dans le dos.

 

 

 

 

Le Cherche-Midi - Amelia, de Kimberly Mc Creight

528 pages (27 aout)

Résumé : New York. Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. Malgré un rythme professionnel soutenu, elle arrive tout de même à être à l’écoute de sa fille, une adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secret l’une pour l’autre. C’est tout du moins ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de St Grace, l’école d’Amelia. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle comprend vite qu’elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l’établissement. Le désespoir laisse peu à peu place à l’incompréhension : pourquoi une adolescente en apparence si épanouie déciderait-elle de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable jusqu’au jour où elle reçoit un SMS anonyme qui vient tout remettre en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, Kate commence alors à s’immiscer dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas aussi bien qu’elle le croyait...

 

 

 

 

Kero - La Contre-heure, de Sébastien Hoët

265 pages (27 aout)

Résumé : Gilles est professeur de philosophie dans un lycée. Il est séduisant, brillant, un brin iconoclaste, témoin halluciné de la médiocrité moderne. Ce jour de rentrée commence bien mal puisque Victoire, une élève de première, s’est défenestrée du troisième étage du lycée. Une nouvelle année de débâcle dans les couloirs de l’Éducation nationale ? Une jeune femme aux yeux verts y apparaît pourtant, qui pourrait changer le monde. D’une écriture claire et féroce, Sébastien Hoët réussit un premier roman à la forte personnalité, qui, avec intelligence et humour, n’épargne pas grand monde.

 

 

 

 

Buchet-Chastel - Une fille est une chose à demi, d'Eimear Mc Bride

364 pages (27 aout)

Résumé : "Une fille est une chose à demi" nous plonge dans les replis intimes de l’existence d’une fille en devenir. La voix âpre et puissante de sa narratrice, grandie au sein d’une famille brisée, dans une Irlande écrasée par le poids de la religion, happe littéralement le lecteur dans un flux de conscience cru et poétique. Soliloque enragé, solaire, le texte saisit parfaitement les ambiguïtés de cet entre-deux, de ce temps où l’on est une fille, pas encore une femme. La violence, l’amour filial et fraternel, la découverte de soi, de la sexualité, la honte chevillée au corps : rien n’échappe au talent de l’auteur. Récit brutal et dérangeant s’il en est, le premier roman d’Eimear McBride est un phénomène à part dans la littérature contemporaine, une expérience de lecture unique qui a propulsé l’auteur parmi les voix les plus prometteuses de sa génération.

 

 

 

 

Préludes - Le Silence des Bombes, de Jason Hewitt

420 pages (2 septembre)

Résumé : Juillet 1940. La petite Lydia, 11 ans, traverse un village du Suffolk. Elle porte un masque à gaz. Les magasins sont fermés, les maisons vides, les fenêtres condamnées. Lydia coupe à travers champs et arrive bientôt devant une grande demeure. C'est là qu'elle a grandi. La fillette espère y retrouver sa famille, mais la maison est déserte. Plus tard, dans la nuit, un soldat portant un fusil et un uniforme anglais pénètre dans la maison. Avec un étrange accent, il lui explique qu'il ne lui fera pas de mal, mais qu'elle ne doit pas quitter les lieux et qu'elle doit obéir à certaines règles... Dit-il la vérité ? Que cherche-t-il ? Pourquoi lui semble-t-il aussi familier ? Et surtout, comment connaît-il le nom de Lydia ?

 

 

 

 

Ombres Noires - Les infâmes, de Jax Miller

352 pages (2 septembre)

Résumé : Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l’Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d’avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l’énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d’années à se cacher, quitter l’anonymat c’est laisser à son bourreau l’occasion de la retrouver. Et de se venger. Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l’odyssée.

 

 

 

 

La Belle Colère  - Vite, trop vite, de Phoebe Gloeckner

(3 septembre)

Résumé : "Je ne me souviens pas de ma naissance mais je sais que j'étais un bébé très laid. Comme ça ne s'est pas beaucoup amélioré depuis, j'imagine que je dois m'estimer heureuse si c'est ma jeunesse qui l'attire". Ainsi commence l'émouvant journal de Minnie Goetze, une adolescente de quinze ans tiraillée par ses angoisses existentielles adolescentes, son égocentrisme et ses pulsions autodestructrices, qui court après la reconnaissance et se précipite un peu vite dans la sexualité. Minnie déteste l'école, rêve de devenir artiste, spéléologue ou barmaid. Alors qu'elle est trop timide et complexée pour adresser la parole aux garçons de son âge, elle couche avec le copain trentenaire de sa mère et essaie de trouver son chemin sans guide, sans défense, et pourtant sans la moindre trace de peur. Cette histoire se déroule dans le San Francisco licencieux des années 1970, mais la quête d'émancipation et d'épa-nouissement de Minnie est aussi universelle qu'intemporelle.

 

 

 

 

Fleuve Éditions - Transparence, d'Alex Christofi

336 pages (3 septembre)

Résumé : Dans la ville de Salisbury où il a grandi (un peu), Günter Glass fait figure de Candide bouboule, myope et accro aux gaufres. Il est fasciné par le verre depuis l'enfance, et monte une société de lavage de vitres. Pénétrant l'intimité des foyers, il découvre les travers humains mais il devient également une star de sa profession, missionné pour nettoyer le clocher de la cathédrale de Salisbury. Repéré par John Blades, le laveur de vitres de la reine, il est appelé à Londres.

 

 

 

 

Presses de la Cité - Le Doute, de S.K. Tremayne

(3 septembre)

Résumé : Qui se cache derrière le pseudonyme S. K. Tremayne ? Un auteur de best-sellers dont l'identité reste mystérieuse Une chose est sûre, on lui doit un suspense angoissant et époustouflant. Un an après la mort accidentelle de Lydia, 6 ans, ses parents et sa jumelle Kristie prennent un nouveau départ en s'installant sur une petite île écossaise isolée. Mais l'étrange comportement de Kristie sème bientôt le trouble. Elle demande à se faire appeler Lydia... Qui est-elle vraiment ?

 

 

 

 

Le Cherche-Midi - Today We Live, d'Emmanuelle Pirotte

240 pages (3 septembre)

Résumé : Décembre 1944. C'est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de 7 ans, à deux soldats américains. Ce sont en fait des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Les deux nazis décident d'exécuter la fillette. Au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l'enfant, tue l'autre soldat.Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d'une humanité soumise à l'instinct de survie.

 

 

 

 

L'Olivier - Les pêchers, de Claire Castillon

208 pages (3 septembre)

Résumé : Tamara est prisonnière. De son mari, Claude, qui veut faire d’elle une épouse idéale. De son amour perdu, à qui elle ne peut s’empêcher de rêver. La liberté lui fait peur, la captivité lui pèse. Elle ne peut ni rester ni partir. Il lui faudra pourtant choisir entre cette conjugalité qui l’étouffe et le besoin éperdu de vivre sa vie. Aimée, elle, semble parfaitement adaptée au monde tel qu’il va. Mais son personnage de material girl cache une vraie fragilité. Ex-femme de Claude, elle juge les hommes avec tendresse et sévérité. Qu’attend-elle de l’amour ? Tout, sauf l’angoisse d’être trop (ou pas assez) aimée. Et puis il y a sa fille, Esther, dont elle s’occupe avec le mélange d’affection et d’égoïsme qui la caractérise. Esther... Une adolescente d’aujourd’hui. Espionne, poète, raisonneuse, innocente, amoureuse. Son regard implacable radiographie les adultes, si touchants dans leur refus d’être lucides. Et si c’était elle, la véritable héroïne de cette histoire ?

 

 

 

 

Sonatine - Les Innocents, de Robert Pobi

528 pages (17 septembre 2015)

Résumé : D’un tempérament impétueux, souvent borderline, Alexandra Hemingway, inspectrice à la section des homicides violents à New York, a l’habitude des enquêtes difficiles. Totalement impliquée dans son métier, elle n’hésite pas à prendre tous les risques. Son visage, refait, marqué par de multiples cicatrices, est là pour le prouver. Le jour où l’on retrouve dans l’East river le corps d’un enfant dont les pieds ont été sectionnés, l’affaire s’annonce particulièrement délicate. D’autant plus que la presse n’hésite pas à consacrer ses gros titres à ce genre de meurtre et à venir perturber les investigations. Lorsqu’un autre enfant est enlevé, la panique gagne Manhattan. Panique d’autant plus justifiée que le prédateur à l’œuvre est l’une des figures du mal les pires qui soient. Habituée aux noirceurs les plus effroyables de l’âme humaine, Alexandra pensait avoir tout vu. Elle n’avait pas connu le pire.

 

 

 

 

Presses de la Cité - L'aviatrice, de Paula McLain

(1er octobre)

Résumé : Beryl a cinq ans lorsque sa famille s'installe au Kenya en 1907. très vite abandonnée par sa mère, elle est élevée par son père et par les natifs de la tribu Kipsigis. Cette éducation peu conventionnelle la rend audacieuse et éperdumment amoureuse de la nature. De mariage raté en liaisons contrariées, elle tombe sous le charme de D. Finch Hatton, l'amant de l'auteur K. Blixen.

 

 

 

 

Sonatine - Une autre vie, de S.J. Watson

432 pages (1er octobre)

Résumé : Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d’une agression à Paris, près du canal de l’Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n’ont jamais été faciles, s’étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller à Paris afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre en ligne. Le doute s’insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n’était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site Internet d’escorts que celle-ci utilisait. Mais, à l’âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu’elle est en train de jouer un jeu dangereux à double titre. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?

 

 

 

 

Fleuve Éditions - Concerto pour 4 mains, de Paul Colize

(8 octobre)

Résumé : Un convoi transportant plusieurs millions en diamants est attaqué près de Bruxelles. Un plan efficace, un travail de pro. Pas d'indices. D’un côté, Jean Villemont, avocat pénaliste amoureux des sommets, et sa consoeur Leïla Naciri. De l’autre, Franck Jammet, braqueur virtuose, et son amie Julie Narmon, discrète et efficace. Entre eux, un homme et une affaire. Où se trouvait Franck Jammet la nuit du 18 au 19 février 2013 ? Pourquoi Jean Villemont ne se contente-t-il pas de la version officielle ? Qui a réalisé le casse du siècle ?

 

 

 

 

Super 8 - Sujet 375, de Nikki Owen

(15 octobre)

Résumé : Trauma, amnésie, menace latente… le roman de Nikki Owen entraîne le lecteur dans un véritable cauchemar éveillé. Entrez dans ce thriller psychologique à l’intrigue diabolique, où la tension monte au fil des pages jusqu’à devenir insupportable. Maria Cruz-Banderras est en prison. Si elle est convaincue d’être innocente des faits qui lui sont reprochés, toutes les évidences sont contre elle. Son alibi ne tient pas la route et les tests ADN confirment qu’elle était bien sur les lieux du crime au moment du meurtre. Atteinte du syndrome d’Asperger, Maria se souvient de tout… sauf de ce qui la concerne intimement. Auprès des thérapeutes, elle va puiser dans ses facultés uniques pour tenter de se remémorer son passé récent. Des endroits étranges. Des gens plus étranges encore… Le puzzle épars qu’elle essaie de reconstituer ne semble pas faire sens. Sauf à croire à des années de mensonges et de faux-semblants. Ce qui est, bien sûr, totalement impossible. À moins que…

 

 

 

 

PKJ - Une braise sous la cendre, de Sabaa Tahir

(15 octobre)

Résumé : Autrefois l’Empire était partagé entre les Erudits, cultivés, ouverts, et gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’Empereur. Mais les soldats ont pris le dessus et, désormais, quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire est voué aux châtiments les plus durs. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté et sauver ceux qu’ils aiment.

 

 

 

Comme depuis plusieurs années, je participe au "Challenge 1 % de la rentrée littéraire" organisé par Sophie Hérisson ICI, qui consiste donc à lire, au minimum, 1 % de 589 livres, soit 6 livres. Je vise les 3 % cette année. N'hésitez pas à nous rejoindre, c'est un challenge vraiment sympathique et riche en échanges et découvertes.

 

 

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 12:31

 

 

 

 

J'en avais parlé sur la page FB du blog : j'ai eu le grand bonheur au mois d'avril de recevoir ma lettre de sélection pour participer au jury du Prix des Lectrices de ELLE 2016.

 

 

 

 

Très vite après cette lettre, j'ai reçu en mai un énoOoOoorme colis, comprenant les 7 romans de "mon mois".

 

 

 

 

En effet, les 120 lectrices sont réparties en plusieurs jurys et, selon leur groupe, reçoivent une sélection de 7 romans à lire et à évaluer afin que les autres jurées reçoivent uniquement le top 3. Voici en photo les 7 livres que j'ai reçus en tant que jurée de septembre. J'en suis à ma troisième lecture et jusque là, je peux dire que je suis ravie de ces découvertes. Mes billets arriveront d'ailleurs très vite car je dois rendre mes notes pour le 21 juillet !
 

 


 


Et voici la sélection des jurées d'octobre.

 

 

 

Belle semaine à vous sous ce soleil radieux

 

Cajou

Partager cet article

Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 07:00

 

 

Ayé, l'été est là et les sites des Éditeurs commencent à mettre en ligne leurs titres pour la rentrée littéraire, cru 2015 et voici donc un tout petit aperçu de ce que l'on nous réserve (forcément, je ne peux pas présenter les 589 romans annoncés).

 

 

Amelia - Kimberly McCreight - Le Cherche-Midi

Sortie : 27 août 2015

 

 

Résumé : New York. Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. Malgré un rythme professionnel soutenu, elle arrive tout de même à être à l’écoute de sa fille, une adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secret l’une pour l’autre. C’est tout du moins ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de St Grace, l’école d’Amelia. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle comprend vite qu’elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l’établissement. Le désespoir laisse peu à peu place à l’incompréhension : pourquoi une adolescente en apparence si épanouie déciderait-elle de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable jusqu’au jour où elle reçoit un SMS anonyme qui vient tout remettre en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, Kate commence alors à s’immiscer dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas aussi bien qu’elle le croyait. À travers les SMS, les mails d’Amelia, les réseaux sociaux, Kate va tenter de reconstruire la vie de sa fille afin de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l’a poussée à monter sur le toit ce jour-là. Elle va devoir affronter une réalité beaucoup plus sombre que tout ce qu’elle a pu imaginer…

 

 

 

Transparence - Alex Christofi - Fleuve Éditions

Sortie : 3 septembre 2015

 

 

Résumé : "J'ignorais encore quelle était ma voie, mais je savais déjà qu'elle serait unique".

 

 

 

Vite, trop vite - Phoebe Gloeckner - Éditions La Belle Colère

Sortie : 27 août 2015

 

 

Résumé : Dans le San Francisco licencieux des années 1970, Minnie Goetze, jeune fille de 15 ans, essaie de frayer son chemin à travers les affres de l'adolescence. En quête d'émancipation et d'épanouissement, mais détestant l'école, elle rêve de devenir artiste ou spéléologue. Se précipitant un peu vite dans la sexualité avec un ami de sa mère, elle poursuit son apprentissage, sans repères mais sans peur.

 

 

 

 

Les Assassins - R.J. Ellory - Sonatine

Sortie : 20 août 2015

 

 

Résumé : Sur 18.000 assassinats par an aux États-Unis, seulement 200 sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque 4 homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et véritable encyclopédie vivante des serial killers, celui-ci découvre en effet que les quatre meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante.

 

 

 

 

La zone d'intérêt - Martin Amis - Calmann-Lévy

Sortie : 19 août 2015

 

 

Résumé : Comment explorer à nouveau la Shoah sans reprendre les mots des autres ? Comment oser un autre ton, un regard plus oblique ? En nous dévoilant une histoire de marivaudage aux allures de Monty Python en plein système concentrationnaire, Martin Amis remporte brillamment ce pari. Une manière habile de caricaturer le mécanisme de l'horreur pour le rendre plus insoutenable encore.

DECOR
Camp de concentration Kat Zet I en Pologne.
PERSONNAGES
Paul Doll, le Commandant : bouffon vaniteux, lubrique, assoiffé d'alcool et de mort.
Hannah Doll, l'épouse : canon de beauté aryen, mère de jumelles, un brin rebelle.
Angelus Thomsen, l'officier SS : arriviste notoire, bellâtre, coureur de jupons.
Smulz, le chef du Sonderkommando : homme le plus triste du monde.
ACTION

La météorologie du coup de foudre ou comment faire basculer l'ordre dans un système allergique au désordre.

 

 

 

 

Les Innocents - Robert Pobi - Sonatine

Sortie : 17 septembre 2015

 

Résumé : D’un tempérament impétueux, souvent borderline, Alexandra Hemingway, inspectrice à la section des homicides violents à New York, a l’habitude des enquêtes difficiles. Totalement impliquée dans son métier, elle n’hésite pas à prendre tous les risques. Son visage, refait, marqué par de multiples cicatrices, est là pour le prouver. Le jour où l’on retrouve dans l’East river le corps d’un enfant dont les pieds ont été sectionnés, l’affaire s’annonce particulièrement délicate. D’autant plus que la presse n’hésite pas à consacrer ses gros titres à ce genre de meurtre et à venir perturber les investigations. Lorsqu’un autre enfant est enlevé, la panique gagne Manhattan. Panique d’autant plus justifiée que le prédateur à l’œuvre est l’une des figures du mal les pires qui soient. Habituée aux noirceurs les plus effroyables de l’âme humaine, Alexandra pensait avoir tout vu. Elle n’avait pas connu le pire.

 

 

 

 

 

La contre-heure - Sébastien Hoët - Kero

Sortie : 31 août 2015

 

 

Résumé : Gilles est professeur de philosophie dans un lycée. Il est séduisant, brillant, un brin iconoclaste, témoin halluciné de la médiocrité moderne. Ce jour de rentrée commence bien mal puisque Victoire, une élève de première, s’est défenestrée du troisième étage du lycée. Une nouvelle année de débâcle dans les couloirs de l’Éducation nationale ? Une jeune femme aux yeux verts y apparaît pourtant, qui pourrait changer le monde. D’une écriture claire et féroce, Sébastien Hoët réussit un premier roman à la forte personnalité, qui, avec intelligence et humour, n’épargne pas grand monde.

 

 

 

 

 

Blas Musik Pop - Vea Kaiser - Presses de la Cité

Sortie : 20 août 2015

 

 

Résumé : Féru d'érudition, Johannes parvient à quitter le village de Saint-Peter-sur-Anger, où la lecture est considérée comme un passe-temps hautement suspect, pour aller étudier en ville. Mais quand il rate son baccalauréat, le jeune homme doit retourner vivre chez ceux qu'il considère comme des barbares. Comble de l'horreur, ces derniers s'apprêtent à accueillir un club de football. Premier roman.

 

 

 

 

Tourner la page - Audur Jonsdottir - Presses de la Cité

Sortie : 27 août 2015

 

 

Résumé : Poussée par sa grand-mère à se séparer d'un mari alcoolique, Eyja quitte son petit village de pêcheurs islandais pour retrouver sa cousine Runa en Suède. Celle-ci déborde d'idées pour occuper la nouvelle venue : nettoyer des cottages, s'occuper d'enfants en voyage, faire la fête, etc. Or, Eyja n'aspire qu'à une chose : écrire.

 

 

 

 

Le Doute - S.K. Tremayne - Presses de la Cité

Sortie : 3 septembre 2015

 

 

Résumé : Qui se cache derrière le pseudonyme S. K. Tremayne ? Un auteur de best-sellers dont l'identité reste mystérieuse Une chose est sûre, on lui doit un suspense angoissant et époustouflant.

Un an après la mort accidentelle de Lydia, 6 ans, ses parents et sa jumelle Kristie prennent un nouveau départ en s'installant sur une petite île écossaise isolée. Mais l'étrange comportement de Kristie sème bientôt le trouble. Elle demande à se faire appeler Lydia... Qui est-elle vraiment ?

 

 

 

 

L'Oiseau du Bon Dieu - James McBride - Gallmeister

Sortie : 20 août 2015

 

 

Résumé : En 1856, Henry Shackleford, 12 ans, traîne avec insouciance sa condition de jeune esclave noir. Jusqu’à ce que le légendaire abolitionniste John Brown débarque en ville avec sa bande de renégats. Henry se retrouve alors libéré malgré lui et embarqué à la suite de ce chef illuminé qui le prend pour une fille. Affublé d’une robe et d’un bonnet, le jeune garçon sera brinquebalé des forêts où campent les révoltés aux salons des philanthropes en passant par les bordels de l’Ouest, traversant quelques-unes des heures les plus marquantes du 19e siècle américain. Dans cette épopée romanesque inventive et désopilante, récompensée par le prestigieux National Book Award en 2013, James McBride revisite avec un humour féroce et une verve truculente l’Histoire de son pays et de l’un de ses héros les plus méconnus.

 

 

 

 

Un mot sur Irène - Anne Akrich - Julliard

Sortie : 20 août 2015

 

 

Résumé : Un parfum de scandale sexuel flotte dans le milieu universitaire depuis la mort, à New York, d'Irène Montès, une intellectuelle de renom. Alors qu'elle devait donner une importante conférence sur les gender studies, son cadavre a été retrouvé nu dans une chambre d'hôtel, au côté d'une poupée gonflable. Mais qui était-elle vraiment ? À travers les yeux de son mari, Léon Garry, professeur à la Sorbonne, la flamboyante personnalité d'Irène nous est peu à peu dévoilée, tout comme la relation trouble qui unissait les deux époux. Jadis mentor d'Irène, Léon était devenu son pantin, dans un théâtre de la cruauté qui le condamnait au rôle de voyeur. Jusqu'ou peut dériver un homme dont les fantasmes inassouvis brouillent la perception du réel et de l'imaginaire ? Porté par une écriture et un érotisme vibrants, ce récit crépusculaire fouille les arcanes du couple dans ses replis les plus intimes.

 

 

 

 

La petite femelle - Philippe Jaenada - Julliard

Sortie : 20 août 2015

 

 

Résumé : Au mois de novembre 1953 débute le procès retentissant de Pauline Dubuisson, accusée d'avoir tué de sang-froid son amant. Mais qui est donc cette beauté ravageuse dont la France entière réclame la tête ? Une arriviste froide et calculatrice ? Un monstre de duplicité qui a couché avec les Allemands, a été tondue, avant d'assassiner par jalousie un garçon de bonne famille ? Ou n'est-elle, au contraire, qu'une jeune fille libre qui revendique avant l'heure son émancipation et questionne la place des femmes au sein de la société ? Personne n'a jamais voulu écouter ce qu'elle avait à dire, elle que les soubresauts de l'Histoire ont pourtant broyée sans pitié. Telle une enquête policière, La Petite Femelle retrace la quête obsessionnelle que Philippe Jaenada a menée pour rendre justice à Pauline Dubuisson en éclairant sa personnalité d'un nouveau jour. À son sujet, il a tout lu, tout écouté, soulevé toutes les pierres. Il nous livre ici un roman minutieux et passionnant, auquel, avec un sens de l'équilibre digne des meilleurs funambules, il parvient à greffer son humour irrésistible, son inimitable autodérision et ses cascades de digressions. Un récit palpitant, qui défie toutes les règles romanesques.

 

 

 

 

7 secondes - Tom Easton - Lumen

Sortie : 7 septembre 2015

 

 

Résumé : Dans cette dystopie à suspense, Tom Easton imagine un monde divisé entre, d’un côté, un continent ravagé par la guerre et, de l’autre, les Îles, enclave idyllique où, grâce à un téléphone placé dans son crâne, chacun enregistre la moindre minute de sa vie et peut choisir de la diffuser à ses abonnés. Fuyant une vie de violence et de pauvreté, Mila est capturée alors qu’elle cherche à s’introduire dans ce paradis. Mais lorsque le gouvernement entreprend de lui implanter à son tour un téléphone, ils découvrent un appareil inconnu, potentiellement dangereux, dans son crâne. Une véritable chasse à l’homme commence : pour sauver sa vie, Mila ne dispose que de sept précieuses secondes d’avance sur ses poursuivants – le décalage entre la réalité et sa retransmission… Servi par une écriture aussi efficace qu’élégante, Sept secondes nous plonge dans un récit résolument moderne et profondément dérangeant, qui pousse les dérives potentielles liées aux réseaux sociaux jusqu’à leur paroxysme. Au centre d’une intrigue au rythme soutenu se nichent également les thématiques très actuelles de la protection de la vie privée et de la menace que font peser les hautes technologies sur les libertés. Vous ne pourrez lâcher ce récit à la tension omniprésente !

 

 

 

 

Le Testament de Marie - Colm TÓIBÍN - Robert Laffont

Sortie : 20 août 2015

 

 

Résumé : « C'est un livre court, mais aussi dense qu'un diamant. » (Irish Times). Ils sont deux à la surveiller, à l'interroger pour lui faire dire ce qu'elle n'a pas vu. Ils dressent de son fils un portrait dans lequel elle ne le reconnaît pas et veulent bâtir autour de sa crucifixion une légende qu'elle refuse. Seule, à l'écart du monde, dans un lieu protégé, elle tente de s'opposer au mythe que les anciens compagnons de son fils sont en train de forger. Lentement, elle extirpe de sa mémoire le souvenir de cet enfant qu'elle a vu changer. En cette époque agitée, prompte aux enthousiasmes comme aux sévères rejets, son fils s'est entouré d'une cour de jeunes fauteurs de trouble infligeant leur morgue et leurs mauvaises manières partout ou ils passent. Peu à peu, ils manipulent le plus charismatique d'entre eux, érigent autour de lui la fable d'un être exceptionnel, capable de rappeler Lazare du monde des morts et de changer l'eau en vin. Et quand, politiquement, le moment est venu d'imposer leur pouvoir, ils abattent leur dernière carte : ils envoient leur jeune chef à la crucifixion et le proclament fils de Dieu. Puis ils traquent ceux qui pourraient s'opposer à leur version de la vérité. Notamment Marie, sa mère. Mais elle, elle a fui devant cette image détestable de son fils, elle n'a pas assisté à son supplice, ne l'a pas recueilli à sa descente de croix. À aucun moment elle n'a souscrit à cette vérité qui n'en est pas une.
 

 

 

 

Sujet 375 - Nikki Owen - Super 8 Éditions

Sortie : septembre 2015

 

 

Résumé : Trauma, amnésie, menace latente… le roman de Nikki Owen entraîne le lecteur dans un véritable cauchemar éveillé. Entrez dans ce thriller psychologique à l’intrigue diabolique, où la tension monte au fil des pages jusqu’à devenir insupportable. Maria Cruz-Banderras est en prison. Si elle est convaincue d’être innocente des faits qui lui sont reprochés, toutes les évidences sont contre elle. Son alibi ne tient pas la route et les tests ADN confirment qu’elle était bien sur les lieux du crime au moment du meurtre. Atteinte du syndrome d’Asperger, Maria se souvient de tout… sauf de ce qui la concerne intimement. Auprès des thérapeutes, elle va puiser dans ses facultés uniques pour tenter de se remémorer son passé récent. Des endroits étranges. Des gens plus étranges encore… Le puzzle épars qu’elle essaie de reconstituer ne semble pas faire sens. Sauf à croire à des années de mensonges et de faux-semblants. Ce qui est, bien sûr, totalement impossible. À moins que…

 

 

 

 

Le Français - Julien Suaudeau - Robert Laffont

Sortie : 20 août 2015

 

 

Résumé : La métamorphose d'un inoffensif garçon de campagne en bourreau de l'État islamique. Qu'y a-t-il dans la tête et le coeur de ces petits Français « de souche » qui partent se faire tuer en Syrie au nom du djihad ? Le Français est la réponse romanesque à cette interrogation. Le narrateur, dont on ne connaîtra pas le nom, broie du noir dans sa Normandie natale, zone grise entre province et grande banlieue de Paris. La belle Stéphanie éclaire un temps la monotonie de ses jours, mais elle n'est qu'un mirage. Puisque l'horizon est sans issue, pourquoi ne pas fuir ? Ce sera d'abord l'Afrique, au Mali, dans le sillage d'individus peu recommandables. Aux portes du désert, il suffit de se rêver grand pour le devenir. Cette illusion-là non plus ne dure pas longtemps. Le rêve se termine quelque part en Syrie, dans une forteresse djihadiste ou les hommes ont oublié leur humanité. Le Français, dont nous avons suivi pas à pas le chemin, y devient un monstre presque contre son gré. Sa lucidité d'enfant perdu est un cri déchirant dont l'écho se prolonge bien après la dernière page.
 

 

 

 

Camp de gitans - Vladimir Lortchenkov  - Mirobole Éditions

Sortie : 4 septembre 2015

 

 

Résumé : Loufoque, grinçant, acide, voici le tableau d'un pays en plein chaos dans un monde à la dérive. À l'Assemblée générale des Nations Unies, un terroriste moldave prend en otages tous les grands de ce monde, d'Obama, Poutine, en passant par Merkel, Berlusconi et Sarkozy. Ses revendications stupéfient la planète. Pendant ce temps, en Moldavie, entre incurie, corruption et culte aveugle de l'Union européenne, le pays a sombré dans l'anarchie, la capitale Chisinau est envahie par des hordes d'enfants abandonnés et une étrange religion se répand : les Moldaves seraient le Peuple élu, le nouvel Israël, qui réclame une Terre promise au bord de la Méditerranée... L'ONU va devoir agir, sans quoi, adieu les otages ! Découvrez dans ce roman à l'écriture étourdissante comment les Moldaves marchandent avec Dieu, ou pourquoi le major Plechka, maton filou, oblige ses prisonniers à écouter en boucle les trésors de la poésie nationale...

 

 

 

 

Otages intimes - Jeanne Benameur - Actes Sud

Sortie : 19 août 2015

 

 

Résumé : Photographe de guerre, Étienne a toujours su aller au plus près du danger pour porter témoignage. En reportage dans une ville à feu et à sang, il est pris en otage. Quand enfin il est libéré, l’ampleur de ce qu’il lui reste à réapprivoiser le jette dans un nouveau vertige, une autre forme de péril. De retour au village de l’enfance, auprès de sa mère, il tente de reconstituer le cocon originel, un centre depuis lequel il pourrait reprendre langue avec le monde. Au contact d’une nature sauvage, familière mais sans complaisance, il peut enfin se laisser retraverser par les images du chaos. Dans ce progressif apaisement se reforme le trio de toujours. Il y a Enzo, le fils de l’Italien, l’ami taiseux qui travaille le bois et joue du violoncelle. Et Jofranka, “la petite qui vient de loin”, devenue avocate à La Haye, qui aide les femmes victimes de guerres à trouver le courage de mettre en mots ce qu’elles ont vécu. Ces trois-là se retrouvent autour des gestes suspendus du passé, dans l’urgence de la question cruciale : quelle est la part d’otage en chacun de nous ?
 

 

 

 

 

Les pêchers - Claire Castillon - Éditions de L'Olivier

Sortie : 3 septembre 2015

 

 

Résumé : Tamara est prisonnière. De son mari, Claude, qui veut faire d’elle une épouse idéale. De son amour perdu, à qui elle ne peut s’empêcher de rêver. La liberté lui fait peur, la captivité lui pèse. Elle ne peut ni rester ni partir. Il lui faudra pourtant choisir entre cette conjugalité qui l’étouffe et le besoin éperdu de vivre sa vie. Aimée, elle, semble parfaitement adaptée au monde tel qu’il va. Mais son personnage de material girl cache une vraie fragilité. Ex-femme de Claude, elle juge les hommes avec tendresse et sévérité. Qu’attend-elle de l’amour ? Tout, sauf l’angoisse d’être trop (ou pas assez) aimée. Et puis il y a sa fille, Esther, dont elle s’occupe avec le mélange d’affection et d’égoïsme qui la caractérise. Esther... Une adolescente d’aujourd’hui. Espionne, poète, raisonneuse, innocente, amoureuse. Son regard implacable radiographie les adultes, si touchants dans leur refus d’être lucides. Et si c’était elle, la véritable héroïne de cette histoire ? Elle en serait, sans le moindre doute, la parfaite victime expiatoire. Rageuse, mélancolique, toujours surprenante, la plume de Claire Castillon fait mouche dans ce nouvel épisode de la guerre des sexes qu’elle ne cesse d’explorer, de livre en livre.

 

 

 

 

L'infinie comédie - David Foster Wallace - Éditions de l'Olivier

Sortie : 20 août 2015

 

 

Résumé :

Lieu : l’Amérique du Nord (les U.S.A., le Canada et le Mexique ont fusionné en une fédération.).

L’époque : le futur proche. La Société du spectacle a gagné, et la population hébétée par la télévision, les loisirs et la consommation à outrance ne songe plus qu’à se distraire.

Le décor : une académie de tennis et un centre de désintoxication.

Les personnages principaux : la famille Incandenza, qui rappelle la fameuse famille Glass des romans de Salinger, avec ses parents excentriques et ses enfants, géniaux – dont Hal, adolescent tennisman surdoué. Mais aussi un groupe de séparatistes québécois, « Les Assassins en Fauteuil Roulant », entrés en résistance. Ils convoitent une arme redoutable : une vidéo clandestine créée par le père Incandenza, L’Infinie Comédie, qui suscite chez ceux qui la regardent une addiction mortelle...

Consacré livre-culte dès sa parution aux États-Unis en 1996, ce roman a passionné des millions de lecteurs dans le monde entier. En 1488 pages éblouissantes, Wallace nous transporte dans un univers farfelu, sombre et parfois ironique. Son humour, sa fragilité, sa solitude font de cet auteur un des rares véritables héritiers de Kafka.

 

 

 

 

Ressources inhumaines - Frédéric Viguier - Albin Michel

Sortie : 19 août 2015

 

 

Résumé : « La vie d’un hypermarché bat au rythme de l’humanité manipulée. Et cela fait vingt ans qu’elle participe à cette manipulation. » Elle attend et n’exige rien du destin. Elle laisse glisser les heures, elle ne participe pas, elle est là, peu influente, jamais déterminante et sans rancune. Elle est en parallèle, attentive, mais pas impliquée. « Elle », c’est cette jeune femme de 22 ans qui entre comme stagiaire au rayon textile d’un hypermarché, pour y devenir très vite chef de secteur. C’est cette « femme sans qualité » dénuée d’ambition, qui cherche juste à combler le vide abyssal de sa vie. En acquérant un statut, elle quitte les rives de son existence banale pour faire enfin partie d’un monde. Celui de la grande distribution. Univers absurde, construit sur le vide et les faux-semblants. Frédéric Viguier signe un premier roman implacable, glaçant et dérangeant sur l’inhumanité de l’entreprise et l’indifférence ambitieuse. Au vide moral, affectif et intellectuel de son héroïne, il répond d’une écriture sèche et minimaliste. D’une lucidité cruelle mais sans cynisme, Ressources inhumaines donne à voir avec subtilité et intelligence les mécanismes de notre société de consommation.

 

 

 

Par ICI, vous trouverez un article de Culture Box qui recense beaucoup d'autres titres avec quelques grosses pointures comme Amélie Nothomb, Hening Mankell, Richard Ford, Toni Morrison, ou encore le 4ème tome de "Millénium". Et par ICI, les 48 titres les plus attendus de la rentrée, selon Babelio.

 

 

 

Alors y a-t-il des titres qui vous font envie ? D'autres titres à me conseiller ?

 

Partager cet article

Repost0
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 11:28

 

Comme souvent, je me dis que suivre de près l'actualité livresque n'est pas du tout bon pour la santé de ma gargantuesque PAL et comme toujours, je sais que je vais craquer pour nombreuses de ces sorties. Et je suis gentille avec vous, je ne mets qu'un seul titre par maison d'édition pour limiter les tentations.

 

 

 

Chez Mirobole Éditions, il y a "Gretel and the dark" d'Eliza Granville, qui sortira le 05 mars 2015, qui a l'air sombre et mystérieux à souhait, et qui a de très beaux billets sur la blogosphère anglophone. Vous pouvez lire les premières pages (qui me plaisent vraiment beaucoup) ici : clic.

 

 

Résumé : Voici la sombre et fascinante histoire de deux mondes parallèles. Vienne, à la fin du XIXe siècle. Josef Breuer – célèbre psychanalyste – est sur le point d’être confronté au cas le plus énigmatique de sa carrière. Trouvée près d’un asile d'aliénés, maigre, la tête rasée, la jeune fille prétend n’avoir pas de nom, pas de sentiments – d’être, en fait, une machine revenue pour tuer le Monstre. Intrigué, Breuer est déterminé à comprendre les racines de ses maux. Quelque part en Allemagne, bien des années plus tard. Krysta est une petite fille dont la mère a mis fin à ses jours et qui tyrannise ses gouvernantes et son père, médecin dans un étrange dispensaire... Plongée dans le souvenir des contes de fées que lui racontait sa nounou d’antan, elle lutte pour trouver sa place quand, un matin, on découvre son père mort étranglé dans son lit. Désormais, la petite fille est véritablement seule au monde, sans rien ni personne pour la protéger.

 

_______________________________________

 

 

Aux Éditions Kero, le 09 avril 2015, on trouvera "Parfaite", de Caroline Kepnes, un thriller dont le résumé est alléchant. "Un page turner, aussi intelligent que glaçant" (Elle UK) : miam miam !

 

 

 

Résumé : Est-ce de l’amour ? De l’obsession ? Glissez-vous dans la peau d’un psychopathe pour qui la différence entre les deux est si infime… Lorsque Beck pousse la porte de sa librairie, Joe est immédiatement sous le charme. Ravissante, effrontée, sexy, elle est tout simplement tout ce qu’il cherche chez une femme. Et quand Joe aime, c’est d’un amour total, inconditionnel. Obsessionnel. Dangereux ? Il commence par infiltrer la vie de Beck par tous les moyens. Il se procure accès à ses mails, la suit virtuellement sur les réseaux sociaux et physiquement dans les rues de New York. Comme il sait tout d’elle, il devance ses moindres désirs. Il est sensible, romantique, toujours au bon moment au bon endroit. Mais si Beck ignore l’ampleur de l’obsession de son nouveau petit ami, Joe ne connaît pas non plus toutes les facettes de sa proie…
 

 

_______________________________________

 

 

Chez Belfond, c'est le 07 mai 2015 que sortira le tout nouveau Barbara Abel, "L'innocence des bourreaux". Un huis-clos au pitch est ultra prometteur !

 

 

 

 

Résumé : Dans une supérette de quartier, quelques clients font leurs courses, un jour comme tant d'autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé son petit garçon de 3 ans seul à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes, le temps d'acheter des couches pour la nuit. Parmi eux un couple adultère. Parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s'il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent. Des gens normaux, dans histoires, ou presque. Et puis un junkie, qui à cause du manque pousse la porte du magasin, armé et cagoulé. Mais quand le braquage tourne mal et que, dans un mouvement de panique, les rôles s'inversent, la vie de ces hommes et femmes ordinaires bascule dans l'horreur. Dès lors, entre victimes et bourreaux, le frontière est mince. Si mince...

 

 

_______________________________________

 

 

Chez Fleuve Éditions, "L'histoire épatante de M. Fikry" sortira ce 09 avril 2015 et le résumé enchantera tous les amoureux des livres...

 

 

Résumé (source : Babelio) : L’enseigne décolorée de la Libraire de L’île, abritée sous le proche d’un cottage victorien, annonce cette devise "Aucun homme n’est une île ; Chaque livre est un univers". A. J. Fikry, son irascible propriétaire, ne le sait pas encore, mais il est sur le point de découvrir ce que cela signifie réellement. La vie de A. J. Fikry n’est pas exactement ce qu’il en espérait ou attendait. Sa femme est morte, sa librairie connait une chute de ses ventes comme jamais elle n’en avait connue, et de plus sa pièce la plus rare et la plus onéreuse, une collection rare de poèmes d’Edgar Poe, a été volée. C’est dans cet état d’esprit, qu’il reçoit un mystérieux colis à la librairie. Un petit colis, mais qui pèse très lourd. Cet envoi inattendu va donner à A. J. Fikry l’opportunité de reconsidérer d’un oeil nouveau ce qu’était sa vie jusqu’alors. Au fur et à mesure que nous progressons dans ce roman, nous allons de surprise en surprise, l'histoire raconte de façon extraordinaire la transformation d’un être qui obtient, et la saisit, une deuxième chance de la vie ; ce récit nous fait comprendre de façon irrésistible pourquoi nous aimons lire et aussi pourquoi nous aimons tout court.

 

 

_______________________________________

 

 

Aux Presses de la Cité, du western dans un roman contemporain. Je ne peux pas résister. "La Promesse de l'Ouest", ce sera pour le 19 mars 2015.

 

 

Résumé : 1837. Tom Walker est un jeune garçon de douze ans qui traverse la Pennsylvanie avec son père, commis voyageur et représentant en armes à feu. Au cours d’un de leurs périples, ils croisent un groupe de bandits mené par un certain Thomas Heywood, qui menace de les dévaliser. Au cours d’une altercation, le père de Tom est tué. Rescapé, mais seul, le jeune garçon rencontre alors en chemin Henry Stands, un cowboy taciturne avec lequel il continuera sa route.

 

 

_______________________________________

 

 

 

Chez Sonatine, ce premier thriller d'Elizabeth Little, "Les Réponses" est vraiment une des sorties 2015 que j'attends le plus (je vous en avais d'ailleurs déjà parlé). J'espère du coup ne pas être déçue. Rendez-vous le 12 mars 2015.
 

 

 

Résumé : Après un procès qui a passionné l'Amérique, la jeune Janie Jenkins est reconnue coupable de l'assassinat de sa mère, la très fortunée et très mystérieuse Marion Dressner. Dix ans plus tard, le procès est révisé en appel, la libération de Janie scandalise le pays, convaincu de la culpabilité de la riche héritière. Janie est-elle coupable ou innocente ? Elle-même n'en a pas la moindre idée. Trop ivre la nuit du meurtre, elle n'a plus aucun souvenir de ses faits et gestes. Ne lui reste en mémoire que les deux derniers mots prononcés par sa mère, deux mots mystérieux qui vont la conduire à aller chercher les réponses à toutes les questions qu'elle se pose dans une petite ville du Middle West. Rares sont les auteurs de thrillers qui dès les premières pages capturent à ce point l'attention du lecteur pour ne plus la lâcher...

 

 

_______________________________________

 

 

 

Chez Lumen Éditions, on nous gâte avec des histoires de genres très variés, aux couvertures soignées et aux pitchs alléchants. J'ai déjà succombé au roman Steampunk "Le secret de l'inventeur". Mais j'attends également impatiemment les sorties de la suite (et fin!) de "In The After", intitulée "In the End", qui sortira le 02 avril 2015, ainsi que de "The Book of Ivy" qui sortira le 05 mars 2015 et qui est un coup de coeur éditorial chez Lumen.

 

 

Le Secret de l'inventeur : Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique… Dans ce 19e siècle alternatif, Charlotte, 16 ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres enfants de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la Cité Flottante de New York. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses camarades, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace…  Rébellion est le premier tome du Secret de l’inventeur, la nouvelle trilogie steampunk d’Andrea Cremer.

 

The book of Ivy : Voilà 50 ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes s’est choisi un président. Mais des 2 familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. J’ai 16 ans cette année, et mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche… Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ?

 

 

_______________________________________

 

 

Chez Bragelonne, "Les Pirates de l'Escroc-griffe", de Jean-Sébastien Guillermou, que nous pourrons découvrir le 18 mars 2015.

 

 

Résumé : Lorsque Caboche, après s’être enfui de l’orphelinat militaire, part à la recherche de son père, il ne s’attendait certainement pas à rencontrer la compagnie de L’Escroc-Griffe et encore moins à monter à bord de leur bateau ! Connu pour n’avoir jamais réussi un abordage, l’équipage de Bretelle, vieux capitaine désabusé, ressemble plus à la troupe d’un cirque qu’à une bande de pirates. Mais Caboche va les entraîner dans un voyage rocambolesque sur les Mers Turquoises, à la recherche d’un trésor mythique. Une quête dangereuse puisqu’ils sont pourchassés par l’invincible et immortel Amiral-Fantôme, et qui les mènera jusqu'aux confins du Monde-Fleur, aux abords des mystérieuses Terres Interdites...

 

 

_______________________________________

 

 

Chez 10/18 sort en poche "Dieu me déteste", un roman que j'avais adoré (mon billet ICI). C'est l'occasion de découvrir le délicieux King Richard ! Il faudra juste patienter jusqu'au 07 mai 2015.

 

 

Résumé : New York, hôpital Hilltop. Richard Casey aura bientôt 18 ans. Comme tous les adolescents, il voudrait faire la fête, draguer, s’envoyer en l’air, tomber amoureux… La différence, c’est que Richard sait qu’il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est un peu plus pressé que les autres et, pour vivre fort, il lui faut déjouer les pièges de tous ceux qui préféreraient le voir vivre un peu plus longtemps. Heureusement, Richard a de la ressource, du courage et un solide sens de l’humour. Alors il va ruer dans les brancards. Et si Dieu le déteste, il est prêt à rendre coup pour coup.

 

 

_______________________________________

 

 

Et enfin, chez Pocket et au Livre de Poche, plusieurs romans nous sont/seront désormais accessibles à petit prix.

 

 

           

      05 février                  12 février                   19 février                    05 mars                   

 

         

             05 mars                    12 mars                         12 mars                      02 avril

 

 

 

 

      

 04 février                 04 février                 25 février                  04 mars

 

            

11 mars                   18 mars                    01 avril                       08 avril

 

 

 

Alors, y a-t-il des titres qui vous font envie ?

 

A bientôt,

Cajou

 

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 07:00

 

 

 

 

Hier, sur la page Facebook de Cécile Duquenne (l'auteur des Foulards Rouges), j'ai découvert une couverture, un titre, un résumé, un auteur et un univers qui m'ont terriblement et dramatiquement alléchée (terriblement et dramatiquement, oui, parce qu'une fois de plus, je vais devoir PA-TIEN-TER) (et je déteste ça ha ha).

 

Alors j'ai décidé de ne pas me morfondre toute seule dans mon attente jusque la date de sortie du premier tome, le 18 mars 2015 chez Bragelonne (en e-book et en papier), en y consacrant un petit billet qui vous tentera peut-être autant que moi.

 

Il s'agit d'une trilogie, écrite par Jean-Sébastien Guillermou, qui s'intitule "Les Pirates de l'Escroc-Griffe".

 

Résumé : Lorsque Caboche, après s’être enfui de l’orphelinat militaire, part à la recherche de son père, il ne s’attendait certainement pas à rencontrer la compagnie de L’Escroc-Griffe et encore moins à monter à bord de leur bateau ! Connu pour n’avoir jamais réussi un abordage, l’équipage de Bretelle, vieux capitaine désabusé, ressemble plus à la troupe d’un cirque qu’à une bande de pirates. Mais Caboche va les entraîner dans un voyage rocambolesque sur les Mers Turquoises, à la recherche d’un trésor mythique. Une quête dangereuse puisqu’ils sont pourchassés par l’invincible et immortel Amiral-Fantôme, et qui les mènera jusqu'aux confins du Monde-Fleur, aux abords des mystérieuses Terres Interdites...

 

Et ci-dessous, un extrait du magazine "Neverland" n°23 :

 

 

 

Sur le blog consacré à la trilogie, vous trouverez une mine d'informations sur l'univers de cette histoire, et notamment sur cet équipage haut en couleur (ICI).

 

Je sens déjà le goût du sel sur ma bouche, le vent dans mes cheveux et l'odeur des vieux loups de mer ha ha ! Des aventures de pirates, ça faisait longtemps que je n'en avais pas vu/lu/regardé. I Can't Wait !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 08:00

 

En lieu et place de l'IMM dominical, je vous propose un "BIMM" (Bientôt In My Mailbox), un billet encore plus dangereux pour vos Wish-List et vos PAL : 21 futures sorties 2015 que j'ai repérées ici et là et qui me font déjà trépigner d'envie ! Il y en a pour tous les goûts : du thriller, du drame, du contemporain, de la saga historique, du roman psychologique, du Young Adult, de la chick-litt.... Le seul point commun est qu'ils m'ont tapé dans l'oeil dès la lecture de leur résumé.

 

 

 

 

  • Le silence de Mélodie - Sharon M. Draper

22 janvier 2015 - Éditions Michel Lafon

 

 

Résumé : Mélodie n’est pas une enfant ordinaire. À cause de sa maladie, elle ne peut ni marcher ni parler, mais elle a une mémoire photographique et elle se souvient de tout ce qu’elle a vécu dans les moindres détails. À seulement 11 ans elle est déjà plus intelligente que les adultes qui veulent la diagnostiquer, et bien plus encore que ses camarades de classe, les mêmes qui pensent qu’elle est attardée car elle ne peut pas les contredire. Mais Mélodie refuse d’être définie par son handicap, et elle est déterminée à le faire savoir au monde entier... d’une manière ou d’une autre.

 

Un coup de coeur de John Green ("Enfermée dans son corps, mais l’esprit libre, Mélodie nous raconte son histoire avec tant de force que vous aurez l’impression de la vivre avec elle"). Ajoutez à cela la note démentielle sur Goodreads (4.36/5 sur 37.000 votes !) : comment résister ?

 

 

 

  • Les Foulards Rouges (intégrale saison 1) - Cécile Duquenne

21 janvier 2015 - Éditions Bragelonne/Snark

 

 

 

Ça ne fait qu'une semaine que je sais que cette intégrale va arriver en papier en janvier et je n'en peux déjà plus d'attendre... Vivement que Lady Bang soit parée de la douce odeur du papier (en plus de celle du sable brûlant de Bagne) dans ma biblio !

 

 

 

  • Les réponses - Elizabeth Little

Mars 2015 - Éditions Sonatine

 

Résumé : Après un procès qui a passionné l’Amérique, la jeune Janie Jenkins est reconnue coupable de l’assassinat de sa mère, la très fortunée et très mystérieuse Marion Elsinger. Dix ans plus tard, suite à une enquête sur la manipulation de preuves par le laboratoire de police scientifique de L.A, Jenkis sort de prison, sa libération scandalise le pays, convaincu de la culpabilité de la riche héritière. Janie est-elle coupable ou innocente ? Elle-même n’en a pas la moindre idée. Trop ivre la nuit du meurtre, elle n’a plus aucun souvenir de ses faits et gestes. Ne lui reste en mémoire que les deux derniers mots prononcés par sa mère, deux mots mystérieux qui vont la conduire à aller chercher les réponses à toutes les questions qu’elle se pose dans une petite ville du Middle West.

 

C'est le titre qui me fait le plus envie dans la catalogue 2015 de chez Sonatine, surtout que la phrase d'accroche est "Si vous ne devez lire qu'un thriller cette année" !

 

 

 

  • L'histoire épatante de M. Fikry  - Gabrielle Zevin

09 avril 2015 - Fleuve Éditions

 

 

Le titre est alléchant, le résumé est absolument irrésistible pour les amoureux des livres et sa note GoodReads est très bonne (ici). J'ai très hâte de le lire !

 

 

 

  • Pardonnable, impardonnable - Valérie Tong Cuong

 

08 janvier 2015 - Éditions Jean-Claude Lattès

 

 

Résumé : Un après-midi d’été, alors qu’il se promène à vélo sur une route de campagne, Milo, douze ans, chute et se blesse grièvement. Ses parents Céleste et Lino et sa grand-mère Jeanne se précipitent à son chevet. Très vite, chacun va chercher les raisons de l’accident. Ou plutôt le coupable. Qui était avec lui ce jour-là ? Pourquoi Milo n’était-il pas à sa table, en train de faire ses devoirs, comme prévu ? Tandis que l’angoisse monte autour de l’état de Milo resurgissent peu à peu les rapports de force, les mensonges et les petits arrangements qui sous-tendent cette famille. L’amour que chacun porte à l’enfant ne suffira pas à endiguer la déflagration. Mais lorsque la haine aura tout emporté sur son passage, quel autre choix auront-ils pour survivre que de s’engager sur le chemin du pardon ?

 

Un roman choral sur un thème difficile, ça me donne très envie !

 

 

 

  • Aristotle & Dante - Benjamin Alire Sáenz

2015 - Éditions Pocket Jeunesse

 

 

Une des sorties que j'attends le plus impatiemment, depuis de longs mois, notamment à cause de l'avis de Cess, mais aussi de toutes les copines sur Livraddict (regardez-moi ICI ces notes de folie que ce roman a récolté). Et j'ai hâte de voir la couverture que Pocket Jeunesse va nous offrir (la même de préférence).

 

 

 

  • Que ta volonté soit faite - Maxime Chattam

08 janvier 2015 - Éditions Albin Michel

 

Résumé : Pour son vingtième roman, Maxime Chattam dresse le portrait d’une petite ville du Midwest américain des années 60 jusqu’au début des années 80, avec pour fil rouge l’évolution de Jon Petersen – pervers psychopathe – de son enfance jusqu’au point culminant de sa sinistre carrière criminelle. Un roman noir à l’écriture et à l’atmosphère uniques dans la carrière de l’auteur, où tout converge vers un final aussi étonnant qu’imprévisible.

 

Un nouveau Chattam : tentant, non ?

 

 

 

  • La fille sans nom - Angelika Klüssendorf

22 janvier 2015 - Presses de la Cité

 

 

Résumé : C’est l’histoire d’une fille livrée à la fureur destructrice d’une mère infantile et sadique. La fille se défend comme elle peut contre cette femme instable, mais aussi contre le monde extérieur : les adultes qui la jugent, ses camarades de classe qui l’évitent. Elle tourmente son petit frère, vole dans les magasins, partout elle se distingue par son comportement asocial. Jamais elle ne demande d’aide. A qui, d’ailleurs, pourrait-elle s’adresser ? Elle est seule et doit se construire seule. C’est la trajectoire bouleversante d’une fille mal aimée qui, malgré tout, possède une force et un appétit de vivre qui lui permettent d’avancer.

 

 

 

  • Nos Faces Cachées - Amy Harmon

22 janvier 2015 - Collection R

 

 

Résumé : "Nos Faces Cachées" est l’histoire d’une petite ville que cinq jeunes hommes ont quittée pour faire la guerre, et dont un seul est revenu. C’est l’histoire d’une perte. Une perte collective, une perte individuelle, la perte de la beauté, la perte de la vie, la perte d’identité. C’est l’histoire de l’amour d’une fille pour un garçon brisé, l’amour d’un guerrier pour une fille banale. C’est l’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme sans commune mesure. Un conte moderne de la Belle et la Bête, où nous découvrons qu’il y un peu de la belle et un peu de la bête en chacun de nous…

 

Bien que la couverture ne soit pas du tout à mon goût (mais alors là, vraiment pas du tout), les avis des copines sur leur lecture VO n'ont fait qu'attiser mon désir depuis des mois. Et puis Glenn T., le grand gourou (sexy) de chez R en dit tant de bien (ça a l'air diablement émouvant), que j'ai vraiment très envie de le lire !

 

 

 

  • La Fille du train - Paula Hawkins

Mai 2015 - Éditions Sonatine

 

Résumé : Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

 

Un thriller psychologique comme je les aime. Miam Miam ! En outre, il a fait événement avant même sa parution car ses droits d’adaptation ont été achetés par Steven Spielberg !

 

 

 

  • Aveuglé - Stona Fitch

Juin 2015 - Éditions Sonatine

 

Résumé : Bruxelles. Après un dîner d’affaires. Elliott Gast, économiste américain sans histoires, se fait kidnapper. Il se retrouve enfermé dans un appartement anonyme, sans aucun contact avec ses ravisseurs. Elliott pense d’abord que c’est une erreur. Qu’on l’a pris pour quelqu’un d’autre. Rien en effet dans son existence ne peut motiver un tel acte. Il n’est pas spécialement riche, il ne fait pas de politique, il n’est pas célèbre, c’est un homme dans la foule. Alors pourquoi s’en prendre à lui ? Lorsque, enfin, ses ravisseurs lui révèlent la vérité, elle apparaît plus atroce que tout ce qu’il a pu imaginer : ceux-ci savent tout de lui et ont décidé, pour des raisons bien précises, d’en faire la proie d’une expérience interactive et voyeuriste d’une cruauté sans précédent.

 

Le pitch est juste parfait pour moi : j'adore j'adore j'adore !

 

 

 

  • Les Secrets de Thornwood House - Anna Romer 

26 mars 2015 - Presses de la Cité

 

 

Résumé : Audrey Kepler, qui vit avec sa fille de douze ans, vient d’hériter à sa plus grande surprise de Thornwood House. En effet, son ex-mari Tony, remarié depuis plusieurs années et qui vient de se suicider, lui a légué son manoir. La décision d’Audrey est sans appel : elle vendra la superbe propriété, ce qui permettra à sa fille de pouvoir profiter d’une vie confortable. Mais, lorsqu’elle se rend sur place pour visiter les lieux, une intense magie s'en dégage, et elle décide finalement d’y emménager avec sa fille. Peu à peu, la maison livre ses secrets, qui éclairent d’un jour nouveau la vie et la disparition de Tony ...

 

La fiche Goodreads (et sa très bonne note) par ICI.

 

 

 

  • Une autre vie - S.J. Watson

Août 2015 - Éditions Sonatine

 

 

Résumé : Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d’une agression à Paris, près du canal de l’Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n’ont jamais été faciles, s’étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller à Paris afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre en ligne. Le doute s’insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n’était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site Internet d’escorts que celle-ci utilisait. Mais, à l’âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu’elle est en train de jouer un jeu dangereux à double titre. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ?

 

Un nouveau roman de S.J. Watson ("Avant d'aller dormir").... difficile de résister !

 

 

 

  • Et je danse, aussi - Jean-Claude MOURLEVAT & Anne-Laure BONDOUX

12 mars 2015 - Fleuve Éditions

 

 

 

Résumé : à venir

 

Mon petit doigt me dit que ce roman-là va en séduire plus d'un !

 

 

 

  • Enfant Terrible - John Niven

Février 2015 - Éditions Sonatine

 

 

Résumé : Los Angeles, 2013. Si Kennedy Marr possède de nombreux talents – pour l’écriture, pour l’ivresse, pour la pornographie –, il y a un domaine dans lequel il frôle le génie : celui d’ignorer tout ce qui le dérange. Son éditeur, par exemple, qui attend depuis des années son nouveau roman ; son redressement fiscal, qui porte sur près de 1 million de dollars ; ou encore sa mère, gravement malade en Europe. À force d’ignorer les réalités pour s’abandonner à ses seuls plaisirs, il est aujourd’hui dans l’impasse. Seul un miracle pourrait le sauver de la faillite financière et spirituelle. Et ce miracle a lieu. Contre toute attente, Kennedy reçoit en effet un prix littéraire richement doté pour l’ensemble de son œuvre. Seule contrepartie : il doit s’engager à enseigner un semestre dans l’université anglaise où son ex-femme est professeur, et près de laquelle vit sa fille qu’il connaît à peine. Enfant terrible, enfant gâté, consommateur impénitent, Kennedy sera-t-il capable d’assumer les renoncements que la maturité exige ? Ou bien l’enfer restera-t-il jusqu’au bout plus séduisant ? 

 

 Ça me fait penser à Californication et à Hank Moody : je ne peux donc pas ne pas le lire.

 

 

 

  • Amusez-vous en pensant à moi - Asa Hellberg

15 janvier 2015 - Presses de la Cité

 

 

Résumé : A peine âgée d’une cinquantaine d’années, la riche Sonja meurt brutalement d’une crise cardiaque. Sans proche parent, elle a désigné ses meilleures amies, Susanne, Rebecka et Maggan comme héritières. Mais à une condition : celles-ci doivent quit ter leur ancienne vie et redémarrer à zéro. L’électrochoc passé, les amies acceptent de suivre les instructions laissées par Sonja : Rebecka, véritable carriériste, devra lever le pied et déménager à Majorque, où elle rénovera une immense demeure ; Susanne, hôtesse de l’air aux multiples conquêtes, deviendra propriétaire d’un hôtel à Londres ; Maggan héritera d’un appartement à Paris, où elle a pour mission d’écrire un livre. De surprise en surprise, les vies des trois amies seront bouleversées à jamais.

 

Ça a l'air plein de fraicheur et de (sou)rires : parfait pour débuter l'année de bonne humeur !

 

 

 

  • Les innocents - Robert Pobi

Septembre 2015 - Éditions Sonatine

 

 

Résumé : D’un tempérament impétueux, souvent borderline, Alexandra Hemingway, inspectrice à la section des homicides violents à New York, a l’habitude des enquêtes difficiles. Totalement impliquée dans son métier, elle n’hésite pas à prendre tous les risques. Son visage, refait, marqué par de multiples cicatrices, est là pour le prouver. Le jour où l’on retrouve dans l’East river le corps d’un enfant dont les pieds ont été sectionnés, l’affaire s’annonce particulièrement délicate. D’autant plus que la presse n’hésite pas à consacrer ses gros titres à ce genre de meurtre et à venir perturber les investigations. Lorsqu’un autre enfant est enlevé, la panique gagne Manhattan. Panique d’autant plus justifiée que le prédateur à l’œuvre est l’une des figures du mal les pires qui soient. Habituée aux noirceurs les plus effroyables de l’âme humaine, Alexandra pensait avoir tout vu. Elle n’avait pas connu le pire.

 

 

Après la grosse gifle que j'avais prise avec "L'invisible", je sais déjà que ce roman sera absolument chez moi dès le jour de sa sortie !

 

 

 

  • La promesse de l'Ouest - Robert Lautner

19 mars 2015 - Presses de la Cité

 

 

Résumé : 1837. Tom Walker est un jeune garçon de douze ans qui traverse la Pennsylvanie avec son père, vendeur ambulant et représentant en armes à feu. Au cours d’un de leurs périples, ils croisent un groupe de bandits mené par un certain Heywood, qui menace de les dévaliser. Après une altercation, le père de Tom est tué. Rescapé, mais seul, le jeune garçon rencontre alors en chemin Henry Stands, un cowboy taciturne avec lequel il va continuer sa route.

 

La fiche Goodreads par ICI. Je ne résiste pas à cette ambiance Western ^^

 

 

 

  • Deux - Penny Hancock

Novembre 2015 - Éditions Sonatine

 

Résumé : Au Maroc, la vie de Mona est devenu un calvaire. Elle s’occupe de sa fille, Leila, et de sa mère malade. Al, son mari, a disparu depuis plusieurs mois, peut-être parti en Angleterre pour finir ses études de médecine. Aussi quand l'opportunité d'aller travailler à Londres s'offre à elle, Mona la saisit. A Londres, Theodora a besoin d'aide. Entre son père qui souffre de la maladie d'Alzheimer, son fils qui passe sa journée devant la télé et son émission de radio, elle ne s'en sort plus. L'arrivée de Mona dans sa vie va tout changer. Enfin elle va pouvoir s'occuper d'elle et des siens en sachant qu'elle peut se reposer sur quelqu'un. Sa maison sera impeccable, sa vie sociale à nouveau trépidante et elle va gagner, avec l'arrivée de la discrète Marocaine, plus qu'une employée de maison, une véritable confidente. Chacune dépend de l'autre mais, très vite, va s'instaurer entre elles un rapport étrange, insidieux et violent. Une lutte feutrée, tout en retenue et en non-dits, qui ne peut que les mener au pire. Après Désordre, Penny Hancock nous offre un nouveau portrait de femmes à la beauté vénéneuse. Entre admiration et haine ce duel silencieux entre deux personnalités complexes et tortueuses est un vrai piège pour le lecteur qui assiste, subjugué, à une exacerbation progressive des tensions jusqu'au coup d'éclat final. Magistral.

 

La phrase d'accroche est "Deux femmes, deux histoires. Laquelle croirez-vous ?". Et je ne résiste jamais au plaisir de me laisser mener en bateau par un auteur !

 

 

 

  • Je suis un dragon - Martin Page

2 janvier 2015 - Éditions Robert Laffont

 

 

Résumé : Margot est une jeune orpheline timide et solitaire. Un jour, elle découvre sa véritable nature : elle est douée de capacités extraordinaires. Ces pouvoirs la terrifient, elle les dissimule jusqu'à ce qu'un événement tragique la contraigne à se dévoiler.
On lui demande alors de mettre ses dons au service de l'humanité. Sa vie se partage désormais entre son quotidien de jeune fille espiègle et des missions d'une grande violence. Adulée et crainte, elle devient une icône. Mais peut-on sauver le monde si l'on s'y sent étranger ? En s'inspirant de l'univers des superhéros, Martin Page se réapproprie les codes habituels du genre. Captivant, bouleversant, Je suis un dragon est un roman sur la puissance de la fragilité et la possibilité de réinventer sans cesse nos vies.

 

 

J'avais beaucoup beaucoup apprécié "La nuit a dévoré le monde" de cet auteur alors je suis plus qu'impatiente de lire ce nouveau roman dont l'originalité du résumé me séduit déjà !

 

 

 

  • Fille de l'eau - Emmi Itäranta

8 janvier 2015 - Presses de la Cité

 

 

Résumé : Noria est encore adolescente quand, à la mort de son père, elle est nommée maître du thé de son village. Dans un monde qui tente de se relever d'une guerre qui a épuisé les réserves d'eau potable, la jeune fille est à présent garante des traditions d'un temps révolu et protectrice d'une source secrète que sa famille protège depuis toujours. Mais bientôt, les militaires de la Nouvelle Qian – le gouvernement qui régit la société – décident d'enquêter sur l'apparente abondance des ressources d'eau du village. Alors que l'eau se fait de plus en plus rare, Nora devra faire un choix : se battre ou coopérer...

 

Un roman qui a connu un immense succès en Finlande et d'ores et déjà traduit dans 18 pays !

 

 

 

Alors, quels titres vous font envie ?

 

Beau dimanche à vous,

Cajou

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 08:30

 

Voilà bientôt 1 mois que je n'ai pas acheté de livre (miracle!) (déménagement et emménagement obligent) et cette semaine ma boite aux lettres est restée désespérément vide, bouhoouu (vous me direz, ça ne me fera pas de tort, cette petite diète livresque héhé).

 

Alors à défaut de "In My Mailbox", voici un "On My Wishlist" avec les livres que j'ai très envie de m'offrir pour le moment mais que je ne pourrai de toute façon pas acheter (déménagement et emménagement obligent BIS) (patience ^^).

 

Des récents, des moins récents, juste les livres qui me font envie, sans autre critère que celui-là !

 

D'abord quelques romans de la collection "Vintage" de Belfond, une valeur sûre en terme de qualité mais aussi d'originalité. Puis ces 4 couvertures sont tout à fait à mon goût et seraient du plus bel effet dans mes (futures) nouvelles bibliothèque !

 

  

 

 

Des romans de tous horizons aussi.

 

 

 

Puis des BD's également (je me dis que ma PAL doit craindre le pire si je me prends d'affection pour ce genre jusque là inconnu de ma PAL). La première parce que le billet de Jérôme est tout simplement irrésistible et les 3 suivantes parce que j'ai tellement aimé "Coeur de Pierre".

 

 

 

Voilà, comme vous voyez, avec cette petite partie de ma Wish List, je ne manque pas d'envies

 

Et vous, quels sont les livres tout en haut de votre Wish List ?

 

Passez un bon dimanche,

Cajou

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 14:00

 

Juste un petit billet rapide, pour vous signaler que les matchs de la rentrée littéraire, c'est reparti, c'est aujourd'hui, c'est maintenant, c'est tout de suite !

 

C'est toujours le principe du 1 livre reçu en échange d'un billet publié sur votre blog.

Il y a  800 places.

 

 

Voici les 15 romans sélectionnés par Stephie, Hérisson, Caroline, Magali et Priceminister.

 

 

 

Pour s'inscrire, c'est par ICI

 

 

 

Bon choix et bonne chance

 

Cajou

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 20:09

.

.

 

 

Un petit billet parce que je viens de pousser des hiiiiiiiiiiiiiiiii et des aaaaaaaaaaaaaaaahhh et Houba Houba Houba puis des Ouuh Oouhh Ouhhh OoOOouuuuhhh (mode Tigrou ON).

 

La couverture du 3ème (et dernier) tome de la saga de Hugh Howey, vient d'être dévoilée et je l'adore !

 

 

 

Regardez-moi ça !!

 

 

 

Si vous voulez en apprendre davantage :

 

- Silo (tome 1) : Résumé (clic) - Mon avis (clic)

- Silo Origines (tome 2) : Résumé (clic) - Mon avis (clic)

- Silo Générations (tome 3) : Résumé (clic)

 

 

 

 

Et vous qu'en pensez-vous ? Jolie, non ? Vivement le 08 octobre 2014, jour de sa sortie ! Je suis dans les starting blocks ! !

 

Beau week-end à vous,

 

Cajou

 

Partager cet article

Repost0
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 12:09

 

 

 

Ça fait plus d'un an que je n'ai pas participé au Top Ten Tuesday mais en lisant le Top du petit Bouchon des Bois (clic), j'ai eu envie de rédiger ce billet, qui pourrait être 10 fois plus long tant j'ai souvent été avisée de suivre les conseils lecture de mes amies, collègues, blogueuses et blogueurs. Car cette semaine, le thème est :

 

Les 10 livres préférés que vous n'auriez jamais lus

si on ne vous les avait pas recommandés/offerts

 

Voici donc 10 romans (mais vraiment j'aurais pu en mettre 20,30 ou 40, voire plus) sur lesquels je ne me serais certainement pas arrêtée en librairie, soit parce que je ne connaissais pas du tout l’auteur, parce que le titre ou la couverture ne me plaisait pas, voire même parce que le pitch ne me tentait pas du tout.

 

Et pourtant, en suivant chacun de ces conseils lecture, je suis tombée sur ces 10 romans, parmi ceux que j’ai préférés de toute ma carrière de lectrice (et je vous les conseille donc tous vivement)! Alors merci beaucoup à tous ces tentateurs.

 

 

 

La petite fille qui aimait la lumière, de Cyril Massarotto. Ce partenariat proposé un vendredi sur le forum de Livraddict n'avait pas trouvé assez d'amateurs alors je m'étais proposée un peu par hasard. Et je me suis retrouvée avec une magnifique histoire pleine d'émotions, que j'ai adorée (CLIC pour mon billet). Merci Jess, et toute la team Livraddict !

 

 

 

La maitresse de Rome, de Kate Quinn : c'est mon tout premier SP (Service de Presse). L'attachée de Presse m'avait contactée pour me dire tout le bien qu'elle pensait de ce roman qui devrait me plaire. Le pitch (la Rome antique) ne me tentait pas mais j'ai eu envie de lui faire confiance et je l'avais donc reçu 2 semaines avant sa sortie (Waouh je n'en revenais de recevoir un roman avant sa sortie!). Et bien m'en a pris puisque ce fut l'un des plus gros coups de coeur de mon blog que je dois à 100% aux conseils avisés de cette attachée de presse désormais la plus chère à mon coeur (CLIC pour mon billet). Merci Sophie !

 

 

 

Enola Game, de Christel Diehl. Je ne connaissais ni cette maison d'édition ni cette auteure mais le billet de Noukette (clic) m'avait touchée en plein coeur et il fallait que je le lise. Et ce fut une magnifique découverte (CLIC pour mon billet). J'attends d'ailleurs impatiemment que cette auteure nous offre un nouveau roman. Merci Noukette !

 

 

 

Silo, de Hugh Howey : de la SF avec des silos sous terre et de la nanotechnologie... mouais... un roman que j'aurais pu prendre en main en librairie mais que j'aurais certainement reposé. Et pourtant. Deux de mes blogs préférés en ont parlé avec enthousiasme (Charabistouilles et Stephanie-Plaisir-de-Lire) et je devais donc absolument le découvrir aussi ! Et Silo est certainement en passe de devenir ma saga SF préférée ever (CLIC pour mon billet). Je trépigne d'impatience de lire le tome 3 en octobre ! Merci Chacha et Stephanie !

 

 

 

Dieu me déteste, de Hollis Seamon. Je ne connaissais pas cette toute jeune maison d'édition, je trouvais le titre BEURK et la couverture tout aussi laide. Rien pour moi dans ce roman donc. Et pourtant, j'ai lu le billet de Jérôme Dunebergealautre (clic) et j'ai moi aussi eu envie d'être revigorée et d'avoir la gorge serrée par cette lecture. Et le plaisir de lecture fut au-delà de toute espérance (CLIC pour mon billet). Merci Jérôme Dunebergealautre !

 

 

 

Allumer le chat, de Barbara Constantine. Du temps où j'étais collègue avec La Fée Lit (clic), dans le même lycée, elle n'avait pas encore de blog. Et moi je ne lisais plus du tout depuis des années, dégoutée que j'étais de mes lectures de classiques imposées durant mon Master en littératures romanes. Mais elle m'a conseillé ce roman, en me disant que ça plairait à nos élèves. Et grand bien m'a pris de l'écouter car c'est un des rares romans drôles que j'ai aimé et qui m'a effectivement fait rire à voix haute en le lisant (CLIC pour mon billet). Merci La fée lit !

 

 

 

Un tout petit rien, de Camille Anseaume. Je l'ai vu dans un "In My Mailbox" chez Jostein (clic), je ne connaissais pas du tout cette maison d'édition et je suis allée lire le résumé sur le net et j'ai eu une envie irrépressible de le lire. Merveilleuse découverte avec la plume de cette jeune auteure et avec son humour et sa dérision (CLIC pour mon billet). Merci Jostein !

 

 

 

Twilight, de Stephenie Meyer. Voilà une saga que je n'avais pas du tout envie de lire. Mais alors pas du tout du tout. Durant l'été 2011, j'avais déjà + de 30 ans, et je me disais vraiment que ce n'était pas pour moi cette.... grosse daube commerciale digne d'ados prépubères. Et pourtant avec toute la passion qui dégoulinait des mots d'Angie quand elle me parlait de sa lecture, j'ai emmené les 4 tomes en vacances et je les ai dévorés en 7 jours. Waouh quelle lecture intense (CLIC pour mon billet).  Merci Angie !

 

 

 

L’invisible, de Robert Pobi. Un thriller dont le résumé ne me parlait pas vraiment, et un auteur inconnu au bataillon. Mais Lisalor (clic) et Myarosa (clic) semblaient avoir été retournées par cette lecture époustouflante. Alors j'ai cédé. Et j'ai adoré (CLIC pour mon billet). Merci Lisalor et Myarosa !

 

 

 

Le faire ou mourir, de Claire-Lise Marguier. Une couverture que je trouve... laide, un titre un peu racoleur, et un pitch qui ne me tente pas plus que cela. Et pourtant Stephie en dit tellement de bien dans son billet (ici). Alors je succombe, je me l'offre et je ressors 100 % charmée par cette histoire intense (CLIC pour mon billet). Merci Stephie !

 

 

Et vous, quels sont les romans qque vous avez découverts grâce aux conseils de quelqu'un et puis que vous avez adorés ? Et cela vous est -il déjà arrivé d'en découvrir un entre les lignes de ce blog ?

 

Belle journée à vous,

 

Cajou

Partager cet article

Repost0
16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 12:57

 

 

J'ai découvert hier un article de L'Express (ICI) que j'ai trouvé très intéressant et que je partage donc avec vous.

 

 

Forbes a publié son "Top 100 des célébrités les plus puissantes", comme chaque année, et voici les 12 premiers noms.

 

 

Toute la liste du top 100 par ICI.

 

Les critères pour calculer ce top sont nombreux, comme leurs revenus directs, ceux engrangés grâce à la publicité, leur impact dans l'industrie culturelle, mais aussi leur nombre de fans sur les réseaux sociaux, ou encore le nombre de mentions dans les médias, etc. 

 

Et j'ai été étonnée, et plutôt contente également, d'y trouver des écrivains. Certes, on retrouve des habitués de ces classements comme la multimillionnaire JK Rowling, cependant d'autres noms m'ont davantage surprise, surtout qu'ils arrivaient avant elle dans le classement.

 

 

 

Alors qui sont ces 6 écrivains les plus puissants ?

Réponse en images !

 

 

James Patterson - 37ème

   

 

Je ne connais pas bien cet auteur car je ne l'ai jamais lu. Cependant, dans l'article de L'Express, on apprend que cet auteur est loin d'écrire ses romans ou en tout cas loin de les écrire tout seul : il sort environ 14 romans par an (sic) grâce à ces "co-auteurs". Humf . Personnellement ça me fait passer toute envie de le lire.

 

 

 

 

Dan Brown - 78ème

 

Pas besoin de présenter le Monsieur... L'Express nous apprend qu'il a vendu 200 millions d'exemplaires d'Inferno dans le monde, que ça lui a rapporté 20 millions € et que ça devrait encore bien augmenter avec la sortie du film en 2015 !

 

 

 

 

John Green - 79ème

 

 

Je ne m'attendais pas à le trouver dans ce top ! L'Express nous explique qu'en plus de son million d'exemplaires vendus de "Nos Etoiles Contraires" et de l'adaptation au cinéma, John Green a 3 millions de Followers sur Twitter, et sur Youtube.

 

 

 

 

Stephen King - 82ème

 

Ses romans continuent de se vendre comme des petits pains, "Under The Dome" a été adapté en série... tout roule pour le King !

 

 

 

 

J.K. Rowling - 84ème

 

Tout roule pour Madame Rowling, elle continue majoritairement de profiter des retombée d'Harry Potter.

 

 

 

 

Veronica Roth - 95ème

 

Autre grosse surprise du top pour moi ! A peine 25 ans et déjà dans ce Top 100 de Forbes, waouh ! 7 millions d'exemplaires vendus de "Divergent", l'adaptation au cinéma et des centaines de milliers de Followers sur Twitter.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 08:00

 

 

La rentrée littéraire, c'est déjà dans une semaine !

 

Après le premier repérage fait début juillet (mon billet ICI), voici mon second billet consacré à cette rentrée littéraire 2014, dans laquelle je compte bien me plonger, notamment grâce à Sophie Hérisson et à son "Challenge 1 % rentrée littéraire" (c'est par ICI si vous voulez vous inscrire). Il s’agit pour réussir ce challenge de lire 1% des livres de cette rentrée littéraire, soit 6 livres, dès maintenant et  jusqu’au 31 juillet 2015 pour lire ces 6 livres.

 

Il y a 607 livres à paraître entre mi-août et mi-octobre 2014 pour cette nouvelle rentrée (555 l’année dernière). 404 romans français, dont 75 premiers romans, et 203 romans étrangers seront édités.

 

Voici donc en images et en résumés les romans que j'ai envie de découvrir, en sachant que j'ai essayé de me cantonner à 1 titre par Maison d'édition afin de varier les plaisirs. Ils sont déjà 15 romans dans ma liste et je vise donc les 2 % de cette rentrée (peut-être 3 %, nous verrons). Sachez aussi que le challenge de Sophie Hérisson permet d'intégrer tous les romans qui paraîtront entre le 20 août et la mi-octobre, donc j'ai également ajouté 3 "intrus" qui ne sont pas à proprement parler des "rentrées littéraires" (Angor, Orange is the new black, Et toujours ces ombres sur le fleuve).

 

 

Chez Michel Lafon

291 pages

Parution : 28 août 2014

 

Résumé : Matthew a 19 ans, et c’est un jeune homme hanté. Par la mort de son grand frère, dix ans auparavant. Par la culpabilité. Et surtout par la maladie mentale dont il souffre, la schizophrénie… « Je vais vous raconter ce qui s’était passé, parce que ce sera l’occasion de vous présenter mon frère. Il s’appelle Simon. Je pense que vous allez l’aimer. Vraiment. Mais d’ici quelques pages il sera mort. Et, après ça, il n’a plus jamais été le même. »

 

Mon billet qui vous explique pourquoi j'ai adoré cette lecture, c'est par ICI.

Plus d'info sur le site de Michel Lafon, par ICI.

 

 

Chez Fleuve Éditions

208 pages

Parution : 21 août 2014

 

Résumé : Dans le couloir de la mort, enfoui dans les entrailles de la prison, le temps passe lentement. Coupés du monde, privés de lumière, de chaleur, de contact humain, les condamnés attendent que vienne leur heure. Le narrateur y croupit depuis longtemps. Il ne parle pas, n'a jamais parlé, mais il observe ce monde "enchanté" et toutes les âmes qui le peuplent : le prêtre déchu qui porte sa croix en s'occupant des prisonniers, le garçon aux cheveux blancs, seul, une proie facile. Et surtout la dame, qui arrive comme un rayon de soleil, investie d'une mission : sauver l'un d'entre eux. Fouiller les dossiers, retrouver un détail négligé, renverser un jugement. À travers elle naissent une bribe d'espoir, un souffle d'humanité. Mais celui à qui elle pourrait redonner la vie n'en veut pas. Il a choisi de mourir. La rédemption peut-elle exister dans ce lieu où règnent violence et haine ? L'amour, la beauté éclore au milieu des débris ?

 

Plus d'informations sur la rentrée du Fleuve, par ICI.

 

 

624 pages

Parution : 9 octobre 2014

 

Résumé : Camille Thibaut, gendarme à Villeneuve-d’Ascq, récemment greffée du coeur, fait un cauchemar récurrent, celui d’une femme séquestrée. Se sachant condamnée, elle décide d’en savoir un peu plus sur le donneur. Franck Sharko mène une enquête sur une femme presque aveugle, retrouvée sous un arbre, qui aurait été enfermée pendant très longtemps. Il remarque qu’il est devancé dans l’affaire.

 

 

Chez Calmann-Lévy

350 pages

Parution : 17 septembre 2014

 

Résumé : Malorie élève ses enfants de la seule façon possible : barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S’ils s’aventurent à l’extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie. S’ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions : rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu’au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme. Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l’autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd’hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout. Un tour de force psychologique oppressant au cœur de l’Amérique contemporaine, dans une atmosphère de fin des temps digne d’un livre de Barjavel, de La Route de Cormac McCarthy ou du Jour des Triffides de John Wyndham. Bird Box revisite le roman post-apocalyptique et hisse son jeune auteur Josh Malerman parmi les grands noms du genre.

 

 


Chez Actes Sud

 

176 pages

Parution : 20 août 2014

 

Résumé : Enfermée depuis son plus jeune âge dans la “maison des femmes”, une bâtisse ceinte de hauts murs de pierre où maris, frères et pères mettent à l’isolement épouses, sœurs et filles coupables – ou soupçonnées – d’avoir failli à la loi patriarcale, prise en otage par les mystères qui entourent tant de douleur en un même lieu rassemblée, une enfant a grandi en témoin impuissant de l’inéluctable aliénation de sa mère qu’un infini désespoir n’a cessé d’éloigner d’elle. Menacée de dévoration par une communauté de souffrance, meurtrie par l’insondable indifférence de sa génitrice, mais toujours aimante, l’abandonnée tente de rejoindre enfin ce “père obscur” dont elle a rêvé en secret sa vie durant. Mais dans la pénombre de la demeure du père, où sévit le clan, la guette un nouveau cauchemar où l’effrayant visage de l’oppression le dispute aux monstrueux délires de la névrose familiale dont il lui faudra s’émanciper pour découvrir le sentiment d’amour.

 

D'autres titres de la rentrée littéraire chez Actes Sud : CLIC.

 

 

Chez Kero

288 pages

Parution : 1 septembre 2014

 

Résumé : Le matin du 26 décembre 2004, un tsunami frappe l’Océan indien. Sonali Deraniyagala, en vacances au Sri Lanka, son pays natal, en réchappe miraculeusement. Mais, de sa famille, elle est la seule. La vague lui a pris ses parents, son mari et ses deux petits garçons. Wave raconte l’histoire de ce jour, où elle a tout perdu, et de tous ceux qui ont suivi. Les mois, les années lorsque l’insupportable déchirement du souvenir succède aux premiers moments d’horreur. La matière de ce livre, c’est la peine impalpable, indescriptible de la narratrice. Sonali Deraniyagala réussit un récit poétique, sans concession et incroyablement digne sur comment survivre à l’inimaginable.

 

 

 

Chez Super 8

400 pages

Parution : 28 août 2014

 

Résumé : Déchirés n’est pas seulement un grand roman de zombies porté par une écriture survoltée : c’est aussi, à mi-chemin entre The Walking Dead et Breaking Bad, Hubert Selby Jr. et Las Vegas Parano, l’histoire d’amour la plus extrême et déchirante que vous ayez jamais lue.

Accro à la méthamphétamine, Chase Daniels est un junkie minable sans cesse en quête d’un nouveau fix. Quand il se réveille un beau matin pour voir une fillette déchiqueter un rottweiler, il ne s’inquiète pas plus que ça. Ouais, peut-être qu’il devrait.
Car la fin des temps est là : les rues grouillent de zombies avides de chair humaine, et survivre est devenu un objectif à très court terme. Dans un monde livré au chaos et aux flammes, le « nouveau » Chase Daniels, perdu dans ses rêves de rédemption et d’amour fou, se met en tête de retrouver son ex-petite amie et de la sauver. Les règles du jeu ont changé : désormais, c’est tuer ou être tué, fuir sans penser au lendemain. Comédie noire, thriller horrifique, à la fois cruel et atrocement comique,

 

La fiche Goodreads du roman en VO, par ICI.

D'autres sorties chez Super 8, par ICI.

 

 

Chez Sonatine

320 pages

Parution : 21 août 2014

 

Résumé : Madison, 13 ans, est la fille d’une star du cinéma et d’un producteur milliardaire. Élevée dans la religion du fun et de la culture pop, elle passe un Noël ennuyeux seule dans son pensionnat en Suisse, tandis que ses parents se consacrent à leurs projets professionnels. Mais un événement inattendu va venir illuminer ses vacances : sa mort subite. Débarquée en enfer, elle y fait la connaissance d’une bande de jeunes marginaux, une jolie fille, un sportif, un geek et un rocker, soit la version Six Feet Under de Breakfast Club. Alors qu’elle se lance dans l’exploration de ce nouvel environnement, qui lui réserve de multiples surprises, Madison se remémore sa courte existence pour essayer de comprendre ce qui a bien pu la mener à la damnation. Pour découvrir, aussi, les raisons de sa mort. En enfer, vous ne pouvez pas faire un pas sans bousculer quelqu’un de célèbre : Marilyn Monroe, James Dean, Susan Sontag. River Phoenix, Kurt Cobain. John Lennon, Jimi Hendrix, Jim Morrison, Janis Joplin. Un Woodstock permanent. Mais si l’enfer est pavé de bonnes intentions, la prose de Chuck Palahniuk ne l’est pas. Et le royaume de Satan qu’il décrit, frappé de tous les vices imaginables et de quelques-uns imaginés pour l’occasion, comme celui consistant à torturer les damnés en leur projetant en boucle Le Patient anglais, n’est rien comparé à son portrait ultradécapant du show-biz et des hautes sphères de notre société. 

 

D'autres sorties chez Sonatine, par ICI.

 

 

Chez Stock

144 pages

Parution : 20 août 2014

 

Résumé : « “ Salut, bande d’enculés ! ”
C’est comme ça que je salue mes parents quand je rentre à la maison.
Mes copains me croient jamais quand je leur dis qu’ils sont sourds.
Je vais leur prouver que je dis vrai.
“ Salut, bande d’enculés ! ” Et ma mère vient m’embrasser tendrement. »
Sans tabou, avec un humour corrosif, elle raconte.
Son père, sourd-muet.
Sa mère, sourde-muette.
L’oncle Guy, sourd lui aussi, comme un pot.
Le quotidien. Les sorties. Les vacances. Le sexe.
D’un écartèlement entre deux mondes, elle fait une richesse. De ce qui aurait pu être un drame, une comédie.D’une famille différente, un livre pas comme les autres.

 

D'autres titres de la rentrée littéraire chez Stock, par ICI.

 

 

Chez Robert Laffont

324 pages

Parution : 21 août 2014

 

Résumé : Camarades de classe depuis l'école primaire, 3 jeunes Israéliennes fantasques cherchent des dérivatifs à leur ennui dans un village près de la frontière ou rien ne se passe, sinon le pire. Sarcastique et autoritaire, Léa donne les règles du jeu, entraînant l'espiègle Yaël et la sombre Avishag. La fin de leur scolarité signe la fin de leur insouciance. Propulsées dès 18 ans dans le monde monotone et brutal de l'armée pour effectuer leur service militaire, elles se collettent avec toute la violence d'un pays en état d'alerte permanent. Léa est postée à un checkpoint en Cisjordanie, Avishag sert dans une unité de combat chargée de surveiller la frontière égyptienne et Yaël entraîne les soldats au maniement des armes. Chacune tente de traverser à sa manière ces terribles années. Portrait implacable d'une génération perturbée, ce roman initiatique met en lumière la difficulté universelle d'être jeune et de forger son identité.

 

Les autres titres de la rentrée littéraire de Robert Laffont, par ICI. Puis ceux de Julliard, ICI.

 

 

Chez Jean-Claude Lattès

450 pages

Parution : 20 août 2014

 

Résumé : Dans un village enneigé de Tchétchénie, Havaa, une fillette de huit ans, regarde, cachée dans les bois, les soldats russes emmener en pleine nuit son père, accusé d’aider les rebelles. De l’autre côte de la rue, Akhmed, son voisin et ami de sa famille, observe lui aussi la scène, craignant le pire pour l’enfant quand les soldats mettent le feu à la maison. Mais quand il trouve Havaa tapie dans la forêt avec une étrange valise bleue, il prend une décision qui va bouleverser leur vie. Il va chercher refuge dans un hôpital abandonné où il ne reste qu’une femme pour soigner les blessés, Sonja Rabina.
Pour Sonja, chirurgienne russe talentueuse et implacable, l’arrivée d’Akhmed et de Havaa est une mauvaise surprise. Exténuée, débordée de travail, elle n’a aucune envie de s’ajouter ce risque et cette charge. Car elle a une bonne raison de se montrer prudente : accueillir ces réfugiés pourrait compromettre le retour de sa sœur disparue. Pourtant, au cours de cinq jours extraordinaires, le monde de Sonja va basculer et révéler l’entrelacs de connexions qui lie le passé de ces trois compagnons improbables et décidera de leur destin.

 

 

Les autres titres de la rentrée JC Lattès, par ICI.

 

 

Chez Albin Michel

208 pages

Parution : 21 août 2014

 

Résumé : C’est une étrange éducation que Madame, veuve excentrique et solitaire, s’obstine à donner au fils de ses fermiers dans un lointain domaine menacé par la décadence. Que cherche-t-elle à travers lui ? Quel espoir, quel souvenir, quelle mystérieuse correspondance ? Curieusement, le garçon accepte tout de cette originale. Avec elle, il habite un autre temps que celui de ses parents et du collège. Un temps hanté par l’ombre de Corentin, l’enfant perdu de Madame.

 

Les autres romans de la rentrée littéraire de chez Albin Michel, par ICI.

 

 

Chez Presses de la Cité

Parution : 18 septembre 2014

 

Résumé : Tout commence en 1793 à Nantes, au lieu dit Chantenay… La petite Lucile sait qu’elle ne parviendra jamais à effacer le souvenir immonde de ce que Carrier, commissaire de la Révolution, en ces années de Terreur à Nantes, nomme les « mariages républicains ». Où l’on noie dans la Loire, liés nus l’un à l’autre, deux représentants du clergé ou deux ci-devant face à la foule applaudissant au spectacle. Ses parents et Théo son petit frère ont été victimes d’un de ces « mariages ». Seul le désir de vengeance la tient désormais en vie. Mue par cette énergie, Lucile en oublie qu’elle n’a que le pavé pour dormir ; elle rôde près du port ou du théâtre Graslin. Son destin va basculer, là, sous les ors de ce sublime édifice, auprès de Madame Flavie qui offre vivre et couvert à Lucile et se prend même de passion pour ce petit être au regard étrange et au caractère imprévisible. Détail qui compte : Madame Flavie est la seconde d’une autre Madame, tenancière redoutée d’une maison close pas loin du quai de La Fosse dans la belle ville de Nantes.

 

 

 

Parution : 2 octobre 2014

 

Résumé : Piper Kerman est une jeune femme comme tant d’autres : elle a un emploi, un compagnon, une famille aimante. Elle est très loin de la jeune casse-cou qui avait convoyé de l’argent sale pour un cartel de la drogue. Mais le passé l’a rattrapée. Condamnée à quinze mois d’incarcération dans une prison pour femmes du Connecticut, la jeune cadre dynamique de bonne famille devient le matricule 11187- 424. Le choc est brutal. De sa première fouille corporelle à sa libération, Piper Kerman apprend à naviguer dans cet étrange univers aux codes absurdes et aux lois arbitraires. Elle rencontre des femmes issues de tous les milieux, qui la surprennent par leur générosité, leur humour et leur ouverture d’esprit. Déchirant, hilarant et parfois rageant, le récit de Piper Kerman est un incroyable témoignage sur le quotidien des prisons pour femmes.

 

La "vraie" rentrée littéraire des Presses de la Cité, c'est par ICI.

 

 

Chez Gallmeister

320 pages

Parution : 28 août 2014

 

Résumé : Danny ne sait pas quoi faire du cadavre qu’il vient de découvrir le soir même de son anniversaire. Ce corps, c’est celui de Mindy, sa seule amie dans la petite ville de Wyalusing, en Pennsylvanie. Depuis la tragédie survenue dans son enfance qui l’a laissé orphelin et simple d’esprit, tous les habitants de Wyalusing méprisent Danny, le craignent et l’évitent. Immédiatement, l’adjoint du shérif, un homme violent et corrompu, le désigne comme l’assassin, et tout le monde se plaît à le croire. Mais Danny n’est pas prêt à se soumettre. En quelques heures, l’équilibre précaire qui régnait jusqu’ici chavire. En capturant vingt-quatre heures d’une des plus noires journées de l’Amérique des laissés-pour-compte, ce premier roman doté d’une puissance d’évocation à couper le souffle expose la violence qui gît sous l’eau qui dort.

 

Les autres titres de la rentrée littéraire de chez Gallmeister, par ICI.

 

 

Et vous, avez-vous remarqué d'autres titres ? N'hésitez pas à me donner des idées en commentaire, j'adore vraiment les découvertes de la rentrée littéraire !

 

 

Cajou

 

 

 

 

"BONUS"

512 pages

Parution : 8 octobre 2014

 

Résumé : Donald a pris la place de Thurman. Juliette, quant à elle, est maire du silo 18, et compte en découdre avec les dirigeants du silo 1. Le compte à rebours commence. Donald parviendra-t-il à déjouer la logique macabre du silo 1 ? Juliette réussira-t-elle à s’échapper du silo 18 ? La vie sur Terre pourra-t-elle reprendre, ou s’agit-il d’un ultime leurre ? Avec Silo Générations, Hugh Howey apporte la touche finale à un cycle déjà culte.

 

Un roman qui sera peut-être hors challenge puisqu'il n'est pas un "rentrée littéraire" et qu'il ne sort qu'en octobre mais puisque c'est le roman que j'attends le plus en 2014, je le mets ici aussi : il s'agit du dernier tome de la trilogie "Silo" de Hugh Howey, qui s'appelera "Silo - Générations", et qui sera toujours publié dans la collection Exofictions d'Actes Sud.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Le petit grain de sel de Cajou

http://yelims1.free.fr/Animaux/Animaux23.gifPour chaque livre sur lequel j'écris un billet, j'attribue une note de plaisir (ou déplaisir) de lecture.


1_b_pn.jpg = J'ai détesté http://smileys.sur-la-toile.com/repository/M%E9chant/fache-censure.gif
 2_b_pn.jpg= Je n'aime pas http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Triste/tristounet.gif
 3 b pn = J'ai apprécié mais... http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Content/smile.png
4_b_pn.jpg = J'aime http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Amour/0060.gif
 5_b_pn.jpg= J'adore !  http://smileys.sur-la-toile.com/repository/Respect/respect1.gif 

= Coup de coeur !

Trouver Un Billet

Rejoins-moi sur Facebook

Challenge GoodReads

2018 Reading Challenge

2018 Reading Challenge
Cajou has read 3 books toward her goal of 100 books.
hide

Nombre de Visiteurs

compteur de visite